Scream (film, 2022)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Scream
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film.
Titre québécois Frissons
Réalisation Matt Bettinelli-Olpin
Tyler Gillett
Scénario James Vanderbilt
Guy Busick
Musique Brian Tyler
Acteurs principaux
Sociétés de production Spyglass Media Group
Project X Entertainment
Radio Silence
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Durée 114 minutes
Sortie 2022

Série Scream

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Scream, ou Frissons au Québec, est un film d'horreur américain réalisé par Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin, écrit par James Vanderbilt et Guy Busick et sorti en 2022[1],[2]. Il fait partie de la pentalogie Scream dont il est le cinquième et dernier volet en date et premier à ne pas être réalisé par Wes Craven, mort en 2015. Onze ans après la sortie du quatrième volet, le film signe le retour du créateur et scénariste original de la saga, Kevin Williamson, officiant ici en tant que producteur délégué.

Envisagé à l'origine comme le second volet d'une nouvelle trilogie lancée en 2011 avec Scream 4, puis un temps comme l'ultime opus de la saga, le projet d'un cinquième film de la franchise est resté des années incertain jusqu'à ce que Spyglass Media Group, nouvellement détenteur des droits de la franchise, ressuscite la saga au cinéma. Annoncé comme une relance de la saga s'inscrivant dans la continuité des quatre films précédents tout en devenant un « requel »[Note 1], ce nouvel opus marque le 25e anniversaire du film original sorti en 1996, ainsi que de la franchise, et est pensé comme un hommage au défunt réalisateur.

Ce film anniversaire se veut fidèle au premier film de Craven, pensé à la fois comme un hommage et une actualisation du film original, en y intégrant les aspects qui ont fait le succès du film et de la franchise en elle-même. Le cinquième film, en plus d'être un slasher comme les films précédents, garde également son aspect méta en intégrant de nombreuses mises en abyme tandis que le long-métrage mélange les genre de l'horreur et du whodunit. Les scénaristes font le choix de rendre ce cinquième volet plus sanglant et brutal que les précédents tout en le nommant volontaire Scream pour appuyer le fait que les anciens personnages laissent la place à la nouvelle génération.

Le film met en scène un nouveau casting de jeunes acteurs composé de Melissa Barrera dans le rôle de Samantha Carpenter, nouvelle héroïne de la saga et principale victime du nouveau tueur, et Jenna Ortega dans le rôle de Tara Carpenter, la sœur de Sam et toute première victime du film. Jack Quaid, Dylan Minette, Mason Gooding, Jasmin Savoy Brown, Sonia Ammar, Mikey Madison et Kyle Gallner interprètent quand à eux les proches des sœurs Carpenter qui ont tous un lien avec les victimes ou les tueurs du premier film. Le trio d'acteurs originel Neve Campbell, Courteney Cox et David Arquette revient également reprendre leurs rôles respectifs de Sidney Prescott, Gale Weathers et Dewey Riley dix ans après Scream 4 tandis que d'anciens acteurs apparu dans les précédents films de la saga refont leur apparition.

L'intrigue du film tourne autour du retour de Samantha Carpenter dans sa ville natale de Woodsboro, lieu d'attaque du film original et du quatrième film, après l'attaque violente commise sur sa sœur Tara par une personne cachée sous le costume de Ghostface. Ce nouveau tueur prends alors pour cible la bande d'amis de Tara alors que certains d'entre eux semblent avoir un lien direct avec les victimes ou les tueurs originaux, dont Samantha elle-même. Dans leur course contre la montre pour éviter de nouveaux meurtres, ils sont aidés par Dewey Riley, Gale Weathers et Sidney Prescott, les survivants des quatre massacres précédents.

A sa sortie, Scream obtient de bonnes critiques de la part de la critique professionnelle et du public et réalise alors de bons scores au box-office américain.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Vingt-cinq ans après les meurtres violents qui ont frappé Woodsboro, un tueur fait de nouveau surface en portant le masque de Ghostface. Une bande d'adolescents est prise pour cible, ce qui va forcer chacun à faire face à de lourds secrets...

Synopsis détaillé[modifier | modifier le code]

Vingt-cinq ans se sont écoulés depuis la tuerie perpétrée par Billy Loomis et Stu Macher à Woodsboro. Une jeune adolescente de la ville, Tara Carpenter, est un soir appelée par une personne se présentant comme un compagnon du groupe de soutien de sa mère Christina. Rapidement, la conversation change totalement et l'homme devient menaçant après avoir abordé le sujet des films d'horreur, jusqu'à ce que Tara raccroche. Elle reprend sa conversation textuelle avec son amie Amber mais se rend rapidement compte qu'elle n'est pas la personne avec qui elle communique quand il lui ait ordonné de décrocher à nouveau le téléphone. Une fois à nouveau en ligne, son harceleur lui apprend qu'il a piraté le téléphone d'Amber et qu'elle va devoir jouer à son jeu si elle veut que son amie survive. Le jeu, une série de trois questions concernant la série cinématographique Stab, est perdu lorsque Tara oublie de mentionner Stu Macher parmi les tueurs de Woodsboro. En panique après que l'homme lui ait annoncé que c'est fini pour Amber, Tara se rue sur la porte d'entrée pour aller la sauver chez elle mais se retrouve nez à nez avec un individu déguisé en Ghostface qui l'attaque. Parvenant à appeler la police après s'être rendu compte que le système de sécurité de la maison a été piraté, Tara est néanmoins retrouvée par son agresseur et violemment mutilée tandis que les sirènes de police approchent.

Le lendemain, sa sœur Samantha est contactée par Wes Hicks, fils de la désormais shérif Judy Hicks et ami de Tara, qui l'informe de l’agression. Tara est néanmoins vivante, malgré ses blessures. Samantha retourne alors à Woodsboro, qu'elle avait quitté depuis des années, avec son petit-ami Richie Kirsch, à qui elle raconte l'histoire de la ville et l'image de Billy Loomis qui plane au-dessus depuis des années. Arrivés à l'hôpital, ils font connaissance avec les amis de Tara, réunis dans sa chambre : en plus de Wes se trouvent les jumeaux Chad et Mindy Meeks-Martin, les neveux de Randy Meeks, Amber Freeman et Liv McKenzie, la petite-amie de Chad. Lors de ces retrouvailles, Samantha croise également la shérif Hicks, qui se souvient d'elle pour ses nombreuses frasques durant son adolescence. Suite à l'agression de Tara, sa chambre d'hôpital est gardée par un policier. Le soir, alors que le groupe d'amis est au bar, des tensions apparaissent entre eux et Vince Schneider, l'ancien petit-ami de Liv. Lui et Chad manquent d'ailleurs d'en arriver aux mains. Peu de temps après, Vince est tué non loin du bar par Ghostface.

Peu après, Samantha est à son tour agressée par Ghostface dans une des salles d'attente de l’hôpital, non sans que ce dernier ne l'ait raillé au téléphone sur le secret qu'elle cache à sa sœur. Ne pouvant plus dissimuler la vérité après toutes ses années et face aux évènements, elle avoue peu de temps après la vérité à Tara : elle a découvert quand elle était adolescente les anciens journaux intimes de leur mère, dans lesquelles elle a confié que Samantha n'est pas la fille de son petit-ami de l'époque, qui l'a épousé lorsqu'elle lui a annoncé être enceinte de lui. Samantha avait confronté leur mère à ce sujet, sans se rendre compte que l'homme qui l'avait élevé se trouvait derrière elle. Furieux de ce mensonge, il a abandonné sa famille et a quitté Woodsboro. Samantha dévoile également que les journaux lui ont révélé également l'identité de son père biologique, qui n'est autre que Billy Loomis, sans préciser qu'elle est hantée par des visions de lui qui l'encourage à laisser parler la part de folie qu'il lui a légué par le sang. Dégoûtée d'avoir été abandonnée par sa sœur en plus de son père, Tara lui ordonne; après ses révélations de partir.

Le jour suivant, après la découverte du corps de Vince, Samantha et Richie décide d'aller demander conseil à l'un des survivants des précédentes tueries : l'ancien shérif Dewey Riley, qui vit reclus dans une caravane après son divorce avec Gale Wheaters deux ans plus tôt. Malgré quelques conseils à Samantha comme le fait que Richie, en tant que petit-ami, ou l'un des amis de Tara pourrait être le tueur, il refuse de les aider davantage, estimant avoir suffisamment de blessures. Néanmoins, une fois ses visiteurs partis, il prévient par téléphone Sidney Prescott, désormais mère de deux filles et mariée à Mark Kincaid, ainsi que Gale par message, en leur demandant de ne pas se rendre à Woodsboro. Il rejoint ensuite Samantha et Richie chez les Meeks-Martin où il revoit leur mère Martha. L'ensemble du groupe d'amis de Tara étant réuni, Samantha leur apprend sa filiation avec Billy Loomis. Mindy émet alors l'hypothèse que le tueur cherche à faire une sorte de requel, un mix entre une suite et un remake, en sortant une histoire du passé. Le fait qu'il soit révélé que Vince était le neveu de Stu Macher laisse entendre un lien avec la première tuerie de Woodsboro. Cela induit que toutes les personnes de la pièce sont suspectes, Samantha inclue, qui quitte la maison quand cette éventualité est suggérée.

Peu après, alors que Wes rentre chez lui, sa mère Judy quitte la maison pour faire des courses lorsqu'elle est appelé par Ghostface qui annonce qu'elle aura bientôt un deuxième cadavre sur les bras en la personne de son fils. Faisant demi-tour car ne parvenant par à prévenir Wes, alors sous la douche, elle est intercepté par le tueur au moment de rentrer chez elle et poignardée à de multiples reprises sur le perron. Wes est à son tour tué ensuite, malgré sa tentative de se défendre, le tueur étant physiquement plus fort que lui. Le meurtre de la shérif de Woodsboro attire rapidement l'attention des médias et Samantha, alors qu'elle observe la maison où les deux meurtres ont eu lieu, rencontre Gale qui vient d'arriver sur place avec son équipe pour couvrir l'évènement, à la demande de son producteur. C'est également l'occasion pour Gale de retrouvailles avec Dewey, également sur place. L'ancien shérif s'excuse d'être parti au beau milieu de la nuit mais que la vie new-yorkaise ne lui convenait pas. C'est alors que Samantha remarque que le policier chargé de la protection de Tara se trouve sur la scène de crime et comprend qu'elle n'a désormais plus personne pour la protéger d'une attaque du tueur. Accompagnée de Dewey, elle fonce à l'hôpital.

Tara, après que le courant de son étage ait été coupé, tente en fauteuil roulant d'investiguer et découvre horrifiée le cadavre de l'agent de sécurité, égorgé. Se cachant dans une autre chambre, elle frappe la personne qui rentre ensuite, qui se révèle être Richie, à la recherche de Samantha. Ghostface surgit alors et assomme le jeune homme avant de s'en prendre une nouvelle fois à Tara, qu'il regarde désespéramment ramper vers un ascenseur. Voyant que Samantha tente d'appeler Tara, il active son modulateur vocal et décroche pour proposer un choix à la jeune femme : la vie de Tara ou celle de Richie. Alors qu'elle ne cesse de tergiverser, il prend la décision de finir ce qu'il a commencé mais alors qu'il s'apprête à achever la jeune adolescente, les portes de l'ascenseur s'ouvre et laisse apparaître Dewey et Samantha, qui a fait en sorte de gagner du temps jusqu'à leur arrivée. Après un combat au corps-à-corps, Dewey parvient à abattre le tueur de plusieurs balles dans le corps. Alors que tous s'apprêtent à partir par l'ascenseur, Dewey décide d'abattre Ghostface d'une balle dans la tête, sachant qu'ils reviennent toujours sans cette précaution. Laissant ces compagnons descendre, il met en joue le tueur mais ce dernier, profitant d'un instant inattention de Dewey quand il reçoit subitement un appel de Gale, se rue sur lui et l'éventre sauvagement avec ses couteaux. Avant qu'il ne meurt, Ghostface lui affirme qu'être son meurtrier est un honneur.

Alors que Gale arrive à l'hôpital et découvre le corps de Dewey, elle a la surprise de voir Sidney qui vient également d'arriver sur place malgré les instructions de Dewey. De leur côté, Samantha et Tara se réconcilient et décident de quitter la ville. Au moment de partir, elles croisent Gale et Sidney qui tentent de convaincre Samantha de les aider à coincer le tueur mais cette dernière refuse. Bien qu'acceptant sa décision après avoir tenté de lui faire comprendre que la fuite ne lui permettra pas d'échapper au tueur, Sidney glisse un mouchard sous la voiture de Richie. Mais alors qu'ils quittent la ville, Tara se rend compte qu'elle n'a plus son inhalateur alors qu'elle commence à faire une crise d'asthme. Ils décident alors de se rendre chez Amber, qui possède un inhalateur de secours. Sur place, une fête en l'honneur de Wes se déroule durant laquelle Liv part furieuse après que Chad ait refusé d'avoir un rapport sexuel avec elle alors qu'elle se disait enfin prête, ce dernier estimant toujours que tout le monde est suspect. Il reçoit toutefois quelques minutes plus tard un message de sa part lui demandant de la rejoindre dehors. Jouant le jeu initialement mais trouvant au bout d'un moment la démarche suspecte, Chad se décide à retourner à la fête avant d'être attaqué par Ghostface. Mais le tueur masqué doit renoncer à sa tentative de meurtre alors que Chad est inconscient suite à ses blessures lorsque Samantha, Richie et Tara arrivent en voiture non loin de lui.

Suspectant que le tueur puisse être là, Richie fait en sorte d'annuler la soirée et de faire rentrer la grande partie des invités chez eux, ne faisant ainsi rester que les amis de Tara, tandis que Amber accompagne Tara chercher son inhalateur. Samantha reçoit un appel de Sidney, qui a repéré que la voiture s'était arrêté. Samantha, furieuse de cet espionnage, promet qu'ils vont partir de la maison rapidement mais apprend de Sidney qu'elle n'est pas dans n'importe quelle maison mais dans celle qui appartenait à la famille de Stu Macher, là où Billy Loomis et lui sont morts il y a vingt-cinq ans. Au même moment, Ghostface attaque Mindy, alors en train de regarder le premier Stab. Entendant ses cris, Samantha arrive dans le salon mais ne peut que constater les blessures avant que Mindy ne s'évanouisse. C'est alors que Amber et Tara surgissent et face à la scène, Amber accuse Samantha du meurtre. C'est ensuite au tour de Richie et Liv d'apparaître, chacun clamant son innocence. Soudain, Amber sort une arme à feu et exécute Liv d'une balle dans la tête juste après avoir affirmé qu'elle était le tueur.

Dans le chaos qui suit la révélation, tout le groupe de survivants se séparent tandis que Sidney et Gale arrivent sur place. Voyant Amber sortir de la maison qui feint d'être blessée, elles devinent rapidement la supercherie mais Amber a le temps de tirer sur Gale avant de fuir à l'intérieur. Richie, caché avec Samantha au sous-sol, affirme qu'il pense que Tara est de mèche avec Amber. Refusant de le croire, elle retourne à la recherche de sa sœur et finit par la trouver dans le placard d'une des chambres, ligotée, mais hésite alors à la libérer, se remémorant les paroles de Richie. De son côté, Sidney traque le tueur et tire dans ce but dans toutes les portes pour neutraliser toute embuscade. Elle reçoit ensuite un appel qu'elle déduit venir de Amber mais son interlocuteur affirme être le deuxième tueur. Entendant du bruit dans la salle de bains, elle tire une fois de plus à travers la porte et l'ouvre pour découvrir Richie qu'elle vient de blesser à la jambe avant d'être attaquée par Ghostface, sorti du placard. Durant leur lutte, les deux passent par dessus la rambarde et atterrissent violemment au sol. Alors que Richie, une balle dans la jambe, tente péniblement de descendre les escaliers pour récupérer l'arme de Sidney avant un Ghostface rampant sur le sol, c'est Samantha qui récupère l'arme. Mais alors qu'elle va achever le tueur masqué, Richie la poignarde subitement, se révélant être le second tueur.

Amber et Richie emmènent Samantha, Sidney et Gale dans la cuisine, révélant qu'ils sont des fans passionnés de la franchise Stab, déçus de sa trajectoire et souhaitant faire revivre la franchise avec une nouvelle tuerie pour agir comme "matériel source" et défendre les fans toxiques, étiquette qu'ils estiment avoir reçue injustement. Amber va récupérer Tara mais celle-ci riposte, après avoir été auparavant libérée par Samantha. Cela distrait Richie assez longtemps pour que Sidney et Sam le maîtrisent brièvement. Sidney et Gale combattent Amber pendant que Samantha affronte Richie. Gale tire sur Amber, qui atterrit sur la cuisinière et est brûlée vive à cause du gel hydro-alcoolique renversé auparavant sur elle avant d'être achevée par Tara. Richie, alors qu'il s'apprête à achever Samantha, voit les rôles s'inverser quand elle parvient à récupérer le couteau d'Amber avant de le poignarder de rage plusieurs fois avant de vider l'intégralité du chargeur d'un pistolet sur lui. Les tueurs vaincus, Tara et les jumeaux Meeks sont emmenés à l'hôpital alors que Samantha remercie Sidney et Gale pour leur aide. Gale, refusant de rendre compte des nouveaux meurtres pour ne pas donner de notoriété aux tueurs, prévoit plutôt d'écrire un livre faisant l'éloge de Dewey. Plusieurs équipes de médias descendent sur la maison et commencent à rendre compte des meurtres.

À la fin du film, un hommage à Wes Craven est montré avec les mots "Pour Wes" alors que le générique du film commence à défiler.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Sidney Prescott : elle est la grande héroïne de la saga, désormais mariée à Mark Kincaid et mère de deux petites filles[3],[4].
  • Dewey Riley : il est maintenant l'ex-shérif de Woodsboro alcoolique, vivant dans une caravane et accepte de venir en aide à la nouvelle génération en proie aux assauts du nouveau tueur[5],[6],[7].
  • Gale Weathers : Maintenant animatrice d'un talk show matinal, Gale revient à Woodsboro après avoir été prévenue du retour de Ghostface.
  • Samantha Carpenter : Samantha est une jeune femme qui revient à Woodsboro après une tragédie familiale[8].
  • Tara Carpenter : elle est la toute première victime de ce cinquième film. Son attaque est similaire à celle de Casey Becker dans le premier Scream[9]. Ses films d'horreur préférés sont Mister Babadook, The Witch et Hérédité à la différence des précédents opus ou les protagonistes aiment les slashers[10]. A contrario de toutes les victimes présentes dans chaque scène d'ouverture des films de la franchise, Tara survit à son attaque[11].
  • Ritchie Kirsch : il est le petit ami de Samantha et l'accompagne à Woodsboro après l'attaque de Tara[6].
  • Mindy Meeks-Martin : elle est la nièce de Randy Meeks[12].
  • Chad Meeks-Martin : Il est le neveu de Randy Meeks et le frère jumeau de Mindy.
  • Amber Freeman : Copine de Tara et fan des films Stab.
  • Liv McKenzie : Copine de Chad, son nom de famille laisse supposer qu'elle est la fille des McKenzie que le père de Casey Becker mentionne au début du premier Scream.
  • Wes Hicks : Il est le fils de Judy.
  • Shérif Judy Hicks : Judy est une survivante de Scream 4. Dix ans après les évènements de ce dernier, elle est devenue le shérif de la ville de Woodsboro[13].
  • Billy Loomis : premier tueur du film original, il apparaît dans plusieurs hallucinations de sa fille Samantha[10].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Les vidéastes James A. Janisse et Chelsea Rebecca de la chaîne YouTube Dead Meat font un caméo dans le rôle des critiques de films. Hayden Panettiere est créditée pour le rôle de Kirby Reed qu'elle tenait dans Scream 4, néanmoins, l'actrice n'apparaît pas physiquement dans le film. Il s'agit d'un remerciement pour l'utilisation de sa photo lors de la scène où Richie regarde une vidéo sur YouTube[18].

Plusieurs acteurs des précédents films de la franchise prêtent leurs voix via des répliques enregistrées en postsynchronisation dont Drew Barrymore qui double la principale au micro lors de la scène à l'extérieur du lycée et Matthew Lillard qui double le Ghostface du film Stab 8 et un invité à la soirée d'Amber[18],[19]. Jamie Kennedy prête également sa voix à un invité de la soirée[18],[19]. Durant cette scène, plusieurs invités portent un toast en l'honneur de Wes Hicks. Il s'agit également d'un hommage au réalisateur des précédents films, Wes Craven[19]. Les voix de Panettiere, Lillard, Kennedy, Henry Winkler et Adam Brody sont entendues lors de ce toast, ainsi que celles des réalisateurs du film, Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, et de plusieurs membres des équipes des précédents films dont le scénariste Kevin Williamson, le compositeur Marco Beltrami, le monteur Patrick Lussier, la productrice Julie Plec, et la femme de Craven, Iya Labunka[19].

Version française réalisé par la société de doublage Deluxe Media Paris, sous la direction artistique de Béatrice Delfe, avec une adaptation des dialogues par Ludovic Manchett et Christian Niemiec[20].
 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[20] et Allodoublage[21]
 Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[22]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Photo d'un homme assis sur une chaise.
Wes Craven, ici en 2010, est le réalisateur des 4 premiers films de la saga.

Dès , alors que Scream 4 est encore en développement, Kevin Williamson révèle qu'il est potentiellement question d'une nouvelle trilogie[23]. En , Wes Craven confirme qu'il est sous contrat pour réaliser deux autres suites supplémentaires mais évoque toutefois les conditions difficiles dans lesquels il a dû tourner les trois films précédents à cause des réécritures constantes du script et déclare qu'il n'engagera la production d'une suite que si on lui fournit un script définitif[24]. Les résultats décevants de Scream 4 (2011) au box-office remettent cependant en doute la mise en chantier de Scream 5[25], toutefois Harvey Weinstein confirme le mois suivant qu'une suite reste possible, le quatrième volet restant un succès commercial malgré tout[26].

En , Kevin Williamson déclare qu'il ne travaille pas sur Scream 5[27]. L'acteur David Arquette exprime quant à lui son soutien pour un cinquième volet, déclarant que la fin de Scream 4 laissait définitivement la porte ouverte à une suite[28]. En , Wes Craven s'adresse directement aux fans de la saga via son compte Twitter lorsqu'il affirme qu'il n'a aucune nouvelle d'un cinquième volet, demandant par conséquent si ces derniers voulaient vraiment un film supplémentaire[29].

En , Harvey Weinstein évoque son intérêt pour un cinquième opus, susceptible d'être le dernier de la saga. Il déclare à propos de la franchise « la vache ayant déjà été trop traite »[30]. En , Neve Campbell évoque ses doutes concernant l'avenir de la saga au profit de la série télévisée en développement[31]. En , Bob Weinstein dément finalement toute rumeur concernant un cinquième film, citant la série diffusée sur MTV comme la bonne façon de poursuivre la franchise[32].

En , à l'occasion des vingt ans de la sortie de Scream, Kevin Williamson et Neve Campbell accordent une interview à ET Online dans laquelle l'actrice fait part de ses incertitudes quant à la réalisation d'un cinquième film sans Wes Craven, décédé l'année précédente. Elle révèle qu'il serait difficile, voir douloureux, de réaliser ce film sans le réalisateur d'origine. Elle n'affirme cependant pas qu'une suite ne verrait jamais le jour[33]. De son côté, Kevin Williamson déclare ne pas savoir comment écrire le film sans Craven ni même pourquoi il le ferait[33].

En , à la suite de l'énorme succès critique et commercial d'Halloween (2018), Jason Blum, le président de Blumhouse Productions, se montre intéressé pour récupérer les droits de la franchise Scream et possiblement faire revivre la saga au cinéma[34]. Un cinquième film est finalement annoncé en , produit par la société Spyglass Media Group[35] (désormais détentrice des droits de la saga à la suite du rachat de The Weinstein Company par Lantern Entertainement[35],[36]), sans précision si celui-ci s'intégrera dans la saga déjà existante[35],[37]. Il est reporté que Kevin Williamson ne sera à priori pas scénariste du long métrage[38] tandis que le retour du casting original n'est pas confirmé[39].

Production[modifier | modifier le code]

En , il est annoncé que Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett (réalisateurs du film Wedding Nightmare) réaliseront le cinquième opus tandis que Kevin Williamson est attaché en tant que producteur délégué aux côtés de Chad Villella[40],[41]. Le tournage du film est alors prévu pour selon le site américain The Wire[40]. En , le site Deadline dévoile que James Vanderbilt et Guy Busick sont les scénaristes du long métrage et qu'ils ont déjà rédigé un script, vendu par les réalisateurs comme rendant justice à l'héritage de Wes Craven[42]. Le tournage est annoncé pour débuter plus tard dans l’année à Wilmington, en Caroline du Nord, lorsque les protocoles de sécurité concernant l'épidémie de Coronavirus seront mis en place[42].

Kevin Williamson se dit impatient à l'idée de collaborer avec l'équipe de Radio Silence Productions sur un nouveau chapitre de Scream, vendant leur vision comme « inventive, originale et respectueuse de l'héritage de Wes Craven » tandis que le trio de cinéastes expriment à quel point le travail de Craven et particulièrement la saga Scream les a inspirés et qu'ils sont honorés d'avoir l'opportunité de contribuer à cet univers[42]. David Arquette, alors seul acteur annoncé au casting, révèle quant à lui être tenu contractuellement de ne rien révéler sur le projet[43]. En , il est annoncé que le film sera distribué par Paramount Pictures[44]. En août, David Arquette déclare qu'il espère que Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett resteront fidèles à la vision de Wes Craven et à celle de Kevin Williamson ainsi qu'aux personnages de la saga, les réalisateurs étant fans du film original[45].

En , David Arquette s'exprime une nouvelle fois sur le duo de réalisateurs responsables du film, affirmant à The Hollywood Reporter que la saga est entre de bonnes mains avec eux, bien qu'il regrette beaucoup l'absence du défunt Wes Craven[46]. Neve Campbell donne, quant à elle, sa bénédiction au projet, déclarant qu'au cours de ses discussions avec Radio Silence, ces derniers ont témoigné beaucoup d'amour, de respect et d'admiration envers Craven et tout ce qu'il a créé à travers la franchise Scream[47]. Le tournage est ensuite confirmé pour la fin du mois de [48] avec comme titre de travail « Parkside »[49]. Le film s'intégrera « parfaitement » dans la franchise selon l'actrice Jenna Ortega[50] et retrouvera la « magie » du premier opus selon l'acteur Kyle Gallner[51].

Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett décident également de renouveler l'équipe technique « traditionnelle » qui avait travaillé avec Wes Craven sur les opus précédents, tel que Marco Beltrami à la musique et Peter Deming sur la photographie qui sont dans ce cinquième volet respectivement remplacés par le compositeur Brian Tyler et le chef-opérateur Brett Jutkiewicz, avec lesquels les réalisateurs avaient déjà précédemment collaboré sur le film Wedding Nightmare[52].

Le 18 novembre 2020, le titre officiel du film est dévoiler : il se nommera tout simplement Scream[53], une façon de démontrer que ce film est à la fois une suite et un revival[Note 2] à l'instar du film Halloween. Kevin Williamson s'explique sur ce choix de titre : « Sérieusement, je pense que personne n’a jamais eu l’intention d’appeler ce film Scream 5. On a enlevé le chiffre parce qu’il s’agit de quelque chose de tout nouveau. Bien sûr le casting original est de retour, mais il y a surtout cette nouvelle génération, très amusante. Je pense qu’on tient une excellente équipe. Ils sont très bons. Les adultes laissent place aux enfants. Cela fonctionne vraiment très bien »[54]. Dans une interview pour CinemaBlend, Gillett confirme que ce cinquième volet sera bel et bien une suite et non un reboot[55]. L'actrice Courteney Cox vend quant à elle le film comme le lancement d'une nouvelle franchise Scream sans être effectivement ni un remake, ni un reboot[56].

Le 16 juin 2021, Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin annoncent sur leurs comptes Instagram respectifs la terminaison de la post-production de Scream[57]. Tyler Gillett promet que l'attente en vaudra la peine tandis que son compère Matt Bettinelli-Olpin révèle l'intitulé d'une musique de la bande originale du film composée par Brian Tyler et intitulée Ghostface[57]. Le lendemain, le compositeur en question poste à son tour sur son compte Instagram une vidéo de son orchestre en plein travail dans les studios de production du film. La production prend définitivement fin le 7 juillet 2021, annoncée par Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin sur Instagram[58]. Le 6 octobre 2021, Melissa Barrera affirme sur son compte Twitter avoir visionné le montage définitif du film et que les fans ne sont pas prêts pour ce qui les attendent[59].

Scénario[modifier | modifier le code]

Kevin Williamson, le scénariste historique de la saga, revient sur le cinquième volet en tant que producteur délégué.

Trilogie initiale[modifier | modifier le code]

Dès le développement de Scream 4 en 2009, Kevin Williamson rédige des ébauches de scénarios pour deux autres suites[60]. Scream 5 est alors pensé pour mettre en scène les personnages survivants du quatrième opus incluant Jill Roberts, coupable des meurtres de Scream 4, et Sidney Prescott, possiblement amnésique, à la suite d'un cliffhanger dans le volet précédent. Alors que Scream 6 devait davantage se concentrer sur Gale et répondre à un évènement passé entre elle et Dewey, Scream 5 devait être centré sur Jill à l’université, où Sidney était professeure et où des meurtres avaient lieu sur le campus. Le tueur, au courant que Jill était la coupable des meurtres du film précédent, aurait poussé la jeune fille à tuer pour éviter que son secret soit révélé. Cela aurait été la rencontre d’un tueur et d’un autre[61].

À la suite des modifications du script de Scream 4 après le départ de Kevin Williamson de la production[62], Wes Craven laissa volontairement en suspens le destin du personnage de Kirby Reed et fit que le personnage de Jill reçoive une balle dans la poitrine à la place de la tête (comme c'était le cas avec les meurtriers des opus précédents) afin de laisser l'opportunité aux deux personnages d'être inclus dans le script d'un éventuel Scream 5[63]. Bob Weinstein s'étant opposé à l'idée de faire mourir l'un des trois protagonistes historiques de la saga dans le précédent volet, Wes Craven déclare en qu'un, voire plusieurs personnages principaux entre Sidney, Gale et Dewey risquaient cette fois-ci de mourir dans Scream 5[64].

Williamson dévoile ensuite à Bloody Disgusting les scénarios prévus pour la trilogie originale : « Dans Scream 5, Jill Roberts arrivait à la fac, et une série de meurtres se déclenchait dans le campus. Le tueur était quelqu'un qui savait que Jill était elle-même une meurtrière dans le précédent film. Le tueur faisait tout cela pour que Jill soit exposée et dénoncée, donc elle devait couvrir des meurtres qui n'étaient pas les siens. C'était l'histoire d'une rencontre entre deux tueurs en série. Et Sidney Prescott était professeure dans cette école. Scream 6 allait répondre à ce qui s'était passé entre Dewey et Gale. Sidney serait dans le film, mais il aurait été beaucoup plus concentré sur l'arc de Gale. »[65]

Un nouveau film[modifier | modifier le code]

A la différence de Kevin Williamson et de ses premières idées pour le cinquième chapitre de la saga dix ans auparavant, James Vanderbilt écrit le scénario du nouveau film sans penser à un éventuel sixième opus et en faisant en sorte que le film se suffise à lui-même[66]. En 2019, après l'annonce du retour de la saga sur grand écran des années plus tard, le projet repart vierge et une première ébauche de synopsis est finalement révélée en . Il est alors question d'« une jeune femme revenant dans sa ville natale pour essayer de trouver l'identité d'un meurtrier réalisant d'horrible crimes »[67]. Début , David Arquette déclare qu'aucun des personnages originaux de la saga n'est à l'abri de se faire tuer dans ce cinquième opus, mais qu'il aimait toutefois l'idée de les voir tous survivre[68].

À l'inverse des trois suites précédentes de la saga, un script définitif est rédigé avant le début de tournage[69]. Plusieurs membres de l'équipe travaillant sur le film d'horreur Freaky, dont le scénariste Michael Kennedy et le réalisateur Christopher Landon (Paranormal Activity: The Marked Ones ; Happy Birthdead…), ont un aperçu du script et le jugent très bon[70].

Au cours d'une réunion virtuelle via Looped avec quelques acteurs du premier film le , Kevin Williamson confesse que le cinquième chapitre de la saga s'émancipera de l'aspect méta des quatre précédents films[71] :

« Ce que j’adore dans le nouveau Scream, c’est qu’il adopte vraiment une nouvelle approche. C’est ce beau film rafraîchissant, mais il a aussi ce facteur nostalgique tout au long de son intrigue. Pour moi, c’était le parfait mélange avec lequel faire le prochain Scream. Donc c’était la chose qui m’enthousiasmait le plus. Je suis impressionné par les réalisateurs, et j’étais vraiment nerveux car personne n’est Wes Craven. J’étais vraiment hésitant à ne serait-ce que donner mon accord et faire partie du film, et je peux vous dire que je suis content de l’avoir fait parce que je pense qu’il va rendre Wes fier. »

— Citation de Kevin Williamson au sujet du scénario de Scream (2022) sur Looped[71].

À l'image des précédents films, un maximum de précautions sont prises pour éviter toutes fuites éventuelles du scénario. Sur l'expérience de Kevin Williamson, la production de Scream décide de réaliser plusieurs scripts différents, dont un seul avec la véritable fin, pour brouiller les pistes. Au sein même de la distribution, certains acteurs ne connaissent ni l'identité du tueur ni le dénouement final pour restreindre au plus possible le nombre de personnes au courant de l'intrigue et ses éléments clés. Certains acteurs, selon leur importance dans le film, n'ont pas l'intégralité du scénario[72],[73].

Selon R.J. Torbert, auteur et designer de la société de déguisement Fun World à l'origine de l'intitulé du masque Ghostface, le tueur principal ne portera pas l'iconique masque blanc habituel, suggérant qu'il y aurait une nouvelle fois plusieurs tueurs révélés dans le film[74],[75],[76]. Selon Melissa Barrera, le personnage qu'elle incarne, Sam Carpenter, sera la nouvelle cible de Ghostface et s'alliera à Dewey Riley[77]. Neve Campbell révèle quant à elle dans une interview pour Total Film en novembre 2021 que Sidney Prescott est désormais une mère de famille heureuse et vivant en dehors de Woosboro, tandis que Courteney Cox révèle que Gale Weathers a évolué dans son domaine professionnel et est désormais animatrice d'une émission de télévision[78].

Attribution des rôles[modifier | modifier le code]

Photo d'un homme brun qui sourit.
David Arquette, l'interprète de Dewey Riley dans les quatre opus précédents, est le premier acteur engagé pour Scream.

Dès la sortie de Scream 4 en , David Arquette démontre son envie de participer à un cinquième film de la saga[79]. En , Neve Campbell se dit ouverte à reprendre son rôle de Sidney Prescott à l'avenir selon la pertinence du projet et du réalisateur choisi, mais que cela lui semblerait compliqué sans Wes Craven[80]. En , David Arquette relance le débat sur un éventuel Scream 5 en assumant son envie de revenir dans la saga[81]. Il précise que cela serait pour lui un hommage à Wes Craven tout en faisant les louanges des qualités d'actrice de Neve Campbell[81].

En , un mois après l'annonce du retour de la saga sur grand écran, Neve Campbell et David Arquette déclarent ne pas avoir été approchés pour l'instant[82], cependant David Arquette se montre toujours enthousiaste pour reprendre son rôle[83]. En , lors de la convention Mad Monster Party, Neve Campbell maintient ne pas avoir été contactée et que son implication, si on lui propose, dépendrait principalement du respect du futur réalisateur choisi vis-à-vis de la vision de Wes Craven[84].

En , Neve Campbell confirme à Rotten Tomatoes avoir été approchée par Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin et être en négociations pour reprendre son rôle de Sidney Prescott, disant avoir été touchée par une lettre des réalisateurs lui expliquant leur intention d'honorer Wes Craven[85]. Matthew Lillard, interprète de Stuart Macher dans le premier film, exprime quant à lui son intérêt pour revenir dans le cinquième volet de n'importe quelle façon[14]'[86].

Le , le site Deadline officialise le retour de David Arquette dans son rôle de Dwight Riley alias Dewey, celui-ci se disant heureux de rendre hommage à Craven[15]. Il déclare le mois suivant être le seul acteur confirmé jusqu'alors à sa connaissance[87], puis en août, se montre même enthousiaste pour reprendre son rôle dans d'autres suites éventuelles à l'avenir[88]. Courteney Cox annonce quant à elle son retour dans le rôle de Gale Weathers via son compte Instagram le , ce qui est aussitôt confirmé par le site Deadline et par Paramount Pictures sur Twitter[89]. David Arquette dit avoir hâte de retrouver son ex-femme sur le plateau d'un nouveau film Scream et espère que Neve Campbell les rejoindra également[90].

Le , l'actrice Melissa Barrera est confirmée dans un rôle « clé », également rapporté par Deadline[91]'[92]. Deux jours plus tard, le site annonce l'arrivée de l'actrice Jenna Ortega dans un rôle encore inconnu[93]'[94]. L'actrice Samara Weaving, avec qui Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin avaient déjà collaboré pour le film Wedding Nightmare, décline quant à elle un rôle dans le film à la suite de conflits d'emploi du temps, celle-ci tournant déjà en Australie pour la série Nine Perfect Strangers[95]. Dans une interview pour Hollywood Life, David Arquette déclare également que, comme beaucoup de fans, il adorerait retrouver Hayden Panettierre, interprète de Kirby Reed dans Scream 4, au casting du nouvel opus[96]. Le , Arquette déclare qu'il aimerait que Logan Paul ou son frère Jake soit inclus dans la scène d'ouverture en tant que première victime[14].

Photo d'une femme brune qui rit.
Neve Campbell, l'interprète de Sidney Prescott au Fan Expo Canada en 2015.

Début , c'est au tour de l'acteur Jack Quaid d'être engagé pour un nouveau rôle masculin encore non révélé[97]. Le , l'interprète phare de la saga, Neve Campbell, confirme sur son compte Instagram sa participation au film[98]. Celle-ci déclare via le site Bloody Disgusting qu'elle est « excitée à l'idée de retrouver le rôle de Sidney Prescott et de retourner à Woosboro » tandis que Radio Silence affirment : « Nous nous pinçons ! Il est compliqué d'exprimer à quel point le personnage de Sidney Prescott a façonné notre amour des films et avoir la chance de travailler avec Neve est un rêve devenu réalité. Ce ne serait simplement pas un film Scream sans Neve et nous sommes si excités et honorés de la rejoindre à Woodsboro[99]. »

Quelques heures plus tard, le site Deadline annonce également le retour de Marley Shelton dans le rôle du shérif-adjoint Judy Hicks introduit dans Scream 4, ainsi que cinq nouveaux acteurs au casting, incluant Dylan Minnette, Mason Gooding, Kyle Gallner, Jasmin Savoy Brown et Mikey Madison pour des rôles encore inconnus[100]. Le lendemain, l'acteur Matthew Lillard sème une nouvelle fois le doute sur un potentiel retour du personnage de Stuart Macher, suggérant sur Twitter que celui-ci pourrait avoir survécu aux évènements du premier opus[101]. La semaine suivante, le site Variety révèle que la mannequin, chanteuse et actrice franco-tunisienne Sonia Ammar a rejoint la distribution pour un rôle encore inconnu[102].

À l'approche du tournage, les acteurs Jenna Ortega, Melissa Barrera et David Arquette commencent chacun à communiquer sur leur préparation pour leur rôle respectif via diverses interviews[103],[104],[105]. Melissa Barrera se montre quant à elle particulièrement excitée à l'idée de rencontrer Courteney Cox, étant une grande fan de la sitcom Friends[105].

En , l'acteur Rory Culkin, interprète de Charlie Walker dans Scream 4, confie n'avoir aucun intérêt à revenir dans la saga, étant satisfait de la fin de son personnage dans le film précédent et n'étant pas intéressé pour faire une apparition de la même manière que Jamie Kennedy dans Scream 3[106]. Sur le point de rejoindre le tournage du film, Neve Campbell revient quant à elle sur le plateau de The Talk ainsi que dans un entretien vidéo spécial « House of Horror » avec l'actrice Jamie Lee Curtis pour Variety sur les doutes qu'elle avait vis-à-vis du projet d'un cinquième film et la manière dont les réalisateurs l'ont convaincu d'y participer[107],[108]. L'actrice se dit excitée de retrouver le casting original ainsi que de rencontrer les nouveaux acteurs[107].

L'actrice Rose McGowan a également été approché pour reprendre son rôle de Tatum Riley du premier film, le temps d'un caméo vocal. Elle a néanmoins décliné l'offre du fait de l'affiliation passée entre Kevin Williamson et Miramax, ancien studio des frères Weinstein, étant une des victimes de l'affaire Harvey Weinstein. À la suite des rumeurs d'une éventuelle apparition de Selena Gomez dans le film, l'actrice et chanteuse en question poste sur les réseaux sociaux une photo d'elle-même déguisée en Ghostface à l'occasion d'Halloween le 31 octobre 2021, en tenant qu'elle ne confirmait aucunement les rumeurs de sa participation au film[109].

Tournage[modifier | modifier le code]

Tout d'abord prévu pour le mois de , le tournage est ensuite reporté à une date non communiquée en raison de la crise sanitaire mondiale du Covid-19[41]. Le tournage démarre finalement le à Wilmington, en Caroline du nord, pour filmer des scènes d'intérieur à la Country Club Road, dans Forest Hills, durant les quatre premiers jours[110]. Dès la première semaine de tournage, trois acteurs sont testés positifs au Covid-19 et placés en quarantaine[111]. Le tournage est néanmoins maintenu, les acteurs en question n'ayant pas intégré le module comprenant le reste de la distribution, les réalisateurs, les assistants réalisateurs et le directeur de la photographie[112].

La seconde semaine de tournage prend directement place aux abords des extérieurs du lycée Williston Middle School à partir du , entraînant la fermeture temporaire de la 10th Street (entre les rues Ann St. et Castle St.) à partir de 7h du matin jusqu'à 20h[113]. Des plans intérieurs dans l'enceinte du bowling de Cardinal Lanes, situé sur le Shipyard Blvd., prennent effet à partir du [113].

Des scènes en voiture sont filmées le 12 et [113]. Le , une équipe tourne le long de la 5th Ave. entre les rues Dock St. et Queen St., de 9h du matin jusqu'à 16h30, avec un contrôle de la circulation intermittent prolongé, y compris sur les rues Orange St., Ann St, Nun St., Church St. et Castle St. entre la 4th et 6th Street, la production bouclant les rues durant le tournage des scènes[113]. Le , les scènes de conduite sont filmées sur Castle Street entre la 5th Ave. et la 8th Street, fermant les routes entre la 4th et la 8th de Castle Street ainsi que la 5th, 6th et 7th entre l'Église et Queen à partir de 18h[113]. Au cours du même mois, des photos de Courteney Cox sur le tournage, et arborant une tenue pratiquement identique à celle de son personnage dans le film original, sont dévoilées[14],[114].

Le tournage de Scream se termine le [115], après presque deux mois de tournage[116].

« J'ai hâte que vous retourniez à Woodsboro et que vous ayez réellement à nouveau peu. Je crois que Wes (Craven) aurait été vraiment fier de ce film que Matt et Tyler réalisent. Je suis tellement ravi d'être réuni avec Neve, Courteney, David et Marley (le shérif adjoint Judy Hicks), et de travailler au côté d'une nouvelle équipe de réalisateurs et d'un incroyable casting de newcomers pour poursuivre l'héritage de Wes avec cette envie de renouveler cette franchise qui m'est si cher. J’étais vraiment hésitant à ne serait-ce que donner mon accord et faire partie du film, et je peux vous dire que je suis content de l’avoir fait. »

— Citation de Kevin Williamson au sujet de la fin de tournage de Scream (2022) sur Twitter[116].

La fin du film se termine par le dernier même plan que Scream : un panorama sur la maison de Stuart Macher[117].

Effets spéciaux et accessoires[modifier | modifier le code]

A la suite d'une photo diffusée sur le site officiel du film sur Twitter, il est confirmé que la fameuse arme de prédilection du tueur, (un couteau Buck 120), fait son retour dans le nouveau film[118].

Pour les besoins de la décoration de l'une des scènes se déroulant dans la caravane de Dewey, David Arquette ramène lui-même une photo personnelle de lui et Courteney Cox lorsqu'ils étaient encore mariés[117].

Inspirations[modifier | modifier le code]

Pour la réalisation de ce cinquième opus, les réalisateurs s'inspirent des récents succès du genre dont les œuvres de Jordan Peele, Get Out et le style visuel de Us[119].

Sortie et accueil[modifier | modifier le code]

Date de sortie et classification[modifier | modifier le code]

En , le film est d'abord annoncé pour 2021, à l'occasion des vingt-cinq ans de la saga[120]. En août 2020, Paramount Pictures annonce sur son compte Twitter officiel que le film sortira finalement le aux États-Unis, la sortie initiale étant repoussée à cause de la pandémie du Covid-19[121].

Peu avant la sortie du film en France, l'interdiction aux moins de 16 ans de ce dernier est révélée, une première dans l'histoire de la franchise depuis le film original en juillet 1997. Pour expliquer cette qualification, la présidente de la classification des œuvres cinématographiques Françoise Tomé parle de « scènes de meurtres très violentes ». Ensuite, Françoise Tomé explique qu'une autre version à été montrée à la commission, version beaucoup moins sanglante qui s’est vu proposer un visa assorti d’une interdiction aux moins de 12 ans. Mais, selon les termes de la présidente, la décision de choisir la version interdite aux moins de 16 ans à été prise par le distributeur Paramount[122].

Promotion[modifier | modifier le code]

Le , Kevin Williamson annonce sur son compte Twitter la fin du tournage du cinquième opus de la franchise et dévoile pour l'occasion une nouvelle affiche qui confirme le titre du film : Scream[123]. Le cinéaste dévoile également une photo de lui-même en compagnie de Neve Campbell et Courteney Cox sur le plateau de tournage puis une troisième photo en compagnie de Ghostface[123],[124]. Le , le compte officiel du film sur Twitter dévoile une photo du tournage qui dévoile le couteau du tueur dans une mare de sang[118].

Entre fin septembre et début octobre 2021, des publicités et interviews avec David Arquette sont diffusées sur les réseaux sociaux à l'occasion d'un évènement Airbnb via lequel des fans pourront passer trois nuits dans l'iconique maison de Stuart Macher, cette maison apparaissant à la fois dans le volet de 1996 et celui de 2022. Les fans en question ont ainsi eu accès à un entretien virtuel avec David Arquette, à une ligne téléphonique pouvant joindre Ghostface (et vice-versa), au visionnage d'un marathon des quatre films en VHS, à des collations classiques des années 1990 et à un lot de souvenirs Scream[125].

Le 10 octobre 2021 est dévoilée la toute première affiche officielle du film qui met en avant le personnage de Ghostface[126]. La phrase « It's Always Someone You Know » (traduit par : C'est toujours quelqu'un que vous connaissez), indiquée ici pour la première fois, restera la phrase récurrente de chaque affiche promotionnelle par la suite[127]. Le 11 octobre, le magazine Entertainment Weekly dévoile une série de photos promotionnelles mettant en avant les acteurs phares de la saga comme Neve Campbell, David Arquette, Courteney Cox et Marley Shelton ainsi que les nouveaux acteurs du cinquième opus à savoir Melissa Barrera, Jenna Ortega, Jack Quaid, Dylan Minnette, Mason Gooding, Sonia Ammar, Jasmin Savoy Brown, Kyle Gallner et Mikey Madison[128].

À l'occasion d'une ressortie de Scream (1996) dans certains cinémas américains pour célébrer les 25 ans de la saga[129], la toute première bande-annonce du nouvel opus de 2022 est diffusée aux spectateurs le 10 et 11 octobre 2021, puis est diffusée sur les réseaux sociaux par Paramount Pictures le 12 octobre[130],[131]. La seconde affiche officielle du film avec Ghostface est également dévoilée[132]. Les réalisateurs ont par la suite indiqué que de fausses pistes avaient été volontairement introduites dans la bande annonce pour piéger les spectateurs[133].

Le 19 octobre 2021, lors de la sortie en Blu-ray 4k de Scream (1996) pour les 25 ans du film, de nouvelles interviews avec Radio Silence et le casting du cinquième opus sont inclues dans un bonus intitulé « A Bloody Legacy: Scream 25 Years Later »[134]. Une autre vidéo promotionnelle composée d'images inédites et d'interviews de Kevin Williamson et du casting est ensuite dévoilée par Paramount Pictures le 4 novembre[135].

Le 31 octobre 2021, une image promotionnelle ainsi que la troisième affiche officielle du film, dévoilant Ghostface et le visage de Sidney Prescott apparaissant dans la lame du couteau, est dévoilée[136]. Le 8 novembre 2021, le magazine Total Film dévoile une nouvelle série d'images inédites du film avec les personnages de Sidney Prescott, Dewey Riley, Sam Carpenter, Vince et Ghostface[137]. Quelques mois avant sa sortie, le film lance également dans le commerce sa propre marque de céréales[138].

Le 24 novembre 2021, le Twitter et l'Instagram officiels du film dévoilent une série d'affiches promotionnelles avec chaque membre du casting apparaissant chacun dans la lame de Ghostface[139]. Le lendemain, une vidéo promotionnelle avec Neve Campbell, Courteney Cox, Melissa Barrera et Jenna Ortega est mise en ligne sur le Twitter néo-zélandais officiel de Paramount Pictures[140]. Trois nouvelles affiche avec le trio historique de la saga sont dévoilées le 3 décembre 2021[141], puis, le lendemain, à l'occasion d'un panel au CCXP Worlds 2021, sont également dévoilées les mêmes affiches avec le reste de la distribution ainsi qu'une nouvelle vidéo promotionnelle composée de nouvelles images et d'interviews de Tyler Gillett et d'une partie du casting[127].

Le 10 décembre, le compte Twitter officiel du film dévoile le premier spot publicitaire[142].

Box-office[modifier | modifier le code]

Les premières prédictions des résultats au box-office US de Scream sont très vite positives. Si ces estimations sont justes, le film pourrait récolter entre 35 et 40 millions de dollars de recettes lors de sa sortie, soit le plus gros succès d'ouverture de n'importe quel film de la saga[143]. D'une part, le nombre de fans de la saga n'a cessé d'accroître, notamment au cours de la dernière décennie grâce à la popularité des années 1990 et la nostalgie liée à ces années[144]. Aussi, ce cinquième chapitre est désigné comme le prochain grand film d'horreur à sortir au cinéma après Halloween Kills, sorti en octobre 2021[143]. C'est aussi le seul film de la franchise à sortir lors d'un weekend de quatre jours[144]. Tout de même, la crise sanitaire de Covid-19, dont la pandémie de son variant l'Omicron aux États-Unis et au Canada, ainsi que la popularité en déclin des films de la saga au cinéma (89,1 millions pour Scream 3 récoltés en Amérique du Nord contre 38,1 millions de dollars pour Scream 4) pourrait compromettre l'avenir du film au box-office [143].

Si ces prédictions positives se révèlent correctes, le film pourrait atteindre au moins les 80 millions de dollars voir dépasser la barre des 100 millions de dollars récoltés sur le sol américain au cours de l'année 2022[143],[144]. Lors de sa sortie le week-end du 14 janvier, Scream réalise un démarrage initial à 30 millions de dollars dans 3664 cinémas en Amérique du Nord et détrône Spider-Man: No Way Home qui occupait la première place depuis un mois[145],[146]. Avec le lundi suivant qui est un jour férié aux Etats-Unis commémorant la mémoire de Martin Luther King, le leader de la lutte pour les droits civiques, le film s'offre un démarrage à 33,8 millions de dollars au total avec son quatrième jour inclu[145],[146]. Le démarrage de Scream est qualifié d'« encourageant » pour la saga après le démarrage Scream 4 en 2011 et ses 18,7 millions de dollars[147].

En France, lors de son premier jour de projection, Scream réalise 34 201 entrées ce qui reste un score correct en comparaison des chiffes des films Halloween Kills et Candyman. Pour autant, c'est un score inférieur à celui de Scream 4 qui avait réalisé 109 691 entrées en 2011[148]. Le film réalise seulement 212 555 entrées au bout de sa première semaine soit le moins bon résultat de la saga en première semaine. Il termine donc troisième du classement derrière Spider-Man: No Way Home et le film français Adieu Monsieur Haffmann. Scream, premier du nom, avait réaliser 335 687 lors de sa première semaine d'exploitation tandis que les films suivants avait tous réalisés des meilleurs scores[149].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 51 917 729 $[146] (en cours)
Drapeau de la France France 212 555 entrées[150] 1 (en cours)

Monde Total mondial 84 948 000 $ $[146] 1 (en cours)

Critiques[modifier | modifier le code]

Info Simple.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Les premières critiques Outre-Atlantique de Scream sont très positives. A la date du 19 janvier 2022, le film obtient un pourcentage de 75 % de critiques positives de la part de la presse spécialisée sur le site Rotten Tomatoes, basé sur 205 critiques (155 positives contre 51 négatives). L'avis général émis par les membres du site étant que le « cinquième film Scream travaille plus dur que jamais pour maintenir son ambiance méta et étonnamment, il y arrive souvent. » Les spectateurs donnent quand à eux des critiques positives également recueillant une moyenne de 83 % de critiques favorables sur la base d'au moins 2500 critiques de spectateurs[151]. Sur le site Metacritic, le film obtient un score plus faible de 60 % sur la base de 48 critiques professionnelles. En revanche, sur la base de 105 notes des spectateurs, le film obtient un score de 7,3 sur 10 avec la mention « critiques favorables en général »[152]. Toujours au 19 janvier, le site IMDB accorde une note de 7,3 sur 10 basée sur 20 580 critiques provenant du public[153]. Le site dévoile que Scream a obtenu en globalité beaucoup plus de notes s'élevant à 8 sur 10 (4730 votes)[154].

France[modifier | modifier le code]

Les critiques sont beaucoup plus sévères avec le film en France. Celles-ci sont beaucoup plus mitigées autant du côté du public que de la critique professionnelle comme le révèle les notes d'Allociné : sur 19 critiques côté presse, le film obtient un score de 2,6 sur 5 tandis que côté spectateurs, le film se hisse à un score de 3,1 sur 5 basé sur 930 notes dont 153 critiques au 19 janvier 2022[155].

Le journaliste Pierre Champleboux déclare pour Filmsactu : « certes, la claque n’est pas la même qu’en 1997 : mais comment aurait-il pu en être autrement ? Scream renaît de ses cendres, et ce n’est pas pour nous déplaire, puisqu’on tient là la meilleure suite du premier volet de la saga. » et donne une note de 8 sur 10[156]. Pour Delphine De Freitas de LCI, le film est « saignant, drôle et jouissif » tout en soulignant la qualité de jeu des nouveaux acteurs dont Jenna Ortega et Jack Quaid[3]. Stephanie Belpêche dénonce dans les colonnes du Journal du Dimanche « un spectacle aussi généreux que décomplexé, totalement jouissif[9]. » Le Parisien écrit : « cinquième volet d’une saga entamée il y a presque un quart de siècle, ce nouvel opus reprend fidèlement l’univers et les règles établis lors des précédents épisodes. Et fait revenir des valeurs sûres de la franchise horrifique, comme les acteurs Courteney Cox, Neve Campbell et David Arquette[13]. » Pour Public, Marie-Pierre Galinon écrit que les deux réalisateurs sont des fans absolus de Wes Craven et qu'ils lui rendent un hommage très réussi[157]. Caroline Vié de 20 minutes note que « le film rend un hommage à la saga devenue culte, ainsi qu’à son réalisateur disparu Wes Craven, et continue sa mise en abîme sur le genre et sur Hollywood[8]. » Selon la rédaction de CNews, « il serait également faux de dire que le film n’est pas divertissant. Car on passe un bon moment. Mais ce film reste l’incarnation de cette tendance que peut avoir Hollywood à vouloir faire du neuf avec du vieux, et laisse une impression inconfortable de tourner en rond[158]. » Pour Mathieu Jaborska d'Écran Large, Scream est un « opus qui ne réinvente ni la roue, ni le slasher, ni même la saga Scream, mais régurgite ses défauts, ses qualités et un discours méta convenu avec assez de sincérité pour flatter les inconditionnels. Et on reste avant tout des inconditionnels[159]. » Pour Les Fiches du cinéma, Marine Quinchon écrit que c'est une « suite assumée des précédents épisodes, le film devrait ravir les fans de la saga horrifique par ses références, mais risque de laisser les autres sur le carreau[160].» Renan Cros donne une mauvaise critique pour le film sur le site CinemaTeaser, arguant que « au final, le Scream 4 d’il y a 10 ans, mené par Craven et Williamson, apparaît beaucoup plus contemporain et malin que ce cinquième volet qui, à force de faire le malin, est déjà un peu périmé[161]. » Pour Critikat, Jean-Sébastien Massart compare le film à « un drôle d'objet, qui acte l'usure de la formule tout en reproduisant de manière nostalgique les meilleurs moments de la saga, pastichés presque pour honorer sa mémoire[10]. » Selon Etienne Sorin du Figaro : « un duo de réalisateurs anonymes reprend les personnages du film de 1996. Hélas le coup de vieux est fatal[162]. » tandis que l'on peux lire « dispensable et faussement malin, Scream n'est qu'un énième exemple du manque d'inspiration des scénaristes des studios ces dernières années. Si le film paraît assumer son absence de sous-texte, il démontre surtout qu'il n'a rien compris à l'esprit de la saga ou du moins, qu'il est incapable de le reproduire. » dans la rubrique de Allan Blanvillain pour le site Journal du Geek[163]. Selon les dires de Jean-François Rauger pour Le Monde « la relance de la franchise créée en 1996 par Wes Craven n’apporte rien de nouveau, si ce n’est une frénésie de violence qui tranche avec l’ironie initiale du projet[164]. » Pour Le Point, Philippe Guedj déclare que « malgré tous les efforts, parfois payants, de ses deux réalisateurs commis d'office, Scream 2022 ressemble à un film-musée qui jongle frénétiquement avec moult seconds couteaux du passé pour retrouver l’âme perdue d’un concept jadis bien plus tranchant[6]. » Théo Ribeton déclare pour Les Inrockuptibles : « le nouveau volet de la saga de feu Wes Craven tombe exactement là où on l’attend : dans un salmigondis méta-référentiel qui est, hélas, devenu l’entrée de gamme la plus basique du film de franchise, qu’il ne fait même pas semblant de vouloir renouveler[157]. » Selon Sylvestre Picard de Première, ce nouveau Scream « contrairement au Scream 4 de 2011 (très rigolo et très malin, dans notre souvenir), ne propose pas beaucoup d’idées de cinéma réellement excitantes - encore moins un espace de cinéma intéressant. » Cependant, le journaliste met en avant le jeu des actrices Melissa Barrera et Jenna Ortega[7]. Dans le journal Libération, Lelo Jimmy Batista écrit que « la suite de la franchise initiée en 1996 hurle le déjà-vu, sans suspense et sans ménagement pour le spectateur largué dès le début[165]. » Enfin, Jérémie Couston écrit pour Télérama que ce nouveau Scream possède « des personnages plats et une mise en scène réduite au jump scare[166] ».

Analyse[modifier | modifier le code]

Le requel : une suite qui joue sur la nostalgie[modifier | modifier le code]

Ce cinquième film revendique clairement son envie de revenir à la source de la franchise et par conséquent de jouer sur la nostalgie de celle-ci. Non seulement dédié à Wes Craven, les scénaristes démontrent dans le récit la perpétuation de l'héritage de la saga en orchestrant la transition avec une nouvelle génération persécutée à son tour par Ghostface[9]. Le film revendique être lui-même une suite « consciente » d'être le résultat d'une pure exploitation commerciale[158]. A l'image de plusieurs épisodes récents à des sagas populaire comme le Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force de J. J. Abrams, le scénario désigne Scream comme étant un requel, un film à la fois nostalgique et contemporain mélangeant les retours des anciens acteurs phares de la saga (Neve Campbell, Courteney Cox et David Arquette) à la venue des nouveaux jeunes acteurs[10],[163],[167].

Comme dit précédemment, Scream joue donc énormément sur la nostalgie liée à la franchise tandis que le scénario ne s'attarde pas en toile de fond sur les différences et changements majeurs et importants depuis la sortie de Scream 4 en 2011, soit dix ans auparavant. L’omniprésence des mondes virtuels, le mouvement-#MeToo (débutée avec la chute de Harvey Weinstein, producteur des quatre premiers Scream et dont l'actrice Rose McGowan est une des principales protagonistes) ou même les déchirements idéologiques de l’Amérique post-Trump sont des thèmes non abordés dans ce cinquième chapitre, un détail décrié par certaines critiques[6].

Dénonciation d'une nouvelle ère cinématographique[modifier | modifier le code]

Le scénario pointe du doigt la nouvelle vague de films d'horreur apparu au cours de la dernière décennie comme Mister Babadook, The Witch ou encore It Follows et Hérédité, qualifiés de « films d'horreur d'intello avec un message fort » dans le film dont les scénaristes s'affranchissent, et contourne également la nouvelle technologie contemporaine comme les smartphones, les applications de géolocalisation ainsi que les protocoles de sécurité[9]. Le personnage de Tara révèle au tueur dans la scène d'ouverture du film que ses films d'horreur préférés sont ces films, représentants d’un cinéma d’horreur psychologique, se prenant parfois très au sérieux. Selon ses propres termes, cette jeune femme, membre de la nouvelle génération, préfère les films d'horreur à message en qualifiant de « film sur le deuil et la maternité » le long-métrage horrifique Mister Babadook. Le scénario à donc conscience que le style de film dont Scream fait parti est en déclin depuis quelques années déjà, au moins depuis 2011 et la sortie de Scream 4 qui réalisait le score le plus faible de la saga au cinéma[10].

Scream, comme pour tout les autres films de la franchise, porte lui aussi un discours sur le rapport de la société au spectacle. Ici, ce dernier porte sur les demandes de plus en plus pesantes des communautés de fans envers les réalisateurs des franchises en tout genre. Le mobile des tueurs du film, qui sont eux même des caricatures de fans toxiques, fait directement écho à cette tendance : n’aimant plus assez le cinéma d’horreur pour concevoir une suite digne des épisodes précédents, ils se réfugient dans le passé de la saga et le rejouent, jusque dans le décor de la maison de Stu Macher, là où se terminait le tout premier film[10],[168].

Dans Scream, le procédé du « film dans le film » est repris avec la saga Stab qui s'inspire des carnages des différents films de Wes Craven. En présentant Stab 8 comme l'unique et dernier film de la saga réalisé depuis 10 ans (considéré comme raté par les personnages), Scream dénonce une tendance hollywoodienne qui serait de rallonger les franchises cinématographique avec des nouveaux films, manquant de plus en plus d'originalité et tombant dans le ridicule. De plus, le réalisateur de Stab 8 est annoncé être Rian Johnson, réalisateur de Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi dans la vraie vie. La vague de haine et de harcèlement sur les réseaux sociaux provoqués par ce film devient ici le motif des tueurs, permettant ainsi de critiquer directement la toxicité de certains fans qui veulent "réécrire le film".

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Ce cinquième film place plusieurs références aux anciens films de la franchise comme la scène d'ouverture qui rappelle celle du premier film avec Drew Barrymore, le Parisien qualifiant le film d'« autocélébration de la saga »[3],[13]. Lorsque Tara Carpenter est au téléphone avec le tueur, ce dernier se présente tout d'abord sous le nom de Charlie, une référence au personnage Charlie Walker, l'un des deux tueurs de Scream 4[169]. Dans cette même scène, le tueur demande au téléphone le nom de l'actrice jouant le rôle de Casey Becker dans le film Stab. Alors que la jeune fille regarde les noms des acteurs sur internet, les noms d'Heather Graham, Luke Wilson, David Schwimmer et Tori Spelling apparaissent, ce qui est un rappel de l'apparition des véritables acteurs dans Scream 2[4]. Aussi, Jennifer Jolie est également créditée comme l'interprète de Gale Weathers, une référence directe au personnage joué par Parker Posey dans Scream 3[170]. Après l'attaque de Tara Carpenter dans la scène d'ouverture, ses amis se réunissent devant leur lycée dans une scène faisant écho à la scène de la fontaine du premier Scream lorsque Sidney Prescott et ses amis se réunissent après les meurtres de Casey Becker et Steve Orth. Dans cette même scène, Tatum Riley et Stuart Macher mangent une grappe de raisins et, en hommage à la scène, ce détail est retranscris dans le cinquième volet lorsque Wes Hicks et Amber Freeman sont aperçu en train de manger ce même fruit[4]. Lorsque Sam raconte à son petit ami l'histoire de Woodsboro, elle précise que la dernière fois que Ghostface a frappé était en 2011, référence directe à Scream 4, le volet précédent, sorti cette même année. L'urne contenant les cendres de Tatum Riley est aussi aperçue dans la caravane de son frère Dewey[4]. Un mémorial à la mémoire de Randy Meeks peut-être aperçu dans la maison de Martha Meeks[171]. Lors d'une conversation entre Dewey et Sidney, cette dernière confirme être désormais mariée à Mark Kincaid, l'inspecteur de police apparu dans Scream 3 avec qui elle a deux filles[4]. Peu avant l'attaque de Vince Schneider, la musique Red Right Hand, apparue dans tout les films de la saga, peut être entendue dans sa voiture[4]. Dans Scream 4, Judy Hicks s'amuse à draguer Dewey et lui prépare des gâteaux au citron. Dans le cinquième volet, son fils Wes aperçoit une note de Judy sur le frigo lui informant qu'elle lui a fait ces fameux gâteaux[4]. La tenue de Gale Weathers lors de son retour à Woodsboro (une tenue rouge) est un rappel de l'une de ses tenues portée dans le Scream de 1996. Elle fait aussi mention de sa frange décriée qu'elle arbore dans Scream 3[4]. Egalement, la survie de Kirby Reed, présente dans Scream 4, est confirmée lorsque son nom apparaît dans le journal des appels manqués sur le téléphone de Dewey puis, lorsque Richie regarde la vidéo d'un duo de vidéastes sur YouTube. Dans les colonnes des vidéos suggérées sur le côté, une vidéo avec le titre « Interview avec Kirby Reed, survivante de Woodsboro » confirme que le personnage est en vie[4]. Sous cette même vidéo, une autre a pour sujet une théorie sur la survie de Stuart Macher, l'un des deux tueurs du premier film[4]. Lorsque Samantha a une nouvelle vision de son père, Billy Loomis, lui montrant le couteau au sol pour qu'elle puisse se défendre face à Richie, celui-ci se trouve à côté d'un parapluie, un clin d'œil à la scène ou Sidney se défend en frappant Billy avec le même objet dans le film original[169].

Bon nombres de film sont également mentionnés au cours de l'intrigue par les personnages ou leurs affiches peut être aperçues[3],[4],[170],[171] :

Le nom du personnage de Wes Hicks est un hommage à Wes Craven tandis que le nom de famille de Samantha et Tara, Carpenter, est une référence au réalisateur John Carpenter, réalisateur de La Nuit des masques[13]. Comme pour son rôle dans Once Upon a Time... in Hollywood, le personnage de Mikey Madison (Amber Freeman) est brûlée vive ce qui est un clin d'œil au film de Quentin Tarantino[4]. Le message « Pour Wes » est affiché juste avant le générique de fin en hommage au réalisateur des quatre premiers films de la saga[4]. Aussi, après le décès du personnage de Wes Hicks, une fête est organisée en son honneur et une banderole avec les mots « Pour Wes » est installée, ce qui est un hommage au réalisateur[4]. Dans la scène ou Tara regarde sur le site IMDB le nom des acteurs apparus dans Stab, il est mentionné que Craig Bierko est l'interprète de Cotton Weary, Vince Vaughn joue Stuart Macher et Alicia Silverstone interprète Tatum Riley[170].

Potentielles suites[modifier | modifier le code]

En novembre 2021, Kevin Williamson déclare à US Weekly qu'il aimerait voir la franchise perdurer après Scream (2022)[172]. Tyler Gillett confie que si les scores au box-office du film le permettent, des suites avec les nouveaux personnages à Woodsboro pourraient être envisagées[173].

Quelques jours, après la sortie du film, Neve Campbell se montre optimiste pour d'éventuelles suites avec le retour du casting[174].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme de "requel" désigne un film qui fait à la fois office de suite et de reboot.
  2. Le terme de "revival" désigne une résurgence, le réveil d'un mouvement, d'une mode ou d'une coutume.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jordan Maison, « Scream Gets a Release Date as Paramount Shuffles Clifford, Snake Eyes, and More », sur Cinelinx | Movies. Games. Geek Culture., (consulté le ).
  2. (en) Anthony D'Alessandro, « Scream Relaunch Eyes 2022 Release, ‘Snake Eyes’ Rolls To 2021 & More – Paramount Release Date Changes », sur Deadline, (consulté le ).
  3. a b c et d « "Scream" : un retour sous forme de lettre d’amour sanglante à la saga de Wes Craven », sur LCI (consulté le )
  4. a b c d e f g h i j k l m et n (en-US) « Scream 2022: Every Easter Egg & Horror Movie Reference Explained », sur ScreenRant, (consulté le )
  5. « Critique du film Scream (2022) sur SuperSeven », sur superseven.fr (consulté le ).
  6. a b c et d Philippe Guedj, « Faut-il aller voir le nouveau « Scream » ? », sur Le Point, (consulté le )
  7. a et b « Scream est de retour : toujours aiguisé ? [critique] », sur Premiere.fr, (consulté le )
  8. a et b « Le nouveau Scream rend un hommage sanglant et ludique à la saga », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  9. a b c et d Le JDD, « "Scream", le retour : toujours aussi gore, décomplexé et jouissif », sur lejdd.fr (consulté le )
  10. a b c d e et f « Critique : Scream », sur Critikat, (consulté le )
  11. Loïc Smars, « Scream : quel est (encore) ton film d’horreur préféré ? », sur Le Suricate Magazine, (consulté le )
  12. « SCREAM : chronique - cinemateaser », sur Cinemateaser.com (consulté le )
  13. a b c et d Par Michel Valentin Le 12 janvier 2022 à 06h00, « Scream : la saga des «Ghostface» remue encore le couteau dans la plaie », sur leparisien.fr, (consulté le )
  14. a b c et d (en) « Scream 5 (2021) - Trivia - IMDb », sur IMDb (consulté le ).
  15. a et b « Scream 5 : David Arquette va reprendre le rôle de Dewey », sur Première, (consulté le ).
  16. « Scream 5 - Sortie, E-Billet, Bande-annonce - Cinémas Pathé Gaumont », sur www.cinemaspathegaumont.com (consulté le )
  17. AlloCine, « Scream : quelle interdiction en France pour le film d'horreur tant attendu ? », sur AlloCiné (consulté le )
  18. a b et c (en) « Scream Directors Talk Full Spoilers: The Killer, Who Died, and Secret Cameos », sur fandom.com,
  19. a b c et d (en) « Scream Filmmakers Reveal the Surprise Easter Egg Cameos You Didn’t Notice! », sur bloody-disgusting.com,
  20. a et b « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage, .
  21. « Fiche du doublage français du film », sur Allodoublage, .
  22. « Frissons », sur Doublage.qc.ca (consulté le ).
  23. « Scream 4 : confirmation d’une nouvelle trilogie », sur Première, (consulté le ).
  24. (en) « Exclusive: New Scream 4 poster, plus an interview with director Wes Craven », sur EW.com (consulté le ).
  25. Thomas, « Scream 4, Le Dernier de la Franchise ? », sur Eklecty-City, (consulté le ).
  26. (en) « News - Entertainment, Music, Movies, Celebrity », sur MTV News (consulté le ).
  27. (en) Unclecreepy, « No Scream 5 for Kevin Williamson », sur Dread Central, (consulté le ).
  28. (en) « Horror Archives », sur ComingSoon.net (consulté le ).
  29. (en) Evan Dickson, « Wes Craven Doubts You Want Scream 5, Is He Right? », sur Bloody Disgusting!, (consulté le ).
  30. « Scream 5 : un dernier film pour conclure la saga ? », sur Allociné (consulté le ).
  31. (en) « Neve Campbell on Her Surprise Mad Men Role, Matthew Weiner’s ‘Super Secrecy Speech,’ and Snuggling With Don Draper », sur Vulture (consulté le ).
  32. (en) John Jurgensen, « Can Scream Help MTV Win Back Missing Teens? », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne, consulté le ).
  33. a et b (en) « Scream 20 Years Later: Neve Campbell Looks Back on Film's Legacy », sur Entertainment Tonight (consulté le ).
  34. « Scream de retour au cinéma ? Un nouveau film en réflexion », sur Purebreak.com (consulté le ).
  35. a b et c (en) Brad Miska, « Spyglass Resurrecting Ghostface in New Scream Movie [Exclusive] », sur Bloody Disgusting!, (consulté le ).
  36. « La saga Scream va renaître de ses cendres », sur Le Huffington Post, (consulté le ).
  37. (en) Caffeinated Clint, « Scream 5 coming! », sur Moviehole, (consulté le ).
  38. (en) Matt Goldberg, « A New Scream Movie Is Currently in the Works », sur Collider, (consulté le ).
  39. (en) wegotthiscovered, « Ghostface To Return As Scream 5 Is Officially In Development », sur We Got This Covered, (consulté le ).
  40. a et b (en) « New Scream Movie in Development With Ready or Not Directors », sur The Wrap, (consulté le ).
  41. a et b (en) Allie Gemmill, « Scream 5 Scores Ready or Not Team Radio Silence to Direct (& Scare Us Silly) », sur Collider, (consulté le ).
  42. a b et c (en) Anthony D'Alessandro, « Scream: David Arquette Returning As Dewey Riley In Spyglass Media Group Reboot », sur Deadline, (consulté le ).
  43. (en) « Scream 5’s David Arquette Is Really Trying To Keep The Movie’s Secrets », sur Cinemablend, (consulté le ).
  44. (en) Justin Kroll, « New Scream Movie From Spyglass Media Will Be Released by Paramount (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  45. (en) « Dewey and Gale! David Arquette Reacts to Ex Courteney Cox Joining Scream 5 », sur Us Weekly, (consulté le ).
  46. (en) « How David Arquette Fought for the Role of a Lifetime | Hollywood Reporter », sur The Hollywood Reporter (consulté le ).
  47. (en) John Squires, « Neve Campbell is Back as Sidney Prescott in Spyglass and Paramount’s Scream Relaunch! [Exclusive] », sur Bloody Disgusting!, (consulté le ).
  48. (en) Elsa Keslassy, « Sonia Ammar Joins Cast of Scream 5, Set to Start Shooting Later This Month (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  49. (en) « Filming for horror relaunch gets underway in Wilmington », sur Wwaytv3.com, (consulté le ).
  50. (en) « Jenna Ortega Talks Scream 5 and the Secrecy Surround Filming », sur bleedingcool.com (consulté le ).
  51. (en) Perri Nemiroff, « Scream 5: Kyle Gallner Teases the Original ‘Scream’ Magic in This New Installment », sur Collider, (consulté le ).
  52. (en) « Scream 5: The Show must go on », sur hellosidney.com (consulté le ).
  53. « Scream 5 : découvrez le titre officiel et les premières photos », sur CinéSéries, (consulté le )
  54. « Scream : pourquoi le film de 2022 ne s'appelle pas Scream 5 ? », sur Toms Guide : actualités high-tech et logiciels, (consulté le )
  55. (en-US) « Scream 5 co-director explains why new film is a sequel rather than a reboot despite being titled Scream. », sur Flickering Myth, (consulté le )
  56. « Courteney Cox’s Scream 5 Update Has Me Confused About The Horror Sequel », sur CINEMABLEND, (consulté le )
  57. a et b Thibault Lucia, « On en sait plus sur "Scream 5" - Les Inrocks », sur https://www.lesinrocks.com/ (consulté le )
  58. (en) « New Scream Movie is Complete Filmmakers Confirm », sur Horror (consulté le )
  59. « La star de Scream, Melissa Barrera, avertit les fans qu'elle n'est pas prête après avoir vu Final Cut », sur ThePressFree, (consulté le )
  60. (en) « Scream 5 and Scream 6 in the pipeline | NME », sur NME Music News, Reviews, Videos, Galleries, Tickets and Blogs | NME.COM, (consulté le ).
  61. (en-US) Trace Thurman, « Kevin Williamson Details His Original Plans for ‘Scream 5’ & ‘Scream 6’! [Interview] », sur Bloody Disgusting!, (consulté le )
  62. « "REAL" Scream 4 Screenplay | Horror Films », sur Scribd (consulté le ).
  63. (en) Jeremy Dick, « Scream 4: 10 Things You May Not Know », sur HorrorGeekLife, (consulté le ).
  64. Julien, « Scream 5 : Wes Craven annonce la mort d'un personnage clé », sur Critique Film, (consulté le ).
  65. « Scream 6 : le scénariste revient sur la trilogie abandonnée de la saga culte », sur EcranLarge.com, (consulté le )
  66. Boris Szames, « Pourquoi Scream 5 n'était pas censé relancer la franchise », sur melty, (consulté le )
  67. (en) « New Scream Movie in Development With 'Ready or Not' Directors », sur TheWrap, (consulté le ).
  68. (en) « Scream 5 Star Is Hoping Original Characters Survive the Sequel », sur Movies (consulté le ).
  69. (en) « Scream 5 star David Arquette on what to expect from the upcoming sequel », sur NME Music News, Reviews, Videos, Galleries, Tickets and Blogs | NME.COM, (consulté le ).
  70. (en) « Happy Death Day Director Says Scream 5 Script is “Good” », sur Horror Movie Zone, (consulté le ).
  71. a et b « Scream 5 : le nouveau film se démarquera de la saga pour une raison précise », sur CinéSéries, (consulté le )
  72. « Scream 5 : la production a mis en place un plan pour empêcher que la fin ne fuite », sur CinéSéries, (consulté le )
  73. « Comment Scream 5 essaye de garder la fin secrète jusqu'au bout », sur Premiere.fr, (consulté le )
  74. (en) « Neve Campbell's Scream 5's Main Killer Will Not Wear the Iconic Ghostface Mask », sur Report Door, (consulté le ).
  75. (en-US) « Scream 5 to Feature Multiple Different Ghostface Masks and Killers? », sur Movieweb, (consulté le )
  76. Marjorie R, « Un nouveau masque pour Ghostface dans Scream 5 ? », sur melty, (consulté le )
  77. (en-US) « Scream Featurette Introduces Ghostface's Newest Target - And More », sur CBR, (consulté le )
  78. (en-US) « “Scream”: Neve Campbell reveals details of 5th film’s story and what happened to Sidney Prescott », sur Designer Women (consulté le )
  79. (en) « Horror Archives », sur ComingSoon.net (consulté le ).
  80. « Neve Campbell partante pour un nouveau Scream, mais... », sur Allociné (consulté le ).
  81. a et b (en) John Squires, « David Arquette Talks Potential for Scream 5; “I Would Love to Do That” », sur Bloody Disgusting!, (consulté le ).
  82. (en) Aedan Juvet, « Neve Campbell Talks Scream 5 Rumors at Steel City Con », sur Bleeding Cool News And Rumors, (consulté le ).
  83. (en) « David Arquette Hopes for Scream 5 Return, Has Ideas for Dewey [Exclusive] », sur Movieweb, (consulté le ).
  84. (en) Benjamin Leatherman, « Mad Monster Party Arizona 2020 Rescheduled for October », sur Phoenix New Times, (consulté le ).
  85. « Scream 5 : un personnage culte pourrait revenir dans la saga - Actualité Film », sur EcranLarge.com, (consulté le ).
  86. (en) Brad Miska, « Scream Star Matthew Lillard Would Happily Return for Upcoming Sequel », sur Bloody Disgusting!, (consulté le ).
  87. (en) « Will Scream 5 Have More Returning Faces? Here’s What David Arquette Says », sur Cinemablend, (consulté le ).
  88. (en) « Scream 5 Star David Arquette Says It Would "Amazing" to Get More Sequels », sur Movies (consulté le ).
  89. (en) Anthony D'Alessandro, « Scream: Courteney Cox Reprising Her Role As News Reporter Gale Weathers In Spyglass Media Group & Paramount Relaunch », sur Deadline, (consulté le ).
  90. (en) « David Arquette Talks Courteney Cox Joining Scream 5 (Exclusive) », sur Entertainment Tonight (consulté le ).
  91. « Scream 5 : une nouvelle actrice rejoint le casting de la saga d'horreur - Actualité Film », sur EcranLarge.com, (consulté le ).
  92. (en) Andreas Wiseman, « Scream: ‘Vida’ & ‘In The Heights’ Star Melissa Barrera Set For Key Role In Spyglass & Paramount Slasher Movie Relaunch », sur Deadline, (consulté le ).
  93. « Scream 5 : encore un nouveau personnage et une nouvelle actrice au casting - Actualité Film », sur EcranLarge.com, (consulté le ).
  94. (en) Anthony D'Alessandro, « Scream: Jenna Ortega Joins Spyglass Media Group & Paramount Pictures’ Horror Relaunch », sur Deadline, (consulté le ).
  95. (en) Adam Chitwood, « Ready or Not’ Star Samara Weaving Says She Was Nearly Cast in Scream 5 », sur Collider, (consulté le ).
  96. (en) Avery Thompson, « David Arquette Would ‘Love’ To See Hayden Panettiere Back As Kirby In Scream 5: She’s ‘Tremendous’ », sur Hollywood Life, (consulté le ).
  97. « Scream 5 : une star de The Boys au casting du nouvel opus », sur Allociné (consulté le ).
  98. « Neve Campbell revient dans le nouveau film Scream », sur www.20minutes.fr (consulté le )
  99. [1].
  100. (en) JustinKroll, « Mason Gooding And Dylan Minnette Join Ensemble Of New Scream Movie », sur Deadline, (consulté le ).
  101. (en) John Squires, « Scream: Matthew Lillard Isn’t Convinced That Stu Macher Died from His Injuries in the Original Film », sur Bloody Disgusting!, (consulté le ).
  102. (en) Elsa Keslassy, « Sonia Ammar Joins Cast of Scream 5, Set to Start Shooting Later This Month (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  103. (en) « Jenna Ortega Calls Role in Scream 5 a 'Dream Come True' (Exclusive) », sur Entertainment Tonight (consulté le ).
  104. (en) Ali, « Scream 5 : Three hit with Coronavirus, Set pics online », sur Moviehole, (consulté le ).
  105. a et b (en) « Melissa Barrera Is Not Prepared to Meet Courteney Cox for Scream 5 », sur W Magazine | Women's Fashion & Celebrity News (consulté le ).
  106. (en) « Scream 4 Star Happy With Their Character's Death, Not Interested in a Return », sur Movies (consulté le ).
  107. a et b (en) Beth Shilliday, « Neve Campbell Reveals Why She’s ‘Excited’ To Reunite With Courteney Cox and David Arquette For Scream 5 », sur Hollywood Life, (consulté le ).
  108. (en) Meredith Woerner, « How Scream 5 Directors Convinced Neve Campbell to Return to the Franchise Without Wes Craven », sur Variety, (consulté le ).
  109. (en-US) E. J. Panaligan, « See the Best 2021 Halloween Costumes From Megan Thee Stallion, Billie Eilish and More », sur Billboard, (consulté le )
  110. (en) « First permits for Scream 5 issued, filming to begin Sept. 22 », sur wect.com (consulté le ).
  111. (en) John Squires, « Three Crew Members Test Positive for COVID-19 on Scream Set But Filming Will Resume Monday », sur Bloody Disgusting!, (consulté le ).
  112. (en) Anthony D'Alessandro, « How Scream Is Dealing With Positive COVID-19 Tests Of Three Crew Members », sur Deadline, (consulté le ).
  113. a b c d et e (en) « Scenes for Scream 5 to be filmed at Williston Middle School, Cardinal Lanes », sur wect.com (consulté le ).
  114. Lisa Muratore, « Courteney Cox de retour dans la peau de Gale Weathers sur ces premières photos de tournage de Scream 5 », sur melty, (consulté le )
  115. (en-US) John Squires, « Filming Has Wrapped on Scream 5; Coming to Theaters in One Year, Two Months! », sur Bloody Disgusting!, (consulté le )
  116. a et b Charles Martin, « Le tournage de Scream 5 est terminé », sur Premiere.fr, (consulté le )
  117. a et b (en) « 17 iconic Scream easter eggs and references we bet you missed in Scream 5 », sur PopBuzz (consulté le )
  118. a et b MowM, « Une photo sanglante prise sur le tournage du film Scream 5 tease un gros massacre à venir », sur melty, (consulté le )
  119. (en-US) « Scream 5 co-director explains how the sequel is influenced by Jordan Peele's horror movies », sur Flickering Myth, (consulté le )
  120. (en) Justin Kroll, « New Scream Movie From Spyglass Media Will Be Released by Paramount (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le ).
  121. (en) Brad Miska, « Relaunch of Scream Slashing Into Theaters on January 14, 2022! », sur Bloody Disgusting!, (consulté le ).
  122. AlloCine, « Scream : pourquoi le film est-il interdit aux moins de 16 ans ? », sur AlloCiné (consulté le )
  123. a et b « Scream : premières photos pour le nouveau Scream avec Neve Campbell, Courteney Cox », sur FilmsActu (consulté le ).
  124. AlloCine, « Scream : photos de tournage et clap de fin pour le 5ème volet », sur AlloCiné (consulté le )
  125. (en-US) Rodrigo Kurtz, « Stay at the SCREAM house on Halloween! », sur HelloSidney.com, (consulté le )
  126. « Ghostface est de retour sur le premier poster du nouveau Scream », sur Premiere.fr, (consulté le )
  127. a et b (en-US) « ‘SCREAM’ Featurette and 9 New Character Posters Ask Who’s Hiding Behind Ghostface’s Mask », sur Collider, (consulté le )
  128. (en) « Scream first look: Neve Campbell, Courteney Cox, and David Arquette join franchise newbies », sur EW.com (consulté le ).
  129. (en) Michael Major, « SCREAM Will Return to Theaters for 25th Anniversary », sur BroadwayWorld.com (consulté le )
  130. (en) « Ghostface is back and up to no good in the first Scream trailer », sur EW.com (consulté le )
  131. Manon Bricard, « Scream : Neve Campbell et Courteney Cox de retour dans la bande-annonce », sur www.linternaute.com (consulté le )
  132. AlloCine, « Affiche du film Scream » (consulté le )
  133. « Promis, la bande-annonce de Scream ne spoile rien », sur Premiere.fr, (consulté le )
  134. (en-US) « Scream 4K Wes Craven Featurette: Neve Campbell, Courteney Cox, Kevin Williamson Talk About the Horror Master », sur MovieWeb, (consulté le )
  135. Thomas, « Une featurette de Scream 5 donne de nouveaux détails sur le film - E-C », sur Eklecty-City, (consulté le )
  136. AlloCine, « Affiche du film Scream » (consulté le )
  137. (en-US) « Ghostface Is Ready to Stab in New SCREAM Images », sur Collider, (consulté le )
  138. (en) « Scream Getting Official Cereal in the UK », sur Horror (consulté le )
  139. (en) « New SCREAM Poster Series For "Friendskilling" », sur Fangoria (consulté le )
  140. (en-US) Rodrigo Kurtz, « SCREAM: New motion poster & promo », sur HelloSidney.com, (consulté le )
  141. (en-US) « Exclusive 'SCREAM' Posters Feature the Film's Legacy Trio of Courteney Cox, David Arquette, & Neve Campbell », sur Collider, (consulté le )
  142. (en-US) « New Scream TV Spot Delivers Jumps, Shocks, And Ghostface », sur GameSpot (consulté le )
  143. a b c et d (en-US) « Scream Opening Weekend Box Office Could Break Franchise Record », sur ScreenRant, (consulté le )
  144. a b et c (en-US) John Squires, « Scream Currently Tracking for a $35-40 Million Opening Weekend in the United States », sur Bloody Disgusting!, (consulté le )
  145. a et b « "Scream" détrône "Spider-Man: No Way Home" de la tête du box-office », sur BFMTV (consulté le )
  146. a b c et d « Scream », sur Box Office Mojo (consulté le )
  147. « Box-office US : Scream vole la vedette à Spider-Man, Tous en scène 2 sur le podium, Matrix en souffrance », sur ozap.com (consulté le )
  148. Léon Cattan, « Box-office France : Scream ne met (finalement) pas le feu aux poudres - Les Inrocks », sur https://www.lesinrocks.com/ (consulté le )
  149. AlloCine, « Box-office France : Spider-Man toujours en tête, un film français devant Scream », sur AlloCiné (consulté le )
  150. « Scream (2022) », sur JP's Box-Office (consulté le )
  151. (en) « Scream (2022) », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  152. « Scream (2022) », sur Metacritic (consulté le )
  153. « Scream (2022) », sur Internet Movie Database (consulté le )
  154. « Scream (2022) - IMDb - User ratings », sur Internet Movie Database (consulté le )
  155. « Scream », sur Allociné (consulté le )
  156. « Scream : le retour de Ghostface et Neve Campbell est-il réussi ? Critique spoil-free », sur FilmsActu (consulté le )
  157. a et b « Scream: Les critiques presse », sur Allociné (consulté le )
  158. a et b « Faut-il aller voir le nouveau «Scream» ? », sur CNEWS (consulté le )
  159. « Sorties cinéma du 12 janvier : les nouveaux films à voir », sur EcranLarge.com, (consulté le )
  160. « Scream de Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett | Les Fiches du Cinéma », sur Les Fiches du Cinéma | Maison d'édition cinéma depuis 1934, (consulté le )
  161. « SCREAM : chronique - cinemateaser », sur Cinemateaser.com (consulté le )
  162. « Notre critique de Scream : la peur du changement », sur LEFIGARO, (consulté le )
  163. a et b Allan Blanvillain, « Critique Scream : pas le couteau le plus affûté du tiroir 🔪 », sur Journal du Geek (consulté le )
  164. « Cinéma : « Scream », le film d’épouvante noyé dans sa mise en abyme », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  165. Lelo Jimmy Batista, « Scream, ouïe mais non », sur Libération (consulté le )
  166. « Scream, cinquième volet : même plus peur », sur Télérama, (consulté le )
  167. « Scream de retour pour une célébration du film d’horreur », sur La Presse, (consulté le )
  168. « Scream de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin : critique | CineChronicle » (consulté le )
  169. a et b (en-US) « Scream’s Best Easter Eggs and References to the Franchise », sur CBR, (consulté le )
  170. a b et c (en) « All the Easter eggs you may have missed in the new Scream », sur The Independent, (consulté le )
  171. a et b (en-US) « Scream 2022: Every Horror Movie Reference in the New Sequel », (consulté le )
  172. (en-US) « Kevin Williamson on Why New 'Scream' Is Not 'Scream 5,' If This Is the End », sur Us Weekly, (consulté le )
  173. « Scream 2022 : quelles sont les suites possibles ? le co-réalisateur se confie », sur Toms Guide : actualités high-tech et logiciels, (consulté le )
  174. (en) « Neve Campbell says she would "love" to star in a Scream 6 », sur PopBuzz (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :