Scream 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scream.
Scream 2
Description de l'image Scream_2_logo.jpg.
Titre original Scream 2
Réalisation Wes Craven
Scénario Kevin Williamson
Acteurs principaux
Sociétés de production Dimension Films
Miramax Films
Craven-Maddalena Films
Konrad Pictures
Maven Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Horreur
Slasher
Durée 120 minutes
Sortie 1997

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Scream 2 ou Frissons 2 au Québec est un film d'horreur américain réalisé par Wes Craven et écrit par Kevin Williamson, sorti en 1997.

Scream 2 est le second volet de la tétralogie Scream. Il fait suite à l'énorme succès de 1996, Scream.

Le film prend place au moins deux ans après les événements du premier volet. Il suit une nouvelle fois l'histoire de Sidney Prescott, maintenant élève à la fac de Windsor, fac fictive du film où la jeune femme tente de se reconstruire. Mais elle et ses nouveaux amis deviennent la proie d'un nouveau Ghostface qui pourrait avoir un lien avec Woodsboro.

Le film conserve le ton du sous-genre qu'est le slasher, en mélangeant aussi comédie et whodunit. Cette fois, ce second chapitre fait une satire des suites de films d'horreur et en dénonce ses règles de base, énoncées une nouvelle fois par le personnage de Randy Meeks.

La production du film démarre dès la production de Scream. À l'époque, le scénariste qu'est Williamson développe le scénario du premier volet tout en rédigeant 2 blocs de 5 pages pour d'éventuelles suites à Scream. Après une projection test réussie ainsi que des chiffres excellents au box-office et de très bonnes critiques pour le premier volet, Dimension Films se concentre sur sa suite alors même que Scream est toujours diffusé dans les cinémas. Pour le projet, en plus du casting "survivant" du premier opus, Wes Craven, Kevin Williamson et Marco Beltrami reviennent respectivement en tant que réalisateur, scénariste et compositeur.

La production souffre de problèmes techniques, surtout en raison d'une fuite du scénario sur internet révélant l'identité des nouveaux assassins du film et une bonne partie de l'intrigue. Combiné à un calendrier très précipité, le script fut réécrit à plusieurs reprises, certaines pages étant terminées d'être rédigées le jour même du tournage.

Scream 2 est un énorme succès commercial et critique à sa sortie. Il obtient 172 millions de dollars à travers le monde, pas très loin des scores du premier film, ainsi que plusieurs récompenses. Une fois de plus, la BO de Marco Beltrami fut acclamée par les critiques bien que certains clament que les meilleures parties de la musique restent les passages incluant les compositions crées par Danny Elfman et Hans Zimmer.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Toile de fond[modifier | modifier le code]

2 ans après les événements tragiques qu'à connus Sidney Prescott dans la petite ville californienne de Woodsboro, elle tente de se reconstruire à la Fac de Windsor où elle étudie le théâtre. Nouveaux amis, nouveau petit-ami et nouveau rôle dans une pièce à venir, tout semble parti pour que Sidney puisse s'épanouir. C'était sans compter sur l'arrivée d'un nouveau tueur caché sous le masque de Ghostface qui fait plusieurs victimes au sein même du campus. C'est un nouveau jeu du chat et de la souris que Sidney va devoir entreprendre pour découvrir qui se cache derrière ces meurtres.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Quelque temps après la tragédie de Woodsboro, le film Stab, inspiré des assassinats de Billy Loomis et Stu Macher, fait son avant-première sur les chapeaux de roues : cette dernière est un succès puisqu'elle accueille une foule d'adolescents déchaînés. Parmi tous ces spectateurs déguisés avec la réplique du costume du tueur en série Ghostface, l'un d'eux assassine Phil Stevens (Omar Epps) puis sa petite amie Maureen Evans (Jada Pinkett Smith) qu'il poignarde à de nombreuses reprises sous les yeux de la foule qui ne réagit pas, plongé dans le délire collectif et pensant à un coup publicitaire. Maureen finit d'agoniser devant l'écran géant, face à la salle entière qui réalise ce qui vient d'arriver.

Nous retrouvons Sidney le lendemain à la Fac de Windsor : étudiante pleine d'ambitions, elle s'est fait une nouvelle bande d'amis et sort avec Derek Feldman (Jerry O'Connell). Mais les récents événements la replongent dans son passé douloureux, surtout lorsqu'une jeune étudiante, Cici Cooper (Sarah Michelle Gellar), est assassinée au sein même du campus universitaire. Dans la même soirée, Sidney est attaquée à son tour mais est sauvée in-extremis par l'arrivée de Derek, qui est blessé, et Dewey Riley (David Arquette), arrivé en ville le jour même pour veiller sur elle.

À l'hôpital, Derek se fait soigner le bras tandis que Dewey commence à avoir des doutes sur le jeune homme, seulement blessé au bras alors que le tueur avait largement le temps de lui porter un coup fatal. Conscient de la situation à haut risque, le shérif Lewis Hartley confie Sidney à la surveillance de deux de ses meilleurs agents, Andrews et Richards (Phillip Pavel et Chris Doyle). Mickey Altieri (Timothy Olyphant), un nouvel ami de Sidney, commence également à douter de Derek et fait part de son ressenti à Sidney qui elle-même commence à se poser des questions.

En collaboration avec Dewey et le shérif Hartley, Gale Weathers (Courteney Cox) trouve un lien entre les victimes récentes et celles de Woodsboro : elles ont le même prénom (Maureen Evans pour Maureen Prescott, Phil Stevens pour Steven Orth et Casey « Cici » Cooper pour Casey Becker).

Randy Meeks (Jamie Kennedy), étudiant lui aussi à la Fac de Windsor, rappelle les règles des suites de films d'horreurs à Dewey et fait une liste des potentiels suspects dans l'affaire dont Gale. Après une énième attaque de Ghostface sur Sidney, cette fois-ci en pleine répétition de sa pièce de théâtre et à la vue de tous, Sidney décide de s'éloigner de Derek ne sachant plus à qui faire confiance. Dans la journée, c'est le choc : Randy est à son tour assassiné sur le campus.

Menacée de mort, Sidney est mise à part lorsqu'elle tombe sur Cotton Weary (Liev Schreiber), qui lui propose une interview avec Diane Sawyer pour parler de leur histoire, proposition qu'elle décline. Après la mort de Randy, Sidney fait le choix de quitter la ville avec ses deux gardes du corps ainsi qu'Hallie McDaniels (Elise Neal), une très bonne amie et colocataire de chambre. Le cameraman de Gale, Joel, décide de laisser tomber la journaliste après le meurtre de Randy tandis que Gale a l'idée d'observer les vidéos tournées sur les scènes de crimes, en espérant apercevoir le tueur. À l'intérieur de la salle de projection du campus, Gale et Dewey ne trouvent aucune trace de Ghostface sur les cassettes. Ils profitent de ce moment intime pour s'embrasser mais sont brusquement stoppés lorsqu'une autre vidéo se met en marche : elle y montre Maureen, Phil, Cici et Randy quelques minutes avant leur mort. Il s'agit d'une vidéo réalisée par le tueur qui se trouve avec eux dans la salle. Il attaque très vite Gale avant de s'en prendre à Dewey qu'il poignarde à plusieurs reprises. Gale arrive à se barricader dans une pièce tandis que le tueur prend la fuite.

Sidney et Hallie partent comme convenu le soir même avec les gardes du corps en voiture, et au même moment Derek est enlevé. Le tueur surgit ensuite soudainement derrière l'une des vitres de la voiture de police et assassine le chauffeur, l'un des officiers. Le tueur prend ensuite le volant et en perd le contrôle alors qu'il essaye de tuer le second officier. Dans l'accident, Sidney et Hallie sont légèrement blessées tandis que l'officier est tué. Profitant que le tueur soit dans les vapes, les deux jeunes femmes arrivent à sortir de la voiture. Voulant à tout prix connaître l'identité du tueur, Sidney retourne à la voiture mais trop tard : le tueur est plus rapide. Il arrive à s'attaquer à Hallie et la poignarde à mort tandis que Sidney, apeurée, s'échappe vers le campus.

Gale, qui s'est décidée à sortir de la salle d'archives, tombe sur Cotton qui a les mains en sang. Prise de panique, elle court téléphoner et surprend Debbie Salt, une journaliste avec qui elle est en concurrence, au téléphone. Elle lui arrache l'objet des mains et téléphone à la police en accusant Cotton d'être l'assassin sous le regard choqué de Debbie.

Pendant ce temps, Sidney se réfugie au théâtre du campus où elle trouve Derek ligoté et bâillonné par des étudiants en guise de bizutage. Au moment où elle s'apprête à le détacher, le tueur fait son apparition et dévoile son identité : Mickey. Il fait croire à Sidney que Derek est son complice avant de le tuer d'une balle. Le complice véritable de Mickey fait son apparition : Debbie Salt alias Mme. Loomis, la mère de Billy, tueur du premier film. Après une discussion houleuse entre Sidney, Mickey, Gale tenue en joue par Debbie et cette dernière, une fusillade éclate : Debbie tire sur Mickey pour faire croire qu'il s'agit de l'unique tueur, alors que ce dernier tire en même temps sur Gale qui tombe de la scène. Debbie explique ensuite à Sidney qu'elle a elle-même assassiné Randy et qu'elle a fait tout ça pour venger son fils.

Les jeunes femmes se battent tandis que Sidney est sauvée par l'arrivée de Cotton qui tire sur Debbie. Sidney tire une dernière balle sur elle pour être sûr qu'elle ne se relève pas tandis qu'elle et Gale achèvent Mickey. Le film se termine avec l'entrée à l'hôpital de Dewey, qui a survécu une nouvelle fois, accompagné cette fois de Gale qui préfère partir avec lui que réaliser son reportage tandis que Sidney qualifie Cotton de héros, nous faisant comprendre qu'elle est définitivement passée à autre chose le concernant.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Sidney Prescott : une nouvelle fois l'héroïne de cette seconde histoire, Sidney est désormais beaucoup plus forte qu'auparavant. Elle a désormais une nouvelle bande d'amis et un nouveau petit-ami malgré ce qu'elle a vécu. C'est aussi une actrice en devenir, la jeune femme démarrant une carrière « d'actrice » au sein de la Fac de Windsor où elle étudie. Mais les récents meurtres et la venue de Cotton Weary en ville pourraient l'impacter beaucoup plus qu'elle ne le pense.
  • Gale Weathers : l'ancienne journaliste à scandale est au sommet de sa carrière : le livre qu'elle a écrit, « Meurtres à Woodsboro », est un succès et un film en découle : Stab. Dans son bouquin, elle relate la tragédie de Woodsboro tout en y critiquant l'expérience de Dewey en tant que policier, ce qui explique leurs retrouvailles très peu chaleureuses. Les retrouvailles entre Sidney et Cotton qu'elle organise sans que Sidney ne soit au courant n'arrangeront pas non plus les relations entre les deux jeunes femmes. Pourtant la journaliste a changé, exprimant des remords sur ses agissements et voulant attraper le tueur pour tout simplement arrêter le massacre.
  • Dwight « Dewey » Riley : Dewey, de son véritable prénom Dwight, débarque à Windsor pour protéger Sidney. Il boite à cause de sa blessure du premier volet qui lui a touché la moelle épinière. Il entretient une relation très compliquée et démontre une certaine animosité envers Gale.
  • Randy Meeks : il fait partie des survivants de Woodsboro. Toujours fanatique des films d'horreur, il reste amoureux en secret de Sidney et a pris de l'assurance entre Woodsboro et Windsor.
  • Derek Feldman : étudiant en médecine, Derek est le petit-ami de Sidney et donc par conséquent un suspect potentiel.
  • Hallie McDaniels : colocataire de chambre et très bonne amie de Sidney, elle rêve de rejoindre la sororité d'étudiantes de sœur Loïs et Murphy.
  • Cotton Weary : arrêté et annoncé coupable du meurtre de Maureen Prescott, Cotton est maintenant libre et lavé de tous soupçons. Il arrive à Windsor dans le but de faire une interview avec Sidney et Gale, pendant que Sidney est au courant. Il relancera une nouvelle fois Sidney pour une interview et sera retenu comme l'un des principaux suspects.
  • Mickey Altieri : étudiant en histoire du cinéma, il a quelques points communs avec Randy : il est un fanatique de film d'horreur.
  • Casey « Cici » Cooper : cette jeune étudiante est une copine de classe de Randy Meeks et Mickey Altieri avec qui elle étudie l'histoire du cinéma. Elle est également membre d'une sororité d'étudiante au sein de Windsor.
  • Debbie Salt : journaliste accomplie, elle suit Gale partout.
  • Maureen Evans : étudiante, Maureen aura un destin tragique durant l'ouverture du film.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Scream.

Production[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Tout en écrivant le scénario de Scream, Kevin Williamson développe deux blocs de 5 pages d'écriture pour deux potentielles suites. Après la sortie du premier film, Kevin Williamson confirme qu'il avait considéré le concept d'une suite où le personnage de Sidney Prescott serait cette fois-ci à l'université et où un nouveau Ghostface serait la cause d'une nouvelle vague de meurtres.

Dimension Films décide de poursuivre la production de cette suite en mars 1997. À ce moment-là, Kevin Williamson avait plus de quarante-deux pages développées[1] qui mettaient en scène plus de 4 serial killers différents dont les personnages de Derek, Haroduction. Une majeure partie de l'intrigue et les noms des tueurs sont alors révélés[2]. Cette contrainte pousse alors la production à continuer le tournage avec une partie du scénario pendant que Williamson réécrit d'autres parties. Plusieurs scènes sont changées dont une bonne partie du final ainsi que l'identité des tueurs, tandis que des rôles comme Randy Meeks et Joel sont radicalement modifiés[2]. Pour éviter toute autre fuite, les dernières pages du scénario ne seront pas fournies aux acteurs tout de suite. Ces dernières pages leur seront transmises seulement quelque temps avant le début du tournage. Les pages qui révèlent les noms des tueurs sont données aux acteurs lors du premier jour de tournage de la scène finale et seulement aux acteurs concernés par la scène finale[1]. Le calendrier de production de Scream 2 étant assez court et Williamson travaillant sur d'autres projets, le script final a été détaillé dans certains domaines, moins ou pas du tout dans d'autres, forçant Wes Craven à écrire et à développer certaines scènes comme elles furent tournées[3].

Développement[modifier | modifier le code]

Kevin Williamson joint les scripts de deux suites potentielles à Scream lorsqu'il met le scénario original de celui-ci à la vente. L'écriture de ses suites se déroule sur 5 pages attachées au script du premier film dans l'espoir d'attirer des acheteurs potentiels avec comme accroche le fait qu'ils n'allaient pas acheter seulement un film, mais une franchise entière[4],[5]. Et après une projection test couronnée de succès pour Scream, où des dirigeants de Miramax sont présents, Wes Craven reçoit un contrat à signer pour diriger deux futurs films[5].

Dimension Films prend réellement la décision de commencer le développement de Scream 2 en janvier 1997, après que Scream a réussi à obtenir 50 millions de dollars de recettes en un mois. La production donne le feu vert en mars avec un budget de 24 millions de dollars, environ 10 millions de plus que Scream[6].

La production subit un terrible revers lorsque le scénario fuite sur internet. Cette fuite révèle une majeure partie de l'histoire, dont l'identité des tueurs, ce qui entraîne la modification du script. Dans une interview, Wes Craven témoigne qu'avec les six mois de production très précipités, le film étant prévu pour sortir le , soit moins d'un an après la sortie de Scream, et le problème du scénario diffusé sur internet, Williamson fut forcé de réécrire le scénario dont des pages pour des scènes prêtes à être tournées le jour même. Parfois, Craven est obligé de rajouter des détails significatifs à certaines scènes[3].

Plusieurs titres pour le film circulent alors à différents moments de la production comme Scream Again (« Crie encore »), Scream Louder (« Crie plus fort ») et Scream : The Sequel (« Scream : La suite »)[7].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Les acteurs Neve Campbell, Courteney Cox, David Arquette et Jamie Kennedy, tous présents dans le premier film, de retour dans Scream 2.

Neve Campbell fut mise sous contrat pour reprendre son rôle dans une suite potentielle avant même que le tournage du premier Scream n'ait commencé. Le rôle de Sidney était alors le seul personnage sûr de survivre au premier opus et de revenir dans le second[3]. Une fois que la production de Scream 2 parut inévitable, suite à l'immense succès de Scream, Dimension Films ajouta des "options suite" pour les acteurs jouant les personnages survivant au premier opus. Courteney Cox qui joue la journaliste ambitieuse Gale Weathers, David Arquette qui joue l'adjoint du shérif à la retraite Dewey Riley, Jamie Kennedy qui joue le geek des films d'horreurs Randy Meeks et Liev Schreiber qui joue Cotton Weary, l'homme accusé à tort du meurtre de Maureen Prescott, tous présents dans le premier film, reprennent leur rôle dans Scream 2[3]. Roger L. Jackson revient lui aussi pour incarner la voix de Ghostface au téléphone. Après le retour de tous les acteurs "survivants" du premier film, la production se charge de trouver un nouveau groupe d'acteurs pour la suite du casting de Scream 2. Les recherches se penchent surtout vers des acteurs établis, doués et populaires, surtout dans le milieu de la télévision. En interview, le personnel de la production affirme avoir trouvé plus facile l'approche et la sécurité auprès des acteurs que lorsqu'ils étaient à la recherche du casting de Scream, sûrement dû au succès commercial et critique du premier film mais aussi grâce à l'implication de Drew Barrymore qui avait prêté au genre un élément de crédibilité, donnant envie à certains acteurs reconnus de participer au film[1].

La nouvelle distribution inclut Sarah Michelle Gellar, qui interprète le rôle de Cici Cooper, une jeune fille membre d'une sororité et qui suit des cours d'histoire de cinéma, Jerry O'Connell qui joue Derek le nouveau petit ami de Sidney et étudiant en médecine, Elise Neal qui joue le rôle de l'amie et colocataire de chambre Hallie McDaniel, Timothy Olyphant qui interprète le rôle de Mickey Altieri, un fan de film en tout genre, Laurie Metcalf qui interprète la journaliste Debbie Salt et enfin Jada Pinkett Smith qui joue Maureen Evans, étudiante à la fac qui fait partie des deux premières victimes du film aux côtés de son petit ami Phil Stevens, interprété par Omar Epps.

Plusieurs acteurs impliqués dans la production incluant Neve Campbell, Courteney Cox, Jerry O'Connell et Sarah Michelle Gellar faisaient déjà partie d'une série dans laquelle ils tenaient l'un des rôles principaux ce qui rendit leur disponibilité assez limitée. Sarah Michelle Gellar a en particulier travaillé entre deux tournages, dont celui de sa série Buffy contre les vampires et n'avait que récemment fini le tournage du film Souviens-toi... l'été dernier, écrit par Kevin Williamson. Malgré la production pour le moins agitée, Sarah admet dans une interview qu'elle fut intéressée pour participer à Scream 2 sans avoir eu à lire le script mais en se basant sur le succès de Scream[8]. Son personnage fut écrit spécialement pour elle.

Pour obtenir le rôle de Derek, Jerry O'Connell et les autres personnes ayant auditionné devaient jouer la scène où le personnage chante I Think I Love You dans la cafétéria[9]. Le personnage de Mickey, attribué à Timothy Olyphant, fût son tout premier rôle important. Laurie Metcalf venait de terminer ses 9 années au sein de la sitcom Roseanne lorsqu'elle commença le travail sur Scream 2. Wes Craven était sûr de ses capacités à jouer une Mme Loomis dérangée. Malgré les difficultés au sein de la production, Wes Craven prit l'envie des acteurs de participer au film malgré leur charge de travail comme un véritable compliment à la qualité du film[1].

Le reste et la fin du casting secondaire se composent de Lewis Arquette, père de David dans la réalité, qui joue le rôle du shérif local qui prend en charge l'affaire, Duane Martin joue le nouveau cameraman de Gale Weathers, Joel, et enfin Portia de Rossi et Rebecca Gayheart qui joue les sœurs de sororité Murphy et Lois. Rebecca Gayheart avait déjà auditionné pour le rôle de Tatum Riley dans Scream puis pour les rôles de Cici Cooper, Hallie McDaniel et Maureen Evans avant d'obtenir le rôle secondaire de Lois[8]. Des rôles beaucoup moins importants comme les officiers Richards et Andrews sont joués par Chris Doyle et Phillip Pavel, l'acteur vétéran David Warner joue le rôle du professeur d'art dramatique de Sidney et Nancy O'Dell joue le rôle d'une journaliste qui reprendra ce petit rôle dans les deux suites de Scream 2. Tori Spelling, Luke Wilson et Heather Graham jouent leur propre rôle (pour Tori) mais aussi les rôles de Sidney, Billy Loomis et Casey Backer dans le film "Stab" qui s'inspire de l'affaire de Woodsboro. L'apparition de Tori Spelling est dû à une remarque sarcastique provenant du personnage de Sidney dans Scream. Cette dernière fut ravie de participer au film[9].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu entre le et le , soit sur une période de neuf semaines avec un budget de 24 millions de dollars. La Géorgie, Atlanta et Los Angeles servent à représenter l'état de l'Ohio, là où la Fac de Windsor est située dans le film. Le tournage se déroule en partie à Atlanta, pendant 4 semaines, avant de se terminer à Los Angeles[10],[11].

La première scène du film qui représente l'avant première de Stab est tournée pendant 3 jours dans le Vista Theatre sur Sunset Drive à Hollywood, l’extérieur est représenté par le Rialto theatre à South Pasadena, en Californie[12]. Étant donné les nombreuses personnes étant sur place pendant le tournage de la scène, des détails fuitent sur internet peu de temps après que cette dernière soit tournée. Wes Craven révèle qu'il s'agit là d'une des plus grosses fuites du scénario.

Les scènes avec la maison de la sororité d'étudiantes sont tournées à Pasadena[12]. Le film fictif Stab est tourné à Malibu en Californie[12].

L'université Agnes Scott College, juste en dehors d'Atlanta[13] et la UCLA à Los Angeles servent de décor pour la fac de Windsor, une université fictive[9].

Après la fuite du scénario en début de tournage, la sécurité autour de la production est considérablement augmentée. Un accent est mis sur la fermeture des plateaux de tournages et des restrictions sur les entrées sur le tournage et l'accès au scénario. Le scénario lui-même est réimprimé sur papier spécial pour empêcher toute sorte de photocopie et est détruit après avoir été utilisé[4].

Post-production[modifier | modifier le code]

Wes Craven avait déjà eu de nombreux soucis d'interdiction sur l'âge des spectateurs avec la MPAA lors de la post-production de Scream, ce dernier recevant le classement R pour aider le film à rester fiable au box-office[14]. Il avait envoyé plus de 8 prises différentes à la MPAA nécessitant l'intervention du fondateur de Dimension Films, Bob Weinstein, pour finalement sortir sous une bonne interdiction, sans avoir eu à couper trop de passages[15].

N'ayant pas envie de revivre la même expérience pour Scream 2, Craven tente de manipuler la MPAA en leur envoyant une version du film ou le gore et la violence sont retravaillés, améliorés et augmentés comparé à ce qu'il voulait réellement dans le film, incluant la scène ou le personnage d'Omar Epps meurt poignardé à 3 reprises dans l'oreille, contre une seule fois dans la version finale du film, ainsi qu'une version plus longue de la scène avec Randy Meeks qui se fait égorger. Le raisonnement de Wes Craven fut le suivant : envoyer des scènes beaucoup trop gores pour que la MPAA le contraigne à retirer la version gore et ne garder finalement que la version du film que Wes comptait avoir. Cependant, la MPAA accorde le classement R au film pour les scènes coupées les plus violentes car ils pensaient que le message sous-jacent du film justifiait déjà assez la violence[8].

Musique[modifier | modifier le code]

Scream 2: Music from the Dimension Motion Picture[modifier | modifier le code]

Scream 2
Music from the Dimension Motion Picture
Bande originale de divers artistes
Sortie
Genre Pop rock, rap
Format CD
Label Festival Mushroom Records
Warner Bros. Records
Warner Bros. Music Entertainment

Bandes originales de Scream

Liste des titres
No Titre Auteur(s) Interprètes Durée
1. Scream Master P Master P feat Silkk Tha Shocker 3:30
2. Suburban Life Kottonmouth Kings Kottonmouth Kings & AK Brothers 3:34
3. Rivers Sugar Ray, McG Sugar Ray 2:50
4. She's Always in My Hair Prince D'Angelo 6:19
5. Help Myself Dave Matthews Dave Matthews Band 4:31
6. She Said Ed Roland Collective Soul 4:51
7. Right Place, Wrong Time Dr. John Blues Explosion 3:16
8. Dear Lover Foo Fighters, Dave Grohl Foo Fighters 4:33
9. Eyes of Sand Tonic, Emerson Hart Tonic 4:16
10. The Swing Everclear, Art Alexakis Everclear 2:59
11. I Think I Love You Tony Romeo Less than Jake 2:03
12. Your Lucky Day in Hell Mark Oliver Everett, Mark Goldenberg Eels 4:26
13. Red Right Hand N.Cave, M.Harvey, T.Wydler Nick Cave & the Bad Seeds, DJ Spooky 8:23
14. One More Chance Kelly, T Smoov Kelly 4:13
15. The Race Gabe Cowan, Sammy Music Ear2000 2:19

Bande originale de Marco Beltrami et Danny Elfman[modifier | modifier le code]

La musique du film est composée par Marco Beltrami qui revient après son travail sur la BO de Scream. Plus tardivement, le compositeur Danny Elfman sera appelé à travailler sur le morceau Cassandra Aria, morceau qui servira pour la scène où Sidney fait une représentation au théâtre. Elfman reviendra travailler une nouvelle fois sur la mélodie Cassandra Aria Reprise, ajoutée pour la fin du film. Des extraits de la partition du film Broken Arrow de Hans Zimmer seront utilisés, en particulier le travail fait sur guitare par Duane Eddy, pour le personnage de Dewey, remplaçant les pistes déjà réalisées pour le personnage dans la BO de Scream. Beltrami expliquera dans une interview que les pistes de Hanz Zimmer utilisées pour la mélodie de Scream 2 ont été rajoutées lors du passage de la mélodie incomplète de Beltrami en projet test. La réaction du public lors du projet test influencera le studio à garder la partie de la mélodie de Hanz Zimmer en diminuant le Dewey's Theme de Beltrami que lui-même avait composé pour remplir sa place, à l'utilisation mineure pendant des scènes plus sérieuses impliquant le personnage[16]'[17].

Beltrami et Elfman recevront de très bonnes critiques pour leur travail, notamment parce que Beltrami a réussi à faire évoluer les thèmes musicaux des personnages crées dans Scream, bien que quelques critiques s'accordent à dire que les meilleures parties de la bande originale proviennent des compositeurs Danny Elfman et Hans Zimmer, dont les parties de la bande originales furent utilisées en remplacement de la bande originale de Beltrami ce qui crée une controverse.

Sortie[modifier | modifier le code]

Avant-première et sortie en salle[modifier | modifier le code]

La première du film se déroule le 10 décembre 1997 au Grauman's Chinese Theatre à Hollywood suivie d'une sortie dans les salles de cinéma nord-américaines à partir du 12 décembre, moins d'un an après la sortie de Scream. Après le succès inattendu de Scream durant l'année 1997, Scream 2 fut considéré comme un grand succès potentiel au cinéma à tel point que les films Demain ne meurt jamais et Titanic furent déplacés du 12 au 19 décembre pour ne pas être en compétition avec Scream 2.

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film fait son entrée directement dans plus de 2 663 cinémas à travers les États-Unis et le Canada et engrange plus de 32 millions de dollars lors de son premier weekend d'exploitation, soit plus de 27 millions de dollars de plus que son prédécesseur lors de son premier weekend en décembre 1996. Le film finit sa course avec plus de 101,3 millions de dollars au box-office américain et plus de 172,3 millions de dollars à travers le monde soit pratiquement les mêmes résultats que Scream.

De par ses résultats aux États-Unis, seulement 2 millions de dollars de moins que Scream, Scream 2 devient le second plus gros succès de la saga jusqu'à ce jour[18] et le 14e meilleur film au box-office nord-américain de 1997. En France, Scream 2 frappe fort avec 2,1 millions d'entrées, seulement 1 million d'entrées de moins que le premier film. Il est le troisième plus gros succès de la saga derrière Scream et Scream 3 mais devance Scream 4 qui dépasse de très peu le million d'entrées en France. Par ailleurs, il se classe au 17e rang du box-office annuel français de 1998.

Scream 2 est le second plus grand succès de tous les temps du genre slasher derrière le premier volet[19]. Avec presque 33 millions de dollars de recettes pour son week-end d'ouverture, Scream 2 obtient le record du plus gros démarrage de décembre de tous les temps avant que ce record ne revienne à Ce que veulent les femmes le 15 décembre 2000.

Budget Box-office Rang au box-office Réf
Drapeau des États-Unis États-Unis À l'étranger Alt=Image de la Terre Mondial Drapeau de la France France Année de sortie (1997) Domestique Tous les temps dans le monde
24 000 000 $ 101 363 301 $ 71 000 000 $ 172 363 301 $ 2 153 587 entrées #21 #625 #801 [20],[19]

Critique[modifier | modifier le code]

Comme le premier film, Scream 2 a reçu beaucoup de critiques positives[21]. Il a eu un score de 81 % sur Rotten Tomatoes[22].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Scream 2 est un exemple de film contenant un film, en clin d'œil appuyé puisque Stab est un remake dans ce monde de fiction de Scream dans la réalité. Les extraits présentés évoquent pour les spectateurs les passages correspondants du film précédent. Le lien est de cause à effet dans le titre même car scream signifie « hurler » et stab signifie « poignarder ».
  • On peut noter plusieurs références à la série télévisée Friends (dans laquelle a joué Courteney Cox). Premièrement, quand Randy parle du film Stab à Dewey, il lui dit qu'il est interprété par David Schwimmer, qui jouait le frère de Courtney Cox dans la série. Deuxièmement, Dewey révèle à Randy que Gale aurait posé nue. Celle-ci le corrige en lui disant que ce n'était que son visage superposé avec le corps de Jennifer Aniston, qui jouait également dans Friends.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Mark Shapiro, « Super-Secret Scream 2 », Fangoria magazine, no 169,‎ , p. 20-25
  2. a et b « Scream 2 rewritten after script leak | Hollywood.com », sur archive.is (consulté le 22 décembre 2015)
  3. a, b, c et d (en) Ian Spelling, « Wes Craven Screams Again », Fangoria, magazine, no 171,‎ , p. 24-28
  4. a et b Diana Rico (31 octobre 2001). E! A True Hollywood Story: Scream (Television Production). United States: E! Entertainment Television. Reportage télévisé
  5. a et b (en) Chris Garcia, « One Last Scream », magazine, Fangoria, no 160,‎ , p. 20-23
  6. (en) Mark Shapiro, « Super-Secret Scream 2 », magazine, Fangoria, no 169,‎ , p. 20-25
  7. (en) John Kenneth Muir, Wes Crave: The Art of Horror, McFarland, (ISBN 0-7864-1923-7)
  8. a, b et c Wes Craven (26 septembre 2000). Behind the 'Scream' documentary from Ultimate Scream Collection (DVD). United States: Dimension Home Video.
  9. a, b et c Wes Craven (Directeur) (12 décembre 1997). Scream 2 - Commentary by Wes Craven, Patrick Lussier & Marianne Maddalena (DVD). United States: Dimension Films.
  10. le magazine Atlanta p 56
  11. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  12. a, b et c Reeves, Tony. "Scream 2 film locations". Movie-Locations. Retrieved 2011-04-04.
  13. (en) « Everyone loves a healthy debate », Atlanta, magazine,‎ , p. 56
  14. Friday, Rachel Scott (October 27, 2010). "Is the NC-17 rating ruining the Oscars?"The Guardian. Guardian News and Media. Retrieved 2011-04-13.
  15. Daniel Farrands (Director) Thommy Hutson (Writer) (April 6, 2011). Scream: The Inside Story (TV). United States: The Biography Channel Video.
  16. Wes Craven, Omar Epps, Paulette Patterson et Rasila Schroeder, Scream 2, (lire en ligne)
  17. (en) Sergio Benitez et Oscar Giminez, « An Evening with Marco Beltrami on the Phone », Interview,‎ nil, p. 1 (lire en ligne)
  18. « Scream Movies at the Box Office - Box Office Mojo », sur Box Office Mojo (consulté le 23 octobre 2016)
  19. a et b (en) « Scream 2 », sur Box Office Mojo (consulté le 23 octobre 2016)
  20. « Scream 2 », sur JP's Box-Office (consulté le 23 octobre 2016)
  21. « Scream 2 », Metacritic, CNET Networks, Inc
  22. « Scream 2 », Rotten Tomatoes, IGN Entertainment, Inc
  23. Récompenses et nominations - Internet Movie Database

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]