Ghostface

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ghostface
Personnage de fiction apparaissant dans
Scream.

Cosplay du personnage.
Cosplay du personnage.

Nom original Ghostface
Alias Films :
Billy Loomis / Stuart Macher (Scream, 1996)
Mickey Altieri / Debbie Salt (Scream 2)
Roman Bridger (Scream 3)
Jill Roberts / Charlie Walker (Scream 4)
Amber Freeman / Richie Kirsch (Scream, 2022)
Série :
Beth / Jamal Elliot
Origine Américaine
Espèce Humain
Activité Tueur en série
Arme favorite Arme blanche
Ennemi de Films :
Sidney Prescott
Gale Weathers
Dewey Riley
Randy Meeks
Cotton Weary
Samantha Carpenter
Tara Carpenter
Série :
Deion Elliot
Olivia Reynolds
Kym
Manny

Créé par Kevin Williamson
Interprété par Films :
Skeet Ulrich / Matthew Lillard
(Scream, 1996)
Laurie Metcalf / Timothy Olyphant (Scream 2)
Scott Foley (Scream 3)
Emma Roberts / Rory Culkin
(Scream 4)

Mikey Madison / Jack Quaid
(Scream, 2022)
Série :
Giorgia Whigham / Tyga
Voix Roger L. Jackson
Filip Ivanovic
(Dead by Daylight)
Emmanuel Curtil
(Scream, 1996)
Boris Rehlinger (Scream 2)
Loïc Houdré
(Scream 3 à 2022)
Éric Gaudry
Films Scream (série de films)
Séries Scream: Resurrection
Première apparition Scream (1996)
Dernière apparition Scream (2022)

Ghostface est le nom du tueur en série de la franchise Scream. Le nom de Ghostface (« Face de Fantôme » en traduction littérale) vient du fait qu'il porte un masque blanc et une cape noire qui lui donne l'allure d'un fantôme. C'est l'un des tueurs en série les plus connus de l'histoire du cinéma. Il a été créé par le scénariste Kevin Williamson et apparaît pour la première fois dans le film de 1996 réalisé par Wes Craven.

Ghostface n'est en réalité pas une personne précise, mais plutôt une identité adoptée successivement par plusieurs tueurs au cours des différents films afin de commettre leurs meurtres dans l'anonymat. Les motivations exactes varient selon le porteur du costume, qu'il s'agisse de vengeance ou de tentative de se rendre célèbre, mais dans la série de films, tous ont traditionnellement en commun le but de tuer Sidney Prescott, l'héroïne récurrente de la série, à la suite d'une chaîne d'événements causée par la mère de cette dernière.

Dans la série télévisée, il apparaît uniquement dans la troisième et dernière saison, intitulée Resurrection. Pour des raisons de droits, il est dans un premier temps remplacé par deux tueurs similaires : le « Tueur de Lakewood » lors des deux premières saisons, puis le « Tueur de Shallow Grove » lors de l'épisode spécial d'Halloween[1].

Description[modifier | modifier le code]

Apparence[modifier | modifier le code]

Le Cri d'Edvard Munch, source d'inspiration pour le masque de Ghostface.

Le physique du tueur reste le même dans tous les volets bien que la personne sous le masque change à chaque film. Il est entièrement dissimulé par une cape noire qui ne laisse apparaître que ses pieds. Sous la capuche qui recouvre le haut de sa tête, un masque blanc ressemblant à une tête de fantôme et faisant référence au Cri de Munch, couvre son visage.

Dans les deux premières saisons de la série télévisée, le masque du tueur change pour la première fois. Même s'il est semblable à celui des films avec sa couleur blanche et son air de fantôme, il s'inspire cette fois des masques portés par les personnes ayant eu le visage brûlé. Le tueur ne porte plus une cape mais un ciré.

Dans la troisième saison de la série, les protagonistes ne sont plus les mêmes. L'équipe en profite donc pour faire revenir le masque original ainsi que l'acteur des films pour incarner le tueur.

Personnalité[modifier | modifier le code]

En raison des multiples tueurs se succédant au long de la saga, Ghostface n'a pas de mentalité fixe. Néanmoins, l'ensemble des individus portant son masque, soit ont une haine féroce voire de la jalousie envers Sidney Prescott, soit suivent leurs pulsions purement meurtrières. Il a également une grande passion et connaissance sur le cinéma d'horreur, auquel il fait fréquemment référence.

Mode opératoire[modifier | modifier le code]

Ghostface surprend bien souvent ses victimes par surprise, souvent après les avoir mis dans un état de peur et de tension intense après avoir communiqué avec elle par téléphone. Il dissimule alors sa voix et donc sa véritable identité via un modulateur vocal. Il utilise majoritairement des armes blanches, plus exactement un couteau Buck 120, mais il lui arrive d'utiliser son environnement pour commettre ses meurtres. Une fois leurs identités révélées, les personnes sous le masque de Ghostface utilisent alors également des armes à feu.

Sa folie meurtrière suit une logique différente selon les films : Sidney Prescott et ses proches, des personnes portant le même nom que les premières victimes ou encore les acteurs d'un film dans le même ordre que leurs personnages fictifs dans le script

Interprétation[modifier | modifier le code]

Porteurs du masque[modifier | modifier le code]

Au cinéma
  • Dans Scream (1996), Billy Loomis (Skeet Ulrich) et Stuart Macher (Matthew Lillard) se cachent sous le masque. Billy désire se venger de l'abandon de sa mère. En effet, cette dernière est partie après avoir appris que son mari la trompait avec la mère de Sidney. Ils ont donc tué la mère de Sidney et fait accuser Cotton Weary à leurs places. Le but de Billy était de tuer Sidney pour s'assurer une vengeance complète. Stuart l'assistait seulement par plaisir. Stuart meurt assassiné par Sidney, qui arrive à prendre le déguisement de Ghostface. Billy se prend une balle de Gale Weathers, mais est achevé par Sidney d'une dernière balle.
  • Dans Scream 2 (1997), Mickey Altieri (Timothy Olyphant) et Debbie Salt (Laurie Metcalf) se cachent sous le masque. Mickey révèle commettre ces meurtres pour connaitre la gloire. Debbie est quant à elle la mère de Billy du premier volet. Elle cherche à venger la mort de son fils. Debbie tue Mickey, révélant qu'elle se servait de sa soif de popularité seulement pour mettre son plan de vengeance à exécution. Debbie meurt au cours du sauvetage de Sidney par Cotton. Quelques secondes après, Mickey se relève mais est abattu par Sidney et Gale.
  • Dans Scream 3 (2000), Roman Bridger (Scott Foley) est le seul à se cacher sous le masque de Ghostface. Il est le demi-frère caché de Sidney, né lorsque leur mère était à Hollywood pour devenir actrice. Cette dernière l'a fait adopter, et lorsqu'il essayait de la joindre, elle le rejetait. C'est lui qui a révélé à Billy la liaison de son père et qui l'a poussé à tuer Maureen. Roman est tué par Dewey avec l'aide de Sidney.
  • Dans Scream 4 (2011), Jill Roberts (Emma Roberts) et Charlie Walker (Rory Culkin) se cachent sous le masque. Leur but est de se faire passer pour les derniers survivants et de devenir aussi célèbres que Sidney. Jill trahit Charlie en le tuant sous les yeux de Sidney. Par la suite, elle attaque Sidney et se mutile pour s'innocenter et se faire passer pour une victime de son ex, Trevor Sheldon, devenu fou, aurait t-elle dit à la police. À l’hôpital, Jill apprend que Sidney a survécu à ses blessures et tente alors de la tuer une bonne fois pour toutes. Jill est électrocutée par Gale et Sidney, mais se relève. Elle est définitivement abattue par Sidney d'une balle dans le cœur.
  • Dans Scream (2022), Amber Freeman (Mikey Madison) et Richie Kirsch (Jack Quaid) se cachent sous le masque. Ils sont fans de la franchise Stab et ont été déçus par les suites qu'ils considèrent comme inférieurs à l'original et insultant pour les fans. Après s'être rencontrés sur Reddit, ils décident de s'associer pour mettre en scène une nouvelle tuerie dans l'espoir qu'elle soit adaptée au cinéma et relève le niveau de la franchise. Samantha Carpenter étant la fille cachée de Billy Loomis, ils voulaient la faire accuser des meurtres et faire croire que sa motivation principale était de tuer Sidney afin de venger son père, jugeant qu'il s'agissait du scénario parfait pour un nouveau Stab. Richie est tué par Samantha qui le poignarde à plusieurs reprises. Elle lui tire également dessus afin d'éviter qu'il se relève. Amber est abattue par Gale qui lui tire une balle dans le ventre. Elle chute ensuite sur une gazinière et prend feu, ayant été aspergée de gel hydroalcoolique plus tôt. Amber se relève par la suite, le corps entièrement brulé, mais est définitivement abattue par Tara Carpenter d'une balle dans la tête .
À la télévision
  • Dans Scream: Resurrection (2019), la troisième saison de la série télévisée Scream, Beth (Giorgia Whigham) et Jamal Elliot (Tyga) se cachent sous le masque. Beth, qui s'autoproclame sociopathe, est une fan de films d'horreurs qu'elle regarde pour satisfaire sa soif de violence. Sa motivation pour tuer était qu'elle pensait pouvoir faire un meilleur tueur que ceux qu'elle a pu voir dans les films. Elle rencontre Jamal dans le salon de tatouage où il travaille. Il partage avec elle le secret de son petit frère, Deion, qui est en réalité Marcus. Ce dernier se fait passer pour leur frère assassiné le soir d'Halloween. Beth et Jamal le jugent hypocrite et décident de mettre en place leurs plan en utilisant le costume de Ghosface, que Deion portait le soir de sa mort. Jamal est tué par Beth avec une pince à déchets, car il voulait révéler son identité à la police. Beth est tuée par Kym qui lui tire dessus.

La voix de Ghostface[modifier | modifier le code]

Dans les films, la voix de Ghostface entendue par les protagonistes est créée à l'aide d'un modulateur vocal ou d'une application de smartphone transformant la voix de celui qui l'utilise. En réalité, il s'agit de la voix de l'acteur Roger L. Jackson. Il prête sa voix au tueur dans les cinq films de la franchise ainsi que dans la troisième saison de la série télévisée. Il double également le personnage lors de son apparition dans les jeux vidéos Call of Duty: Black Ops Cold War et Call of Duty: Warzone, en tant que DLC.

La version française européenne a connue plusieurs changements de comédiens pour le doublage de Ghostface : Emmanuel Curtil double le personnage dans le premier film. Boris Rehlinger prête sa voix au tueur dans le deuxième volet, mais également au personnage de Timothy Olyphant, qui s'avère être lui-même l'un des tueurs. Loïc Houdré double Ghostface dans les trois films suivants ainsi que le personnage de Scott Foley dans le troisième volet, qui est également le tueur. En version française canadienne, utilisée au Québec, il est interprété par Éric Gaudry.

Dans le jeu vidéo Dead by Daylight, Filip Ivanovic prête sa voix au tueur.

Références en films d'horreur[modifier | modifier le code]

Dans Scream :

  • Le proviseur pousse une porte de l'école et l'on aperçoit un employé qui nettoie un couloir, affublé d'un chapeau et d'un pull vert et rouge, comme Freddy Krueger, célèbre tueur du film Les Griffes de la Nuit de Wes Craven. C'est d'ailleurs lui qui joue ce caméo. De plus, lorsque le tueur demande à Casey de deviner le titre de son film d'horreur préféré, elle répond « Les Griffes de la Nuit » avant d'ajouter que seul le premier est effrayant, les autres étant « craignos ». Il est possible que Wes Craven ait ajouté cette réplique parce qu'il était contre le fait que l'on fasse des suites au premier Freddy. Il s'agirait donc d'un « règlement de comptes » entre Craven et les autres réalisateurs de la série.
  • Quand le tueur téléphone à Casey, il lui demande comment se nomme le tueur dans Halloween. Casey répond Michael Myers, ce qui est exact (excepté pour Halloween 3, considéré comme film à part dans la saga).
  • Le tueur demande ensuite à Casey comment se nomme le tueur dans Vendredi 13. Casey répond « Jason Voorhees », mais Ghostface lui rappelle que Jason n'apparaît que dans le deuxième film : dans le premier, c'est la mère de Jason qui tue les moniteurs du camp Crystal Lake.
  • Lors de la soirée chez Stuart Macher, les étudiants regardent Halloween.

Dans Scream 2 :

  • Au début du film, dans la chambre de Sidney et de son amie Hallie, alors que ces dernières regardent les informations annonçant le meurtre de deux étudiants, un pull semblable à celui de Freddy Krueger est aperçu derrière Hallie.

Le personnage de Ghostface a lui-même été mis en scène dans d'autres fictions, le plus célèbre cas étant le film de parodie Scary Movie.

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

  • Roger L. Jackson double le tueur dans un épisode de la série télévisée d'animation Robot Chicken.
  • Une version alternative du personnage, intitulée The Ghost Face, est jouable dans le jeu vidéo Dead by Daylight dans lequel Filip Ivanovic lui prête sa voix. Il a été ajouté via le DLC Ghost Face en 2019. Dans le jeu, Danny Johnson se cache sous le masque. Connu sous le pseudonyme de Jed Olsen il s'agit d'un journaliste de Roseville en Floride qui écrit sur les meurtres du tueur alors qu'ils les commet lui-même. Cette version du personnage a été créée uniquement pour le jeu car les développeurs, Behaviour Interactive, ont uniquement pu acquérir les droits d'utilisation du masque et pas ceux des éléments de la franchise Scream (Le masque appartement à la société Fun World et Scream à Spyglass Media Group)[2].
  • La version des films du personnage est jouable, également en tant que DLC, dans les jeux vidéos Call of Duty: Black Ops Cold War et Call of Duty: Warzone. Roger L. Jackson y reprend le rôle[3].
  • En 2022, Ghostface a été ajouté au jeu en ligne Among Us afin de promouvoir le film Scream (2022)[4].

Liste des apparitions[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Faits réels[modifier | modifier le code]

  • En , à Fontenay-aux-Roses (France), Nicolas, 16 ans, avait mis le fameux masque avant d'agresser son père et sa belle-mère à coups de couteau. Deux jours plus tard, un autre adolescent était interpellé aux abords de la Gare de Sarcelles, lui aussi affublé du même déguisement et armé d'un couteau.
  • Durant l'été 2001, à Saint-Cyr-l'École (France), cinq jeunes portant le même masque ont agressé et violé une jeune femme de 21 ans.
  • En , à Gerpinnes (Belgique), Thierry Jaradin, âgé alors de 24 ans, endosse le déguisement de Ghostface et assassine de 22 coups de couteau sa jeune voisine Allison Cambier, âgée seulement de 15 ans[5].
  • En , à Saint-Sébastien-sur-Loire (Loire-Atlantique), un lycéen âgé de 17 ans, revêtu du fameux déguisement du tueur, assassine Alice, l'une de ses camarades de classe, âgée de 15 ans. Le garçon, qui selon ses proches ne présentait aucun trouble mental, avait « décidé de tuer quelqu'un », comme il l'a expliqué aux enquêteurs.
  • Pour la sortie du quatrième opus en 2011, un Japonais décide de reproduire dans un cinéma l'une des premières scènes du deuxième opus : c'est-à-dire poignarder à plusieurs reprises la victime.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]