Dernière survivante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La dernière survivante est un archétype de cinéma lié aux genres nommés slasher et survival movies. Tous les personnages sont tués, sauf une femme (par exemple le personnage de Ripley dans le film de science-fiction Alien, le huitième passager, en 1979).

Le terme a été inventé par Carol J. Clover, issu de son ouvrage Men, Women, and Chain Saws: Gender in the Modern Horror Film, qui identifie les archétypes les plus courants du genre et s'inscrit dans un discours critique qui en attaque l'idéologie.

Le pitch du scénario est entièrement bâti sur le final lié à un tel personnage.

Évolution depuis les années 2000[modifier | modifier le code]

Avec l'entrée dans le XXIe siècle et l'arrivée d'un cinéma d'horreur plus noir, plus désespéré, le final des slashers, mais aussi des survival movies ne connaît plus systématiquement de dernière survivante.

Si certaines œuvres poursuivent dans cette voie (The Forgotten Ones aka The Tribe - Jörg Ihle - 2009 - États-Unis), d'autres se terminent par le massacre de tous les personnages (Skeleton Crew - Tommi Lepola - 2009 - Finlande / The Last Resort - Brandon Nutt - 2009 - États-Unis).

Dans d'autres cas, le film laisse planer un doute sur le sort qui attend la dernière survivante, laissant le spectateur dans l'indécision (Staunton Hill - Cameron Romero - 2009 - États-Unis / The Descent - Neil Marshall - 2005 - Royaume-Uni) ou inverse les rôles par surprise (All the Boys Love Mandy Lane - Jonathan Levine - 2006 - États-Unis)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Carol J. Clover, Men, Women and Chain Saws: Gender in the Modern Horror Film, Princeton University Press, 1992, 276 p. (ISBN 978-0691048024)
  • (en) Jim Harper, Legacy of Blood: A Comprehensive Guide to Slasher Movies, Critical Vison, 2004, 192 p. (ISBN 978-1900486392)

Liens externes[modifier | modifier le code]