David Schwimmer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schwimmer.
David Schwimmer
Description de cette image, également commentée ci-après

Au Festival du Film de Toronto 2010.

Nom de naissance David Lawrence Schwimmer
Surnom Schwimmer
Naissance (48 ans)
New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Réalisateur
Films notables 6 jours, 7 nuits
Madagascar
Trust
Séries notables Friends
Frères d'armes

David Lawrence Schwimmer est un acteur et réalisateur américain né le à Astoria, dans le quartier de Queens, à New York. Il est connu pour avoir interprété le personnage de Ross Geller dans la série Friends.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Schwimmer a grandi dans une famille juive allemande. Ses parents ont tous deux fait une carrière dans le droit. David a une sœur aînée nommée Ellie (née en 1965).

Il a eu ses premières expériences théâtrales alors qu'il avait 10 ans. Après ses études universitaires (théâtre, expression), il cofonde The Lookingglass Theater, une compagnie de huit acteurs, auteurs et metteurs en scène. Il interprète de nombreux personnages et met en scène plusieurs pièces, dont The Jungle qui reçoit de nombreuses récompenses.

Longue carrière télévisuelle et consécration (1982-2004)[modifier | modifier le code]

L'acteur en juillet 2005, à Londres.

Il fait ses débuts à Hollywood en enchaînant les petites apparitions à la télévision et au cinéma, et se fait remarquer en interprétant des personnages récurrents dans des séries policières très populaires, La Loi de Los Angeles en 1992 et New York Police Blues en 1993. Ces performances lui permettent d'intégrer la distribution principale d'une comédie à sketch-es intitulée Monty. Le programme ne dure que 13 épisodes diffusés début 1994.

C'est la rentrée suivante, avec avec le rôle de Ross Geller dans la sitcom Friends, que David Schwimmer connaît un succès planétaire. Le premier épisode est diffusé le 22 septembre 1994 sur la chaîne NBC aux États-Unis. Les audiences, déjà bonnes, ne feront que progresser, érigeant les six acteurs au rang de stars internationales.

Tenté par le cinéma, il décline tout de même en 1997 le rôle de J dans le blockbuster Men in Black[1]. Et continue à cultiver son personnage de romantique idéaliste dans la comédie d'aventures 6 jours, 7 nuits. Il essaie tout de même de garder un pied dans le thriller de Bryan Singer Un élève doué en 1998, et surtout en prêtant ses traits au capitaine Herbert Sobel dans la mini-série de guerre produite par Steven Spielberg, Frères d'armes (Band of Brothers), où il évolue aux côtés d'autres futures stars, comme Damian Lewis et Michael Fassbender. Sa propre performance lui vaut un accueil unanime des critiques, et un Golden Satellite Award en 2002. En 2004, après 10 ans de gloire, la série Friends s'arrête.

Passage à la réalisation (2005-2014)[modifier | modifier le code]

L'acteur à la première new-yorkaise de Cours toujours Dennis, en septembre 2007.

A la sortie de la série, il est à l'affiche de la comédie dramatique indépendante Duane Hopwood, dans lequel il joue le rôle-titre, et double le personnage de Melman la girafe dans le premier opus de la populaire franchise Madagascar, rôle qu'il reprendra durant les suites lancées durant les années suivantes.

Mais c'est véritable à la mise en scène qu'il se consacre : après avoir mis en boite une dizaine d'épisodes durant les cinq dernières saisons de Friends, il confirme avec deux épisodes de la série Joey dans laquelle il dirige son ancien acolyte Matt LeBlanc. Il réalise également deux téléfilms, avant de finalement diriger son premier long-métrage, la comédie anglaise Cours toujours Dennis, avec Simon Pegg dans le rôle titre, avec lequel il partageait déjà l'affiche d'une comédie en 2006, Big Nothing. Il persiste dans l'humour anglais l'année suivante en filmant plusieurs segments de la sitcom Little Britain USA.

La même année, deux ans après avoir fait ses débuts à Broadway comme comédien dans The Caine Mutiny Court-Martial, il met en scène la pièce Fault Lines en Off Broadway. En 2011, il réalise son deuxième film, le thriller psychologique Trust, avec Clive Owen et Catherine Keener, présenté au festival de Toronto et au festival de Deauville.

Il revient ponctuellement devant la caméra : d'abord en incarnant l'époux de Kate Beckinsale dans le drame Le Prix du silence, puis pour un rôle secondaire dans le thriller porté par Michael Shannon, The Iceman.

Parallèlement, il multiplie les caméos et les petites apparitions dans des comédies acclamées par la critique : comme 30 Rock en 2007, Entourage en 2009, et dans les séries de ses anciens collègues : quelques épisodes de Web Therapy, avec Lisa Kudrow, en 2014, puis le temps d'une scène avec Matt LeBlanc dans Episodes en 2015.

Retour au premier plan (2014-...)[modifier | modifier le code]

Cette même année, il accepte de revenir dans un rôle principal, pour la série dramatique American Crime Story, produite par le scénariste à succès Ryan Murphy. Un retour déjà avorté l'année précédente, lorsqu'il était pressenti pour produire et être la tête d'affiche d'une nouvelle comédie pour la chaîne ABC, intitulée Irreversible. Il sera finalement remplacé sur ce projet, qui ne dépassera pas le stade d'épisode pilote[2].

Vie privée[modifier | modifier le code]

David Schwimmer a eu une fille (Cléo) en 2011, avec son épouse Zoe Buckman.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Nominations et Récompenses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Michel Lasorne, voix officielle de David Schwimmer en version française
  • Ross Geller
  • Friends

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.justcinema.net/article-ces-acteurs-qui-ont-refuse-des-roles-de-legende-113861178.html
  2. http://tvline.com/2014/12/11/justin-long-irreversible-abc-comedy-pilot-david-schwimmer/
  3. Le Moment de vérité est le premier titre d'exploitation en France avant d'être renommé Karaté Kid à la suite de la sortie des autres films de la trilogie.