Résistance populaire dans la région de l'est

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Résistance populaire dans la région de l'est
Image illustrative de l’article Résistance populaire dans la région de l'est
Devise : « Mort à l'Amérique, Chute de l'Amérique et d'Israël »

Idéologie Baasisme
Antiaméricanisme
Antisionisme
Objectifs Reconquête du territoire syrien par le régime de Bachar el-Assad
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Syrie
Guerre civile syrienne

La Résistance populaire dans la région de l'est est un groupe armé syrien clandestin pro-régime actif lors de la guerre civile syrienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Résistance populaire dans la région de l'est apparaît sur Facebook le et publie par la suite plusieurs vidéos et communiqués sur ce réseau social[1]. Dans ses messages de propagande, le groupe s'affiche comme pro-régime, antiaméricain, antisioniste, hostile à la coalition internationale et aux Forces démocratiques syriennes[1]. Le groupe est actif dans les zones tenues par les Forces démocratiques syriennes et en particulier à Raqqa[1]. Son objectif affiché est alors de chasser les forces américaines de la Syrie et de favoriser la reconquête des régions du nord de la Syrie par le régime de Bachar el-Assad[1]. Dans les premiers mois de l'année 2018, les capacités militaires du groupe semblent cependant faibles, voir nulles : ainsi sa première vidéo d'opération militaire diffusée le 1er avril, dans laquelle le groupe revendique une attaque au mortier contre la base de la brigade 93 d'Aïn Issa, avait en réalité été tournée en Irak, par un groupe insurgé, à l'époque de la guérilla irakienne[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Matteo Puxton, Syrie: des forces clandestines du régime implantées en zone kurde, France Soir, 11 avril 2018.