Kataeb Thuwar al-Cham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kataeb Thuwar al-Cham
Image illustrative de l’article Kataeb Thuwar al-Cham

Idéologie Nationalisme syrien
Objectifs Renversement du régime baasiste de Bachar el-Assad
Statut Inactif
Fondation
Date de formation Avril 2015
Pays d'origine Syrie
Dissolution
Date de dissolution
Causes Ralliement à Ahrar al-Cham
Actions
Zone d'opération Gouvernorats d'Alep, Idleb et de Lattaquié
Organisation
Chefs principaux Abu Abdulrahman (tué en 2015)
Membres 1 000 à 2 500[1],[2]
Fait partie de Fatah Halab (2015-2017)
Front du Levant (2016-2017)
Soutenu par États-Unis
Guerre civile syrienne

Les Kataeb Thuwar al-Cham (arabe : كتائب ثوار الشام, « Les Bataillons des Révolutionnaires du Levant ») était un groupe rebelle actif lors de la guerre civile syrienne. Il a été fondé en et a fusionné avec Ahrar al-Cham le .

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Les Kataeb Thuwar al-Cham sont formées en avril 2015[2] par des rebelles issus de la 19e division (en) de l'Armée syrienne libre s'étant retirés de l'Armée des Moudjahidines et du Front du Levant[2]. Le groupe est actif principalement dans le gouvernorat d'Alep, mais est aussi intervenu ponctuellement dans le gouvernorat d'Idleb[1],[2].

Affiliations[modifier | modifier le code]

Thuwar al-Cham fait partie des groupes qui forment le la chambre d'opérations Fatah Halab, active dans le gouvernorat d'Alep[3],[2]. Il intègre également le Front du Levant le [4].

Dissolution[modifier | modifier le code]

En janvier 2017, dans le gouvernorat d'Idleb et l'ouest du gouvernorat d'Alep, de violents combats éclatent entre d'un côté le Front Fatah al-Cham et de l'autre Ahrar al-Cham, Suqour al-Cham et des groupes de l'Armée syrienne libre. Le 25 janvier 2017, les Kataeb Thuwar al-Cham et plusieurs autres groupes rebelles — Fastaqim Kama Umirt, Suqour al-Cham, l'Armée des Moudjahidines, ainsi que les unités de Jaysh al-Islam et du Front du Levant présentes dans la région d'Idleb — annoncent leur fusion au sein d'Ahrar al-Cham, espérant ainsi par ce ralliement obtenir l'aide et la protection de ce groupe contre le Front Fatah al-Cham[5],[6],[7],[8],[9].

Idéologie[modifier | modifier le code]

Le groupe est considéré comme modéré par Charles Lister, chercheur américain au Brookings Doha Center[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Le groupe est dirigé par Abu Abdulrahman, dit Mohammed al-Khatib, tué en octobre 2015 au sud d'Alep[10].

Effectifs[modifier | modifier le code]

Fin 2015, le chercheur américain Charles Lister estime que le groupe compte environ 1 000 hommes[1]. Hasan Mustafa donne un effectif de 2 500 hommes[2].

Le groupe est composé par plusieurs brigades ; les plus importantes sont Liwa Amjad al-Islam (Brigade de la Gloire de l'islam), le Harakat Noor al-Islamiyah (le Mouvement de la lumière islamique), Tajammu Kata’eb al-Huda (le Rassemblement des Brigades guidées par le droit) et d'autres groupes plus petits ; les martyrs d'Ansar, Al-Quds, les Lions de l'islam, les épées de l'slam, Fath al-Mubin, Asad al-Khilafah[2].

Armement[modifier | modifier le code]

Le groupe bénéficie de missiles antichar BGM-71 TOW livrés en octobre 2015 par les États-Unis[2],[11].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) Charles Lister, Yes, there are 70,000 moderate opposition fighters in Syria. Here’s what we know about them, The Spectator, 27 novembre 2015.
  2. a b c d e f g et h Hasan Mustafa, The moderate rebels: a growing list of vetted groups fielding BGM-71 TOW anti-tank guided missiles, octobre 2015.
  3. "Infographic: "Fatah Halab" military operations room – coalition of 31 rebel factions", Archicivilians, 18 juin 2015.
  4. Charles Lister, New sign of unity in key rebel front #Aleppo. Maybe more to come. Thuwar al-Sham merges into Al-Jabhat al-Shamiya:, twitter, 27 janvier 2016.
  5. Charles Lister, Today, the following have joined Ahrar al-Sham:- Tajamu Fastaqim - Thuwar al-Sham - x5 Jaish al-Islam & Jaish al-Mujahideen brigades, twitter, 25 janvier 2017.
  6. Romain Caillet, Pour mieux lutter contre #JFS, tous les groupes "rebelles modérés" de la région d'#Idlib rejoignent Ahrar ash-Sham, twitter, 25 janvier 2017.
  7. Romain Caillet, Face à #JFS, les Faucons du Levant, Jaysh al-Islam(Idlib), Jaysh al-Mujahidin, Fastaqim & le Front du Levant(Idlib) intègrent Ahrar ash-Sham, twitter, 25 janvier 2017.
  8. 5 Factions join Ahrar al_Sham Islamic movement in the battle against Fateh al_Sham front, OSDH, 26 janvier 2017.
  9. Syrie : combats entre Fateh el-Cham et des rebelles dans la province d'Idleb, AFP, 24 janvier 2017.
  10. Charles Lister, twitter.
  11. Jennifer Cafarella et Genevieve Casagrande, Syrian Armed Opposition Forces in Aleppo, Institute for the Study of War, 13 février 2016.