Front islamique de libération syrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Front islamique de libération syrien
Image illustrative de l'article Front islamique de libération syrien

Idéologie Islamisme sunnite
Objectifs Renversement de Bachar el-Assad
Statut Dissous
Fondation
Pays d'origine Syrie
Actions
Période d'activité Septembre 2012 - novembre 2013
Organisation
Chefs principaux Ahmad al-Cheikh[1]
Membres 20 000 à 40 000 hommes
Soutenu par Drapeau du Qatar Qatar
Drapeau de la Turquie Turquie
Guerre civile syrienne

Le Front islamique de libération syrien (arabe : جبهة تحرير سوريا الإسلامية, Jabhat Tahrīr Sūriyā al-Islāmiyyah) est un rassemblement de groupes rebelles islamistes engagés dans la guerre civile syrienne. Formé début septembre 2012, le front compterait parmi ses rangs entre 20 000 et 40 000 combattants[1].

Le Front islamique de libération syrien est dissous en novembre 2013, ses groupes armés les plus importants rejoignent alors le Front islamique.

Affiliations[modifier | modifier le code]

Certains groupe du Front islamique de libération syrien sont également membres de l'Armée syrienne libre[2],[3],[4].

Le , plusieurs brigades du Front islamique de libération syrien déclarent rejeter la Coalition nationale syrienne et affirme que cette organisation ne les représente pas. Ce texte n'est cependant pas signé par la Brigade Omar al-Farouq[5].

Idéologie[modifier | modifier le code]

Selon le chercheur Romain Caillet, le Front islamique de libération syrien est une « formation islamiste relativement modérée »[4].

Soutiens[modifier | modifier le code]

Cette coalition est soutenue et financée par le Qatar et la Turquie[2].

Composition[modifier | modifier le code]

Le FLIS ou FLS rassemble plus de 17 groupes armés[6] :

Références[modifier | modifier le code]