Brigade Michael Israel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brigade Michael Israel
Image illustrative de l’article Brigade Michael Israel

Idéologie Communisme
Anarchisme
Socialisme
Objectifs Défense de la « Révolution » au Rojava
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Actions
Zone d'opération Rojava
Organisation
Fait partie de Flag of Syrian Democratic Forces.svg Forces démocratiques syriennes
Groupe relié International Freedom Battalion original banner.svg Bataillon international de libération
Guerre civile syrienne

La Brigade Michael Israel, aussi appelée les Forces antifascistes à Afrine, est une unité de volontaires internationaux des Forces démocratiques syriennes formée en 2018 pendant la guerre civile syrienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Brigade Michael Israel est formée au début de l'année 2018, au moment de la bataille d'Afrine[1]. Elle adopte son nom en hommage à un combattant américain du Bataillon international de libération, Michael Israel, dit Robin Agiri, tué par un bombardement turc au nord-est d'al-Bab, le , lors de l'Opération Bouclier de l'Euphrate[1]. Dans son premier communiqué, publié le , la brigade se présente comme un « groupe de communistes, socialistes, anarchistes et antifascistes, venus des quatre coins du monde, [...] unis au Rojava par les principes de solidarité, d’internationalisme et d’antifascisme »[1]. Le groupe est constitué de volontaires étrangers d'extrême-gauche, principalement Turcs et Occidentaux[1].

La brigade annonce qu'elle monte au front à Afrine le [1]. Cependant les Forces démocratiques syriennes sont durement éprouvées par l'artillerie et les frappes aériennes de l'armée turque[1]. La brigade Michael Israel annonce son retrait d'Afrine le , elle reconnait la mort d'au moins un de ses combattants — un volontaire turc nommé Şevger Ara Makhno, tué le 8 mars par une frappe aérienne dans le village de Berbêné — ainsi que plusieurs blessés[1]. Certains combattants sont alors envoyés dans l'Est de la Syrie pour prendre part à l'offensive de Deir ez-Zor[1].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]