Al-Fauj al-Awwal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Al-Fauj al-Awwal
Image illustrative de l’article Al-Fauj al-Awwal

Idéologie Islamisme sunnite, nationalisme syrien
Objectifs Renversement du régime baasiste de Bachar el-Assad
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Syrie
Actions
Zone d'opération Gouvernorat d'Alep
Organisation
Chefs principaux Hassem Kenjo (tué en 2016)
Membres 1 500[1],[2],[3]
Fait partie de Flag of Syria 2011, observed.svg Armée syrienne libre
Front du Levant (2015)
Ansar al-Charia (2015)
Fatah Halab (2015-2017)
Chambre d'opérations Hawar Kilis (depuis 2016)
Soutenu par Turquie, États-Unis
Guerre civile syrienne

Al-Fauj al-Awwal (arabe : الفوج الأول, « Le 1er régiment ») est un groupe rebelle de la guerre civile syrienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Al-Fauj al-Awwal est fondé par d'anciens combattants du Liwa al-Tawhid, il naît le [1].

Affiliations[modifier | modifier le code]

Il intègre initialement le Front du Levant avec lequel il rompt en mai 2015[4],[1],[3]. Il est affilié à l'Armée syrienne libre[5],[6].

Al-Fauj al-Awwal fait partie des groupes qui fondent le la chambre d'opérations Ansar al-Charia active à Alep[7],[8],[9],[10],[1],[3]. Mais il finit ensuite par rejoindre la chambre d'opérations Fatah Halab[1],[3].

Il intègre en avril 2016 la Chambre d'opérations Hawar Kilis[11].

Idéologie[modifier | modifier le code]

Al-Fauj al-Awwal est islamiste selon Jennifer Cafarella et Genevieve Casagrande, analystes pour the Institute for the Study of War (en)[2].

Organisation[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Le groupe est dirigé par Hassem Kenjo, il est tué au combat à Alep, dans le quartier de Cheikh Saïd, le [1].

Effectifs[modifier | modifier le code]

Selon Jennifer Cafarella et Genevieve Casagrande, Al-Fauj al-Awwal compte 1 500 hommes en 2016[2].

Armement[modifier | modifier le code]

À partir de fin 2015, le groupe bénéficie de missiles antichar BGM-71 TOW livrés par les États-Unis[4],[12],[1],[3],[2]. Il bénéficie également d'armement livrés par la Turquie[1],[3].

Zones d'opérations[modifier | modifier le code]

Le groupe est actif dans la ville d'Alep et au nord du gouvernorat d'Alep, mais il est également intervenu ponctuellement dans le gouvernorat de Hama[4],[1]. Il participe à la bataille d'Alep, au siège de Nobl et Zahraa et à la bataille d'al-Bab[3]. Le groupe prend part à partir de 2016 à l'Opération Bouclier de l'Euphrate, aux côtés de l'armée turque[3].

À partir du , le groupe prend part à l'Opération Bouclier de l'Euphrate aux côtés de l'armée turque[1].

Soutiens[modifier | modifier le code]

Le groupe est soutenu par la Turquie et les États-Unis[1],[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]