Jaych al-Ahrar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jaych al-Ahrar
Image illustrative de l’article Jaych al-Ahrar

Idéologie Salafisme
Objectifs Renversement du régime baasiste de Bachar el-Assad
Instauration en Syrie d'un État islamique régi par la charia
Statut Inactif
Fondation
Date de formation
Origine Scission d'Ahrar al-Cham
Pays d'origine Syrie
Dissolution
Date de dissolution
Causes Ralliement au Front national de libération
Actions
Zone d'opération Gouvernorat d'Idleb
Organisation
Chefs principaux Abou Jaber
Fait partie de Flag of Hayat Tahrir al-Sham.svg Hayat Tahrir al-Cham (2017)
WataniaTahrirFlag.png Front national de libération (depuis 2018)
Guerre civile syrienne

Jaych al-Ahrar (arabe : جيش الأحرار, « L'Armée des hommes libres ») est un groupe rebelle de la guerre civile syrienne, fondé en 2016.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jaych al-Ahrar naît le d'une scission d'Ahrar al-Cham : il est formée par seize factions locales, menées par Abou Jaber et soutenues par Abou Saleh Tahhan et Abou Mohammed al-Sadeq, hostiles à la politique pro-turque d'Ahrar al-Cham et favorables à un rapprochement avec le Front Fatah al-Cham[1],[2],[3]. En janvier 2017, le Front Fatah al-Cham et plusieurs groupes fusionnent pour former un nouveau mouvement : Hayat Tahrir al-Cham ; Jaych al-Ahrar rejoint ce mouvement et Abou Jaber en devient le chef[1]. Cependant Jaych al-Ahrar se retire de cette alliance le 13 septembre 2017 et redevient indépendant[4]. Le , Jaych al-Ahrar rallie une autre coalition : le Front national de libération[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]