Harakat Fajr al-Cham al-Islamiyya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Harakat Cham al-Islam.
Harakat Fajr al-Cham al-Islamiyya
image illustrative de l’article Harakat Fajr al-Cham al-Islamiyya

Idéologie Salafisme djihadiste
Objectifs Renversement de Bachar el-Assad
Instauration d'un califat régi par la charia
Statut Actif
Fondation
Pays d'origine Syrie
Actions
Zone d'opération Gouvernorat d'Alep
Période d'activité 2012 -
Organisation
Chefs principaux Abou Abdullah al-Chami
Fait partie de Front islamique syrien (2012-2013)
Emblem of the Ansar al-Deen Front.svg Front Ansar Dine (2014-2017)
Hayat Tahrir al-Cham (2017-2018)
Guerre civile syrienne

Le Harakat Fajr al-Cham al-Islamiyya (en arabe : حركة فجر الشام, le « Mouvement islamique de l'aube du Levant ») est un groupe salafiste djihadiste, actif lors de la guerre civile syrienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , le Harakat Fajr al-Cham al-Islamiyya fonde avec d'autres groupes rebelles le Front islamique syrien[1],[2].

Le , il s'allie avec trois autres groupes djihadistes — Jaych al-Mouhajirine wal-Ansar, le Harakat Cham al-Islam et le Bataillon Vert — pour former le Front Ansar Dine[3]. Cependant quelques mois plus tard le Bataillon Vert prête allégeance à Jaych al-Mouhajirine wal-Ansar, qui lui-même rallie le Front al-Nosra en 2015[3].

Le , les deux derniers mouvements, le Harakat Fajr Cham al-Islamiya et le Harakat Cham al-Islam, annoncent leur fusion complète au sein du Front Ansar Dine[3]. Quelques semaines plus tard, le , le Front Ansar Dine fusionne à son tour avec plusieurs autres mouvements pour former Hayat Tahrir al-Cham[4].

Cependant, le , le Harakat Fajr al-Cham al-Islamiyya et son chef, Abou Abdallah al-Chami, quittent Hayat Tahrir al-Cham et redeviennent indépendants[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]