Résistance populaire (Syrie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Résistance populaire
المقاومة الشعبية
Image illustrative de l’article Résistance populaire (Syrie)

Idéologie Nationalisme syrien
Démocratie
Objectifs Renversement du régime baasiste de Bachar el-Assad
Établissement d'une démocratie en Syrie
Statut Actif
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Syrie
Actions
Zone d'opération Gouvernorat de Deraa
Guerre civile syrienne

La Résistance populaire (arabe : المقاومة الشعبية) est un groupe rebelle syrien clandestin actif depuis 2018 lors de la guerre civile syrienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Résistance populaire est un mouvement clandestin rebelle qui apparaît dans le gouvernorat de Deraa après la conquête de la région par le régime à l'été 2018[1]. Les rebelles avaient alors capitulé en échange d'un accord de réconciliation, d'une amnistie pour ses combattants et de la promesse que les ex-rebelles enrôlés dans l'armée syrienne ne soient pas déployés dans une autre province[1]. Ces accords ne sont cependant que partiellement respectés[1].

La Résistance populaire annonce sa formation le [1]. Le 22 novembre, elle déclare se battre pour un « État civil démocratique, la liberté, l'égalité, la dignité et le respect des droits de l'homme »[1]. Elle avertit également qu'il considère tous ceux qui collaborent à la « réconciliation » avec le régime syrien comme des traîtres[1].

La Résistance populaire mène des embuscades, pose des engins explosifs et attaque des checkpoints et des casernes tenus par les soldats du régime et les miliciens chiites[1]. Elle revendique plusieurs opérations dans le gouvernorat de Deraa et le gouvernorat de Damas[1].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Matteo Puxton, Dans le sud-ouest syrien, la résistance à Bachar al-Assad, France Soir, 14 février 2019.