Chambre d'opérations Hawar Kilis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hawar.

Chambre d'opérations Hawar Kilis
Image illustrative de l’article Chambre d'opérations Hawar Kilis

Idéologie Diverses (nationalisme syrien, sécularisme, islamisme sunnite)
Statut Active
Fondation
Date de formation
Pays d'origine Syrie
Actions
Zone d'opération Gouvernorat d'Alep
Organisation
Chefs principaux Mohamed Dheere
Fait partie de Flag of Syria 2011, observed.svg Armée syrienne libre
Soutenu par Drapeau de la Turquie Turquie
Guerre civile syrienne

La Chambre d'opérations Hawar Kilis (HKOR) (arabe : غرفة عمليات حوار كلس[1], turc : Havar Kilis Operasyon Odası) est une chambre d'opérations militaire rebelle formée dans le village syrien Hawar Kilis (en), en avril 2016, pendant la guerre civile syrienne. Elle rassemble plusieurs groupes armés rebelles dont l'immense majorité fait partie de l'Armée syrienne libre[2]. Celle-ci est active dans le gouvernorat d'Alep, le long de la frontière turquo-syrienne[2].

Affiliation et alliances[modifier | modifier le code]

La chambre d'opérations est affiliée à l'Armée syrienne libre[3],[4].

Elle a des liens avec plusieurs groupes[5]. Le Faylaq al-Cham est allié à la chambre d'opérations en raison de la dissolution du Harakat Nour al-Din al-Zenki, qui a lieu le , et qui engendre le ralliement de ses membres présents dans le Nord de la Syrie au Faylaq al-Cham, contrairement à l'ensemble du groupe, qui intègre le Hayat Tahrir al-Cham[5],[6],[7]. Le groupe Ahrar al-Cham entretient aussi des liens avec la chambre d'opérations puisque le groupe Fastaqim Kama Umirt intègre ce dernier le [8],[9]. Les groupes Ahrar al-Charkiya, 5e Régiment, Liwa Suqour al-Chamal, Tajamuu al-Qaqaa, Thuwar al-Jazira al-Souriya et la 10e Brigade sont également en relation avec la chambre d'opérations[5].

Actions[modifier | modifier le code]

Elle participe à l'Opération Bouclier de l'Euphrate, appuyée par l'armée turque[2],[10].

Effectifs et commandement[modifier | modifier le code]

Le chef de la coalition est Mohamed Dheere[11].

Composition[modifier | modifier le code]

Elle regroupe les mouvements suivants[12],[5] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ar) غرفة عمليات حوار كلس تشكل لجنة أمنية لإدارة المناطق المحررة, Stepagency-sy, 29 octobre 2016.
  2. a, b et c (en) Syria rebels near ISIS stronghold in N. Aleppo, Now, 4 avril 2016.
  3. (ar) "الحر" ينتزع قريتين من "الوحدات الكردية" شرقي الباب بحلب, SmartNews, 1er mars 2017.
  4. (ar) "الحر" يشكّل لجنة أمنية شمال حلب, Baladi-News, 29 octobre 2016.
  5. a, b, c et d (en) @badly_xeroxed, #Infographic of #FSA groups and related factions in #EuphratesShield/#FıratKalkanı/#درع_الفرات North #Aleppo #Syria, Twitter, 25 octobre 2016.
  6. (en) Thomas Joscelyn, Al Qaeda and allies announce ‘new entity’ in Syria, The Long War Journal, 28 janvier 2017.
  7. (en) Michael Horowitz, Nour al-Din al-Zinki fighters operating in northern Aleppo announce they are breaking away from the group and joining Faylaq al-Sham #Syria, Twitter, 28 janvier 2017.
  8. Lisa Barrington et Tom Perry, Regroupement de factions rebelles syriennes face au Front Fateh al Cham, Reuters, 26 janvier 2017.
  9. Caroline Hayek, En Syrie, une trêve aux accents de guerre intestine rebelle, OLJ, 27 janvier 2017.
  10. (en) Al-Bab city under full control of Turkey-backed Free Syrian Army, Orient-news, 23 février 2017.
  11. (ar) فصائل غرفة عمليات "حوار كلس" تسيطر على قرية تل شعير بريف حلب الشمالي, Smartnews-agency, 5 avril 2016.
  12. Alain Rodier, Note d'actualité N°457 Turquie/Irak/Syrie : Le Président Erdogan se déchaine, CF2R, 4 novembre 2016.
  13. (ar) لواء صقور الجبل يوقف عمله في الشمال السوري حتى إشعار آخر, All4syria, 18 septembre 2016.