Aller au contenu

Pour l'honneur (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pour l'honneur

Réalisation Philippe Guillard
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 97 minutes
Sortie 2023

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Pour l'honneur est une comédie française réalisée par Philippe Guillard, sortie en 2023.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans la campagne française, deux villages se livrent à une guerre de clocher depuis plusieurs générations : Trocpont-sur-Vézère et Tourtour-les-Bains. Cette animosité est symbolisée par un derby de rugby, dont Trocpont a pris l'habitude de sortir le plus souvent gagnant. Les choses basculent lorsqu'un groupe de demandeurs d'asile arrive, bouleversant la vie de ces deux villages.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de fin de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

Production[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Le film trouve son origine dans une véritable histoire. Un petit village du sud de l'Italie a vu débarquer des demandeurs d'asile. La population locale n'était pas très heureuse d'accueillir cette nouvelle population et l'a signifiée notamment par la signature d'une pétition. Parallèlement à cela, le village en question possède une petite équipe de football, mais qui était mal en point. Au bon d'un moment, certains demandeurs d'asile ont commencé à y jouer et se sont progressivement intégrés. Cette anecdote fut découverte par Éric Fourniols, ancien rugbyman de Toulouse et « ami de longue date » du réalisateur Philippe Guillard, qui en a informé ce dernier[1].

Attribution des rôles[modifier | modifier le code]

Olivier Marchal avait déjà tourné avec le même réalisateur sur les films Le Fils à Jo[1] et Papi Sitter.

Le film a embauché plus de « 200 figurants gaillards », dont une partie n'était autre que les membres du CA Meymac, jouant ici leur propre rôle de rugbymen[2],[3].

Comme pour Le fils à Jo, premier film du réalisateur, de nombreuses personnalités du rugby font partie de la distribution, parmi lesquels Vincent Clerc, Guilhem Guirado, Louis Picamoles, Dimitri Yachvili, Nans Ducuing, Aurélien Rougerie, Elvis Vermeulen et Didier Faugeron.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film fut essentiellement tourné en Corrèze à Brive-la-Gaillarde, Dampniat, Uzerche et Meymac. Cette dernière, où est situé Tourtour-les-Bains, accueille l'essentiel de l'intrigue[3].

Le tournage s'est déroulé dans la région pendant une période de 6 semaines durant l'été 2022[3],[1].

« Je cherche toujours à faire mes films sur des terres de rugby »[1]

— Philippe Julliard, La Montagne

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Pour l'honneur
Score cumulé
SiteNote
Allociné 3 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Télérama 1 étoiles sur 5

En France, le site Allociné donne la note de 35, après avoir recensé et interprété 8 critiques de presse[4].

Pour Corinne Renou-Nativel (La Croix), « le cinéaste ne craint pas les bons sentiments. Sa comédie assène un message d’accueil et d’inclusion, avec suffisamment de reparties pour dépasser le propos convenu[5]. »

Isabelle Baudet (Les Fiches du cinéma) introduit sa critique avec ces mots : « Ancien rugbyman, Philippe Guillard renoue avec ses premières amours ovales pour un récit où débordent bons sentiments et répliques plutôt drôles[4]. »

Michel Bezbakh (Télérama) n'a pas été convaincu par le rendu final du long métrage : « Dans ce film de Phillipe Guillard, l’honneur, c’est d’accueillir des migrants. Si le sujet est d’actualité, son traitement angélique et parfois absurde n’a rien à voir avec la vie. Ni même avec le cinéma[6]. »

Box-office[modifier | modifier le code]

Pour son premier jour d'exploitation en France, Pour l'honneur réalise 22 050 entrées, dont 14 017 en avant-premières, pour un total de 1 427 entrées proposées[7]. En comptant pour ce premier jour les avant-premières, le film se positionne en seconde place du box-office des nouveautés pour sa journée de démarrage, derrière Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 (159 499) et devant Showing Up (4 632)[8].

Au bout d'une première semaine d’exploitation dans les salles françaises, le long métrage totalise 91 813 entrées, pour une septième place au box-office hebdomadaire, derrière Evil Dead Rise (99 556) et devant Notre tout petit petit mariage (88 376)[9].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 176 047 entrées[10] 6

Monde Total mondial 1 278 576 $ - -

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Dragan Perovic, « "Pour l'honneur", tourné en Corrèze, sort en salle ce mercredi 3 mai », sur lamontagne.fr, (consulté le ).
  2. Ville de Brive, « Sur le tournage du film "Pour l'honneur" » [vidéo], sur YouTube, (consulté le ).
  3. a b et c Philippe Graziani, « À Meymac le beau souvenir du tournage de "Pour l'honneur" qui sort ce mercredi sur les écrans », sur France Bleu Limousin, (consulté le ).
  4. a et b « Pour l'honneur - Critique presse », sur Allociné (consulté le ).
  5. Corinne Renou-Nativel, « Pour l’honneur, de Philippe Guillard : une terre de rugby et d’accueil », sur La Croix, (consulté le ).
  6. Michel Bezbakh, « Pour l'honneur, une comédie absolument consternante sur l'accueil des migrants », sur Télérama, (consulté le ).
  7. Tanguy Colon, « Box-office 1er jour : Les Gardiens de la Galaxie 3 donne le tempo », sur boxofficepro.fr, (consulté le ).
  8. Vincent Formica, « Marvel : Les Gardiens de la Galaxie 3 meilleur démarrage de la saga en France ? », sur Allociné, (consulté le ).
  9. Brigitte Baronnet, « Les Gardiens de la galaxie 3 : meilleur démarrage de la franchise Marvel au box-office France ? », sur Allociné, (consulté le ).
  10. « Pour l'honneur », sur JPbox-office.com

Liens externes[modifier | modifier le code]