Philippe Vuillemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vuillemin.
Philippe Vuillemin
Defaut 2.svg
Naissance
Nationalité
Activités

Philippe Vuillemin est un dessinateur de bande dessinée français, né le 8 septembre 1958 à Marseille.

Le parcours[modifier | modifier le code]

Philippe Vuillemin entre dans le monde de la bande dessinée en 1977, en inventant de courtes histoires dans L'Écho des savanes, Hara-Kiri ou encore Charlie Mensuel. Son style, particulier et inédit, ne respecte pas grandement les règles du neuvième art. À l'opposé des lignes claires de Hergé et de ses héritiers, Vuillemin dessine d'un trait gras et brouillon, tel Jean-Marc Reiser ou Jack Davis, et qu'il nomme lui-même « ligne crade ».

En 1984, il crée avec Jackie Berroyer Raoul Teigneux contre les Druzes. Ne reculant devant aucun tabou, jouant parfois de la provocation, se spécialisant dans l'humour féroce et sans concession, il assure la continuation, après Reiser et Coluche, de la série des "Sales Blagues de l’Écho", histoires scatologiques sur lesquelles il travaille en compagnie de Jean-Marie Gourio. C'est aussi avec ce dernier que Vuillemin se voit interdire la publication de Hitler = SS, un album Hara-Kiri.

Rôle titre du drame historique de René Féret en 1985, dans Le Mystère Alexina où il interprète le rôle poignant de l'hermaphrodite de Camille/Alexina, il apparait aussi dans les films L'Homme qui n'était pas là du même réalisateur, au côté de Georges Descrières en 1986, dans Paulette, la pauvre petite milliardaire de Claude Confortès la même année, et plus récemment dans Avida de Benoît Delépine et Gustave Kervern en 2006.

Au cours des années 80, il participe au groupe de musique Dennis'Twist en tant que guitariste et bassiste (ce groupe était composé d'auteurs de BD édités par Les Humanoïdes Associés). Scénariste sur le téléfilm Ivre Mort Pour La Patrie en 1998.

Ensuite, il diversifie ses activités artistiques et travaille pour des publications variées, comme L'Hebdo, Zoulou, Grand Café, Zéro et Zoo. En 1989, il illustre Les Versets Sataniques de l'Evangile, texte du Professeur Choron. En janvier 1995, on lui décerne le Grand Prix du Festival d'Angoulême. Ce qui déclenche la colère et le départ de Morris.

En 2015, il rejoint Charlie Hebdo.

Les publications[modifier | modifier le code]

Les Sales Blagues de l'Écho[modifier | modifier le code]

  • Les Sales Blagues de l'Écho n°1
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°2
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°3
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°4
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°5
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°6
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°7
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°8
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°9
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°10
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°11
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°12
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°13
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°14
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°15
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°16
  • Les Sales Blagues de l'Écho n°17 (09/2013)

One shots[modifier | modifier le code]

  • La Bande à moi
  • Les Chansons du professeur Choron
  • Frisson de bonheur
  • Hitler = SS
  • Joie de recevoir
  • Le Monde Merveilleux de Vuillemin
  • Nouvelle encyclopédie des lumières
  • Plaisir d'offrir
  • Raoul Teigneux contre les Druzes
  • Saine ardeur
  • Sexologues
  • Sueurs d'homme
  • Tout est dans le sourire
  • Tragiques destins
  • Les Versets sataniques de l'Évangile
  • Vuillemin Dictateur et Dieu Truquelemin
  • Y a rien de plus beau que le boulot
  • Y'a pas que le sexe dans la vie
  • Y'a rien d'pire que l'ignorance

Anthologies[modifier | modifier le code]

  • Les Chefs-d'œuvre de Vuillemin
  • Le Meilleur de moi-même
  • Le Meilleur de Vuillemin

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Marc Voline, « Vuillemin », dans Jean-Luc Fromental (dir.), L’Année de la bande dessinée 81/82, Paris : Temps Futurs, 1982, p. 212-214.
  • Philippe Vuillemin (int. Numa Sadoul), Vuillemin. Entretiens avec Numa Sadoul, Niffle-Cohen, coll. « Profession auteur de bande dessinée », 2000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]