L'Art du crime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Art du crime

Genre Policier
Création Angèle Herry-Leclerc
Pierre-Yves Mora
Production Arnaud de Crémiers
Isabelle Degeorges
Acteurs principaux Nicolas Gob
Éléonore Gosset
Musique Frans Bak
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 6
Durée 50 minutes
Diff. originale – en production
Site web https://www.france.tv/france-2/l-art-du-crime/

L'Art du crime est une série de téléfilms policiers français créée par Angèle Herry-Leclerc et Pierre-Yves Mora, diffusée depuis le sur France 2.

Thème[modifier | modifier le code]

Antoine Verlay, ancien policier de la brigade criminelle, et Florence Chassagne, historienne de l'art, mènent conjointement des enquêtes au sein de l'Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC)[1].

Chaque enquête, sur deux épisodes, se déroule dans le milieu artistique. La clé de l'énigme réside dans une œuvre d'art.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution principale[modifier | modifier le code]


Première saison (2017)[modifier | modifier le code]

Enquête 1[modifier | modifier le code]

No  Titre Réalisation Première diffusion
Date Audiences et PDM
1Une beauté faite au naturel — Partie 1Charlotte Brändström4,68 millions (19,3 %)[2]
2Une beauté faite au naturel — Partie 2Charlotte Brändström4,16 millions (18,7 %)[2]

Synopsis

Antoine Verlay est un policier intuitif qui apprécie l'efficacité et les enquêtes compliquées. Apprécié de sa hiérarchie, il se voit confier par le commandant Pardo un dossier singulier. En effet, au château d'Amboise, un tableau représentant Anne de Bretagne a été dérobé. Or, ce larcin a fait une victime : un cadavre a été retrouvé dans les jardins. Ignorant tout de la peinture de la Renaissance, Verlay est contraint de collaborer avec Florence Chassagne. Cette spécialiste de l'histoire de l'art se montre brillante mais totalement dénuée de tact. Ensemble, ils tentent de déterminer si l'œuvre à priori quelconque ne cachait une peinture inestimable.
Malgré les tensions qui naissent entre Chassagne et Verlay, le commandant Pardo demeure convaincu de l'efficacité de leur duo. Il tient à ce qu'ils fassent toute la lumière sur l'affaire du tableau volé à Amboise. Peu à peu, Chassagne en vient à accumuler les éléments de preuve permettant d'aboutir à une hypothèse stupéfiante : le portrait d'Anne de Bretagne dissimulerait-il en fait une œuvre méconnue de Léonard de Vinci ? À ses côtés, Verlay souhaite essentiellement résoudre le meurtre qui a été commis dans les jardins du château d'Amboise, et se montre peu sensible à l'excitation artistique de son binôme.

Distribution

Lieu de l'enquête

Musée du château d'Amboise.

Œuvre-clé de l'énigme

Monna Vanna ou La Joconde nue attribuée à Léonard de Vinci

Enquête 2[modifier | modifier le code]

No  Titre Réalisation Première diffusion
Date Audiences et PDM
3Une morte galante — Partie 1Éric Woreth3,94 millions (16,2 %)[3]
4Une morte galante — Partie 2Éric Woreth3,80 millions (17,1 %)[3]

Synopsis

Dans une école d'art prestigieuse, un étudiant, Jérôme, est assassiné lors d'une fête organisée suite à la reconstitution vivante d'un tableau de Watteau. C'est Antoine Verlay qui est chargé de l'enquête et le commandant Prado lui affecte à nouveau Florence Chassagne. Ils pensent d'abord à un crime de jalousie puis leurs soupçons se portent sur le directeur de l'école suite au vol dans l'établissement de deux dessins originaux de Watteau retrouvés chez Jérôme.
Florence Chassagne partie seule à l'école chercher des indices est assommée. Les tissus ensanglantés qu'elle a retrouvés près du lieu du crime ont disparu. Au cours des investigations, Florence se trouve à plusieurs reprises paralysée lorsqu'elle se trouve près du vide et il n'y a que la présence d'Antoine qui peut lui redonner la confiance en elle. Elle ne supporte pas non plus les irruptions fréquentes de son père qui veut se mêler de l'enquête.

Distribution

Lieu de l'enquête

École d'art parisienne.

Œuvre-clé de l'énigme

Judith décapitant Holopherne de la peintre italienne baroque Artemisia Gentileschi

Enquête 3[modifier | modifier le code]

No  Titre Réalisation Première diffusion
Date Audiences et PDM
5Une œuvre en noir — Partie 1Eric Woreth3,84 millions (16%)[4]
6Une œuvre en noir — Partie 2Eric Woreth3,56 millions (16,6%)[4]

Synopsis

Une historienne de l'art meurt empoisonnée devant le Radeau de La Méduse au Louvre. Puis son amant est poignardé et son mari est étranglé. Antoine Verlay assisté de Florence Chassagne enquêtent sur ces crimes, cherchant des liens avec le tableau de Géricault.

Distribution

Lieu de l'enquête

Musée du Louvre.

Œuvre-clé de l'énigme

Le Radeau de La Méduse et les monomanes de Théodore Géricault

Deuxième saison (2018)[modifier | modifier le code]

Au vu des bonnes audiences de la saison 1, France 2 commande en une saison 2 qui sera tournée en [5].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

À son lancement en novembre 2017, Moustique estime que « l'alchimie entre ses héros opère pour allouer à la série une fraîcheur nouvelle »[6]

Audiences[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À l'origine, la durée de chaque épisode devait être de 90 minutes, mais France 2 a décidé de les diffuser en deux parties de 50 minutes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]