Diplôme d'études supérieures spécialisées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diplôme d'études supérieures spécialisées
Lieu France, Suisse
Établissement Université
Sélection
Niveau ou grade requis niveau 6 CEC (Maîtrise)
Entrée par concours ou diplôme diplôme
Diplôme
Durée de la formation 1 an
Diplôme délivré Diplôme d'études spécialisées
Niveau délivré niveau 7 CEC
Grade délivré Master
Débouchés
Diplômes accessibles Diplôme national de doctorat

Le diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) est un diplôme d'études supérieures, délivré par les universités au Québec et anciennement par les universités françaises et suisses. Il a disparu en Europe durant les années avec la réforme BMD.

Belgique[modifier | modifier le code]

Avant la réforme de Bologne, les universités belges délivraient un diplôme d'études spécialisées[1] (DES, de troisième cycle) et les hautes écoles belges un diplôme d'études supérieures spécialisées[2] (DESS, de deuxième cycle). Il s'agissait de formations d'une durée d'un ou deux ans[3] (à l'exception des formations médicales) qui suivaient le diplôme de Licence et préparaient à l'exercice d'un métier[1]. Le DES était ainsi l'équivalent professionalisant du diplôme d'études approfondies (DEA) qui préparait à la recherche scientifique.

Dès septembre 2004, le DES fut remplacé par la finalité spécialisée des diplômes de Master universitaires[4]. Les hautes écoles possédant une autorisation dérogatoire pour offrir des formations de second cycle n'octroient pas de finalité dans leurs diplômes de master et ne démontrent donc pas d'équivalent à leurs anciens diplômes de DESS.

Canada[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

En France, le diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) était un diplôme de l’enseignement supérieur, de niveau bac+5 (IIIe cycle), institué par un arrêté du 16 avril 1974. Une procédure d'habilitation autorisait, pour une durée de quatre ans, un certain nombre d'établissements d'enseignement supérieur à le délivrer[5]. La formation dure une année après le diplôme de maîtrise (IIe cycle), et s'apparente au diplôme de master des pays anglo-saxons. Le DESS a une finalité professionnelle orientée vers le monde de l'entreprise[6], équivalent à une 2e année de master.

Depuis la réforme Licence-Master-Doctorat (2003-2006) et l'harmonisation européenne des grades universitaires, les diplômes de DESS, DEST et DEA ont été remplacés par le diplôme de master, également de niveau bac+5. Dans les faits, le DESS est remplacé par le Master 2 Professionnel tandis que le DEA est remplacé par le Master 2 Recherche, dont la distinction est abrogée en 2014[7], les titulaires d'un DESS peuvent se prévaloir de plein droit du grade de master[8].

Suisse[modifier | modifier le code]

En Suisse avant 2005, le DEA et le DESS, qui durent 1 à 2 ans, sont les deuxièmes degrés universitaires et sont les équivalents du master des pays anglo-saxons. Ces diplômes sont remplacés par le master à la suite du processus de Bologne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Henri Ingberg, Fédération Wallonie-Bruxelles, Le système des qualifications en Belgique francophone : Rapport présenté par la Communauté française dans le cadre de l’enquête de l’OCDE sur les systèmes nationaux de qualifications, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, , 142 p. (lire en ligne), p. 35-36
  2. Parlement de la Communauté française de Belgique, « Décret fixant l'organisation générale de l'enseignement supérieur en Hautes Ecoles », Moniteur belge, Bruxelles,‎ , p. 7, article no 19 (lire en ligne Accès libre [PDF]) :

    « A l'issue du deuxième cycle visé à l'article 17, les études supérieures de type long peuvent conduire à l'obtention d'un diplôme d'études supérieures spécialisées. »

  3. Parlement de la Communauté française de Belgique, « Décret relatif au régime des études universitaires et des grades académiques », Moniteur belge, Bruxelles,‎ , p. 13, article no 19 (lire en ligne Accès libre [PDF]) :

    « Les programmes qui concernent l'obtention du grade de diplômé d'études spécialisées et du grade de diplômé d'études approfondies comprennent deux années d'études au plus. »

  4. Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, « Décret définissant l'enseignement supérieur, favorisant son intégration dans l'espace européen de l'enseignement supérieur et refinançant les universités », Moniteur belge,‎ , p. 58, article no 166 (lire en ligne Accès libre [PDF])
  5. Pierre Dubois et Roland Vourc'h, « Le devenir professionnel des diplômés de DESS », Formation Emploi, no 79,‎ , p. 51-65 (DOI 10.3406/forem.2002.2491, www.persee.fr/doc/forem_0759-6340_2002_num_79_1_2491)
  6. Arrêté du 25 avril 2002 relatif au diplôme d’études supérieures spécialisées (lire sur Légifrance)
  7. Arrêté du 22 janvier 2014 fixant le cadre national des formations conduisant à la délivrance des diplômes nationaux de licence, de licence professionnelle et de master
  8. Code de l'éducation - Article D612-34 - Version en vigueur au 21 août 2013

Articles connexes[modifier | modifier le code]