Jean-Baptiste Malet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malet.
Jean-Baptiste Malet
Naissance (31 ans)
Toulon
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste
Récompenses Prix Albert-Londres du livre, 2018
Médias
Presse écrite Le Monde diplomatique

Jean-Baptiste Malet, né le à Toulon, est un journaliste français.

Auteur d'enquêtes « au long cours[1] », Jean-Baptiste Malet collabore au Monde diplomatique. Il a réalisé plusieurs ouvrages et documentaires, dont une enquête sur Amazon (En Amazonie, Fayard, 2013) et une autre sur la géopolitique du concentré de tomates industriel (L'Empire de l'or rouge, Fayard, 2017), traduites en plusieurs langues. Ce dernier a reçu le prix Albert-Londres du livre en 2018[2].

Biographie et enquêtes[modifier | modifier le code]

Début dans la presse alternative et enquêtes sur l'extrême-droite[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière de journaliste en 2007 avec des enquêtes pour le journal satirique Le Ravi[3]. En 2009, étudiant âgé de 22 ans, il est candidat écologiste à l’élection cantonale partielle de Solliès-Pont dans le Var et réalise le score de 15,71%[4]. Il obtient une licence de Lettres à l'université de Toulon[5].

De 2008 à 2014, il écrit pour Charlie Hebdo[6], L'Humanité[7], Golias Hebdo[8], Regards, Témoignage chrétien, Rue89, Bakchich[3].

Son premier livre, Derrière les lignes du Front, paraît en 2011. Le chapitre « Quand le coq gaulois est halal » a révélé que Paul Lamoitier, fournisseur de volaille halal de la région Nord-Pas-de-Calais, était également conseiller régional Front national[9]. À la suite d'une polémique nationale déclenchée par cette révélation[10],[11], Paul Lamoitier a démissionné du FN[12],[13].

En 2012, il signe l'enquête d'un film documentaire, Mains brunes sur la ville, consacré à la gestion municipale d'Orange, dont le député-maire est Jacques Bompard.

Infiltration chez Amazon[modifier | modifier le code]

En 2013, Jean-Baptiste Malet infiltre Amazon. Pour découvrir les coulisses de la multinationale et contourner l'interdiction de parler à la presse à laquelle les travailleurs Amazon sont astreints par leur règlement intérieur, le journaliste s'est fait embaucher comme intérimaire dans le centre logistique de Montélimar, en équipe de nuit[14],[15],[16]. Débutant par les diverses réunions et tests de recrutement proposés par l'agence d'intérim Adecco, l'enquête En Amazonie se déroule sur un mois à Montélimar, dont deux semaines et demie de travail dans l'usine logistique[17],[18],[19],[20]. Le récit décrit les conditions de travail des nombreux intérimaires travaillant pour Amazon[21],[22],[23],[24], ces « nouveaux prolétaires dont nous créons tous les jours les jobs, à coups de clics »[25],[26] a écrit Le Nouvel Observateur. L'auteur critique l'idée selon laquelle Amazon crée véritablement des emplois en France : « Si en effet, sur le court terme, Amazon crée de l'emploi, la concurrence d'Amazon fait en revanche fermer en masse d'autres points de ventes de livres en supprimant des postes. Indirectement, l'argent public versé à ce genre d'entreprises lors de la création d'entrepôts produit du chômage » affirme-t-il dans un entretien à L'Humanité[27]. Pour le journal Le Monde : « Au delà de ces conditions de travail dégradantes et infantilisantes, l'auteur replace cette expérience dans le contexte économique de la crise du marché du travail où prolifèrent les contrats précaires. »[28]. Libération considère pour sa part : « Le livre de Jean-Baptiste Malet décrit un univers incroyable aux accents totalitaires, qui paraît ramener au XIXe siècle[29] ». L'ouvrage a reçu le Prix lycéen du livre d'économie et de sciences sociales 2014[30]. Il a été traduit en Italie aux éditions Kogoi[31], au Portugal chez Plátano Editora[32] et en Espagne chez Trama Editorial[33].

L'industrie de la tomate : L'Empire de l'or rouge[modifier | modifier le code]

En 2017, il signe L'Empire de l'or rouge, une enquête allant de la Chine au Ghana, en passant par les États-Unis, le Canada, l'Espagne, l'Italie, l'Angleterre et la France sur la géopolitique du concentré de tomate industriel[34],[35]. L'ouvrage a été traduit en Italie par les éditions Piemme[36], au Japon par les éditions Ohta[37], en Espagne par les éditions Península[38] et en Allemagne par les éditions Eichborn[39]. En 2018, l'éditeur italien Piemme, appartenant au groupe Mondadori, retire de son catalogue Rosso Marcio, traduction de L'Empire de l'or rouge quelques mois après sa publication, ce qui ouvre des soupçons de pression sur l'éditeur : les presses française et italienne dénoncent un cas de censure du livre[40].

Le 22 octobre 2018, Jean-Baptiste Malet reçoit à Istanbul le prix Albert-Londres du livre pour L'Empire de l'or rouge[41]. Il témoigne dans un entretien : « C’est un grand honneur et la conclusion d’une très belle aventure, parfois difficile, parfois compliquée, jalonnée de moments de doute. Car se mettre en tête d’arpenter le monde pour raconter l’histoire de cette marchandise universelle qu’est la tomate d’industrie était un projet extrêmement ambitieux. Se consacrer pendant deux ans et demi à un sujet comme celui-ci signifie énormément de solitude, de moments loin de chez soi, de longues lectures en bibliothèque… Pendant toute cette enquête, j’ai vraiment sacrifié ma vie personnelle, ma vie intime, je n’ai fait que travailler. C’est le lot des journalistes indépendants, dont je fais partie, quand ils souhaitent mener une enquête au long cours. Malgré tout, je ne le regrette absolument pas, c’était mon choix et j’avais l'intuition qu’il fallait aller jusqu’au bout[2]. »

Enquêtes dans Le Monde diplomatique[modifier | modifier le code]

En 2016, Jean-Baptiste Malet avait commencé à s'intéresser au business de la spiritualité en publiant dans Le Monde diplomatique « Amma, l’empire du câlin[42] », une enquête sur l'engouement pour la gourou indienne Mata Amritanandamayi, plus connue sous le nom d'Amma.

En juillet 2018, il publie « L’anthroposophie, discrète multinationale de l’ésotérisme[43] », une enquête sur ce courant spirituel à « risques de dérives sectaires » fondé par l'occultiste autrichien Rudolf Steiner, dont il présente les postulats et l'influence.

En août 2018, Jean-Baptiste Malet publie une enquête sur Pierre Rabhi intitulée « Le système Pierre Rabhi »[44], laquelle suscitera des réactions hostiles de Rabhi et des proches. Rabhi signe un droit de réponse dans le même journal en novembre 2018[45]. Simultanément, Malet revient dans un nouveau texte « sur les critiques formulées par M. Rabhi et ses soutiens[46] ». Il contredit factuellement certaines allégations de Pierre Rabhi, ainsi que des éléments de son droit de réponse, et indique en guise de conclusion : « cette enquête sur le « système Pierre Rabhi » ne constitue pas une attaque personnelle, mais une critique adressée à une forme d’écologie non politique, spiritualiste et individualiste, qui appelle une prise de conscience des personnes mais se garde de mettre cause le système économique. Au cœur de l’industrie culturelle, M. Rabhi a su mobiliser l’imaginaire du paradis perdu et en faire un produit de consommation de masse. »

Prises de position[modifier | modifier le code]

En 2012, il « revendique être un journaliste engagé », déclare ne plus adhérer à un parti politique, et précise : « à mon sens, le seul qui, au plan national, bouge vraiment les lignes, est Jean-Luc Mélenchon. Il passe véritablement à l’offensive contre le capitalisme. Je crois sincèrement au bien-fondé de sa candidature[47]. »

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • En Amazonie : Prix lycéen du livre d'économie et de sciences sociales 2014[30].
  • L'Empire de l'or rouge : Prix « Mange, Livre ! » 2017[41] ; Prix Albert-Londres 2018[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Préface[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Le Monde Diplomatique[modifier | modifier le code]

  • « Amazon, l’envers de l’écran », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  • « Amma, l’empire du câlin », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  • « Le capitalisme raconté par le ketchup », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  • « L’anthroposophie, discrète multinationale de l’ésotérisme », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  • « Le système Pierre Rabhi », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  • « Retour sur « Le système Pierre Rabhi » », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Auteur-réalisateur[modifier | modifier le code]

  • L'Empire de l'or rouge, film documentaire de 70 minutes de Xavier Deleu & Jean-Baptiste Malet, Little Big Story - Groupe PVP, 2017[56]. Diffusé sur France2 le 13 février 2018[57], le film a remporté en Suisse le prix Tournesol du documentaire vert[58] et en Slovaquie le grand prix du festival Ekotop[59].

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Coauteur de Mains brunes sur la ville[60],[61],[62],[63], documentaire de 90 minutes, sorti en salle le 21 mars 2012, produit par La Mare.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La tomate, fruit pourri de l’agro-mafia », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c « Jean-Baptiste Malet, prix Albert-Londres 2018 : “Je n’enquête pas pour me coucher devant un industriel” », Télérama (consulté le 22 octobre 2018)
  3. a et b Jean-Baptiste Malet, Biographie, Le Nouvel Observateur.
  4. « Cantonale partielle du 30 août 2009 » [PDF], sur www.interieur.gouv.fr
  5. « Qui est Jean-Baptiste Malet, ce journaliste toulonnais qui a enquêté sur l'industrie de la tomate? », Var-Matin,‎ (lire en ligne)
  6. « Mandarom: secte sans gourou recherche Messie cosmo-planétaire », Charlie Hebdo,‎ (lire en ligne)
  7. Jean-Baptiste Malet, La déclaration tronquée d'Amazon à la Sécurité sociale, L'Humanité, 18 mai 2015.
  8. Jean-Baptiste Malet, Gilbert Collard ou l'élégance de la veste réversible », Golias Hebdo, 28 juin 2012.
  9. « Front national, premier sur le halal », David Doucet, Les Inrockuptibles, 1er novembre 2011.
  10. « Le Pen/viande halal : un proche grossiste » Le Figaro, 22 février 2012.
  11. « Paul Lamoitier, conseiller régional frontiste et plus gros fournisseur de viande halal dans le Nord-Pas-de-Calais ! », La Voix du Nord, 2 novembre 2011.
  12. « Le boucher halal du Front national quitte le parti », Le Figaro, 24 février 2012.
  13. « Un grossiste en viande halal viré du FN ? », France 3 Nord-Pas-de-Calais, 24 février 2012.
  14. Stéphane Dreyfus, Amazon traite ses intérimaires comme des poulets en batterie, La Croix, 4 juin 2013.
  15. Alain Morvan, Enquête : homme-objet chez Amazon, Le Républicain lorrain, 1er juillet 2013.
  16. Frédéric Pagès, En multi, je me délogue, Le Canard enchaîné, 31 juillet 2013.
  17. Elena Fusco, Un infiltré chez Amazon, Les Inrockuptibles, 2 mai 2013.
  18. Jean-Marie Portal, Jean-Baptiste Malet, journaliste : Dans la peau des soutiers d'Amazon, 01net, n° 775, mai 2013.
  19. Vladimir de Gmeline, Amazon, les dessous d'une horreur économique, Marianne, n° 841, 8 juin 2013.
  20. Gabriel Blaise, Témoignage : chez Amazon, une armée de forçats tenus au silence, Sud Ouest, 16 juin 2013.
  21. Frédérique Roussel, Amazon, une plateforme pour Ubu, Libération, n° 9971, 5 juin 2013.
  22. Amazon : l'envers du décor, Les temps modernes, Le journal du matin, Radio télévision suisse, 6 juin 2013.
  23. L'invité de France Bleu Orléans, France Bleu Orléans, 11 juin 2013.
  24. Lisbeth Koutchoumoff, Chez les robots humains d'Amazon, Le Temps, 14 juin 2013.
  25. Dominique Nora, Infiltré chez Amazon, Le Nouvel Observateur, n° 2530, 2 mai 2013.
  26. Un travail d’enfer, Jean-Baptiste Malet témoigne lors du débat « La voix est libre » avec Didier Guillaume, France 3 Rhône-Alpes, 11 mai 2013.
  27. L’internaute doit savoir ce qu’il y a derrière l’écran, Grégory Marin, L'Humanité, n° 21161, 2 mai 2013.
  28. Amazon, l'envers du "fun", Le Monde, 19 juin 2013.
  29. « Amazon, une plateforme pour Ubu », Libération, 4 juin 2013.
  30. a et b Le Prix lycéen du livre d'économie et de sciences sociales 2014.
  31. En Amazonie, un infiltrato nel migliore dei mondi, présentation de l'éditeur.
  32. Dentro da selva da amazon, présentation de l'éditeur.
  33. En los dominios de Amazon, relato de un infiltrado, présentation de l'éditeur.
  34. « Alimentation : les secrets de la tomate », France2, journal télévisé de 13h du 25 mai 2017.
  35. Claire Fages, « La Chine-Afrique de la tomate », RFI, 16 juin 2017
  36. Rosso Marcio, présentation de l'éditeur.
  37. トマト缶の黒い真実, présentation de l'éditeur.
  38. El imperio del oro rojo, présentation de l'éditeur.
  39. Das Tomatenimperium, présentation de l'éditeur.
  40. Antoine Oury, « L’Empire de l’or rouge, enquête sur l'industrie de la tomate, censuré en Italie », ActuaLitté,‎ (lire en ligne)
  41. a et b Jean-Baptiste Malet remporte le Prix Albert-Londres du livre 2018, Livre Hebdo.
  42. « Amma, l’empire du câlin », Le Monde diplomatique, novembre 2016.
  43. « L’anthroposophie, discrète multinationale de l’ésotérisme », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  44. « Le système Pierre Rabhi », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  45. « Droit de réponse : Pierre Rabhi », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  46. Jean-Baptiste Malet, « Retour sur « Le système Pierre Rabhi » », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  47. Claude Gauthier, « Le « Var rouge » ? Même pas mort ! », La Marseillaise,‎ (lire en ligne)
  48. Derrière les lignes du Front, présentation de l'éditeur.
  49. Grégory Marin, Le Front national n’est fort que des faiblesses de la gauche, interview de Jean-Baptiste Malet, L'Humanité, 10 janvier 2012.
  50. En Amazonie, présentation de l'éditeur.
  51. L’envers du décor d’Amazon, Jean-Baptiste Malet invité du journal de 18h de Corinne Audouin, France Inter, 3 mai 2013.
  52. Dans les coulisses d’Amazon, Journal de 20 heures de France 2, 4 mai 2013.
  53. Amazon : Jean-Baptiste Malet infiltré dans « le meilleur des mondes », Les choix de France Info par Jean Leymarie, France Info, 7 mai 2013.
  54. Chronique de Philippe Meyer, France Culture, 30 mai 2013.
  55. Pierre Rimbert, En Amazonie. Infiltré dans le « meilleur des mondes », Le Monde diplomatique, août 2013.
  56. L'Empire de l'or rouge, TV5 Québec Canada.
  57. « A voir sur Télérama, “L’Empire de l’or rouge”, sur le business florissant de la tomate », Télérama.
  58. « L'Empire de l'or rouge remporte le Prix Tournesol du Documentaire Vert 2018 ! », page du festival du Film Vert.
  59. Winners 2018, page du festival Ekotop.
  60. « Mains brunes sur la ville » : l’extrême droite a détruit Orange et Bollène Politis, 18 avril 2012.
  61. Mains brunes sur la ville Télérama, 21 mars 2012.
  62. J'aime pas "L'Oncle Charles" & J'aime "Mains brunes sur la ville" France Inter, 25 mars 2012.
  63. Fabien Bonnieux, Un documentaire sur le couple Bompard au pouvoir à Orange et Bollène, La Provence, 3 mai 2012.