Kid Cudi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kid Cudi
Description de cette image, également commentée ci-après
Kid Cudi en avril 2010.
Informations générales
Surnom KIDDY, Cudi, Cud, The Duder, Scotty McFlyy, Cudder, The Rager, Mr. Rager, Kid, King Cudi Mr Solo Dolo, The Lonely Stoner
Nom de naissance Scott Ramon Seguro Mescudi[1]
Naissance (34 ans)
Cleveland, Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, chanteur, producteur, guitariste, acteur, réalisateur, compositeur, songwriter, modèle
Genre musical Hip-hop, hip-hop alternatif, Rap emo, Rock alternatif
Instruments Boîte à rythmes[2], guitare basse[3]
Années actives Depuis 2003
Labels Dream On, GOOD Music, Universal Motown Republic Group
Site officiel www.kidcudi.com

Kid Cudi, parfois stylisé KiD CuDi, de son vrai nom Scott Ramon Seguro Mescudi, né le à Cleveland dans l'Ohio, est un rappeur, chanteur et acteur américain. Après avoir emménagé à Brooklyn, New York, dans l'espoir de devenir rappeur, Cudi gagne initialement en popularité grâce à sa première mixtape intitulée A Kid Named Cudi, publiée en 2008. La mixtape attire l'attention du rappeur et producteur Kanye West, qui signe Cudi à son label GOOD Music à la fin de 2008. La collaboration Cudi-West, sa signature au label GOOD Music, et son nouveau single Day 'n' Nite, le mènent vers la gloire. Cudi, également chanteur, interprète, guitariste, producteur, et réalisateur, est actuellement signé au label Republic Records, et dirigeant de son propre label, Wicked Awesome Records, qu'il a lancé en 2011.

En 2018, Kid Cudi a sorti 6 albums studios solo au cours de sa carrière. En 2008, le premier single de Cudi Day 'n' Nite, atteint le top cinq des classements Billboard. Le titre est présent dans la mixtape et la version Deluxe de son premier album Man on the Moon: The End of Day (2009), certifié deux fois disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA). The End of Day contient également les singles Make Her Say et Pursuit of Happiness, tous les deux classés. En 2010, Cudi publie son deuxième album, Man on the Moon II: The Legend of Mr. Rager. Cette suite précède de deux singles, Erase Me et Mr. Rager, au succès modéré, Erase Me ayant atteint la 22e place du Billboard Hot 100. L'album, lui, atteint la troisième place du Billboard 200, surpassant son prédécesseur en matière de ventes et de classement. Comme pour le premier album, The Legend of Mr. Rager est certifié disque d'or par la RIAA. Plus tard dans la même année, Cudi fonde un groupe de rock, aujourd'hui connu sous le nom de WZRD, avec son collaborateur de longue date, Dot Da Genius. Au début de l'année 2012, sort l'album éponyme. L'album fit ses débuts à la première place du Top Rock Albums chart. En avril 2013, Cudi publie son troisième album Indicud, qui contient les singles Just What I Am, Immortal et Girls. L'album est produit par Cudi et atteint la deuxième place du Billboard 200, ce qui en fait l'album de Cudi le mieux classé. C'est également devenu son album le mieux classé sur plusieurs charts. En février 2014, Cudi publie de manière inattendue sans aucune promotion son quatrième album Satellite Flight: The Journey to Mother Moon, en téléchargement payant. En 2015, il publie son album rock Speedin' Bullet 2 Heaven, qui reçoit un accueil négatif. En 2016, il revient au hip-hop avec la sortie de son sixième album Passion, Pain & Demon Slayin', qui reçoit des critiques majoritairement positives. Cudi a par la suite publié avec Kanye West un album éponyme du nom de Kids See Ghosts. L'album a été acclamé par la critique.

Kid Cudi compte plus de 5,2 millions de singles téléchargés. Au long de sa carrière, il collabore avec des artistes comme notamment Jay-Z, Common, Mary J. Blige, Steve Aoki, David Guetta, Shakira, MGMT, Ratatat, Snoop Dogg et Michael Bolton[4],[5]. Par son originalité et sa créativité, ainsi que par l’émotion qu’il exprime dans sa musique, Cudi a rassemblé un grand nombre de fans fidèles parmi les lycéens, étudiants et stoneurs. En 2010, Cudi joue dans la série télévisée de HBO How to Make It in America jusqu'à son annulation en 2011. Il joue également dans deux courts-métrages, Maniac (2011) et Cruel Summer (2012), réalisé par Shia LaBeouf et Kanye West, respectivement. Cudi joue aussi dans des films comme Goodbye World, Need for Speed et Entourage. En 2015, il participe à la série américaine Comedy Bang! Bang!.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Scott Ramon Seguro Mescudi est né le 30 janvier 1984 à Cleveland, dans l'Ohio, et a grandi à Shaker Heights et à Solon. Il est le benjamin de quatre enfants, dont deux frères, Domingo et Dean (ce qui explique le nom de son personnage dans la série How to Make It in America), et une sœur, Maisha. Sa mère, Elsie Harriet (Banks), est professeure de chorale à l'école intermédiaire Roxboro à Cleveland Heights, dans l'Ohio. Son père, Lindberg Styles Mescudi, était peintre en bâtiment, enseignant suppléant et ancien combattant de la Seconde Guerre mondiale. Son père était d'origine afro-américaine et mexicaine-américaine, tandis que sa mère était afro-américaine.

Son père meurt d'un cancer en 1995 alors qu'il n'a que 11 ans. Sa disparition a eu un effet significatif sur la personnalité de Cudi et par la suite sur sa musique. Pour fuir cette dure réalité, Scott Mescudi se replie sur lui-même et vit dans son imaginaire pour s’évader. Cudi a fréquenté l'école secondaire Shaker Heights pendant deux ans avant d'être transféré à l'école secondaire Solon. Il a été expulsé de l'école pour avoir menacé de frapper son principal. Il a néanmoins plus tard obtenu sa GED. Cudi a étudié le cinéma à l'université de Toledo et a abandonné après un an d'étude. Son projet ultérieur de rejoindre la US Navy n’a pas abouti à cause de son casier judiciaire. Son géniteur étant un artiste peintre à ses heures, il rêve à son tour de devenir artiste. Inspiré par la mouvance Native Tongue durant ses études, il décide, à l'âge de 20 ans, de devenir rappeur et s’en va vivre à Brooklyn, New York, afin de s’imprégner de la culture hip-hop. Il tire son nom de scène de son nom de famille Mescudi, qu'il a raccourci en Cudi, et de son esprit enfantin.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Début à New York (2003-2008)[modifier | modifier le code]

Cudi a commencé à rapper pour la première fois à la fin de ses années lycée, inspiré par des groupes de hip hop alternatifs tels que The Pharcyde et A Tribe Called Quest. Il a déménagé à New York pour poursuivre une carrière dans la musique. À son arrivée, il est resté chez son oncle, Kalil Madi. Peu de temps après son départ de Cleveland, un magasin BAPE a ouvert ses portes en ville, où il a ensuite postulé pour un emploi. Pendant qu'il travaillait là-bas, Cudi a rencontré son futur mentor Kanye West, pour la première fois après avoir oublié de retirer un dispositif antivol d'une veste achetée par West. Son oncle l’a viré plus tard, menant à l'écriture du morceau Day 'n' Nite qui atteindra le top 5 du Billboard Hot 100[6] et Hot R&B/Hip-Hop Songs.

Les premiers travaux de Cudi ont attiré l'attention de Kanye West, dont son manager Plain Pat, lui avait présenté la musique de Cudi, amenant ensuite West à signer Cudi dans son label GOOD Music plus tard dans l'année. En juillet 2008, Kid Cudi a publié sa première mixtape, A Kid Named Cudi (produit par Plain Pat et Emile Haynie), en collaboration avec la marque de vêtements de rue new-yorkaise 10.Deep en téléchargement gratuit.

Kanye West a d'abord fait appel à Cudi afin qu'il fasse des refrains pour Jay-Z. Alors qu'il était en studio, Cudi et West sont passés de The Blueprint 3 (2009) à 808s & Heartbreak (2008) de West. L'empreinte de Cudi sur cet album compte des crédits de co-écriture et / ou de voix sur Heartless, Welcome to Heartbreak, Paranoid et RoboCop. Kid Cudi a été un auteur-compositeur de premier plan et artiste vedette dans la conception 808s & Heartbreak, avec notamment les sorties en singles des morceaux Paranoid et Heartless. Welcome to Heartbreak a atteint la 87e place du Pop 100.

Kid Cudi a fait sa première apparition à la télévision lors des MTV Video Music Awards 2008, aux côtés de Travis Barker et DJ AM. Cudi a été présenté comme un artiste à surveiller dans des médias tels que Rolling Stone, Vibe, The Source, XXL et Sound of sondage de BBC News 2009. MTV News a parlé de Cudi dans une série de reportages intitutée MCs To Watch In 2009.

Série des Man on the Moon (2009–2010)[modifier | modifier le code]

Kid Cudi sur scène le 6 août 2009.

Fin 2008, Cudi figure sur la liste des 2009 XXL Freshmen du magazine XXL, aux côtés des rappeurs Asher Roth, Wale, B.o.B, Charles Hamilton, Cory Gunz, Blu, Mickey Factz, Ace Hood et Curren$y. Le 17 février 2009, il a participé au talk show MTV Dogg After Dark de Snoop Dogg, en performant Day'n' Nite à la fin du spectacle. Deux jours plus tard, le 19 février 2009, Cudi est apparu sur BET dans l'émission 106 & Park, aux côtés de Kanye West pour le lancement du clip de Day'n' Nite. Le 25 février 2009, Cudi a auto-fuité une bande-annonce pour le blockbuster à venir, Transformers 2 : La Revanche, en utilisant sa chanson Sky Might Fall en arrière-plan. Plus tard, il a posté qu'il avait fait la bande-annonce lui-même et qu'il était en pourparlers pour peut-être la rendre officielle.

En février 2009, Kid Cudi a également fait une apparition aux côtés de Solange, dans le clip de sa chanson T.O.N.Y.. Le 16 mars 2009, Kid Cudi a performé dans le cadre du spécial Spring Break de mtvU, et le lendemain, il a interprété trois chansons dans le cadre du Last Call de NBC avec Carson Daly. Cudi s'est associé à son partenaire et producteur de disques Emile Haynie, pour produire un single exclusif intitulé Switchin Lanes, pour le jeu vidéo Midnight Club: Los Angeles, dans le cadre de son South Central Premium Upgrade downloadable content (DLC), sorti le 19 mars 2009 pour la PlayStation 3 et le 27 mars 2009 pour la Xbox 360. Il a également été l'invité musical du Late Show with David Letterman et Jimmy Kimmel Live! En juin 2009, il a fait une apparition dans le clip des The Black Eyed Peas pour le morceau I Gotta Feeling, aux côtés de David Guetta, où ils se sont rencontrés pour la première fois et ont ensuite enregistré leur tube international Memories. En 2009, il a également fait la couverture de deux magazines, Complex (août/septembre 2009) et URB (août 2009).

Kid Cudi sur scène en 2009.

Il a révélé ses projets d'avenir via son blog, disant qu'un éventuel album en collaboration avec Chip tha Ripper pourrait être suivi d'un projet de collaboration avec le duo de rock électronique Ratatatat. Le 5 mai 2009, le DJ irano-américain de house progressive DJ Shram, publie She Came Along, le single principal de son premier album studio, Get Wild (2009). La chanson, en featuring avec Cudi, a figuré pendant 15 semaines dans le Bulgaria Singles Top 40.

Durant l'été 2009, Cudi s'est joint aux rappeurs Asher Roth et B.o.B. pour la tournée de concerts The Great Hangover. Fin 2009, Kid Cudi a participé à l'album très attendu The Blueprint 3 de Jay-Z, sur la chanson Already Home. Le 14 septembre 2009, BET a présenté en première de son Rising Icons Kid Cudi. Pendant le spectacle de 30 minutes, Cudi a interprété CuDi Zone, Mr. Solo Dolo, Day'n' Nite et Make Her Say. Cudi a également parlé de son enfance, de son déménagement à New York pour commencer sa carrière d'artiste et plus encore.

Le premier album de Cudi, Man on the Moon : The End of Day, sorti sur Universal Motown Records le 15 septembre 2009, s'est vendu à 104 419 exemplaires au cours de sa première semaine d'exploitation et s'est classé au quatrième rang des charts. Le single Day'n' Nite, le plus grand succès commercial de Kid Cudi aux États-Unis et en Europe, a été bien accueilli. Le deuxième single, Make Her Say (à l'origine intitulé I Poke Her Face), contient un extrait du single Poker Face de Lady Gaga et Kanye West et Common en featuring. Common tient également tout au long de l'album un rôle de narrateur. Cudi mélange les éléments de ses diverses influences (electro et pop) afin de créer une musique où il raconte des événements de sa vie, à l'image de son premier single Day 'n' Nite dans lequel il explique ses erreurs et comment il a appris à vivre avec.

En septembre 2009, Cudi a co-présidé le concert 50 Fest de 50 Cent avec le rappeur Wale. Dans une interview accordée fin 2009, Cudi a annoncé que la suite de son premier album serait une compilation intitulée Cudder and the Revolution of Evolution, qui aurait de nombreuses collaborations. Il a déclaré qu'il avait déjà enregistré des chansons avec Snoop Dogg, Travis Barker, Clipse, Cage et Pharrell, et aimerait aussi travailler avec Drake, Green Day, Kings of Leon, Robin Thicke, The Killers et The Postal Service sur cet album. Des rumeurs disaient aussi que Man on the Moon: The End of Day serait suivie d'une suite intitulée Man on the Moon: The Ghost in the Machine et que la série Man on the Moon serait une trilogie. Kid Cudi a été nominé pour trois Grammy Awards en 2010, pour ses singles Day'n' Nite et Make Her Say.

Kid Cudi à New York le 4 avril 2010.

En janvier 2010, Cudi a sorti le troisième et dernier single de The End of Day, Pursuit of Happiness, qui a finalement été certifié platine par la RIAA. En 2010, Kid Cudi a participé à la réédition de Malice n Wonderland de Snoop Dogg, intitulé More Malice, sur le premier single That Tree. Cudi s'est également associé à l'artiste indépendant Johnny Polygon pour remixer son morceau The Riot Song, qui apparaît sur sa mixtape Rebel Without Applause (2010).Le 20 avril 2010, Kid Cudi a annoncé que le nom de son deuxième album ne serait pas Cudder and the Revolution of Evolution, mais Man on the Moon II : The Legend of Mr. Rager. En janvier 2010 est sorti la première saison de la série télévisée How to Make It in America, dans laquelle Cudi joue le rôle de Domingo Dean. Il fait aussi une apparition dans l'épisode 10 de la saison 8 de la série Les Frères Scott dans son propre rôle. Le 11 juin 2010, Kid Cudi a été arrêté dans le quartier Chelsea de l'arrondissement de Manhattan à New York, alors accusé de méfait criminel et de possession d'une substance contrôlée. Malgré son arrestation, il a été libéré et est arrivé à Manchester, Tennessee, à temps pour jouer à Bonnaroo.

Le premier extrait du deuxième album studio de Cudi, intitulé Erase Me, est publié le 24 août 2010. Il est en featuring avec Kanye West et a été produit par Jim Jonsin. Il entre directement à la 22e place du Billboard Hot 100. La chanson a fait ses débuts sur une station de radio de Cleveland le 30 juin 2010 et est sortie officiellement à la radio Rhythm/Crossover le 17 août 2010. La chanson Mr Rager, est sortie pour promouvoir l'album peu avant sa sortie. L'album, sorti le 9 novembre 2010, s'est classé au troisième rang du Billboard 200 américain, avec 169 000 exemplaires vendus la première semaine. La deuxième semaine, il a franchi la barre des 200 000 exemplaires vendus. Dans Man on the Moon, Kid Cudi parle de sa dépendance à la cocaïne tandis que dans Man on the Moon II, Cudi raconte comment il a vaincu sa dépendance à la cocaïne par la consommation de marijuana.

En 2010, Kid Cudi est apparu sur plusieurs morceaux à l’occasion de l’hebdomadaire Good Fridays de Kanye West, dont Good Friday, Christian Dior Denim Flow et The Joy. Le dernier titre devenant plus tard un titre bonus sur l'album Watch the Throne (2011) de Jay-Z et Kanye West.

Nouvelle direction et WZRD (2011–2012)[modifier | modifier le code]

Kid Cudi sur scène en 2011.

En octobre 2010, Cudi avait annoncé qu'il allait former un groupe de rock avec son collaborateur de longue date Dot da Genius, provisoirement appelé Wizard. Début 2011, il annonçait qu'il allait sortir une mixtape intitulée A Man Named Scott, rappelant son titre A Kid Named Cudi, avant l'album rock. Le 26 février 2011, Cudi via son compte Twitter a annoncé que Dream On, le label qu'il avait lancé en 2009 avec Patrick "Plain Pat" Reynolds et le producteur Emile Haynie, a été dissous. Cependant, dans une entrevue avec le magazine Complex, Cudi a expliqué qu'ils étaient toujours en bons termes: "Je voulais essayer quelque chose de nouveau, et je voulais prendre les choses en main. Ce sont toujours mes gars, Pat et Emile, et je vais continuer à travailler avec eux dans le futur. Quand nous commencerons à travailler sur Man on the Moon III, je les appellerai pour voir s'ils veulent en faire partie. Je sais qu'Emile est définitivement à terre. Nous avions un problème, mais nous sommes des hommes et nous avons réussi à le résoudre et à aller de l'avant. Il n'y a pas de rancune."

En mars 2011, Cudi annonce la sortie d'un clip vidéo pour Marijuana au printemps, suivi d'un autre clip pour M. Rager en été, puis enfin d'un court métrage, réalisé par Shia LaBeouf, inspiré par sa chanson Maniac, avec Cage, en octobre 2011. En avril 2011, alors qu'il se produisait au Roseland Ballroom de New York, il annonça le lancement de sa propre maison de disques en exclusivité. Le nouveau label sur lequel il sortira son troisième album studio s'appelle Wicked Awesome Records. Il a également renommé son groupe à la même occasion 2 Be Continuum, à l'original nommé Wizard. Kid Cudi a expliqué son raisonnement en disant: "J'avais besoin de quelque chose de plus original, de différent, mais c'est encore de la magie à son apogée." En 2011, Cudi est songwriter sur le premier album de la chanteuse anglaise Natalia Kills, Perfectionist, pour le titre Free.

Le 12 août 2011, Kid Cudi a sorti le clip de No One Believes Me, réalisé par Craig Gillespie, réalisateur de Fright Night. Le 21 août, Cudi annonce qu'il ne sortira pas la mixtape A Man Named Scott pour se concentrer sur son projet rock et son troisième album solo Man on the Moon III. Le 8 septembre 2011, Kid Cudi sort le clip du morceau Mr Rager. La vidéo a reçu un accueil très positif de la part de la critique et des fans.

Bien qu'il ait dit qu'il n’apparaîtrai pas davantage en featuring pour d'autres artistes dans la couverture d'octobre/novembre 2011 du Complex Magazine, Cudi est en featuring sur le deuxième album studio de Bryan Greenberg, We Don't Have Forever (2011), Give the Drummer Some (2011) de Travis Barker, Eraser de The Knux's (2011), et Ambition de Wale (2011). Le 30 octobre 2011, Cudi sort Maniac, un court-métrage d'horreur mettant en vedette Cage et réalisé par Shia LaBeouf, via son blog. Le 13 novembre 2011, une mixtape inédite de titres enregistrés par Cudi en 2002-2003, sous le pseudonyme de Kid Mescudi, intitulée Rap Hard fuite en ligne. Le 18 novembre 2011, Cudi a renommé son groupe pour la deuxième fois en WZRD (prononcé W-Z-R-D). Il a également annoncé que le projet rock à venir sortirait le jour de son 28e anniversaire, le 30 janvier 2012.

Fin 2011, Cudi a été mentionné dans une vidéo virale du blogueur Ben Breedlove, à propos de son expérience de mort imminente. Après la mort de Breedlove le 26 décembre 2011, Cudi a commenté ses réflexions sur l'inspiration pour le jeune enfant. "Je suis si triste pour Ben Breedlove, a écrit Kid Cudi sur son blog Tumblr. "J'ai regardé la vidéo qu'il a laissée au monde, et le fait qu'il m'ait vue en détail dans sa vision m'a vraiment réchauffé le cœur. J'ai craqué, je suis en larmes parce que je déteste à quel point la vie est injuste. Cela a vraiment touché mon cœur d'une manière que je ne peux décrire, c'est pourquoi je fais ce que je fais. Pourquoi j'écris ma vie, et pourquoi je vous aime tant. La vie est vraiment m***ique parfois, mais je sais que Ben est en paix, et j'espère qu'il aura la chance de s'asseoir et de parler avec mon père. On t'aime Ben. Pour toujours. Merci de m'aimer. Pour la famille de Ben, tu as élevé un vrai héros, il est définitivement à moi. Tu as mon amour."

En janvier 2012, Cudi est apparu sur deux morceaux de la mixtape Tell Ya Friends de Chip tha Ripper, Ride 4 You en featuring également avec Far East Movement et GloryUs également en featuring avec le duo The Almighty GloryUs. Cela a donné lieu à la spéculation qu'un projet tant attendu de Chip tha Ripper et Cudi serait en cours. Le 31 janvier, Cudi a annoncé sur Twitter qu'il avait terminé l'album WZRD et que son prochain album était l'effort de collaboration avec Chip tha Ripper. En 2012, Cudi a participé à la bande originale du film Hunger Games, en créant une chanson originale pour le film intitulé The Ruler and the Killer. Se référant à The Ruler and the Killer, Cudi a écrit sur son compte Twitter : "Je n'aurais pas pu le faire sans mes partenaires de production sur le projet du film, légendaires et pieux T Bone Burnett et Greg Wells!".

Alors qu'il travaillait sur le premier album éponyme du groupe, Cudi affirme qu'il a été bloqué pendant près de 5 mois à cause de sa nouvelle sobriété, quelque chose qui ne lui était jamais arrivé pendant une période de temps aussi longue. Selon Kid Cudi, les groupes qui ont inspiré l'album sont Electric Light Orchestra, Jimi Hendrix, Nirvana et Pink Floyd. L'album comprend une chanson intitulée Where Did You Sleep Last Night, une reprise de la même chanson de Nirvana, inspirée par la légende Lead Belly, célèbre guitariste de blues interprétant la chanson folk traditionnelle. Ils sortent le titre Perfect is the Word en mai 2011, Brake, en novembre 2011 et Teleport 2 Me. Après la sortie de WZRD le 28 février 2012, l'album s'est classé à la troisième place du Billboard 200 américain, avec des ventes physiques et numériques s'élevant à 66 000 exemplaires la première semaine d’exploitation aux États-Unis. L'album s'est également classé au premier rang du Top Rock Albums et du Top Alternative Albums, et au neuvième rang du Canadian Albums Chart.

Indicud (2012-2013)[modifier | modifier le code]

En avril 2012, à Geneseo, dans l'État de New York, Cudi se produit devant une salle comble et crée une chanson hip hop, sa première depuis 2010. Durant ce show, Cudi performe ce nouveau titre intitulé The Leader of the Delinquents a capella. Le 25 avril 2012, Cudi revient officiellement au rap avec la sortie de Dennis, Hook Me Up with Some More of That Whiskey!. Ce morceau qui est le tout premier titre produit par Cudi lui-même, est un échantillon de sa chanson Ghost! sortie en 2010. En juin 2012, Cudi est présent dans le clip vidéo de Mercy, le single principal de l'album compilation de GOOD Music Cruel Summer, dans lequel il a participé, avec d'autres artistes de GOOD Music. Cudi est finalement apparu sur deux chansons de la compilation, The Morning et un titre solo destiné à l'origine à Man on the Moon II (2010), intitulé Creepers, produit par Dan Black.

L'été 2012, Cudi annonce le titre de son troisième album studio, Indicud, lorsqu'il tweeta : "Mon nouvel album s'intitule indicud, ce sera ma version de The Chronic 2001, certaines chansons que je produirai, d'autres que je jouerai en tant qu'auteur-compositeur". Le 8 juin 2012, Cudi annonce qu'Indicud, sera un double disque. Le 12 août, Kid Cudi sort le premier single d'Indicud, une chanson intitulée Just What I Am avec King Chip (anciennement appelé Chip tha Ripper), son ami et collaborateur de toujours. La sortie de l'album a été annoncée au début de l'année 2013, Cudi se concentrant sur la musique de films, ainsi que sur le troisième épisode de la série d'albums Man on the Moon. Cudi ajoute ensuite que Indicud "comportera plus de beats rapides et comprendra au plus 17 nouvelles chansons". Le clip de Just What I Am, qui marque les débuts de Cudi en tant que réalisateur, a été tourné à Los Angeles le 6 novembre 2012, à VEVO et les fans fut inviter à y participer. Le 7 novembre, il révèle que le titre du deuxième single officiel de l'album est Immortal et qu'il est produit par lui-même comme les deux précédents, Just What I Am et King Wizard. Il a affirmé que la chanson " vous fera sentir incroyable dans votre cœur et dans votre âme." La chanson est sortie officiellement sur iTunes le 14 mars 2013.

Le 14 mars 2013, Kid Cudi s'est produit au spectacle secret South by Southwest (SXSW) de MySpace à Austin, au Texas. Et après avoir interprété ses nombreux succès, il a présenté un nouveau couplet d'Indicud. Il a également révélé que l'album comporterait 18 titres, tout en confirmant officiellement ASAP Rocky et Michael Bolton comme invités d'honneur. Le 16 mars, Cudi a annoncé qu'il sortirait la tracklist et la pochette de l'album le 2 avril. Trois jours plus tard, Kid Cudi annonce via Twitter que l'album est officiellement terminé et remis à son label, Universal Republic. Le 26 mars, la pochette et le tracklist de l'album sont dévoilés par Walmart puis Complex. Plus tard dans la journée, Cudi apparaît sur Jimmy Kimmel Live! et interprète les singles Just What I Am et Immortal, ainsi qu'un morceau intitulé Mad Solar, qu'il interprète a cappella.

Le 2 avril 2013, Kid Cudi a annoncé sur Power 106 qu'il n'était plus signé dans le label GOOD Music de Kanye West. Cudi a révélé qu'il avait quitté le label en bons termes, en disant que West respectait sa décision et qu'il sera toujours son "grand frère". Cudi souhaitait prendre sa propre direction et s’occuper de son propre label Wicked Awesome et de l'artiste King Chip. Il explique par ailleurs n'avoir aucune embrouille avec Kanye West. Il fera même un featuring avec lui sur l'album Yeezus. Il ajouta: "Moi et Kanye, on s’est parlé au téléphone l’autre jour. Il y avait des choses que je voulais lui dire à propos de mon intention de me frayer mon propre chemin. Il l’a compris parce qu’il tente de faire de même, et expérimente de nouvelles choses en tant qu’artiste. Il a dit : “mec, je te comprends. C’est cool. Si tu le dis”". Après qu'Indicud ait été mis en ligne dans son intégralité le 9 avril 2013, Kid Cudi a décidé de reporter la sortie du disque au 16 avril. Fin 2013, Kid Cudi part en tournée The Cud Life Tour 2013, à l’occasion de la sortie de son dernier album. La tournée a été annoncée le 15 juillet et les billets ont été mis en vente le lendemain. Les rappeurs américains Big Sean, Tyler, The Creator et Logic ont apporté leur soutien à la tournée.

Satellite Flight: The Journey to Mother Moon (2013–2014)[modifier | modifier le code]

En tournée, le 16 octobre 2013, Kid Cudi annonce la publication d'un extended play (EP), dans les trois prochains mois[7],[8]. Cudi révèle aussi travailler aux côtés de Dot da Genius et King Chip sur l'EP[7]. Il considère cet EP comme un avant-goût de son futur quatrième album Man on the Moon III, qu'il annonce pour 2015[7]. Le 19 octobre 2013, Cudi révèle la présence de Going to the Ceremony, une chanson révélée sur le site SoundCloud en début juillet, dans l'EP[9]. Cudi révèle aussi la présence d'un remix de son single à succès Day 'n' Nite sur l'EP.

Le 25 novembre 2013, sur Twitter, Cudi révèle le titre de l'EP, Satellite Flight: The Journey to Mother Moon[10],[11]. Le 16 décembre 2013, Kid Cudi publie sur SoundCloud Satellite Flight, le titre homonyme de l'EP[12]. Le 27 janvier 2014, Kid Cudi révèle que Satellite Flight: Journey to Mother Moon sera finalement publié comme album, et non plus comme EP[13]. Dans une interview accordée à MTV News en février 2014, Cudi parle de la transition de l'EP vers un album complet et qualifie le projet de son meilleur travail à ce jour : "Je suis vraiment excité parce que c'est mon meilleur travail, et c'est une surprise. Les gens ne s'y attendaient pas vraiment. Je n'ai jamais fait deux albums à un an d'intervalle".

Le 25 février 2014, Satellite Flight: The Journey to Mother Moon est publié en format téléchargement. L'album débute quatrième du Billboard 200, et compte 87 000 téléchargements aux États-Unis[14]. Le 4 mars 2014, Cudi apparaît au Chelsea Lately, interviewé par l'actrice Gabourey Sidibe, pour faire la promotion de Satellite Flight et du film Need for Speed[15]. Le 12 mars 2014, Cudi publie une chanson intitulée Hero, une collaboration avec Skylar Grey enregistrée pour la bande-son de Need for Speed[16],[17]. Le 15 mars 2014, Cudi apparaît au Arsenio Hall Show, pour la promotion de son album, et parle également de Need for Speed, de l'état actuel du hip-hop et de ses pensées suicidaires[18],[19],[20]. Il performe également le morceau Internal Bleeding extrait de l'album Satellite Flight: The Journey to Mother Moon.

En avril 2014, Cudi a fait la couverture du premier numéro du magazine Fat Man. Le 24 avril 2014, Tout en étant honoré en tant que défenseur de la santé mentale par les services de santé mentale Didi Hirsch, au Beverly Hilton de Los Angeles, Cudi a offert une performance spéciale lors de leur remise annuelle des Erasing the Stigma Leadership Awards. Le 2 mai 2014, il est annoncé que Cudi fera la une du North Coast Music Festival de Chicago, aux côtés du rappeur Snoop Dogg. Le 11 mai 2014, Cudi révèle qu'il va écrire et réaliser un court métrage pour le titre Balmain Jeans extrait de Satellite Flight : "Développer un court métrage pour" Balmain Jeans ", une histoire sur une connexion électrique spontanée entre deux étrangers."

Speedin' Bullet to Heaven (2015−2016)[modifier | modifier le code]

Dans une interview accordée en janvier 2015 au Sundance Film Festival, Kid Cudi a évoqué la possibilité de sortir un nouvel album avant la sortie de Man on the Moon III[21],[22]. : "Je fais toujours de la musique. Ce qu'il y a de beau là-dedans, c'est que j'ai beaucoup de matériel. Et je pense en fait qu'il serait bon de sortir quelque chose entre-temps, avant que Man on the Moon III ne sorte. Un autre album de Kid Cudi, dans la lignée de ce que j'ai fait avec Indicud ou Satellite Flight, qui n'est qu'un album à part entière mais qui reste un album de Kid Cudi. L'album The Man on the Moon III est quelque chose qui va prendre un peu de temps mais je sais que les fans vont être patients et j'apprécie vraiment les gars, merci pour votre patience. Mais Man on the Moon III arrive, il y a peut-être un album avant cela, juste pour vous donner un coup de pouce."

Le 3 mars 2015, Cudi sort officiellement sa première chanson depuis son album Satellite Flight, intitulé Love, enregistré à l'origine pour Satellite Flight, qui est un sample de Sunblocks de Ratatat et a reçu des critiques positives[23],[24]. . Le 4 avril 2015, Cudi annonce sur Twitter l'arrivée d'un nouvel album, Speedin' Bullet 2 Heaven. Le 27 octobre 2015, Cudi annonce sa sortie pour le 4 décembre 2015[25]. Il publie également deux singles intitulés Wedding Tux et Judgemental Cunt[26]. En novembre 2015, Cudi annonce une tournée du nom de Especial Tour, dans différentes scènes à travers les États-Unis. Le 1er décembre 2015, Cudi annonce l'annulation de sa tournée Especial Tour pour diverses raisons, dont la production et des problèmes personnels. Pour compenser l'annulation de la tournée, Cudi sort le titre éponyme Speedin' Bullet to Heaven en deuxième single de l'album.

Également en 2015, il joue dans le film James White de Josh Mond. Ce film est présenté et récompensé dans plusieurs festivals du monde comme le Festival du film de Sundance 2015, Festival international du film de Locarno 2015 et le Festival du cinéma américain de Deauville 2015

Passion, Pain & Demon Slayin (2016)[modifier | modifier le code]

Le 30 septembre 2016, il annonce sur Facebook souffrir d'une dépression[27] et s'être fait hospitaliser pour cette raison, s'excusant auprès de son public et de ses proches d'avoir dissimulé sa maladie. Il confirme néanmoins la sortie prochaine de son album Passion, Pain and Demon Slayin' dont il n'assurera pas la promotion. L'album sort en téléchargement le vendredi 16 décembre 2016. On y retrouve les participations de Travis Scott, Pharrell Williams, Willow Smith et André 3000.

Kids See Ghosts (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

En 2018, il publie l'album collaboratif Kids See Ghosts avec Kanye West.

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Style musical

Le style musical de Kid Cudi a été décrit comme "un rap mélodique atmosphérique, avec une cuillerée de chants charmants et décalés"[28], mais aussi comme "introspectif, capable d'enregistrer ses insécurités et de révéler sa faillibilité"[29]. Le son de Kid Cudi est ce qui a inspiré et conduit Kanye West à créer son cathartique 808s & Heartbreak (2008)[30], avec West plus tard, affirmant que lui et Cudi ont été "les créateurs du style, un peu comme Alexander McQueen est à la mode.... Tout le reste n'est que Zara et H&M"[31]. West a également complimenté Cudi en disant : "Son écriture est si pure, naturelle et importante". En mars 2014, Cudi a parlé de vouloir guider les jeunes auditeurs avec sa musique : "mon énoncé de mission depuis le premier jour (...) je voulais juste aider les enfants à ne pas se sentir seuls et à cesser de se suicider "[32].

La musique de Kid Cudi a également été décrite comme du trip hop[33],[34],[35]. De plus, il est connu pour harmoniser et fredonner dans sa musique, ce qui l'aide à formuler sa signature sonore[36],[37],[38]. Dans les albums WZRD (2011) et Speedin' Bullet 2 Heaven (2015), Cudi a incorporé l'utilisation de voix hurlées[39],[40], et on peut l'entendre jodler sur son album Passion, Pain & Demon Slayin'[41],[42] .Il a également intégré des éléments de musique psychédélique, R&B, electronica, synthpop et grunge dans sa musique[43],[44].

Influences

Les premières influences de Kid Cudi comptent des groupes de hip- hop alternatif tels que The Pharcyde, A Tribe Called Quest ou encore Bone Thugs-n-Harmony[45],[46]. Cudi cite également des rappeurs tels que The Notorious B.I.G., Tupac, Jay Z, Snoop Dogg, Run-DMC, Kurtis Blow, Cool J, Salt-N-Pepa, Queen Latifah, Kid'n Play, N.W.A, Naughty By Nature, Onyx et Public Enemy, comme étant ses influences hip-hop durant son enfance[47]. Cudi a également été influencé par le rappeur Camu Tao, originaire de l'Ohio comme lui[48],[49],[50],[51],[52]. Il a également été inspiré par les morceaux des O'Jays, Ratatatat, MGMT et The Postal Service[46],[53],[54]. En 2010, il a commencé à expérimenter le rock dans sa musique. Les groupes de rock qui ont inspiré Cudi comptent l'Electric Light Orchestra, Jimi Hendrix, Nirvana, les Pixies ou encore Pink Floyd[55],[56].

Influence

Kid Cudi a lui-même influencé et inspiré de nombreux artistes, tels que les rappeurs Kanye West[57], Travis Scott[58],[59], Kendrick Lamar[60], Schoolboy Q[61], Chance the Rapper[62],[63], Childish Gambino[64], Logic[65], ASAP Rocky[66],[67], ASAP Nast[68], Allan Kingdom[69], Raury[70], Key![71], Kevin Abstract[72],[73], ou encore Jaden Smith[74],[75]. Mais également des chanteuses tels que Jhene Aiko[76], Lissiebet[77] ou encore Tinashe[78], entre autres. Dans une interview accordée à Billboard en 2010, Kanye West a qualifié Cudi d'"artiste qu'il préfère personnellement au monde en ce moment. Dans un article de 2015 intitulé KiD CuDi - A Forgotten Influence on Psychedelic Introspection in Hip-Hop, l'auteur écrit : "Cudi a contribué à une nouvelle ère de production électronique et psychédélique. Et son approche sombre et droguée de l'introspection s'est déjà imposée dans le monde du hip-hop"[79].

En 2016, Kanye West a qualifié Cudi d'"artiste le plus influent des dix dernières années"[80],[81]. Le duo hip-hop de la côte Ouest Audio Push a également fait l'éloge de Cudi en 2016, en disant " Ce que j'aime chez Cudi, c'est qu'il est bien réel. Il a tant donné naissance, pas même à la nouvelle génération d'artistes, mais beaucoup de vos artistes préférés ne seraient pas vos artistes préférés sans Cudi"[82]. En novembre 2016, le rappeur d'Atlanta OG Maco, qui a cité Cudi comme une influence majeure à plusieurs reprises[70], a sorti un EP intitulé For Scott, en hommage à Kid Cudi[83],[84], qui a été le point de départ d'une nouvelle génération d'artistes. Des sites comme HotNewHipHop[85],[86], DJBooth[87] et IBTimes ont noté l'influence de Cudi sur le hip-hop contemporain, depuis sa percée en 2008.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

Singles d'autres artistes[modifier | modifier le code]

Autres collaborations[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

  • Kid Cudi - Day 'n' Nite
  • Kid Cudi Vs. Crookers - Day'N'Nite
  • Kid Cudi Vs. Crookers - Day'N'Nite (Version BBGun)
  • Kid Cudi - Make Her Say (Ft. Kanye West & Common)
  • Kid Cudi - Pursuit Of Happiness (Ft. MGMT & Ratatat)
  • Kid Cudi - Pursuit Of Happiness (Megaforce Version)
  • David Guetta - Memories (Ft. Kid Cudi)
  • Consequence - Buggin' Out 09 (Ft. Kid Cudi)
  • Dan Black - Symphonies (Ft. Kid Cudi)
  • Kid Cudi - Soundtrack 2 my life
  • Kanye West - Welcome To Heartbreak (Ft. Kid Cudi)
  • Kid Cudi - Cudderisback
  • Snoop Dogg - That Tree (Ft. Kid Cudi)
  • Kid Cudi - All Summer (Ft. Rostam Batmanglij & Bethany Cosentino)
  • Kid Cudi - Erase Me (Ft. Kanye West)
  • Kid Cudi - "Mojo so dope"
  • Kid Cudi - "Mr rager"
  • Kid Cudi - "We aite"
  • Kanye West - "All of the Lights" (Ft. Rihanna & Kid Cudi).
  • Kid Cudi - "Marijuana" (réalisé par Shia LaBeouf)
  • Kid Cudi - "No One Believes Me"
  • Kid Cudi - "M..Rager"
  • Kid cudi - "Maniac"
  • Kid Cudi ft Steve Aoki & Travis Barker - "CUDI THE KID"
  • Kid cudi ft the Knux - "Run"
  • Kid Cudi ft King Chip - Just What I Am
  • Kid Cudi - Teleport 2 Me, Jamie (WZRD)
  • Kid Cudi - King Wizard
  • Hit-Boy ft Kid Cudi - Old School Caddy
  • Kid Cudi - "Dat New New"

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jason Birchmeier, « Kid Cudi Biography », AllMusic, (consulté le 22 mai 2009).
  2. (en) « He owns a Maschine which King Chip got him for Father's Day. — 25 Things You Didn't Know About Kid Cudi », Complex Media (consulté le 20 avril 2013).
  3. (en) « Kid Cudi regarding 'Speedin' Bullet to Heaven' tweeted "There are no synths or electronic sounds on the album, It consist of all guitar and bass played by myself". » (consulté le 5 novembre 2015).
  4. (en) Kent Wolgamott, « What You Need to Know About Kid Cudi », JournalStar.com, (consulté le 7 juillet 2011)
  5. (en) « Man on the Moon II: The Legend Of Mr. Rager Certified Gold | Dat New 'Cudi' », Datnewcudi (consulté le 7 juillet 2014).
  6. "Kid Cudi > Day'N'Nite (Billboard Hot 100)" sur Billboard (en)
  7. a b et c (en) Tardio, Andres, « Kid Cudi Announces Man On The Moon 3 Prelude EP », HipHopDX, Cheri Media Group, (consulté le 31 janvier 2014).
  8. (en) « Kid Cudi Announces Prelude EP to Man On The Moon 3 », Complex, Complex Media, (consulté le 31 janvier 2014).
  9. Republic Records, « Republic Records », Republic Records, (consulté le 9 janvier 2014).
  10. (en) « Kid Cudi Reveals Title Of Upcoming EP - XXL », XXL Magazine, (consulté le 9 novembre 14).
  11. (en) Andres Tardio, « Kid Cudi Announces Satellite Flight: The Journey to Mother Moon EP | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHopDX publisher=Cheri Media Group, (consulté le 9 janvier 2014).
  12. (en) Justin Davis, « Listen to Kid Cudi's New Song Satellite Flight », Complex, Complex Media, (consulté le 14 janvier 2014).
  13. (en) Lila Rose, « Kid Cudi Announces Satellite Flight Is Now An Album, Not EP », HotNewHiphop, hot new hip hop, (consulté le 27 janvier 2014).
  14. (en) Andres Tardio, « Hip Hop Album Sales: The Week Ending 3/2/2014 », HipHopDX, (consulté le 5 mars 2014).
  15. (en) Fitzgerald, Trent, « Kid Cudi Talks With Gabourey Sidibe on 'Chelsea Lately' », TheBoombox, THE BOOMBOX NETWORK, (consulté le 12 mars 2014).
  16. (en) « New Music: Kid Cudi feat. Skylar Grey - Hero », directlyrics.com, (consulté le 9 août 2014).
  17. (en) Claire Lobenfeld, « Hear New Kid Cudi Song Hero Featuring Skylar Grey », Complex, (consulté le 9 août 2014).
  18. (en) « Kid Cudi Talks Suicidal Thoughts & The State Of Hip-Hop On Arsenio », Vibe Magazine, (consulté le 9 août 2014).
  19. (en) Ryan Kristobak, « Kid Cudi: There Would Be No Drake », Huffington Post.
  20. (en) Daniel Kohn, « Kid Cudi Says There Would Be No Drake if Cudi Rapped About His Cars », Complex, (consulté le 9 août 2014).
  21. « Kid Cudi Planning To Release Album Before Man On The Moon: III », The Masked Gorilla, (consulté le 22 février 2015).
  22. « Kid Cudi Planning To Release New Album Before Man On The Moon: III | Hits On Hits. Stay Ahead Of The Game », Hitsonhits.com (consulté le 22 février 2015).
  23. (en) « Kid Cudi Wants You To Cheer Up And Listen To Love », sur MTV News, (consulté le 28 octobre 2015).
  24. (en) « Kid Cudi Dug Up And Released Amazing Track ‘Love’ – Listen », sur Hollywood Life, (consulté le 28 octobre 2015).
  25. http://www.rap-up.com/2015/04/05/kid-cudi-announces-new-album-speedin-bullet-to-heaven/
  26. (en) « Kid Cudi Announces Release Date For Speedin’ Bullet To Heaven », BallerStatus, (consulté le 28 octobre 2015).
  27. « Kid Cudi - Journal | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 6 octobre 2016)
  28. « Kid Cudi: How He Made It in America », Spin,‎ (lire en ligne)
  29. (en-US) « Is Rap Finally Breaking Its Mental Health Taboo? », Noisey,‎ (lire en ligne)
  30. (en) « The Coldest Story Ever Told: The Influence of Kanye West’s 808s & Heartbreak | Pitchfork », sur pitchfork.com (consulté le 10 novembre 2018)
  31. « Kid Cudi | Complex », (consulté le 10 novembre 2018)
  32. « Kid Cudi Talks Suicidal Thoughts & The State Of Hip-Hop On ‘Arsenio’ », Vibe,‎ (lire en ligne)
  33. (en-US) Ryan Michaels, « ALBUM REVIEW: Kid Cudi, “Satellite Flight: The Journey to Mother Moon” », The Communicator, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  34. (en) « Kid Cudi shoots for the moon, but is slow to lift off », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  35. (en-US) HipHopDX - http://hiphopdx.com, « Kid Cudi - Man On The Moon II: The Legend Of Mr. Rager », HipHopDX, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  36. (en) « Why I'm Thankful For... Kid Cudi's Humming », DJBooth, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  37. (en-US) « Travi$ Scott Brings Out Kid Cudi’s Good Side On ’Through The Late Night’ », UPROXX,‎ (lire en ligne)
  38. (en-US) « Listen To Kid Cudi's Passion, Pain & Demon Slayin With Hums Only - VASHTIE », VASHTIE,‎ (lire en ligne)
  39. (en) « Kid Cudi: Speedin' Bullet 2 Heaven Album Review | Pitchfork », sur pitchfork.com (consulté le 10 novembre 2018)
  40. (en-US) « Album Review: Kid Cudi – Speedin’ Bullet 2 Heaven », Consequence of Sound,‎ (lire en ligne)
  41. « Twitter Reacts To Kid Cudi's "Passion, Pain & Demon Slayin" Album Release », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  42. « http://thepopbreak.com/2016/12/29/album-review-kid-cudi-passion-pain-demon-slayin/ », sur thepopbreak.com (consulté le 10 novembre 2018)
  43. « Indie-Cud: A Timeline Of Kid Cudi's Indie Collabs & Samples », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  44. (en-US) HipHopDX - http://hiphopdx.com, « Kid Cudi: The Dark Side Of The Moon », HipHopDX, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  45. « Rolling Stone: Kid Cudi – Hip Hop’s Sensitive Soul - Dat New 'Cudi' », (consulté le 10 novembre 2018)
  46. a et b (en-US) Cara Parks, « Kid Cudi: The Lonely Stoner Hits His Stride », sur Huffington Post, (consulté le 10 novembre 2018)
  47. (en-US) HipHopDX - http://hiphopdx.com, « Kid Cudi: The Dark Side Of The Moon », HipHopDX, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  48. (en-US) « The king of Columbus: A look at Camu Tao's posthumous 'King of Hearts' », sur LA Times Blogs - Pop & Hiss, (consulté le 10 novembre 2018)
  49. (en-US) HipHopDX - http://hiphopdx.com, « Camu Tao's Posthumous "King of Hearts" To Release, Peers Praise », HipHopDX, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  50. « Review: Kid Cudi's "Speedin' Bullet 2 Heaven" », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  51. « Download Camu Tao’s Elvis Costello-Borrowing “Be a Big Girl” (SOTC Premiere) », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  52. « Camu Tao Gets His Due », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  53. (en) « Kid Cudi », sur Complex (consulté le 10 novembre 2018)
  54. Addison Todd, « A look at Kid Cudi’s ‘Man on The Moon’ », sur I. M. H. O., (consulté le 10 novembre 2018)
  55. « Kid Cudi & Dot Da Genius Host “WZRD” Listening Session in LA | Dat New 'Cudi' », (consulté le 10 novembre 2018)
  56. « Kid Cudi, Dot Da Genius Preview 'WZRD' Album in NYC », Billboard, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  57. (en) « A Timeline of Kid Cudi on G.O.O.D. MusicKanye West Calls Himself and Cudi The "Originators of The [808s] Style" », sur Complex (consulté le 10 novembre 2018)
  58. (en) « 25 Facts You Probably Didn’t Know About Travi$ Scott », sur The Boombox (consulté le 10 novembre 2018)
  59. (en) « Features », Clash Magazine, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  60. hardknocktv, « Kendrick Lamar talks J Cole, XXL Freshmen, Kid Cudi, Human Music », (consulté le 10 novembre 2018)
  61. (en) « Watch The First Episode Of Kendrick Lamar And ScHoolboy Q's "Under The Influence Of Music" Tour Vlog », sur Complex (consulté le 10 novembre 2018)
  62. (en) « Chance the Rapper Answers Reddit's Questions About Childish Gambino, Frank Ocean, and Kid Cudi », PigeonsandPlanes, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  63. (en-US) « We Dug Up Chance the Rapper's Pre-'Acid Rap' Material », Noisey,‎ (lire en ligne)
  64. « Childish Gambino Discusses Working With Kid Cudi », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  65. (en) « Logic Breaks Down 10 Things You Need to Know About His Debut Album, "Under Pressure"His influences are very obvious. », sur Complex (consulté le 10 novembre 2018)
  66. (en) « A$AP Rocky on His Sundance Hit, Mourning A$AP Yams and Why He Rejects Those Tupac Comparisons », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  67. (en) Navi Persaud, « Kid Cudi Encourages Individuality: 'F**k Fitting In' », Empty Lighthouse Magazine,‎ (lire en ligne)
  68. (en-US) Sean Fennessey, « It Might Blow Up, and It Will Go Pop », Grantland,‎ (lire en ligne)
  69. (en-US) « Meet Allan Kingdom, the Rapper Everyone's Talking About », Green Label,‎ (lire en ligne)
  70. a et b (en-US) « How Fetty Wap, Vince Staples And Dej Loaf Got Voted Into The 'XXL Freshman 10 List' », sur www.360nobs.com (consulté le 10 novembre 2018)
  71. « Hip-Hop », sur uproxx.com (consulté le 10 novembre 2018)
  72. (en) « Stream Kevin Abstract's Free Album "MTV1987" », PigeonsandPlanes, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  73. (en-US) « The best thing Kevin Abstract ever did for himself was run away from home », For The Win,‎ (lire en ligne)
  74. (en-GB) « Jaden Smith pays homage to Kid Cudi in Back to The Future inspired new video - Notion Magazine », Notion Magazine,‎ (lire en ligne)
  75. « Jaden Smith Puts On For Kid Cudi In New Video "Fallen" », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  76. (en-US) « Rap-Up TV: Jhené Aiko Talks 'Souled Out' Debut, Love for Kid Cudi and Tupac », sur Rap-Up (consulté le 10 novembre 2018)
  77. (en) « News », Clash Magazine, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  78. (en) « Kid Cudi », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  79. (en) « KiD CuDi - A Forgotten Influence on Psychedelic Introspection in Hip-Hop », Tremr,‎ (lire en ligne)
  80. (en) « Kanye Ends Feud with Kid Cudi, Calls Him the 'Most Influential Artist of the Past 10 Years' », PEOPLE.com, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  81. (en) « Kanye West Shouts Out Kid Cudi, Calls Him the "Most Influential Artist of the Past 10 Years" », sur Complex (consulté le 10 novembre 2018)
  82. « Audio Push Speak On Kid Cudi's Twitter Shoutout & Influence », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  83. (en) « OG Maco's 'For Scott' EP is a Tormented Tribute to Kid Cudi », DJBooth, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  84. « For Scott », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  85. « Tracking Kid Cudi's Influence », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  86. « Kid Cudi's "Man On The Moon: The End Of Day" Influenced A Generation », HotNewHipHop, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  87. (en) « Remembering Kid Cudi's Impact and Influence on Hip-Hop », DJBooth, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  88. (en) Jason Serafino, « Kid Cudi Is Set To Play Ari Gold's New Assistant In The "Entourage" Movie », sur Complex.com, (consulté le 21 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]