Q-Tip (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Q-Tip.
Q-Tip
Description de cette image, également commentée ci-après

Q-Tip à Washington en 2008.

Informations générales
Surnom Kamaal The Abstract
Nom de naissance John Davis
Naissance (46 ans)
Queens, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, producteur, acteur
Genre musical Hip-hop, hip-hop alternatif, rap East Coast
Instruments Voix
Années actives Depuis 1988
Site officiel q-tip.com

Q-Tip, de son vrai nom John Davis et de son nom musulman Kamaal Ibn John Fareed, né le dans le Queens, New York, est un rappeur, acteur et producteur américain. Il est principalement connu pour avoir été le meneur du groupe A Tribe Called Quest. Le « Q » dans son pseudonyme est une référence au Queens, district de New York. Il se définit souvent comme « Kamaal The Abstract » (Kamaal le poète abstrait). En 2012, il est classé 20e par le magazine The Source sur sa liste 50 meilleurs paroliers de tous les temps[1].

Q-Tip mène également une carrière d'acteur, apparaissant dans des films tels que le Poetic Justice ou She Hate Me. En 2009, il rappe en duo avec Prince sur le single Chocolate Box, extrait de l'album Lotusflower et participe également au clip associé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts[modifier | modifier le code]

Né Jonathan Davis le à Harlem, Davis se convertit à l'Islam au milieu des années 1990, et change de nom pour Kamaal Ibn John Fareed[2]. Enfant, il emménage à St. Albans, dans le Queens. Son père est originaire de Montserrat, un territoire britannique situé à l'Est des Caraïbes[3]. Sa mère est afro-américaine et originaire d'Alabama. Sa sœur, Gwen, est de huit ans son aînée. Jeune, il étudie à la Murry Bergtraum High School de Manhattan, New York. Selon Fareed, son nom s'inspire d'Afrika Baby Bam des Jungle Brothers[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Près de quinze ans de militantisme pour le hip-hop conduisent Q-Tip et son groupe d'influence jazz rap, A Tribe Called Quest, à être considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs et des plus novateurs des groupes de l'histoire de ce mouvement. Parallèlement à sa carrière de rappeur, Q-Tip est également producteur, sous le pseudonyme de The Abstract ou en compagnie de The Ummah aux côtés d'Ali Shaheed Muhammad, DJ de A Tribe Called Quest, et de l'ancien membre de Slum Village, J Dilla) pour des artistes tels que Nas (One Love, Illmatic, 1994), Mobb Deep (Give Up the Goods (Just Step), Temperature's Rising, Drink Away the Pain, The Infamous, 1995) et même pour les chanteuses Mariah Carey (Honey, Butterfly, 1997) et Whitney Houston (Fine, Whitney: The Greatest Hits, 2000).

Q-Tip fait également de nombreuses apparitions sur des albums d'autres artistes, y compris sur des chansons de Nas, Mobb Deep, Janet Jackson, Missy Elliott, The Roots, Busta Rhymes, Mos Def, Kanye West, De La Soul, Big Daddy Kane, Black Eyed Peas, DJ Shadow, Raphael Saadiq, The Chemical Brothers, R.E.M., Deee-Lite, Mark Ronson, Jungle Brothers et les Beastie Boys. Plus surprenant, car toujours dans l'esprit de vouloir repousser les barrières des différents styles musicaux, il collabore avec le groupe de nu metal Korn sur le morceau intitulé End of Time.

Après la séparation du groupe A Tribe Called Quest en 1998, officiellement pour « divergences musicales », Q-Tip entame une carrière solo. Pour ses premiers singles personnels, Vivrant Thing et Breathe and Stop, la rupture avec le « style ATCQ » est flagrante et déstabilise de nombreux fans. Il en va de même pour son premier album solo chez Arista Records, Amplified. Son deuxième album, Kamaal the Abstract, prévu pour le , bien qu'ayant reçu une bonne critique, ne fut finalement pas commercialisé car son label ne le trouvait pas assez commercial. Son deuxième album solo, The Renaissance, sort le , jour de l'élection de Barack Obama (pour lequel est destiné le morceau Shaka) à la présidence des États-Unis. Il apparaît dans plusieurs clips des Beastie Boys. L'album est nommé dans la catégorie « meilleur album de rap » aux Grammy Awards de 2010[5]. Q-Tip participe à la production de l'album My Beautiful Dark Twisted Fantasy de Kayne West[6]. Il annonce ensuite son quatrièle album The Last Zulu[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtape[modifier | modifier le code]

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Source's Top 50 Lyricists Of All Time **Complete List Inside** », thisis50.com.
  2. (en) « Music: Hip-Hop's Next Wave », Time,‎ (consulté le 22 mai 2010).
  3. (en) Del F. Cowie « A Tribe Called Quest » (version du 16 avril 2008 sur l'Internet Archive). exclaim.ca.
  4. (en) Exclusive: Q-Tip Interview. MOOVMNT.com, (consulté le 25 mars 2012).
  5. (en) « Nominees And Winners », sur GRAMMY (consulté le 18 mai 2012).
  6. (en) « 'Good Ass Job' Marks Kanye West's Return to 'Real' Hip-Hop », sur Prefixmag (consulté le 18 mai 2012).
  7. (en) « Q-Tip, Busta Rhymes Release 'The Abstract & The Dragon' Mixtape: Listen », Billboard,‎ (consulté le 13 juillet 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]