One Love (album de David Guetta)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
One Love
Description de l'image One Love logo made in Paint by Kaiser Spain 30 June 2010.PNG.
Album de David Guetta
Sortie Monde
Enregistré 2008-2009
Durée 55:18
Genre Musique électronique, house
Producteur Eivan "Ricco" Bj (exec.), David Guetta, Fred Rister, Jean-Claude Sindres, Sandy Vee
Label EMI

Albums de David Guetta

Singles

  1. When Love Takes Over
    Sortie : 21 avril 2009
  2. Sexy Bitch
    Sortie : 28 juillet 2009
  3. One Love
    Sortie : 2009
  4. Memories
    Sortie : 19 février 2010
Notation des critiques
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic3.5/5 étoiles[1]
Billboard(favorable)[2]
Digital Spy4/5 étoiles[3]
Entertainment Weekly(B)[4]
The Guardian3/5 étoiles[5]
Los Angeles Times3/5 étoiles[6]
MusicOMH3/5 étoiles[7]
NOW3/5 étoiles[8]
PopMatters6/10 étoiles[9]
The Times3/5 étoiles[10]

One Love est le quatrième album studio du DJ et compositeur français David Guetta. Enregistré en 2008 et en 2009, l'album est sorti le sous le major EMI.

Accueil[modifier | modifier le code]

One Love est le plus grand succès commercial de David Guetta : 1,5 million d'exemplaires ont été vendus à travers le monde début 2011, One Love a été certifié disque de diamant par la SNEP, soit l'album français qui a été le plus vendu dans le monde en 2009 et 2010.
L'album est co-produit par Fred Rister et Tocadisco, on retrouve plusieurs collaborations, notamment avec Kelly Rowland et Akon.

Disponible sur iTunes Store, le , il est sorti en format CD le dans toute l'Europe et le aux États-Unis. Une édition deluxe double disque a également été publié le One Love XXL, Édition Limitée; le deuxième disque contenant les versions longues ainsi que des remixes club réalisés par d'autres DJs.

L'album a reçu une nomination à la 52e cérémonie des Grammy Awards aux États-Unis dans la catégorie "Meilleur album Dance / Electro". Le premier single When Love Takes Over, certifié disque de platine a été nommé dans la catégorie "Meilleur enregistrement Dance de l'année", a été remporté. L'album a été réédité en Amérique du Nord le , avec la nouvelle version de Gettin' Over You, une version remix du titre de Madonna, Revolver et le titre Acapella de Kelis, ses deux titres étant produit par David Guetta.

Singles extrait de l'album[modifier | modifier le code]

Singles de One Love[modifier | modifier le code]

  1. When Love Takes Over premier single extrait de l'album avec la collaboration de Kelly Rowland. La chanson a rencontré un succès mondial dont no 1 au Royaume-Uni et no 2 en France, et a remporté le prix du Meilleur enregistrement Dance au Grammy Award en .
  2. Sexy Bitch (ou Sexy Chick aux États-Unis) est le deuxième single extrait de l'album avec Akon en chanteur vocal. La chanson est devenue un succès mondial, atteignant la première place sur treize hit-parade différents. Il a culminé no 1 au Royaume-Uni et no 2 en France.
  3. One Love est le troisième single extrait de l'album avec la chanteuse britannique Estelle.
  4. Memories est le quatrième single sorti le avec Kid Cudi en vocal. La chanson atteint le sommet en Belgique, en République tchèque et aux Pays-Bas.

Singles de One More Love[modifier | modifier le code]

  1. Gettin' Over You, est le premier single extrait de One More Love, avec la voix de Chris Willis, Fergie et LMFAO. Il a culminé no 1 en France et au Royaume-Uni.
  2. Who's That Chick est le deuxième single extrait de One Love. On y retrouve la participation de la chanteuse Rihanna.

Singles promotionnels[modifier | modifier le code]

  1. Gettin' Over est le premier single promotionnel de One Love, sorti le au Royaume-Uni. Le titre a atteint la 86e place des ventes single au Royaume-Uni. Chris Willis est le seul chanteur vocal sur cette version.
  2. I Wanna Go Crazy, deuxième single promotionnel extrait de One Love sorti le . En collaboration avec Will.i.am, le single atteint la 92e place au Royaume-Uni et la 83e place au Canada.
  3. If We Ever, troisième et dernier single promotionnel extrait de One Love sorti le sur la plateforme itunes seulement. En collaboration avec Makeba Riddick, aucune entrée dans un classement n'a été enregistrée.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Monde Format international[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. When Love Takes Over (feat. Kelly Rowland) 3:09
2. Gettin' Over (feat. Chris Willis) 3:01
3. Sexy Bitch (feat. Akon) 3:13
4. Memories (feat. Kid Cudi) 3:28
5. On the Dancefloor (feat. Will.i.am & Apl.de.ap) 3:44
6. It's The Way You Love Me (feat. Kelly Rowland) 4:13
7. Missing You (feat. Novel) 3:07
8. Choose (feat. Ne-Yo & Kelly Rowland) 3:57
9. How Soon Is Now (feat. Sebastian Ingrosso, Dirty South & Julie McKnight) 4:09
10. I Gotta Feeling FMIF Remix Edit (Black Eyed Peas) 3:54
11. One Love (feat. Estelle) 3:59
12. I Wanna Go Crazy (feat. Will.i.am) 3:22
13. Sound of Letting Go (feat. Chris Willis) 3:45
14. Toyfriend (feat. Wynter Gordon) 3:15
15. If We Ever (feat. Makeba) 4:40
16. I Need You Now (feat. Samantha Jade & Laidback Luke) 3:06
55:18

Drapeau des États-Unis États-Unis[modifier | modifier le code]

Édition limitée version XXL[modifier | modifier le code]

Performance dans les hit-parades et influences[modifier | modifier le code]

Un succès mondial[modifier | modifier le code]

Fin 2008, il enregistre son 4e album One Love. De nombreuses personnalités du R'n'B américain sont invitées, dont Akon, Kid Cudi, Estelle, Will.i.am, Ne-yo, Samantha Jade.

Lors de ce quatrième album, David Guetta cherche plus d'indépendance : il tend à se libérer des rumeurs qui circulent quant à l'authenticité de ses productions. Il se sépare alors progressivement de Joachim Garraud, son ancien partenaire musical avec qui il a travaillé durant neuf ans (2000-2009)[11]. Il collabore pour l'album avec d'autres DJ et producteurs, dont Fred Rister, Afrojack, Sandy Vee, Jean Claude Sindres. De nombreuses stars y ayant contribué, EMI décide d'en faire une priorité internationale et de le sortir simultanément dans le monde entier[12]. L'album sort ainsi dans plus de 65 pays[13].

Une nouvelle édition intitulée One More Love sort le avec de nouveaux morceaux, dont sa collaboration avec Madonna et celle avec Rihanna[14],[15].

Performances de l'album et certifications[modifier | modifier le code]

Le jour de sa sortie, One Love se classe no 1 dans 17 pays simultanément[16]. L'album est certifié disque de diamant avec plus de 500 000 exemplaires vendus en France [17] et disque de diamant dans le monde avec plus de 1,5 million d'exemplaires vendus[18],[14] soit l'album français le plus vendu dans le monde en 2009[19].

L'album One Love s'est classé sixième des meilleures ventes d'album dans le monde lors de sa sortie[20]. Les deux premiers titres issus de l'album One Love, When Love Takes Over et Sexy Bitch, se classent respectivement no 3[21] et no 1[22] des singles les plus vendus dans le monde.

Succès au Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Le premier titre est When Love Takes Over, une chanson qui est en collaboration avec l'ex-Destiny's Child, Kelly Rowland. Pour la première fois, David Guetta se trouve en tête des charts au Royaume-Uni. David Guetta reçoit alors avec Fred Rister, le coproducteur de cette chanson, les félicitations de l'organisme Sacem[23].

« David Guetta a connu un succès historique en 2009 sur les marchés américain et britannique », signale Sophie Mercier, du Bureau Export, l'organisme parapublic chargé d'appuyer les artistes français à l'étranger[24]. Les autres pays d'Europe puis le reste du monde, quelques semaines plus tard, suivent le même mouvement. When Love Takes Over s'écoule à un million d'exemplaires en Europe[25].

Trois mois plus tard, le single Sexy Bitch atteint aussi la première place au Royaume-Uni. Il est le premier artiste français, à réussir à placer deux singles à la 1re place des ventes au Royaume-Uni. Serge Gainsbourg, Charles Aznavour, Mr Oizo et Modjo qui ont également réussi à y être no 1 mais à ce jour une fois[26] , [27]. Sexy Bitch surpasse le succès du précédent en Royaume-Uni, ce qui ne laisse pas indifférent les hit-parades des autres pays du monde et touche pour la première fois les États-Unis[26]. Sexy Bitch se vend à 2.3 millions d'exemplaires dans le monde, il s'agit de son plus grand succès en termes de single pour David Guetta à l'international [28].

Les titres Gettin' Over You et Club Can't Handle Me se classent également no 1 au Royaume-Uni respectivement le et le , soit un total de quatre titres no 1 au Royaume-Uni [29].

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Grâce au succès club de Love Is Gone en juillet 2007, David Guetta multipliant les dates de tournée aux États-Unis, en étant présent dans tous les grands festivals de musique électroniques, comme la Winter Music Conference de Miami [30]. Il fait des collaborations avec des artistes américains comme Akon, Kelly Rowland. Le titre Sexy Bitch, en duo avec Akon, devient un tube aux États-Unis avec un pic à la cinquième place du Billboard Hot 100, le classement des titres les plus vendus et les plus diffusés en radio. Son album One Love s'est classé no 7 des ventes sur la plateforme iTunes aux États-Unis lors de sa sortie[13].

Après le One Love nouvelle version, le One Love rose, le One Love XXL, David Guetta sort One More Love en où figurent en particulier ses duos avec Rihanna et Madonna.

Influence de l'album[modifier | modifier le code]

Collaboration musicale[modifier | modifier le code]

One Love a une répercussion sur le monde de la musique électronique, en effet il s'agit du premier album produit par un DJ qui a eu autant de succès sur le plan international. Steve Angello, l'un des membres du collectifs de DJ suédois la Swedish House Mafia, a rapporté pour le magazine DJ Mag que le succès de David Guetta a permis de gagner en crédibilité sur la scène internationale[31]. Ils ont ainsi pu collaborer avec le rappeur américain Pharrell Williams sur le titre One (your name). « J'ai toujours rêvé de réunir les musiques de ces deux mondes, le hip-hop et l'électro. Ce mélange de cultures va changer beaucoup de choses pour la scène électronique. Nous sommes à un vrai tournant », a estimé David[32].

Le DJ néerlandais Tiesto avec Nelly Furtado qui a donné le single Who Wants To Be Alone, Tiesto a également collaboré avec les Three 6 Mafia, Sean Kingston et Flo Rida pour Feel It.
Le DJ écossais Calvin Harris qui a produit en 2009 des titres pour l'album de Katy Perry, Kylie Minogue et Dizzee Rascal.
Le DJ français Bob Sinclar avec Shaggy pour I wanna. Kylian Mash qui collabore avec Akon et le rappeur Glasses Malone sur le titre Club Certified. « Cette tendance montre un intérêt croissant pour ce genre musical à travers le monde, explique le musicologue Geoff Roberts. Des artistes comme David rendent la dance music populaire. Et avec l’arrivée des beaux jours, ce phénomène va encore s’amplifier[33] ! »

Médias[modifier | modifier le code]

Les titres Sexy Bitch et Memories ont été diffusés sur Skyrock qui est une radio connue pour ne diffuser que du rap/RnB, preuve qu'il est reconnu au-delà des barrières de la musique house. En effet, jusqu'à fin , les animateurs ne citaient que le nom Akon lorsque le titre Sexy Bitch était diffusé.

David Guetta est le premier artiste français à faire la couverture du magazine américain consacré à la musique Billboard[34],[35]. avec en titre : « Comment une star française de musique Dance a changé le top 40. »

En 2009, il se classe 3e dans le classement DJ Mag une nouvelle performance confirmant une notoriété internationale acquise grâce à l'album One Love[réf. souhaitée].

Partenariats[modifier | modifier le code]

En , David Guetta a été choisi pour être l'ambassadeur en Europe du jeu DJ Hero, qui est la suite de Guitar Hero, en version platine[36],[37].

En 2010, David Guetta renouvelle sa collaboration avec Activision et fait partie des DJ jouables dans le jeu vidéo DJ Hero[38],[39].

Depuis l'année 2009, David Guetta fait partie des ambassadeurs de la marque de casque audio Sennheiser. Pour Yvan Boileau, directeur de la communication de Sennheiser France, « c’est le DJ le plus en vogue en France comme sur le plan international. Il est très populaire auprès de notre cœur de cible, les 15-24 ans, mais aussi pour les 25-45 ans[40]. »

Collaborations[modifier | modifier le code]

Collaboration avec Will.I.Am / Les Black Eyed Peas[modifier | modifier le code]

Will.i.am des Black Eyed Peas, qui s'est tourné vers une recherche de sonorités nouvelles, un mélange expérimental entre le Hip-hop et la Dance, est séduit par le son de Love Is Gone lors d'une soirée passée au Pacha d'Ibiza. Il propose à David Guetta de composer deux chansons sur le prochain album des Black Eyed Peas : I Gotta Feeling et Rock That Body. David Guetta accepte et se rend aux États-Unis pour travailler dans les studios Universal (Interscope) à Los Angeles, où il rencontre d'autres artistes américains comme Pharrell Williams, Busta Rhymes ou P.Diddy[12]. Après cette collaboration, Will.i.am continue à contribuer à la renommée internationale de David Guetta : il le recommande auprès d'autres artistes américains tels Akon qui, à son tour, sollicite David dans les studios. L'engrenage est lancé.

Dans son dernier album Nothing but the Beat, David Guetta collabore une nouvelle fois avec Will.i.am pour le titre Nothing Really Matter.

I Gotta Feeling, produit par David Guetta et Fred Rister pour l'album des Black Eyed Peas, s'écoule à plus d'un million d'exemplaires la semaine de sa sortie aux États-Unis. Le disque devient le plus grand succès single du groupe et rentre dans le livre des records. Les Black Eyed Peas font un aller-retour en jet privé jusqu'à Ibiza, pour fêter le succès du titre avec David[12].
« Pour I Gotta Feeling, on travaillait avec David Guetta. Pour son nouvel album, il a reçu un coup de fil de Will.i.am. Il a entendu le morceau sur lequel on travaillait et il a hurlé : "Je veux cette chanson !". Elle figure sur le dernier album The END. Là, elle est n°1 depuis seize semaines aux États-Unis, » commente Fred Rister[41]. « Nous avons créé avec Will.I.Am un pont entre la culture électronique en Europe et de la culture urbaine américaine », estime David Guetta. Le titre Gettin' Over You entre directement à la première place des ventes au Royaume-Uni le [42],[43].

Collaboration avec Kelly Rowland[modifier | modifier le code]

David Guetta rencontre Kelly Rowland en 2008, à Cannes, au cours d'une soirée mixée par le DJ. Kelly Rowland, attirée par l'Eurodance (musique dance européenne), avait beaucoup apprécié Love Is Gone et la collaboration entre les deux artistes s'est faite facilement. David Guetta lui fait écouter le titre When Love Takes Over. Dès la première écoute, Kelly s'avoue émue. Elle demande de poser sa voix sur ce titre[44].

« Quand je l'ai entendu jouer When Love Takes Over avec ma participation lors de sa soirée F*** Me I'm Famous à Ibiza, j'ai été littéralement secouée ! Et j'ai été très heureuse de travailler avec lui parce que personne de tout mon entourage, mais alors personne ni mes fans, ne s'attendait à me voir faire quelque chose comme ça ! Nous avons fait des chansons un peu dance avec les Destiny's Child, mais rien de comparable à cela ! », rapporte Kelly Rowland dans le magazine américain Billboard[45]. Elle est présente sur trois titres de l'album One Love. Elle met David Guetta en relation avec Ne-yo, relation qui aboutit à la chanson Choose présent sur One Love[12], En 2009 le titre figura sur l'une des extensions de Grand Theft Auto IV (The Ballad Of Gay Tony ou TBOGT) sur la radio Vladivostok FM jusqu'en 2018 à la suite de l'expiration de droits d'auteurs mais peut être à nouveau disponible en utilisant certains logiciels de restauration (qui restaurent toutes les musiques qui ont été retirées dans ce patch) ou en passant sur les ancienne versions (comme 1.4.0.0 jusqu'à 1.8.0.0)

Collaboration avec Akon[modifier | modifier le code]

David Guetta rencontre avec Akon à un festival électronique en Angleterre. Le soir même, ils tombent d'accord pour travailler ensemble [46]. Le tube mondial Sexy Bitch a été réalisé en seulement une nuit[45] , [47]. Pour son dernier album, Nothing but the Beat, le DJ français collabore de nouveau avec Akon et la chanson Crank It Up aboutit.

Collaboration avec Kid Cudi[modifier | modifier le code]

David Guetta rencontre Kid Cudi sur le tournage du clip de I Gotta Feeling des Black Eyed Peas entre deux tournages[12]. David lui fait écouter l'instrumental du morceau Memories durant l'été 2009 et les deux hommes l'enregistrent le lendemain[12]". Lors d'une interview dans le numéro 151 de Only for DJs, David Guetta déclare que ce mélange de musique urbaine et de sons électroniques est une nouvelle tendance aux États-Unis surnommée "Electro-hop" par Will.i.am.

Collaboration avec Estelle[modifier | modifier le code]

La collaboration avec Estelle est venue simplement : David Guetta a demandé par téléphone à la chanteuse de participer à un titre avec lui, ce qu'elle a accepté à condition qu'il collabore aussi avec elle sur un titre de son prochain album.

Collaboration avec Rihanna[modifier | modifier le code]

Le sixième single de David Guetta, extrait de la réédition de One Love : One More Love, est Who's That Chick. cette collaboration avec Rihanna est sortie le .

Sa dernière compilation F*** Me I'm Famous Vol. 6 est sortie le [48].

Il réitère sa collaboration avec Flo Rida, après le titre Club Can't Handle Me, sur le morceau Where Them Girls At en , sur lequel il invite aussi la rappeuse Nicki Minaj[49],[50].

Classement et certifications[modifier | modifier le code]

Classement par pays[modifier | modifier le code]

Classement (2009) Meilleure
position
Drapeau de l'Argentine Argentine Classement album[51] 11
Drapeau de l'Australie Australie Classement album[52] 4
Drapeau de l'Autriche Autriche Classement album[52] 3
Drapeau de la Belgique Belgique Classement album (Flandre)[52] 2
Drapeau de la Belgique Belgique Classement album (Wallonie)[52] 1
Drapeau du Canada Canada Classement album[53] 2
Drapeau de la Tchéquie République tchèque Classement album 3
Drapeau du Danemark Danemark Classement album[52] 22
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Classement album[52] 5
Europe Classement album[53] 1
Drapeau de la Finlande Finlande Classement album[54] 49
Drapeau de la France France Classement album[52] 1
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Classement album[55] 2
Drapeau de la Grèce Grèce Classement album[56] 19
Drapeau de la Hongrie Hongrie Classement album[57] 1
Drapeau de l'Irlande Irlande Classement album[58] 3
Drapeau de l'Italie Italie Classement album[52] 5
Drapeau du Mexique Mexique Classement album[52] 12
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Classement album[52] 2
Drapeau de la Norvège Norvège Classement album[52] 16
Drapeau de la Pologne Pologne Classement album[59] 26
Drapeau du Portugal Portugal Classement album[52] 5
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud Classement album[60] 1
Drapeau de l'Espagne Espagne Classement album[52] 1
Drapeau de la Suède Suède Classement album[52] 33
Drapeau de la Suisse Suisse Classement album[52] 2
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Classement album[61] 2
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200[53] 70
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard Electronic/Dance Albums[53] 3

Classement de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (2009) Position
Drapeau de l'Australie Australie Classement album[62] 44
Drapeau de la Suisse Suisse Classement album[63] 13
Classement (2010) Position
Drapeau de l'Australie Australie Classement album[64] 39
Europe Top 100 Classement album[65] 5
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Classement album[66] 14
Drapeau du Mexique Mexique Classement album[67] 13
Drapeau de l'Espagne Espagne Classement album[68] 12
Classement (2011) Position
Drapeau de l'Autriche Autriche Classement album[69] 38
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Classement album[70] 84
Drapeau de la Suisse Suisse Classement album[71] 34

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certifications
Drapeau de l'Australie Australie[72] Disque de platine 2 × Platine
Drapeau de l'Autriche Autriche[73] Disque de platine 2 × Platine
Drapeau de la Belgique Belgique[74] Disque de platine 2 × Platine
Drapeau du Canada Canada[75] Disque de platine 2 × Platine
Drapeau de la France France[76] Disque de diamant Diamant
CCG[77] Disque de platine Platine
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[78] 5 * Disque d'or Or
Drapeau de la Hongrie Hongrie[79] Disque de platine Platine
Drapeau de l'Irlande Irlande[80] Disque d'or Or
Drapeau de l'Italie Italie[81] Disque de platine Platine
Drapeau du Mexique Mexique[82] Disque de platine Platine + Disque d'or Or
Drapeau de l'Espagne Espagne[83] Disque de platine Platine
Drapeau de la Suisse Suisse[84] Disque de platine 2 × Platine
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni[85] Disque de platine Platine
Europe[86] Disque de platine Platine

Succession à la première place[modifier | modifier le code]

historique de sortie[modifier | modifier le code]

Édition standard
Pays Date Label Format
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni[87] 24 août 2009 (2009-08-24) Positiva Records CD, digital download
Drapeau du Japon Japon[88] 24 août 2009 (2009-08-24) EMI/SoundTown
Drapeau des États-Unis États-Unis[89] 25 août 2009 (2009-08-25) Astralwerks
One More Love
Pays Date Label Format
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[90] 26 novembre 2010 (2010-11-26) EMI CD, Téléchargement digital
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni[91] 29 novembre 2010 (2010-11-29) Positiva Records
Drapeau des États-Unis États-Unis[92] Astralwerks
Drapeau du Japon Japon[93] 26 janvier 2011 (2011-01-26) EMI/SoundTown

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.allmusic.com//r1626424
  2. David Guetta, "One Love". Billboard.com (2009-08-11). Retrieved on 2011-11-08.
  3. (en) « Music – Album Review – David Guetta: 'One Love' », Digital Spy, (consulté le )
  4. One Love Review | Music Reviews and News. EW.com (2009-08-26). Retrieved on 2011-11-08.
  5. Caroline Sullivan, « David Guetta: One Love », The Guardian, London,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Pop & Hiss », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. David Guetta – One Love | album reviews. musicOMH. Retrieved on 2011-11-08.
  8. Rennie, Andrew. (1999-09-16) NOW Magazine, Music, David Guetta. Nowtoronto.com. Retrieved on 2011-11-08.
  9. David Guetta: One Love < PopMatters. Popmatters.com. Retrieved on 2011-11-08.
  10. Joe Clay, « David Guetta One Love », The Times, London,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (fr) Eric Mandel, « Joachim Garraud: "Jarre est un révolutionnaire" », sur lejdd.fr, (consulté le )
  12. a b c d e et f (fr) Myriam, « David Guetta » [archive du ], sur nightlife-mag.ch, (consulté le )
  13. a et b (fr) Thierry Cadet, « "One Love" sera le nouveau single de David Guetta », sur chartsinfrance.net, mercredi 14 octobre 2009 à 10:00 (consulté le )
  14. a et b (fr) Sébastien Marti, « Toulouse. David Guetta ce soir au Festival Inox », sur ladepeche.fr, 7 mai 2010 à 12:10 (consulté le )
  15. (fr) l'équipe de Ninapeople, « Tout le monde veut David Guetta », sur ninapeople.com, (consulté le )
  16. (fr) « David Guetta : en pourparlers avec Shakira et Dr Dre ! », sur nightlife-mag.ch, 14 septembre 2009 à 09h24 (consulté le )
  17. « Disque en France, les certifications », sur disqueenfrance.com, (consulté le )
  18. (fr) Cortney Harding à New York, « David Guetta: The Billboard Cover Story (article page 3) », sur nightlife-mag.ch, 12 mars 2010 à 5:37 (consulté le )
  19. (fr) Odile de Plas, « Amour, gloire et paillettes », sur lemonde.fr, (consulté le )
  20. (fr) « World Albums Top 40, classement n°37 de l'année 2009 », sur acharts.us, (consulté le )
  21. (fr) « World Singles Top 40, classement n°34 de l'année 2009 », sur acharts.us, (consulté le )
  22. (fr) « World Singles Top 40, classement n°47 de l'année 2009 », sur acharts.us, (consulté le )
  23. (fr) « Binôme de David Guetta, le Malouin Fred Rister a « le bon feeling » », sur www.lavoixdunord.fr, (consulté le )
  24. (fr) Jean-François Arnaud, « Les fortunes de la musique », sur challenges.fr, (consulté le )
  25. (fr) Tyler, « David Guetta • One Love Récap P.31 . 1.300k pour One Love. », sur chartsinfrance.net, 26 avril 2009 à 00:39 (consulté le )
  26. a et b (fr) « David Guetta : Premier Frenchy à faire succomber l'Angleterre, il… s'attaque aux States ! La belle Kelly l'aide bien… », sur purepeople.com, 28 août 2009 à 16:06 (consulté le )
  27. (fr) Charles Decant, « Charts UK : David Guetta ré-écrit l'histoire », sur ozap.com, mardi 25 août 2009 à 16h19 (consulté le )
  28. (fr) Cortney Harding à New York, « David Guetta: The Billboard Cover Story (article page 2) », sur billboard.com, 12 mars 2010 à 5:37 (consulté le )
  29. (fr) « David Guetta de nouveau n°1 des charts britanniques », sur jeanmarcmorandini.com, (consulté le )
  30. (fr) David Guetta, « David Guetta », sur ultramusicfestival.com, (consulté le )
  31. (en) Jim Butler, « Top 100 DJs / 20. Steve Angello », sur djmag.com, (consulté le )
  32. l'album "One love" de David Guetta: mélange d'électro-house et de Hip-Hop
  33. (fr) « David Guetta revient dans les bacs avec ’One More Love’ », sur nightlife-mag.ch, (consulté le )
  34. Luc Lorfèvre, « David Guetta: "Je suis un mec heureux », sur moustique.be, 23 août 2011 à 08h53 (consulté le )
  35. (en) « David et Cathy Guetta au "Zénith" de Paris en 2010 », sur musiqueradio.com (consulté le )
  36. JoKeR, « David Guetta, ambassadeur de DJ Hero en France », sur gamehope.com, 2 octobre 2009 à 18:26:49 (consulté le )
  37. (fr) « DJ Hero : David Guetta au lancement », sur jeuxpo.com (consulté le )
  38. Laurely Birba, « Test DJ Hero 2 », sur jeuxactu.com, jeudi 21 octobre 2010, 9:45 (consulté le )
  39. Test DJ Hero 2
  40. (fr) « David Guetta et Pierre Arditi, ambassadeurs de Sennheiser », sur e-marketing.fr (consulté le )
  41. (fr) Source Olivier Tartart, posté par Eric Madelon, « Binôme de David Guetta, le Malouin Fred Rister a « le bon feeling » », sur ericmadelon.blogspot.com, (consulté le )
  42. « David Guetta featuring Chris Willis, Fergie and LMFAO - Gettin' Over You », sur acharts.us, (consulté le )
  43. (fr) Le blog TV news (TF1), « David Guetta premier en Grande-Bretagne, Jessy Matador classé », sur www.leblogtvnews.com, TF1 (consulté le )
  44. (fr) Sonia Ouadhi, « Kelly Rowland émue par David Guetta », sur musicactu.com, (consulté le )
  45. a et b (en) « billboard article David guetta », sur www.billboard.com
  46. (en) David Guetta, « David Guetta on Last Call with Carson Daly », sur youtube.com, (consulté le )
  47. (en) « David Guetta & Akon 'Wrote Hit Song In One Night' », sur omgmusic.com, 4 janvier 2010 à 12:37 (consulté le )
  48. (fr) Guillaume Torrent, « David Guetta revient à ses premières amours », sur musicactu.com, (consulté le )
  49. « David Guetta featuring Flo Rida and Nicki Minaj - Where Them Girls At », sur acharts.us, (consulté le )
  50. Where Dem Girls At David Guetta feat. Flo Rida & Nicki Minaj]
  51. (en) « Representando a la Industria Argentina de la Música », CAPIF (consulté le )
  52. a b c d e f g h i j k l m n et o (en) « Lescharts: David Guetta – One Love (Album) », Lescharts.com (consulté le )
  53. a b c et d One Love – David Guetta. Billboard.com
  54. « Suomen virallinen lista – »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le ). Ifpi.fi. Retrieved on 2011-11-08.
  55. (en) musicline.de / PhonoNet GmbH, « Chartverfolgung – Guetta,David – One Love », Musicline.de (consulté le )
  56. (en) « Ελληνικό Chart »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Ifpi.gr (consulté le )
  57. (en) « MAHASZ – Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége », mahasz.hu (consulté le )
  58. (en) « IRMA (Irish Charts - Singles, Albums & Compilations) », Irma.ie (consulté le )
  59. (en) « Archiwum OLIS », Olis.onyx.pl (consulté le )
  60. (en) « Radio Sonder Grense », Rsg.co.za (consulté le )
  61. (en) « David Guetta – One Love », Chart Stats (consulté le )
  62. ARIA Top 100 Albums 2008. Aria.com.au. Retrieved on 2011-11-08.
  63. (en) « Swiss Year-End Charts 2009 », Media Control, Hung Medien (consulté le )
  64. ARIA Top 100 Albums 2010. Aria.com.au. Retrieved on 2011-11-08.
  65. European Top 100 Albums. Billboard.com
  66. « http://www.einslive.de/musik/charts/2011/jahresalbumcharts.jsp »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?),
  67. Mexican Top 100 Albums 2010. amprofon.com
  68. TOP 50 ALBUMES 2010 (PDF). promusicae.es
  69. http://oe3.orf.at/charts/stories/albumyear/
  70. « Offizielle Single Top 100 - Musik Charts / MTV Germany », sur mtv.de (consulté le ).
  71. http://hitparade.ch/year.asp?key=2011
  72. certifiaction ARIA
  73. autriche certification
  74. certification belge
  75. certification au canada
  76. certification en France
  77. certification CCG
  78. certification allamande
  79. certification hongroise
  80. certification hongroise
  81. certification italienne
  82. certification mexicaine
  83. certification espagnol
  84. certification suisse
  85. « certification au royaume-Uni »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  86. certification en Europe
  87. (en) « One Love: David Guetta: Amazon.co.uk: Music », Amazon.co.uk (consulté le )
  88. One love / ワン・ラヴ(輸入盤)|EMI Music Japan Shop. Shop.emimusic.jp (2009-08-24). Retrieved on 2011-11-08.
  89. (en) « Amazon.com: One Love: David Guetta: Music », Amazon.com (consulté le )
  90. (en) « One More Love – limitiertes Digipack: David Guetta: Amazon.de: Musik », Amazon.de (consulté le )
  91. (en) « One More Love: David Guetta: Amazon.co.uk: Music », Amazon.co.uk (consulté le )
  92. One More Love: David Guetta: Music. Amazon.com. Retrieved on 2011-11-08.
  93. デヴィッド・ゲッタ :: DAVID GUETTA / SoundTown International. Emimusic.jp. Retrieved on 2011-11-08.

Articles connexes[modifier | modifier le code]