Yeezus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Yeezus

Album de Kanye West
Sortie 18 juin 2013
Enregistré 2012−2013
No Name Hotel, Paris
Studios de la Seine, Paris
Milk Studios, New York
Shangri-La Studio, Malibu
Durée 40:06
Genre Rap, electro
Format CD, téléchargement
Producteur Rick Rubin (exéc.), Kanye West (exéc.), Arca, Daft Punk, Gesaffelstein, The Heatmakerz, Hudson Mohawke, Mike Dean, No I.D., RZA, Symbolyc One, TNGHT, Travi$ Scott, Young Chop, Ackeejuice Rockers, 88-Keys
Label Roc-A-Fella, Def Jam

Albums de Kanye West

Yeezus est le sixième album studio de Kanye West, sorti en 2013. Il est distribué par Def Jam. Après une pause dans sa carrière musicale solo, West a travaillé sur cet opus à travers un développement communautaire l'impliquant lui-même ainsi que d'autres musiciens et producteurs qui contribuent collectivement à sa musique. Les sessions d'enregistrement se sont principalement tenues dans un endroit inconnu à Paris, entre 2010 et 2013. La production est assurée par Kanye West et plusieurs autres producteurs, tels que Jeff Bhasker, RZA, No I.D. et Mike Dean, entre autres. L'album est disponible sur Internet dès le 14 juin 2013, soit 4 jours avant sa sortie officielle. Il se vend à 327 000 exemplaires la première semaine aux États-Unis. Il s'agit cependant du plus mauvais démarrage de la carrière de Kanye West ; de plus, l'album fait une chute historique en deuxième semaine de 80 % à 65 000 exemplaires. Cette chute est due en grande partie à la promo inexistante. Néanmoins, le 12 août, l'album est certifié disque d'or par la RIAA, puis disque de platine le 8 janvier 2014[1].

Genèse de l'album[modifier | modifier le code]

En juillet 2012, le producteur No I.D. déclare qu'il est en train de travailler avec Kanye West sur le sixième album studio de ce dernier et qu'il sortira après Cruel Summer du collectif GOOD Music[2],[3]. S1, The Heatmakerz et Skrillex ont également confirmé leur présence en tant que producteurs sur l'album [4],[5],[6] West a aussi engagé The-Dream et Malik Yusef pour contribuer à l'album[7]. La majorité des pistes de l'album ont été enregistrées à Paris, en France[8]. L'album figure sur la liste des albums les plus attendus de 2013 pour les magazines XXL, Complex Magazine[9] et VH1[10],[11]. Le 25 février 2013, lors d'un concert en France, Kanye annonce qu'il travaille sur son sixième album studio et que ce nouveau disque sera publié dans les prochains mois[12]. Il se dit que Young Chop, Chief Keef, Travi$ Scott, King L, Pusha T auraient également travaillé dans une certaine mesure sur l'album[13]. Il s'est par ailleurs entouré des figures les plus en vogue de la musique électronique française tel que Brodinski, Gesaffelstein et les Daft Punk. On reconnait aisément la patte de ces artistes dans les premiers titres[14].

Le 17 mai 2013, Kanye West dévoile en avant-première la chanson ainsi que le clip du premier single, New Slaves[15]. Le clip de New Slaves est diffusé à travers 66 bâtiments de grandes villes dans le monde (la théorie[Laquelle ?] évoque que le nombre 66 a été choisi en référence aux 66 livres de la Bible) (New York, Miami, Toronto, Chicago, Los Angeles, San Francisco, Sydney, Paris, Berlin, Londres, etc.). Une session de projection est de nouveau organisée le 25 mai dans les villes suivantes : San Diego, Phoenix, Tucson, San Antonio, Austin, Houston (prévue à la base sur 3 angles différents de la chapelle Rothko, elle fut annulé par les autorités car l'autorisation ne fut pas délivrée par la ville) Atlanta, Savannah, Jacksonville, Miami, Baltimore, Philadelphie, Glasgow, Birmingham, Manchester, Oslo, Copenhague, Gand, Zurich, Milan, Cannes, Barcelone et Auckland. Une troisième session est organisée le 14 juin. Si certaines villes ont rediffusé le clip (New York (Brooklyn, Queens), San Diego, Los Angeles, Paris, Sydney, Londres), d'autres villes furent sélectionnées, en majorité aux États-Unis (Oakland, Orange County, Richmond, Hamptons, Dallas, Jersey Shore, Detroit, Milwaukee) mais aussi Dublin, Anvers et Amsterdam en Europe, Melbourne en Australie et pour la première fois en Afrique à Johannesburg.

Le lendemain, le 18 mai, il est annoncé que l'album s'intitule Yeezus et qu'il sortira le 18 juin 2013[16]. Le même jour, il interprète sur le plateau du Saturday Night Live la chanson New Slaves ainsi que Black Skinhead, une toute nouvelle chanson issue de l'album[17]. Le 9 juin, lors du Governor's Ball Music Festival à Randall's Island (ville de New York), il interprète ses deux morceaux déjà connus du public : New Slaves et Black Skinhead ainsi que deux autres extraits inédits, Onsite et I Am A God. Il déclare également lors du concert : « Honnêtement, à ce stade, quand j'écoute la radio, ce n'est plus où je veux être. Honnêtement, à ce stade, je n'en ai rien à foutre de vendre un million de disques. Vous savez avec cet album, on ne sortira pas de singles pour la radio. On n'a pas une grosse campagne NBA ou quelque chose de ce genre. Merde, on n'a même pas fait de couverture ! »[réf. nécessaire]. Le lendemain, le lundi 10 juin, a lieu la première session d'écoute de Yeezus.

Des journalistes (Miss Info et Peter Rosenberg de Hot 97, Elliott Wilson de Rap Radar, Evan Minsker de Pitchfork…) des patrons de labels (Barry Weiss de Def Jam...), des mannequins, son équipe DONDA, des artistes (Jay-Z, Beyoncé, Q-Tip, Timbaland, Joell Ortiz, DJ Khaled, Busta Rhymes…) se sont pressés au Milk Studio dans le Meatpacking District, un quartier de Manhattan situé au sud de Chelsea pour obtenir l'exclusivité. Il déclare avant le début de la session, à propos de la promotion de l'album « J'ai une nouvelle stratégie. Cela s'appelle la non-stratégie »[réf. nécessaire]. Voulant revenir à une musique de meilleure qualité, il déclare également « J'ai le moyen de vendre plus de musique : cela s'appelle faire de la musique de meilleure qualité »[réf. nécessaire]. Pour finir, il s'explique sur le sens du syllogisme 'Yeezus' « West était mon nom d'esclave et Yeezus est mon nom de Dieu »[réf. nécessaire]. En effet, certains noirs américains font références à leurs noms de famille comme à des noms d'esclave car ce sont les noms qui leur ont été donnés par les maîtres de leurs ancêtres arrivés d'Afrique. "God" est une terminologie utilisée par les Five Percenters et popularisée par des rappeurs de New York dans les années 80 et 90. S'ensuit une deuxième session à Bâle en Suisse le 13 juin durant laquelle il interprète New Slaves a cappella. Le 14 juin, Best Buy, 4 jours avant la sortie officielle[Quoi ?], sort l'album dans les rayons. Le soir même, il fuite sur internet. Contrairement à son dernier album solo ainsi que Watch The Throne avec Jay-Z, Yeezus n'aura pas bénéficié d'une protection totale en ne limitant pas le nombre de personnes impliquées pour l'enregistrement. La liste des pistes a fuité le 13 juin, elle est confirmée le lendemain, le 14 juin, par le label Def Jam. La maison de disque, n'ayant pas caché son mécontentement vis-à-vis du piratage de l'album, a décidé de rechercher la personne ayant divulgué Yeezus sur le Net afin d'intenter une action en justice. L'artiste a préféré rester serein.

Critiques[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Score cumulé
SiteNote
Metacritic(84/100)[18]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Billboard(88/100)[19]
The Independent4/5 stars[20]
New York Daily News5/5 stars[21]
Rolling Stone4.5/5 stars[22]
USA Today4/4 stars[23]

Les critiques, globalement bonnes, ont fleuri sur le Web avant même la sortie de l'album. « C'est clairement agressif et brut, même si c'est seulement dans la première partie de l'album. La deuxième partie, honnêtement, sonne beaucoup plus comme le Kanye que l'on connaît : sans filtre, intérieure et drôle », selon la critique du magazine américain Entertainment Weekly.

« Si la provocation doit lui coûter quelques fans, ainsi soit-il car Kanye a ouvertement rejeté l'idée de faire un autre album de hip-hop lisse, précisément parce que c'est ce qu'on attendait de lui », peut-on lire dans The Independent.

Rolling Stone voit Yeezus comme étant « l'album le plus sombre, la musique la plus extrême que Kanye n'a jamais concocté, un album extravagant, abrasif, plein de broyage électro, roué d'un hip-hop minimaliste, de bourdonnements confus et d'engins industriels broyés ».

USA Today ne s'est pas empressé de tarir Yeezus d'éloges : « Personne ne peut dire que West ne nous a pas prévenus. Son nouvel album, Yeezus - qui a fui quatre jours avant la libération prévue du 18 juin - est aussi sombre et abrasif comme les deux premières chansons qu'il a lâchés (New Slaves et Black Skinhead). C'est aussi audacieux et infectieux comme quelque chose qu'il a fait, et demande à être entendu avec haut-parleurs sur le souffle[pas clair]. Caisses électroniques Stark, rejets des lignes de conduite dancehall et lignes de basses menaçantes sous-tendent ses coups de gueule sur la race blanche, le sexe, le mercantilisme et la célébrité. Il vous défie presque de laisser vagabonder votre attention, jetant au hasard, dans le tempo de déplacement des échantillons et des cris gutturaux juste quand vous pensez que vous savez où il se dirige. Au lieu de cela, il a créé une polarisation, un squelette multi-couches qui sera probablement au centre de toutes les discussions pendant tout l'été. »

Selon Billboard, « Yeezus est un mélange de plusieurs genres - new wave, punk, rock, et bien sûr hip-hop. Ceux qui cherchent des sons soul vintage ou même du pur rap du début jusqu'à la fin seront plus que largués plusieurs fois ici. C'est un album avec de nombreuses couches émotionnelles ainsi. Il y a quelques instants, gais, et des réductions sur l'amour avec convoitise. Mais surtout, West est tout simplement fou - en colère contre les opposants, "The Man" censurant son art, et même à son propre statut de célébrité.[pas clair] »

Le , HipHopDX a classé Yeezus parmi les « 25 meilleurs albums de l'année 2013 »[24].

Pochette[modifier | modifier le code]

La pochette initiale est dévoilée le 19 mai sur le site de Kanye West, elle représente un visage en or divisé en deux directions différentes séparant deux faces, l'une allant vers le côté gauche, tête incliné vers le bas, l'autre vers le côté droit tête inclinée vers le haut, sur fond de marbre noir avec un sticker rouge sur le côté droit avec l'inscription Yeezus collé de façon manuelle. La rumeur dit que pour le visage, l'inspiration est venue d'une exposition de George Condo sur des cranes en or[réf. nécessaire]. Hypothèse plausible étant donné qu'il a réalisé les visuels de son précédent album My Beautiful Dark Twisted Fantasy.

En cliquant sur la pochette, la précommande du projet est rendue disponible à ce moment-là sur le site de l'artiste, mais également sur la plateforme de téléchargement légale iTunes mais avec 14 titres non dévoilés possédant chacun la même durée de 3:02 minutes exceptée la dernière piste annoncée d'une durée de 3:01 minutes[25]. Une théorie suppose que les durées des morceaux sont des références à des passages de la Bible. (3:02 faisant référence au verset numéro 3.02 de l'évangile selon Mathieu du Nouveau Testament de la Bible qui disait: "Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche." et 3:01 faisant référence a ce verset "En ce temps-là parut Jean Baptiste, prêchant dans le désert de Judée."[réf. nécessaire]

Elle[précision nécessaire] fut retirée du site 1h après avoir été dévoilée pour des raisons inconnues et après 48h de iTunes après une fuite de la liste initiale des titres sur iTunes UK, dévoilée par un cliché anonyme dévoilant 13 titres avec des featurings tel que Travi$ Scott, Frank Ocean, Jay Electronica, James Blake, Lonnie Chia, Chief Keef, RZA, Mase, Tyler, The Creator et John Legend[26]. Ainsi, il[Qui ?] dévoile le 31 mai une autre pochette, conservant uniquement le sticker collé manuellement en guise de visuel, laissant entrevoir un CD vierge sans pochette. Un visuel définitif est adopté le 10 juin, toujours sans pochette ni couverture, avec un sticker ; Kanye West est crédité du design de l'emballage[27]. Une campagne est organisée le jour même dans les rues de New York pour que les New-Yorkais ajoutent des graffitis sur l'album. Toutes les pochettes réalisées jusqu'ici ont été effectuées par la société de design DONDA.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreAuteur(s)Producteur(s) Durée
1. On SightKanye West, Guy-Manuel de Homem-Christo, Thomas Bangalter, Malik Jones, Che Smith, Elon Rutberg, Cydel Young, Mikey Rodrigues, Mike DeanKanye West, Daft Punk, Mike Dean*, Benji B* 2:36
2. Black SkinheadWest, de Homem-Christo, Bangalter, Jones, Young, Rutberg, Wasalu Muhammad Jaco, Sakiya Sandifer, Dean, Derrick WatkinsKanye West, Daft Punk, Gesaffelstein*, Brodinski*, Dean*, Lupe Fiasco*, No I.D.*, Jack Donoghue*, Noah Goldstein* 3:08
3. I Am a God (featuring God)West, de Homem-Christo, Bangalter, Ross Birchard, Justin Vernon, Jones, Smith, Rutberg, Young, Dean, Watkins, Clifton Bailey, Harvel Hart, Anand Bakshi, Rahul BurmanKanye West, Mike Dean, Daft Punk, Hudson Mohawke* 3:52
4. New SlavesWest, Christopher Breaux Young, Ben Bronfman, Jones, Smith, Rutberg, Sandifer, King L, Dean, Gabor Presser, Anna AdamisKanye West, Bronfman*, Mike Dean*, Travis Scott* Goldstein*, Sham Joseph*, Che Pope* 4:16
5. Hold My LiquorWest, Dean, Vernon, Keith Cozart, Rutberg Smith, Jones, Alejandro Ghersi Young, WatkinsMike Dean, Kanye West, Arca, Goldstein 5:27
6. I'm In ItWest, Vernon, Jeffrey Ethan Campbell, Josh Leary, Jones, Young, Sandifer, Rutberg, Dean, Andre Harris, Jill Scott, Vidal Davis, Carvin Haggins, Kenny LattimoreKanye West, Evian Christ*, Dom Solo*, Goldstein*, Arca* Dean* 3:55
7. Blood On the LeavesWest, Birchard, Rutberg, Jones, Tony Williams, Young, Dean, Lewis AllenKanye West, Hudson Mohawke, Lunice, Carlos Broady* 88-Keys*, Arca*, Dean* 6:00
8. Guilt TripWest, Scott Mescudi, Young, Dean, Larry Griffin Jr., Keith Elam, Kevin Hansford, Dupre Kelly, Chris Martin, Al-Terik Wardrick, Marlon Williams, Terrence Thornton, Tyree PittmanKanye West, S1, Mike Dean, Travis Scott*, Ackeejuice Rockers* 4:04
9. Send It UpKanye West, King L, de Homem-Christo, Bangalter, Ghersi, Mike Lévy, Sandifer, Ab-Liva, Rutberg, Dean, Moses Davis, Colin York, Lowell DunbarWest, Daft Punk, Gesaffelstein*, Brodinski*; Arca*, Dean* 2:58
10. Bound 2West, John Stephens, Charlie Wilson, Pope Rutberg, Young, Jones, Sandifer, Dean, Norman Whiteside, Bob Massey, Robert Dukes, Ronnie SelfKanye West, Pope, Eric Danchick*, Goldstein*, No I.D.*, Mike Dean* 3:49
40:06

Samples[modifier | modifier le code]

Classement hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Classement (2013) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[32] 15
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[33] 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[34] 22
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop)[35] 4
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[36] 22
Drapeau du Canada Canada (Canadian Albums)[37] 1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[38] 1
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[39] 4
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[40] 78
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard 200)[41] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Top R&B/Hip-Hop Albums)[42] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Rap Albums)[43] 1
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[44] 13
Drapeau de la France France (SNEP)[45] 12
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[46] 4
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[47] 40
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[48] 1
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[49] 2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Mega Album Top 100)[50] 16
Drapeau de la République tchèque République tchèque (IFPI)[51] 33
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (Top 40 R&B Albums)[52] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[53] 21
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[54] 6

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Région Date Format Label
Drapeau de l'Australie Australie[55] CD Roc-A-Fella Records, Def Jam
Drapeau des États-Unis États-Unis CD, téléchargement
Drapeau de la France France[56] CD

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. RIAA - Gold & Pltinum Searchable Database, RIAA, consulté le 5 novembre 2017.
  2. 07/05/2012 23:19:08, « Kanye West To Drop Solo LP After G.O.O.D.'s Cruel Summer - Music, Celebrity, Artist News », MTV.com, (consulté le 31 janvier 2013)
  3. « Kanye West to Drop Sixth Solo Album After G.O.O.D. Music Release - Music News - Fuse », Fuse.tv, (consulté le 31 janvier 2013)
  4. Sean Ryon, « S1 Reveals Production For Kanye West's New Solo Album | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHop DX, (consulté le 31 janvier 2013)
  5. « Skrillex to Be Featured on New Kanye West Album », Billboard, (consulté le 31 janvier 2013)
  6. Jake Paine, « The Heatmakerz Confirm Track On Kanye West's Next Album | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHop DX, (consulté le 3 mai 2013)
  7. Sean Ryon, « Kanye West Enlists The-Dream, Malik Yusef For New Solo Album | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHop DX, (consulté le 3 mai 2013)
  8. Steven J. Horowitz, « Kanye West Closes London Show By Screaming & Throwing Microphone | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHop DX, (consulté le 3 mai 2013)
  9. « 2. Kanye West, TBA — The 50 Most Anticipated Albums of 2013 », Complex, (consulté le 3 mai 2013)
  10. Mark Graham, « VH1′s 13 Most Anticipated Albums Of 2013 – | VH1 Tuner », Vh1.com, (consulté le 3 mai 2013)
  11. « XXL Presents... The 35 Most Anticipated Albums of 2013 - Page 8 of 8 - XXL », Xxlmag.com, (consulté le 3 mai 2013)
  12. Roman Cooper, « Kanye West Rants Again, Confirms New Material | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales », HipHop DX, (consulté le 3 mai 2013)
  13. « Here Are the Artists Working on Kanye West's Next Album So Far - XXL », Xxlmag.com, (consulté le 3 mai 2013)
  14. « Brodinski : "Kanye est le seul qui puisse changer la donne" (interview exclusive) », tsugi.fr,
  15. http://www.complex.com/music/2013/05/kanye-west-is-premiering-his-new-single-tonight
  16. http://www.rap-up.com/2013/05/18/kanye-west-to-release-new-album-yeezus-on-june-18/
  17. http://www.mtv.com/news/articles/1707623/kanye-west-saturday-night-live-yeezus.jhtml
  18. « Kanye West - Yeezus score », sur Metacritic (consulté le 19 juin 2017)
  19. « Kanye West, 'Yeezus': Track-by-Track review », sur Billboard, Los Angeles (consulté le 15 juin 2013)
  20. Phull, Hardeep, « Album review: Kanye West's Yeezus is not as absurdly grandiose as his previous records », The Independent, London, (consulté le 14 juin 2013)
  21. Farner, Jon, « 'Yeezus' finds Kanye West in a dark, but creative mood », New York Daily News, (consulté le 14 juin 2013)
  22. Dolan, Jon, « Review: Kanye West, 'Yeezus' », Rolling Stone, New York, (consulté le 14 juin 2013)
  23. Jones, Steve, « 'Yeezus' finds Kanye West in a dark, but creative mood », USA Today, McLean, (consulté le 14 juin 2013)
  24. (en) « HipHopDX's Top 25 Albums of 2013 », HipHopDX (consulté le 31 décembre 2013)
  25. (en)« Update: Kanye's Yeezus Listing Removed From iTunes », Pitchfork, (consulté le 18 septembre 2013)
  26. http://elitedaily.com/music/music-news/photo-of-alleged-kanye-west-yeezus-tracklist-surfaces/
  27. (en) « Can Kanye's invisible Yeezus artwork still nab a best package Grammy ? », sur mtv.com, (consulté le 25 août 2017).
  28. « Chaos over Kanye's album », New York Post,‎ (lire en ligne)
  29. a, b, c, d, e et f Notes et crédits de l'album à l'arrière de la pochette - Yeezus (2013), Def Jam
  30. Minsker, Evan, « Kanye Confirms Daft Punk, Justin Vernon, TNGHT, Chief Keef, Rick Rubin Worked on Yeezus », Pitchfork, (consulté le 11 juin 2013)
  31. Montgomery, James, « Who's Kanye West Sampling In Retro Yeezus Preview? », MTV News. MTV, (consulté le 11 juin 2013)
  32. (de) Charts.de – West,Kanye – Yeezus. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH. Consulté le 31 juillet 2013.
  33. (en) Australian-charts.com – Kanye West – Yeezus. ARIA Top 50 album. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  34. (de) Austriancharts.at – Kanye West – Yeezus. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  35. (nl) Ultratop.be – Kanye West – Yeezus. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 31 juillet 2013.
  36. Ultratop.be – Kanye West – Yeezus. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 31 juillet 2013.
  37. (en) Kanye West - Chart history – Billboard. Canadian Albums Chart. Prometheus Global Media. Consulté le 31 juillet 2013.
  38. (da) Danishcharts.com – Kanye West – Yeezus. Tracklisten. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  39. (en) Archive Chart. Top 40 Scottish Albums. The Official Charts Company. Consulté le 31 juillet 2013.
  40. (en) Spanishcharts.com – Kanye West – Yeezus. Top 100 álbumes. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  41. (en) Kanye West - Chart history – Billboard. Billboard 200. Prometheus Global Media. Consulté le 31 juillet 2013.
  42. (en) Kanye West - Chart history – Billboard. Billboard Top R&B/Hip-Hop Albums. Prometheus Global Media. Consulté le 31 juillet 2013.
  43. (en) Kanye West - Chart history – Billboard. Billboard Rap Albums. Prometheus Global Media. Consulté le 31 juillet 2013.
  44. (fi) Finnishcharts.com – Kanye West – Yeezus. Suomen virallinen lista. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  45. Lescharts.com – Kanye West – Yeezus. SNEP. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  46. (en) GfK Chart-Track. Irish Albums Chart. Irish Recorded Music Association. Consulté le 31 juillet 2013.
  47. (en) Italiancharts.com – Kanye West – Yeezus. FIMI. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  48. (en) Charts.org.nz – Kanye West – Yeezus. RIANZ. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  49. (en) Norwegiancharts.com – Kanye West – Yeezus. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  50. (nl) Dutchcharts.nl – Kanye West – Yeezus. Mega Album Top 100. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  51. (cs) ČNS IFPI. Note: Insérer annéesemaine dans la liste déroulante. Hitparáda – Albums Top100 Oficiální. IFPI Czech Republic. Consulté le 31 juillet 2013.
  52. (en) Archive Chart. Top 40 R&B Albums. The Official Charts Company. Consulté le 31 juillet 2013.
  53. (en) Swedishcharts.com – Kanye West – Yeezus. Sverigetopplistan. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  54. (en) Swisscharts.com – Kanye West – Yeezus. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 31 juillet 2013.
  55. « Yeezus – West, Kanye », JB Hi-Fi (consulté le 14 juin 2013)
  56. Yeezus de Kanye West - Amazon.fr