Tammi Terrell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tammi Terrell
Description de cette image, également commentée ci-après
Tammi Terrell en 1968.
Informations générales
Surnom Tammy Montgomery
Nom de naissance Thomasina Winifred Montgomery
Naissance
Philadelphie (États-Unis)
Décès (à 24 ans)
Philadelphie (États-Unis)
Activité principale Chanteuse
Genre musical Rhythm and blues, musique soul
Années actives 1961 - 1970
Labels Scepter Records
Try Me Records
Checker Records
Motown

Tammi Terrell, née Thomasina Winifred Montgomery le à Philadelphie et morte prématurément le dans la même ville, est une chanteuse soul américaine, connue pour ses duos avec Marvin Gaye.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Tammy est la fille de Thomas Harper Montgomery[1], un coiffeur et de Jennie Bearian, Graham, Montgomery[2], une actrice[3].

La vocation musicale[modifier | modifier le code]

À huit ans, Tammy décide de devenir une star après avoir vu des spectacles à Uptown Theater (Philadelphia) (en)[4]. Elle apprend le piano, le chant et la danse ce qui lui permet de produire sur scène dès l'âge de 11 ans à l'Earle Theater de Philadelphie[3]. Elle devient une proche de Lola Fafana et de Judith Jamison (en)[5],[6].

Cursus scolaire[modifier | modifier le code]

Après ses études secondaires à la Germantown High School (Philadelphia) (en), elle est acceptée à l'université de Pennsylvanie en classe préparatoire de psychologie, mais elle abandonne ses études au bout de deux ans pour se consacrer à sa carrière de chanteuse[7],[8],[9].

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière de chanteuse en se produisant sur de petites scènes locales dès l'âge de treize ans.

En 1960, le producteur Luther Dixon la remarque et lui fait signer en 1961, un contrat chez Scepter Records sous le nom de « Tammy Montgomery »[10]. Elle y publie ses premiers singles If You See Bill en 1961, suivi de The Voice of Experience en 1962[11].

Repérée par James Brown, elle enregistre sous son label Try Me Record puis en 1964 pour Checker Records. Un an plus tard, elle entre dans le célèbre label Motown.

Elle atteint le top 30 du Rhythm and Blues avec des titres comme I can't believe you love me et Come and see me[12].

Marvin Gaye & Tammi Terrell[modifier | modifier le code]

En 1967, elle se fait connaître du grand public grâce à ses duos avec Marvin Gaye : Ain't Nothing like real thing, Ain't No Mountain High Enough et You're all I need to get by.

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1965, elle épouse le boxeur Ernie Terrell, le frère de la chanteuse Jean Terrell (en)[13],[14].

Le , au beau milieu d'un concert, donné au Hampden–Sydney College (en) en Virginie, elle s'effondre dans les bras de Marvin Gaye. Elle est transférée à l'hôpital, où on lui diagnostique une tumeur maligne du cerveau[15],[16]. Dès lors, sa santé ne cesse de se détériorer, elle subit six opérations chirurgicales, en vain, le , Tammy, décède des suites de son cancer du cerveau au Graduate Hospital de Philadelphie[9].

Après ses funérailles célébrées à la Janes United Methodist Church (congrégation afro-américaine)[17],[18] de Philadelphie[19], Tammy Montgomery est inhumée au Cimetière de Mount Lawn de Sharon Hill dans le comté de Delaware en Pennsylvanie, aux côtés de ses parents[20].

Discographie (sélection)[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Avec Marvin Gaye[modifier | modifier le code]

  • 1967 : United
  • 1968 : You're All I Need (6 des 12 chansons étaient des chansons existantes solo de Tammi Terrell)
  • 1969 : Easy
  • 1970 : Marvin Gaye and Tammi Terrell's Greatest Hits (posthume)
  • 2001 : The Complete Duets (compilation d’United, de You're All I Need et d’Easy)

Solo[modifier | modifier le code]

  • 1967 : The Early Show (Wand LP, face A : Tammi Terrell, face B : Chuck Jackson)
  • 1969 : Irresistible
  • 2001 : The Essential Collection (posthume)

Singles[modifier | modifier le code]

Avec Marvin Gaye[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Ain't No Mountain High Enough
  • 1967 : Your Precious Love
  • 1967 : If I Could Build My Whole World Around You
  • 1968 : If This World Were Mine
  • 1968 : Ain't Nothing Like the Real Thing
  • 1968 : You're All I Need to Get By
  • 1968 : Keep On Lovin' Me Honey
  • 1969 : You Ain't Livin' Till You're Lovin’
  • 1969 : Good Lovin' Ain't Easy to Come By (crédité comme Tammi Terrell, mais chanté par Valerie Simpson)
  • 1969 : What You Gave Me (crédité comme Tammi Terrell, mais chanté par Valerie Simpson)
  • 1969 : The Onion Song (crédité comme Tammi Terrell, mais chanté par Valerie Simpson)
  • 1970 : California Soul (crédité comme Tammi Terrell, mais chanté par Valerie Simpson)

Solo[modifier | modifier le code]

  • 1963 : I Cried (comme Tammi Montgomery)
  • 1966 : I Can't Believe You Love Me
  • 1966 : Come On and See Me
  • 1967 : What a Good Man He Is
  • 1969 : This Old Heart Of Mine (Is Weak For You)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ludie Montgomery, My Sister Tommie: the Real Tammi Terrell, 2005. (ISBN 1-904408-16-8)
  • (en) David Ritz, Divided Soul: the Life of Marvin Gaye, édition 2003. (ISBN 0-306-81191-X)
  • (en) Susan Whitall, For the Record: Women of Motown, 1998. (ISBN 0-380-79379-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Thomas Harper Montgomery », sur Find a Grave
  2. (en-US) « Jennie Bearian Graham Montgomery », sur Find a Grave
  3. a et b (en-US) « Tammi Terrell | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 22 février 2020)
  4. « Tammi Terrell Biography - Missing a Magnetic R&B Romancer », sur www.soullyoldies.com (consulté le 22 février 2020)
  5. (en) « Judith Jamison | American dancer », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 22 février 2020)
  6. (en-US) « Tammi Terrell », sur Philadelphia Music Alliance (consulté le 22 février 2020)
  7. (en-US) « Avengers in Time: 1970, Deaths: American singer Tammi Terrell dies aged 24 », sur Avengers in Time, (consulté le 22 février 2020)
  8. « Tammi Terrell », sur www.nndb.com (consulté le 22 février 2020)
  9. a et b (en-US) « Tammi Terrell, Singer, Dies at 24 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 22 février 2020)
  10. (en-US) Daniel Tulino, « Tammi Terrell (1945-1970) • », sur Black Past, (consulté le 22 février 2020)
  11. (en-US) « Tammi Terrell discography », sur Rate Your Music (consulté le 22 février 2020)
  12. « Terrell, Tammi (1946–1970) | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 22 février 2020)
  13. (en-US) « Tammi Terrell Biography », sur OLDIES.com (consulté le 22 février 2020)
  14. (en-GB) Michael Carlson, « Ernie Terrell obituary », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 22 février 2020)
  15. (en-US) Paul Sexton, « Motown's Tragic, Terrific Tammi Terrell | uDiscover », sur uDiscover Music, (consulté le 22 février 2020)
  16. (en) History com Editors, « Motown soul singer Tammi Terrell dies », sur HISTORY (consulté le 22 février 2020)
  17. (en-US) « Janes Memorial United Methodist Church | Pennsylvania Area Al-Anon » (consulté le 22 février 2020)
  18. (en-US) « Janes United Methodist Church », sur janesumc (consulté le 22 février 2020)
  19. (en-US) Johnson Publishing Company, Jet, Johnson Publishing Company, (lire en ligne)
  20. (en-US) « Tammi Terrell », sur Find a Grave

Liens externes[modifier | modifier le code]