Jhené Aiko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jhené Aiko
Description de cette image, également commentée ci-après
Jhené Aiko
Informations générales
Nom de naissance Jhené Aiko Efuru Chilombo
Naissance (32 ans)
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Auteure-compositrice-interprète
Genre musical RnB contemporain, Neo soul
Instruments Voix
Années actives Depuis 2002
Labels Def Jam
Site officiel http://jheneaiko.com/

Jhené Aiko, de son nom complet Jhené Aiko Efuru Chilombo, née le à Los Angeles, en Californie, est une auteure-compositrice-interprète américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Jhené Aiko[1] est née et a vécu à Los Angeles. Elle est la fille de Christina Yamamoto, d'ascendance nippo-hispanique et du Dr Karamo Chilombo, un pédiatre (de son vrai nom, Gregory Wycliff Barnes) d'ascendance afro-américaine, amérindienne (Yaqui, Choctaw, Cherokee), et juif allemand[1]. Elle a aussi des ascendances françaises.

À ses 4 ans elle est traumatisée par les violences policières infligées contre Rodney King et par les émeutes qui s'en sont suivies[2]. Victimes de moqueries à caractère raciste, ses parents décident de la scolariser à la maison.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Baigné depuis toute petite dans la musique, elle signe son premier contrat avec Epic/TUG à seulement 12 ans et a demandé vers 16 ans à renoncer à son contrat de se retirer pour achever ses études secondaires[3]. Selon elle, cela lui a permis d'échapper au monde d'Hollywood afin d'acquérir sa propre expérience du vrai monde.

Elle a commencé sa carrière notamment en contribuant aux accompagnements vocaux de plusieurs morceaux du groupe R’n’B B2K[4]. À ce moment même elle était connue pour être la prétendue « cousine de Lil Fizz », membre des B2K. Ce fut finalement une opération de marketing suggérée par Sony et Epic Records afin de promouvoir Aiko à travers B2K parce qu'ils étaient très proches[5].

Le , alors âgée de 20 ans, Jhéné Aiko, enceinte de O'Ryan, artiste et frère cadet du chanteur Omarion, donne naissance à sa fille Namiko Grandberry. Sa carrière vit un regain de popularité en 2013, grâce à sa collaboration avec l'artiste canadien Drake sur le titre From Time, présent sur l'album Nothing Was The Same. Elle est, par ailleurs, présente sur la tournée lancée par ce dernier.

En , Jhéné Aiko est victime d'un accident de voiture. Elle s'en sort avec de légères contusions et un poignet cassé[6].

Le , son opus tiré de l'EP Sail Out "The Worst"[7], passe de troisième à premier sur Mainstream R&B / Hip-Hop Airplay. Avec cette réalisation, Jhéné Aiko est devenue la première artiste féminine à se classer au premier rang avec un premier single depuis que Jazmine Sullivan a atteint le même exploit avec "Need U Bad" en 2008. "The Worst" est également passé de quarante-septième à quarante-troisième sur le Billboard Hot 100 devenant la première sortie solo de Jhéné Aiko à atteindre ce rang dans les charts. La chanson a également culminé au  rang onze sur le US Hot R&B / Hip-Hop Songs en 2014[8]. Elle tourne sous la houlette du réalisateur Lawrence Lamont pour le clip de The Worst.

Le , elle dévoile son projet commun avec le rappeur Big Sean intitulé Tweenty88. Un album dont les mélodies abordent les joies et dérives d'un couple auto-destructeur. Suite à la sortie de l'album Twenty88, Jhené Aiko et Big Sean entretiennent une relation amicale mais Jhéné Aiko dément les rumeurs de couple avec le rappeur[9]. En , Ils échangent un baiser sur scène dans le cadre de leur représentations.

Vie Privée[modifier | modifier le code]

Le , son frère Miyagi meurt d'un cancer[10].

Elle a deux sœurs aînées, prénommées Miyoko et Jamila, qui étaient membres du groupe R&B Gyrl et ont fait une tournée avec Immature.

En 2014, elle épouse le producteur Dot da Genius (en), ils divorcent en 2016[11].

De 2016 jusqu'à début 2019, elle fut en couple avec le rappeur Big Sean[12],[13]. Elle est de nouveau en couple avec ce dernier depuis fin 2019.

Elle dit avoir été influencée par Aaliyah et Beyoncé et India.Arie[14].

Elle a collaboré avec différents artistes tels que Lil Wayne, Big Sean, Kendrick Lamar, Kanye West, Schoolboy Q, Childish Gambino, Omarion, Common, Donald Glover ou encore Chris Brown[4],[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Jhené Aiko age, hometown, biography », sur Last.fm (consulté le 24 août 2019)
  2. (en-US) Dozie Nze, « Jhene Aiko - Bio, Ethnicity, Age, Married, Husband, Daughter, Siblings, Parents », sur Answers Africa, (consulté le 24 août 2019)
  3. (en-US) « Who is Jhené Aiko? Everything You Need to Know », sur www.thefamouspeople.com (consulté le 24 août 2019)
  4. a et b (en-US) « Jhené Aiko | Biography & History », sur AllMusic (consulté le 24 août 2019)
  5. (en-US) « Jhene Aiko Biography », sur Short Biography, (consulté le 24 août 2019)
  6. Leya dit, « Jhene Aiko victime d’un accident de voiture » (consulté le 7 mars 2017)
  7. (en-US) « Jhene Aiko », sur Articlebio (consulté le 24 août 2019)
  8. a et b « Jhene Aiko Shines at No. 1 on Top R&B/Hip-Hop Albums », sur Billboard (consulté le 24 août 2019)
  9. « Jhene Aiko Denies Big Sean Cheating Rumors | Billboard News », sur Billboard (consulté le 24 août 2019)
  10. (en-US) « Jhene Aiko: Healing Through The Arts », sur Black Music Scholar, (consulté le 24 août 2019)
  11. « JHENE AIKO divorce! », Soul-addict.com,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mars 2017)
  12. Jérémie Leger, « Big Sean lance une pique à son ex Jhene Aiko sur son propre single », sur Hip Hop Corner, (consulté le 4 janvier 2020)
  13. « Jhene Aiko confirme sa rupture Big Sean | Radio One FM » (consulté le 4 janvier 2020)
  14. « Biographie de Jhené Aiko », sur Universal Music France (consulté le 24 août 2019)
  15. (en) « Learn about Jhene Aiko », sur Famous Birthdays (consulté le 24 août 2019)
  16. (en) « The Vixen Q And A: Jhene Aíko Talks 'Sailing Soul(s),' Explains Relationship With B2K & Chris Stokes + Plots To Save The World », sur Vibe, (consulté le 24 août 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]