Wale (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wale
Description de cette image, également commentée ci-après

Wale en concert à l'Université de Georgetown en 2010.

Informations générales
Surnom Wale
Nom de naissance Olubowale Akintimehin Victor
Naissance (31 ans)
Washington, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, hip-hop underground, hip-hop alternatif, rap hardcore
Instruments Voix
Années actives Depuis 2006
Labels Allido, Interscope, Maybach Music, Roc Nation
Site officiel walemusic.com

Wale, de son vrai nom Olubowale Akintimehin Victor, né le à Washington, est un rappeur américain. Il se popularise en 2006, à la publication de sa chanson Dig Dug (Shake It) dans sa ville natale. Le producteur Mark Ronson découvre Wale en 2006 et le signe au label Allido Records en 2007. Signé à ce label, Wale publie plusieurs mixtapes, et apparaît sur des chaînes nationales comme MTV et sur des magazines afro-américains. Une chanson intitulée Ridin' in That Black Joint est incluse dans la bande-son du jeu vidéo Saints Row 2 publié en 2008.

En 2008, Wale signe un contrat de $1,3 million avec Interscope Records, et publie son premier album Attention Deficit en 2009 qui contient les singles Chillin, Pretty Girls et World Tour. L'album, malgré des ventes médiocres, est généralement bien accueilli par la presse spécialisée. En début 2011, Wale signe avec Maybach Music Group de Rick Ross, dans lequel les membres participent à une compilation, Self Made Vol. 1, publiée le 23 mai 2011. Son deuxième album, Ambition est publié le , suivi d'un troisième album, The Gifted, le  ; ce dernier débute premier au Billboard 200. Son second album numéro un au Billboard est The Album About Nothing, publié le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et débuts (1984–2007)[modifier | modifier le code]

Wale, d'origine américano-nigériane, est né Olubowale Victor Akintimehin le à Northwest (Washington D.C.)[1]. Ses parents sont d'origines Yoruba du sud-ouest du Nigeria, qui ont immigré vers les États-Unis depuis l'Autriche en 1979. La famille de Wale réside d'abord à Northwest, Washington, D.C., avant d'emménager dans le comté de Montgomery, Maryland, lorsque Wale est âgé de 10 ans. Il étudie à la Quince Orchard High School de Gaithersburg en 2002, puis emménage à Largo (Maryland)[2] dans le comté de Prince George. Wale étudie aussi à la Robert Morris University et à la Virginia State University, puis est transféré à la Bowie State University mais arrête ses études[3],[1]. L'amour de Wale pour le football américain et les Washington Redskins mènent à des rumeurs selon lesquelles il se serait fait tatouer Chris Cooley[4]. Il est le cousin de l'acteur Gbenga Akinnagbe, mieux connu dans son rôle de Chris Partlow dans l'émission The Wire.

La première chanson de Wale s'intitule Rhyme of the Century. Il s'agit de sa première chanson jouée sur une chaîne de radio locale. Il est cité dans la colonne Unsigned Hype du magazine The Source en 2006. Il signe à un label local appelé Studio 43 la même année. Dig Dug (Shake It) se popularise à Washington, D.C., dans le Maryland, et en Virginie, et inspire Ronald « Dig Dug » Dixon, percussionniste du groupe de go-go Northeast Groovers[3]. En juillet 2006, Wale se représente en Daniel Weisman, un ancien DJ et promoteur[5]. Weisman entend parler du rappeur par l'un de ses amis à Washington, D.C., et décide de le contacter sur Myspace[5]. En septembre 2006, après la publication d'un single axé go-go, Breakdown, repris du titre Sexy Girl de Huck-a-Bucks et cité par The Washington Post[6], Wale publie un single non-go-go, Uptown Roamers. Le 14 septembre 2006, Uptown Roamers est diffusé sur XM Radio Channel 66 et joué deux fois dans la journée. La chanson Breakdown de Wale est incluse dans le jeu vidéo Madden NFL 2009.

Wale remporte un prix dans la catégorie « percée musicale de l'année » aux Go-Go Awards de novembre 2006[7]. Le 15 décembre, Nick « Catchdubs » Barat du magazine The Fader rend visite à Wale pour un entretien et une séance photo pour la couverture de mars 2007 du magazine[8].

Engouement national et signature (2007–2009)[modifier | modifier le code]

En janvier 2007, Wale publie un nouveau single à la radio intitulé Good Girls, produit par Gerard Thomas et Demario Bridges pour TeamMusicGroup. Wale participe par la suite au remix de Mark Ronson du titre Smile de Lily Allen[9] ainsi qu'à la tournée britannique de Ronson pour son deuxième album Version[10],[11]. En juin 2007, Wale signe un contrat de production au label Allido Records de Ronson[3].

En mai 2010, Wale annule sa participation au DC Black Pride, un événement annuelle de la gay pride noire. Dans un e-mail envoyé par le manager de Wale, il affirme n'avoir aucun problème avec cet événement. Il annonce, le 28 mai 2010, participer à l'événement gratuitement[12]. Wale publie sa troisième mixtape, 100 Miles & Running, le 11 juillet 2007 en téléchargement libre sur sa page Myspace. La mixtape fait participer Mark Ronson, Daniel Merriweather, Amy Winehouse, et Lily Allen. Avec Ronson, Wale joue W. A. L. E. D. A. N. C. E., un remix du titre D.A.N.C.E. du groupe Justice issu de la mixtape 100 Miles de Wale, aux MTV Video Music Awards de Las Vegas, dans le Nevada[13]. The Washington Post mentionne Wale en prmeière page dans son édition du 21 octobre 2007[1].

En mars 2008, Wale signe une joint venture avec Allido Records et Interscope, rejoignant ainsi Rhymefest et Daniel Merriweather[14]. Epic Records, Atlantic Records, et Def Jam signeront également avec Wale[3]. Le 30 mai, Wale publie sa quatrième mixtape, The Mixtape About Nothing, produite par l'équipe de production Best Kept Secret[15]. Wale explique s'être inspiré de Seinfeld pour The Mixtape About Nothing : « le 'dialogue honnête' de la série reflète son style lyrique, qui fait souvent référence à la culture pop et à la politique[16]. » Après avoir signé au label Interscope, Wale se lance dans l'enregistrement de son premier album : il annonce à la Washington Post Company, une chanson avec Chrisette Michele intitulée Shades[17]. Wale participe également au single de DJ Greg Street Dope Boys qui reprend la chanson homonyme de T.R.O.Y. avec Lupe Fiasco et Kardinal Offishall[18]. Le rappeur Young Chris du duo Young Gunz prévoit également collaborer sur une mixtape avec Wale[19].

Le 19 juin 2009, Wale publie sa cinquième mixtape, Back to the Feature, qui contient onze chansons produites par 9th Wonder, et qui fait notamment participer Mark Ronson[20]. Le titre de l'album, inspiré du film Retour vers le futur (Back to the Future), fait référence au nombre d'artistes qui se joignent à Wale comme K'naan, Tamere Guess, Talib Kweli, Joell Ortiz, Beanie Sigel, Curren$y, J. Cole et Bun B[21]. La mixtape est bien accueillie au magazine Vibe[21], et sur le site Pitchfork Media[22].

Attention Deficit (2009–2010)[modifier | modifier le code]

Le 10 novembre 2009, le premier album de Wale, Attention Deficit, est bien accueilli par la presse spécialisée. Metacritic attribue une moyenne de 77 % sur 21 critiques[23]. Il débute 21e du Billboard 200 et se vend à 28 000 exemplaires la première semaine. Daniel Weisman, manager de Wale, explique qu'Interscope n'a pas assez vendu d'exemplaires de l'album[24]. Le premier single issu d'Attention Deficit s'intitule Chillin, en featuring avec Lady Gaga, et suit de Pretty Girls avec Gucci Mane et Weensey , et de World Tour avec Jazmine Sullivan. L'album fait également participer Pharrell, Bun B, Chrisette Michele, K'Naan, Marsha Ambrosius, J. Cole et Melanie Fiona[25].

En mars 2010, Wale annonce une tournée avec K'Naan sur la côte ouest des États-Unis, qui commence en mars à New York[26]. Wale annonce être en studio avec Gucci Mane, Waka Flocka Flame, Roscoe Dash, Sean Garrett, et Drumma Boy. Le 3 août 2010, Wale publie sa sixième mixtape, More About Nothing par DJ Omega, une suite de la mixtape à succès The Mixtape About Nothing au label The Board Administration[27] – un label indépendant cofondé avec Le'Greg O. Harrison. More About Nothing est téléchargée plus de 100 000 fois en 90 minutes[28].

MMG et Ambition (2011)[modifier | modifier le code]

Wale avec Black Cobain sur scène à Washington, D.C. en 2011.

Le 5 février 2011, pendant les festivités du Super Bowl XLV, Wale annonce sa signature chez Maybach Music Group de Rick Ross[29]. Le 6 mai 2011, Wale annonce chez MTV la publication potentielle de deux nouveaux albums en 2011. Plus tard le même mois, il confirme la pré-production de Ambition, son deuxième album, prévu chez Maybach et Warner Music Groups. L'album est énormément promu par la mixtape The Eleven One Eleven Theory publié par le label de Wale, The Board Administration. The Eleven One Eleven Theory est publiée le sur Life and Times, et dédiée au million d'abonnés sur le compte Twitter de Wale[30]. Wale est le premier artiste à faire officiellement planter la plateforme de partages Hulkshare[31].

Le 7 septembre 2011, Wale annonce une tournée de 32 dates appelées The Ambition Tour, lancée le 2 octobre 2011 à Minneapolis, Minnesota, jusqu'au décembre 2011[32]. Black Cobain, de The Board Administration, est le groupe officiel d'ouverture pour chaque date ; la tournée fait également participer Rick Ross, Meek Mill, Pusha T, J. Cole, Big Sean, et Miguel[33]. La tournée est organisée par NUE Agency[33]. Le 28 septembre 2011, Wale révèle que Ambition est terminé, publie le single Lotus Flower Bomb, en featuring avec Miguel sur Twitter[34]. Le 29 septembre 2011, Funk Master Flex commence la chanson Tats on my Arms de Wale avec Rick Ross[35]. Le lendemain, Wale publie la couverture de l'album Ambition[36]. Le 14 octobre 2011, Wale publie le single Focused, en featuring avec Kid Cudi.[37]. La liste des titres officielles de Ambition contient 15 chansons[38]. The Board Administration lance une robuste campagne publicitaire pour la promotion de Ambition[39].

L'album debute deuxième au Billboard 200, avec 162 600 exemplaires vendus la première semaine[40]. L'album reçoit un accueil mitigé de la presse spécialisée, dont un négatif par le Washington City Paper[41]. Cependant, l'album compte une moyenne générale favorable de 69 % sur Metacritic[42].

The Gifted et The Album About Nothing (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Le 25 novembre 2011, peu après la publication de l'album Ambition, Wale annonce sur Twitter le début des enregistrements de son troisième album[43]. Lors d'un entretien avec UpVenue en janvier 2012, Wale confirme le troisième album[44]. Il participe à l'album de Maybach Music Group Self Made II. Wale publie la mixtape Folarin le 24 décembre 2012 par DJ Clark Kent[45]. Il publie une bande-annonce de Folarin le 6 décembre 2012[46]. La mixtape fait participer Rick Ross, 2 Chainz, Scarface, Nipsey Hussle, French Montana, Tiara Thomas, Lightshow, et Trinidad James. Elle est produite par Hit-Boy, Jake One, Cardo, Diplo, Beat Billionaire et Rico Love[46]. En décembre 2012, Wale annonce un album go-go : {{citation|Je veux faire l'album pour moi. C'est la deuxième fois que je le dis, mais je vais faire un album go-go après mon album. Et quand je dis go-go, je dis pas go-go mielleux. Ca sera séquencé. Je rapperai sûrement sur 40 pour cent de l'album[47]. Wale publie Sight of the Sun, un remix de la chanson homonyme de Fun.[48].

Le 9 septembre 2014, Wale publie le premier single de l'album The Album About Nothing intitulé The Body en featuring avec Jeremih[49]. Le 17 novembre 2014, Wale annonce une tournée de 31 dates appelée Simply Nothing Tour pour la promotion de son album The Album About Nothing[50]. Le 24 décembre 2014, Wale publie la mixtape Festivus qui fait notamment participer Chance The Rapper, A$AP Ferg et Pusha T.

Le 31 mars 2015, Wale publie son quatrième album The Album About Nothing, qui fait notamment participer Jerry Seinfeld, J. Cole, Usher, et SZA[51]. Il est classé premier au classement américain[52]. Il est ensuite annoncé que Wale sera producteur exécutif du prochain album collaboratif de Maybach Music Group, Self Made 4[53].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Paint a Picture
  • 2006 : Hate Is the New Love
  • 2007 : 100 Miles & Running
  • 2008 : The Mixtape About Nothing
  • 2009 : Back to the Feature
  • 2010 : More About Nothing
  • 2011 : The Eleven One Eleven Theory
  • 2012 : Folarin

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Nigeria Entertainment Awards, « meilleur artiste international » – récompensé[54]
  • 2010 : BET Hip Hop Awards, « meilleur nouvel artiste » – nommé[55]
  • 2010 : BET Hip Hop Awards, « Best Club Banger » – récompensé[56]
  • 2012 : BET Hip Hop Awards, « meilleure vidéo » pour Lotus Flower Bomb – nommé[57]
  • 2013 : Grammy Awards, « meilleure chanson rap » – nommé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Teresa Wiltz, « The Great Rap Hope », The Washington Post,‎ (consulté le 25 novembre 2009).
  2. (en) John Burgess Everett, « The DMV (District of Columbia, Maryland, Virginia) finds its voice », The Gazette,‎ (consulté le 26 novembre 2009).
  3. a, b, c et d (en) Cyril Cordor, « Wale > Biography », AllMusic (consulté le 26 novembre 2009).
  4. (en) He was affiliated with Richmond local group Pearl University who consisted of him Sidwonder and AK. Matt Terl, « Fast Facts About Hip=Hop Star Wale and the Redskins », The Official Washington Redskins Blog,‎ (consulté le 23 décembre 2009).
  5. a et b (en) « Interview With Daniel Weisman (part 1) », HitQuarters,‎ (consulté le 25 novembre 2011).
  6. (en) (en) Fritz Hahn, « Nightlife Agenda », The Washington Post,‎ (lire en ligne).
  7. (en) Delece Smith-Barrow, « Go-Go Shines for a Night as District Luminaries Honor Its Stars », The Washington Post,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  8. (en) (en) « New slang: raised on Reaganomics, go-go, and the neverending pursuit of freshness, Wale and Tabi Bonney rap for the capitol », The Fader,‎ (lire en ligne).
  9. (en) « DC to LDN: Wale's Lily Allen Remix », The Fader,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  10. (en) Brian Kayser, « Wale Touring Overseas With Mark Ronson », HipHopGame,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  11. (en) « Wale's Manager Explains Rapper's Affiliation With Roc Nation », XXL,‎ (consulté le 20 décembre 2009).
  12. « Wale Faces the Music »,‎ .
  13. (en) « Mark Ronson – "D. A. N. C. E. (Live)" », 2007 VMA: The Entire 2007 MTV Video Music Awards On-Demand, MTV,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  14. (en) Omar Burgess, « Wale Signs With Interscope », HipHopDX,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  15. Adam Daniels, « Wale releases Seinfeld-themed mixtape? Get out! », Paste,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  16. (en) Jason Lipshutz, « Rapper Wale 'Chillin Out on the Charts », Billboard,‎ (consulté le 23 janvier 2010).
  17. (en) « Home Grown: Wale », Express,‎ (consulté le 20 décembre 2009).
  18. (en) « DJ Greg Street ft. Lupe Fiasco, Wale & Kardinal Offishall – Dope Boys (Remix) », DJBooth.net (consulté le 18 décembre 2009).
  19. (en) « Exclusive elitaste.com Young Chris Interview », elitaste.com,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  20. (en) Jake Paine, « Wale Discusses Back to the Feature, 9th Wonder », HipHopDX,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  21. a et b (en) Alvin Blanco, « Wale, Back to the Feature », Vibe,‎ (consulté le 19 décembre 2009).
  22. (en) « Album Reviews: Wale: Back to the Feature », Pitchfork,‎ (consulté le 11 mars 2010).
  23. (en) « Attention Deficit Reviews - Metacritic », Metacritic (consulté le 29 octobre 2013).
  24. (en) « Update: Wale Sells 28K in First Week, Manager Claims LP Was Under Shipped », XXL,‎ (consulté le 20 décembre 2009)
  25. (en) « Wale: Don't Call me Wale! », Blue and Soul (consulté le 25 juin 2011).
  26. (en) « K'naan, Wale Set To Kick Off East Coast Tour This Week », idiomag (consulté le 29 mars 2010).
  27. (en) « Wale Presents The Board Admininstration », The Washington Post, Katharine Weymouth (consulté le 4 juin 2011).
  28. (en) Wale, « Wale On MTV's Mixtape Daily », Roc4Life,‎ (consulté le 25 juin 2011).
  29. (en) Jason, « Rick Ross Confirms Signing Talks With Wale », Rap Basement,‎ (consulté le 25 juin 2011).
  30. (en) Admin, « New Mixtape: Wale – "The Eleven One Eleven Theory », Wale's Official Blog, Wale Music,‎ (consulté le 18 août 2011).
  31. (en) « Wale Crashes Hulkshare With 'Eleven One Eleven' Mixtape Release », Vibe,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  32. (en) « Wale Announces Ambition Tour », Rap Radar,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  33. a et b (en) « Wale "Ambition" Tour 2011 NUE Agency », NueAgency,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  34. (en) « New Music: Wale f/ Miguel – 'Lotus Flower Bomb' », Rap-Up,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  35. (en) « Wale ft. Rick Ross – Tats on my Arm », Nah Right,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  36. (en) « Wale – Ambition (Cover) », Rap-Up,‎ (consulté le 30 septembre 2011).
  37. (en) « Listen: Wale f/ Kid Cudi "Focused" (CDQ) », Complex,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  38. (en) « Update: Wale – Ambition (Tracklist + Production Credit) », The Source (consulté le 30 mars 2012).
  39. (en) Leor Galil, « A Look at Wale's Promotional Campaign For His New Album, Ambition », Forbes,‎ (consulté le 25 mars 2013).
  40. (en) « Wale's Ambition Debutes at No. 2 with 162,660 Sold », Fashionably Early,‎ (consulté le 8 novembre 2011).
  41. (en) « #Waleflail », Washington City Paper,‎ (consulté le 8 novembre 2011).
  42. (en) « Critic Reviews for Ambition », Metacritic, CBS Interactive (consulté le 11 novembre 2011).
  43. (en) Steven Horowitz, « Wale Begins Recording Third Album », HipHopDX, Cheri Media Group,‎ (consulté le 13 décembre 2011).
  44. (en) « Interview With Wale »
  45. (en) « Wale Announces New Mixtape "Folarin" | Get The Latest Hip Hop News, Rap News & Hip Hop Album Sales | HipHop DX » (consulté le 15 novembre 2012).
  46. a et b (en) Steven J. Horowitz, « Wale "Folarin" Mixtape Download & Stream », HipHopDX,‎ (consulté le 5 avril 2013).
  47. (en) Harling, Danielle, « Wale Says Folarin Is A Culmination Of All His Mixtapes, Talks Go-Go Album », HipHopDX, Cheri Media Group,‎ (consulté le 24 décembre 2012).
  48. (en) « Wale - "Sight Of The Sun" (feat. Fun.) », thatsthatish.com.
  49. (en) « Wale - The Body », sur iTunes (consulté le 10 février 2016).
  50. (en) Big Homie, « WALE ‘SIMPLY NOTHING’ TOUR DATES », sur Rap Radar, FH (consulté le 11 janvier 2015).
  51. (en) « iTunes - Music - The Album About Nothing by Wale », iTunes (consulté le 15 août 2015).
  52. (en) « Wale Rules With Second No. 1 Album, ‘Furious 7’ Soundtrack Drives to No. 2 - Billboard », Billboard (consulté le 15 août 2015).
  53. « Wale Is Executive Producing MMG's 'Self Made 4' Album », XXL (consulté le 15 août 2015).
  54. (en) « PAST WINNERS », Nigerian Entertainment Awards (consulté le 30 octobre 2013).
  55. « Best New Artist », BET Awards (consulté le 15 août 2011).
  56. (en) « BET Hip Hop Awards 2011: Big Winners », 106 KMEL,‎ (consulté le 31 octobre 2011)
  57. (en) « Kanye West Leads BET Hip-Hop Awards 2012 Nominees With 17 », MTV,‎ (consulté le 13 septembre 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]