Akira Taue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Akira Taue
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nationalité
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
ChichibuVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
6 3 (1,91 m)[1]
Poids
265 lb (120 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Akira Taue (田上 明, Taue Akira?) (né le à Chichibu) est un lutteur de sumo, un catcheur (lutteur professionnel) et un promoteur de catch japonais.

Il est d'abord sumo sous le nom de Tamakirin Yasumasa de 1980 à 1987. Il devient catcheur en 1988 à la All Japan Pro Wrestling et devient très populaire dans les années 1990, et est avec Mitsuharu Misawa, Kenta Kobashi et Toshiaki Kawada un des Four Pillars of Heaven[a] remportant à sept reprises le championnat du monde par équipes AJPW et une fois le championnat Triple Crown. Il quitte cette fédération avec la plupart des catcheurs de l'AJPW quand Misawa fonde la Pro Wrestling NOAH en 2000. Il y remporte une fois le championnat poids lourd Global Honoured Crown. En 2009, il devient président de cette fédération et quitte ce poste en 2016.

Carrière de sumo[modifier | modifier le code]

Taue s'entraîne pour devenir sumo au sein de l'écurie Oshiogawa[3]. Il commence sa carrière en janvier 1980 sous son véritable nom avant d'utiliser le shikona de Tamakirin Yasumasa[3],[4]. Il arrête sa carrière en juillet 1987 à la suite d'un conflit avec l'entraîneur d'Oshiogawa[3],[4].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

All Japan Pro Wrestling[modifier | modifier le code]

Avant de devenir catcheur, Akira Taue a combattu en étant un sumo wrestler, il débute en janvier 1980 et est entraîné par ozeki Daikirin. Il combat dans la seconde division de division pendant 7 tournois puis se retire en juillet 1987. Il débute en match par équipe à la All Japan Pro Wrestling le 2 janvier 1988, faisant équipe avec le légendaire Giant Baba, comme Genichiro Tenryu, Hiroshi Wajima et Arashi avant lui. Au fil des ans il devient l'une des top star de la AJPW, remportant le titre AJPW Triple Crown Championship et le 1996 Champion's Carnival.

Plus connu pour son parcours en équipe. Il remporte le premier championnat, the All Asia Tag Team Championship, avec Shinichi Nakano le 5 juin 1990. Puis le titre AJPW Unified World Tag Team Championship pour la première foisle 4 mars 1992, avec Jumbo Tsuruta. Puis forme une équipe avec Toshiaki Kawada, appelé Holy Demon Army, l'équipe remporte le titre AJPW Unified World Tag Team Championship à six occasions. L'équipe est abandonné quand Taue quitte la AJPW pour la nouvelle promotion de Mitsuharu Misawa, la Pro Wrestling Noah en août 2000, tandis que Kawada décide de rester à la AJPW.

Pro Wrestling NOAH[modifier | modifier le code]

À la Noah, Taue continue de catchern dans la division par équipe, faisant équipe avec Takuma Sano. Le 5 novembre 2005, Taue bat Takeshi Rikio avec son Ore ga Taue finisher pour s'emparer du titre GHC Heavyweight Championship, il le perdra face à Jun Akiyama le 22 janvier 2006.

Le 27 juin 2009, après la mort de Mitsuharu Misawa, Akira Taue devient le nouveau président de la Pro Wrestling NOAH.

Caractéristique[modifier | modifier le code]

  • Finishing moves
    • Multiple chokeslam variations
    • Chichibu Cement (Vertical)
    • Ore ga Taue (Belly to back)
    • Standing, quelques fois du haut des cordes
    • Tsukuba Makiwari (Choke suplex)
  • Signature moves
    • Dynamic Bomb (powerbomb)
    • Dynamic Kick (Running big boot)
    • Dynamic Suplex (Trapping suplex)
    • German suplex
    • Backdrop suplex
    • Enzuigiri
    • Implant DDT

Palmarès et accomplissements[modifier | modifier le code]

  • All Japan Pro Wrestling
    • AJPW All Asia Tag Team Championship (1 fois) – avec Shinichi Nakano
    • AJPW Triple Crown Heavyweight Championship (1 fois)
    • AJPW Unified World Tag Team Championship (7 fois) – avec Jumbo Tsuruta (1) et Toshiaki Kawada (6)
    • Champion's Carnival (1996)
    • World's Strongest Tag Team League (1996, 1997) – avec Toshiaki Kawada
  • Wrestling Observer Newsletter awards
    • 5 Star Match (1990) avec Jumbo Tsuruta and Masanobu Fuchi vs. Mitsuharu Misawa, Toshiaki Kawada and Kenta Kobashi on October 19

5 Star Match (1991) avec Jumbo Tsuruta et Masanobu Fuchi vs. Mitsuharu Misawa, Toshiaki Kawada et Kenta Kobashi le 20 avril 5 Star Match (1992) avec Jumbo Tsuruta et Masanobu Fuchi vs. Mitsuharu Misawa, Toshiaki Kawada et Kenta Kobashi le 22 mai 5 Star Match (1993) avec Toshiaki Kawada and Yoshinari Ogawa vs. Mitsuharu Misawa, Kenta Kobashi et Jun Akiyama le 2 juillet 5 Star Match (1993) avec Toshiaki Kawada vs. Mitsuharu Misawa et Kenta Kobashi le 3 décembre 5 Star Match (1994) avec Toshiaki Kawada et Masanobu Fuchi vs. Mitsuharu Misawa, Kenta Kobashi & Giant Baba le 13 février 5 Star Match (1994) avec Toshiaki Kawada vs. Mitsuharu Misawa & Kenta Kobashi le 21 mai 5 Star Match (1995) avec Toshiaki Kawada vs. Mitsuharu Misawa & Kenta Kobashi le 24 janvier 5 Star Match (1995) vs. Mitsuharu Misawa le 15 avril 5 Star Match (1995) avec Toshiaki Kawada vs. Mitsuharu Misawa and Kenta Kobashi le 9 juin 5 Star Match (1995) avec Tamon Honda et Toshiaki Kawada vs. Mitsuharu Misawa, Kenta Kobashi et Satoru Asako le 30 juin 5 Star Match (1996) avec Toshiaki Kawada vs. Mitsuharu Misawa & Jun Akiyama le 23 mai 5 Star Match (1996) avec Toshiaki Kawada vs. Mitsuharu Misawa & Jun Akiyama le 6 décembre 5 Star Match (1997) avec Toshiaki Kawada vs. Mitsuharu Misawa & Jun Akiyama le 5 décembre

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les Four Pillars of Heaven est le surnom donné à ce groupe de quatre catcheurs qui deviennent les catcheurs vedette de cette fédération de catch.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Akira Taue », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 10 septembre 2018)
  2. a b et c (en) « Akira Taue », sur www.cagematch.net (consulté le 10 septembre 2018)
  3. a b et c (ja) « 元プロレスラー田上明さん 胃がん&全摘手術でリハビリ中 » [archive], sur www.news.nifty.com,‎ (consulté le 10 septembre 2018)
  4. a et b (en) « Tamakirin Yasumasa » [archive], sur www.sumodb.sumogames.de (consulté le 10 septembre 2018)