Gene Kiniski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Eugene Nicholas Kiniski
Gene Kiniski.jpg
Données générales
Nationalité
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
BlaineVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
6 4 (1,93 m)[1]
Poids
entre 271 lb (123 kg) et 275 lb (125 kg)[2],[3]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Eugene Nicholas Kiniski (né le à Edmonton et mort le à Blaine) est un joueur de football canadien et un catcheur canadien. Il est joueur de football canadien chez les Eskimos d'Edmonton pendant quatre saisons avant de devenir catcheur. Au cours de sa carrière il remporte notamment une fois le championnat du monde poids lourd de la National Wrestling Alliance ainsi que le championnat du monde poids lourd de l'American Wrestling Association.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Eugene Nicholas Kiniski est le fils de Nicolas et Julia Kiniski[4]. Son père est barbier tandis que sa mère devient conseillère municipale de la ville d'Edmonton de 1964 à 1969[4]. Il fait partie des équipes de lutte et de football américain du St. Joseph's High School d'Edmonton[4]. Il impressionne comme joueur de football et attire l'attention d'Annis Stukus, un recruteur des Eskimos d'Edmonton[4]. Il choisit d'aller aux États-Unis où il a une bourse sportive à l'université de l'Arizona puis joue chez les Eskimos pendant deux saisons[4]. Sa carrière s'arrête après une blessure aux genoux en 1952[5].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Eugene Nicholas Kiniski s'entraîne pour devenir catcheur auprès de Dory Funk, Sr. (en) qu'il a connu à l'université de l'Arizona et de Stu Hart[6].

Il commence sa carrière en 1952 au Canada avant de partir à Los Angeles travailler à la National Wrestling Alliance Los Angeles (NWA Los Angeles), une fédération membre de la National Wrestling Alliance (NWA)[6]. Il fait équipe avec John Tolos avec qui il remporte le championnat international par équipes de la NWA Los Angeles après leur victoire face à Bobo Brazil et Wilbur Snyder (en) le [6],[7]. Durant ce règne de champion par équipes, il a l'occasion d'affronter Lou Thesz dans un match pour le championnat du monde poids lourd de la NWA le [6],[8]. Leur règne prend fin le où ils perdent face à Joe Pazandak et Lord Blears[9]. Il va ensuite à San Francisco où il ajoute deux titres de champion du monde par équipes de la NWA (version San Francisco) avec Lord James Blears en 1955[10].

Il ne peut plus lutter en Californie après une suspension[a] et part au Texas où il lutte brièvement sous le nom de Gene Kelly[4]. Il ajoute à son palmarès le championnat du Texas poids lourd de la National Wrestling Alliance (NWA) le après sa victoire face à Pepper Gomez[11].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo où on peut incarner Gene Kiniski[12].
# Titre Développeur Date de sortie Console
1 Giant Gram 2000: All Japan Pro Wrestling 3 Sega Dreamcast

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit d'une suspension de la Commission athlétique de Californie pour avoir enfreint certaines règles (attaquer un policier au cours d'un spectacle dans le but de se faire huer entraîne une suspension par exemple).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gene Kiniski », sur www.onlineworldofwrestling.com (consulté le 1er janvier 2019)
  2. a b et c (en) « Gene Kiniski », sur www.cagematch.net (consulté le 1er janvier 2018)
  3. a et b (en) Gene Kiniski sur Wrestlingdata
  4. a b c d e et f (en) Greg Oliver, « Gene Kiniski dead at 81 » [archive], sur www.slam.canoe.com, (consulté le 1er janvier 2019)
  5. (en) Steven Verrier, « Gene Kiniski's deep ties to amateur wrestling » [archive], sur www.slam.canoe.com, (consulté le 1er janvier 2019)
  6. a b c et d (en) Jesse Collings, « The 50 Greatest Wrestlers Of The Last 50 Years: Who Is #46? » [archive], sur www.wrestlinginc.com, (consulté le 1er janvier 2019)
  7. (en) « NWA Los Angeles », sur www.cagematch.net (consulté le 1er janvier 2019)
  8. (en) « NWA Los Angeles TV-Tapings », sur www.cagematch.net (consulté le 1er janvier 2019)
  9. (en) « NWA Los Angeles TV-Tapings », sur www.cagematch.net (consulté le 1er janvier 2019)
  10. (en) « NWA World Tag Team Title (San Francisco 1950s) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 3 janvier 2019)
  11. (en) Brian Hoops, « Daily Pro Wrestling History (08/17): Brock Lesnar wins WWE title at SummerSlam 2014 » [archive], sur Wrestling Observer Newsletter / Figure Four Online, (consulté le 19 janvier 2019)
  12. (en) « Wrestling Games Gene Kiniski », sur www.cagematch.net (consulté le 1er janvier 2019)
  13. (en) « British Empire Heavyweight Title (Canada) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 5 janvier 2019)
  14. (en) « NWA Canadian Tag Team Title (British Columbia) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 5 janvier 2019)
  15. (en) « NWA Pacific Coast Heavyweight Title (British Columbia) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 5 janvier 2019)
  16. (en) « Pacific Coast Tag Team Title (British Columbia) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 5 janvier 2019)
  17. (en) « AWA World Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 1er janvier 2019)
  18. (en) « AWA World Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 1er janvier 2019)
  19. (en) « AWA United States Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 1er janvier 2019)
  20. (en) « AWA Indiana World Tag Team Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 2 janvier 2019)
  21. (en) « World Heavyweight Title (Québéc) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 2 janvier 2019)
  22. (en) « All Asia Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 2 janvier 2019)
  23. (en) « NWA International Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 2 janvier 2019)
  24. (en) « British Empire Heavyweight Title (Canada) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 janvier 2019)
  25. (en) « Canadian Open Tag Team Title (Ontario) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 janvier 2019)
  26. (en) « Hawaii Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 2 janvier 2019)
  27. (en) « Hawaii Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 2 janvier 2019)
  28. (en) « NWA North American Heavyweight Title (Hawaii) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 2 janvier 2019)
  29. (en) « NWA World Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 4 janvier 2019)
  30. (en) « National Wrestling Alliance Hall of Fame », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 4 janvier 2019)
  31. (en) « Texas Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 janvier 2019)
  32. (en) « Texas Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 19 janvier 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]