Septembre 1976

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Septembre 1976
Nombre de jours 30
Premier jour Mercredi 1er septembre 1976
3e jour de la semaine 36
Dernier jour Jeudi 30 septembre 1976
4e jour de la semaine 40

Calendrier
septembre 1976
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
36     1er 2 3 4 5
37 6 7 8 9 10 11 12
38 13 14 15 16 17 18 19
39 20 21 22 23 24 25 26 
40 27 28 29 30      
1976Années 1970XXe siècle

Mois précédent et suivant
Septembre précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Évènements[modifier | modifier le code]

  • Thaïlande : le retour de l’ancien Premier ministre Thanom Kittikachorn, qui était en exil à Singapour, provoque à Bangkok des luttes sanglantes entre étudiants de gauche et partisans de Thanom, favorables à la droite.


  • 1er septembre : Aparicio Méndez, président de l'Uruguay (fin en 1981). Le régime tente de s’institutionnaliser. Méndez interdit à 15 000 dirigeants des partis traditionnels toute activité politique pour une durée de 15 ans. L’objectif et de favoriser l’émergence d’une nouvelle classe politique que le régime autoritaire escomptait coopter. Curieusement les militaires ne font aucun effort pour rallier des partisans et constituer un parti.
  • 9 septembre : mort de Mao Zedong, qui laisse une situation politique et économique difficile. La situation se renverse en Chine.
  • 17 septembre (Zaïre)[1] : Rétrocession à leurs propriétaires des entreprises et biens étrangers « zaïrianisés ».
  • 22 septembre, France : Raymond Barre lance le premier plan Barre de lutte contre l’inflation. Sa politique est qualifiée de monétariste. Il institue le gel des prix jusqu’à la fin de l’année (les étiquettes valsent début 1977), la réduction de deux points de la TVA en contrepartie d’un calendrier de négociation contractuelle sur les salaires, la libération des prix industriel et la « vérité des prix » dans la tarification des services publics qui ralentissent les anticipations à la hausse.
  • 29 septembre[3] : la monnaie nationale chilienne, l’escudo devient le peso, et les taux de change sont constamment ajustés en fonction de l’inflation. Mesures de désarmement tarifaire. Limitation des transferts vers les entreprises publiques. Au total, 492 des 507 entreprises publiques seront vendues à bas prix. Le Pays connaît une croissance moyenne exceptionnelle de 6,9 % par an entre 1976 et 1981.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]