Iliouchine Il-18

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iliouchine Il-18
Image illustrative de l'article Iliouchine Il-18

Rôle Avion de ligne moyen et long-courrier
Constructeur Drapeau : URSS Iliouchine
Équipage 5
Premier vol
Mise en service 1959
Variantes B,D et E
Dimensions
Image illustrative de l'article Iliouchine Il-18
Longueur 37,4 m
Envergure 35,9 m
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 64 t
Kérosène 36700 l m³
Passagers 110-122
Motorisation
Moteurs 4 Ivtchenko Al-20M
Puissance unitaire 3125 kW
Performances
Vitesse de croisière maximale 625 km/h
Autonomie 6230.4 km
Plafond 11340 m

L'Iliouchine Il-18 (code OTAN: Foulque) est un grand avion de ligne bi-turbopropulseur qui a volé pour la première fois en 1957 et est devenu l'un des avions soviétique les plus connus et durable de son époque. L'IL-18 est l'un des principaux avions de ligne du monde depuis plusieurs décennies et a été largement exporté. En raison de la longévité de la cellule de l'avion, de nombreux exemplaires ont réalisés plus de 45 000 heures de vol et le modèle reste opérationnel dans les rôles militaires et (dans une moindre mesure) les civils. Le successeur de l'Il-18 est l'avion de ligne long courrier Il-62 .

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Il-18E de LOT Polish Airlines à Varsovie. (1990)
Il-18V de l'Aeroflot à l'aéroport de Prestwick, 1960

Deux avions soviétique ont partagé la désignation Ilyushin Il-18. Le premier Il-18 était un avion à hélices de 1946 mais après un an d'essais en vol ce programme a été abandonné.

Au début des années 1950 le besoin de remplacer les anciens modèles et d'augmenter la taille de la flotte de transport civil soviétique a conduit le Conseil des ministres de l'URSS à publier une directive le 30 décembre 1955 demandant aux chef designers Kuznetsov et Ivtchenko de développer de nouveaux moteurs à turbopropulseurs et à Ilyushin et Antonov de concevoir un avion utilisant ces moteurs[1]. Les deux concepts d'aéronefs développés furent l'Ilyushin Il-18 et l'Antonov An-10 et le moteur choisi le Kuznetsov NK-4 plutôt que l'Ivchenko AI-20 (en)[1].

La conception du Il-18 avait commencé en 1954 avant que la directive n'ait été émise et de l'expérience du Il-18 avec moteur à piston a été utilisée même si l'avion était un nouveau design[1]. La conception était un monoplan quadriréacteur à aile basse avec un fuselage circulaire pressurisé et une queue conventionnelle[1]. Le train d'atterrissage tricycle à rétraction vers l'avant avait quatre roues montées sur les bogies de la jambe principale, la jambe principale après une rotation de 90 degrés se rétractait à l'arrière des moteurs internes[1]. Une nouvelle fonctionnalité à l'époque était l'installation d'un radar météorologique dans le nez et il a été le premier avion de ligne soviétique à posséder un système d'approche automatique[1]. L'avion a deux portes d'entrée sur le côté bâbord avant et après l'aile et deux d'urgence chaque côté au-dessus des ailes[1].

Le prototype SSSR-L5811 est sorti en juin 1957 et après test au sol et roulage a commencé les essais à haute vitesse le . Le , le premier prototype a decollé de Khodynka. Le , l'avion a volé à Moscou-Vnukovo pour être présenté à une commission du gouvernement soviétique, était également présent le prototype Antonov An-10 et le Tupolev Tu-114[1]. L'Il-18 a été officiellement nommé Moskva et ce fut peint sur le fuselage, ce nom n'a pas été utilisé lorsque l'avion est entré en production[1].

L'usine de Moscou no 30 située au Khodynka près du bureau d'études Iliouchine et où le prototype avait été construit a été choisie pour fabriquer les avions[2]. Au cours de l'année 1957, l'usine a commencé à réduire sa production de l'Iliouchine Il-14 pour se préparer à construire l'avion de production désigné IL-18A[2]. L'Il-18A se différencie du prototype par des détails mineurs essentiellement de configuration internes pour augmenter les places de 75 à 89.

Le premier avion de série a été propulsé par le Kuznetsov NK-4 mais les moteurs ont été confrontés avec des problèmes de sorte que le Conseil des ministres a décrété en juillet 1958 que toute la production à partir de novembre 1958 utiliserait l'Ivtchenko

Ilyushin Il-20 des forces aériennes russes

AI-20 et que la production antérieure serait remotorisée[2]. Seulement 20 IL-18A ont été construits avant lle changement de production pour l'amélioration Il-18B, cette nouvelle variante avait un poids brut supérieur, le nez a été re-conçu avec un radôme plus grand ce qui a augmenté la longueur de 20 cm[2]. Le premier Il-18B a volé le 30 septembre 1958 motorisé par l'IA-20, une variante de VIP a également été construite, IL-18S, pour l'armée de l'air soviétique[2]. À partir d'avril 1961, il a été équipé d'un groupe auxiliaire de puissance TG-18 pour le démarrage au sol au lieu de la banque de batteries plomb-acide, certains avions ont été modifiés pour permettre d'utiliser le GAP en vol[2].

Avec l'expérience une nouvelle amélioration fut la version Il-18V. L'Il-18V est structurellement le même, mais l'intérieur a été re-conçu, y compris un déplacement de la cuisine et quelques modifications mineures du système[2]. Le premier Il-18V est sorti en décembre 1959 et allait rester en production jusqu'en 1965, avec 334 construits[2]. Des versions spécialisées de l'avion sont également sorties notamment un avion modifié pour le vol d'étalonnage et une variante polaire long courrier. Des variantes militaires ont également été construites comme l'Iliouchine Il-38 de lutte anti sous-marin.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

IL-18 de Rossiya Airlines.

Le premier Il-18, équipé de moteurs turbopropulseurs NK-4 a volé le 4 juillet 1957. Le 17 septembre 1958, le premier avion a volé avec les nouveaux moteurs Ivtchenko AI-20. Vladimir Kokkinaki était le pilote d'essai. Entre 1958 et 1960 vingt-cinq records du monde ont été établis par cet avion, dont le rayon d'action et records d'altitude avec diverses charges utiles. En 1958, l'avion a reçu le Grand Prix au World Fair Bruxelles. En avril 1979, un monument a été inauguré à l'aéroport Sheremetyevo de commémorer cet avion remarquable.

Dix-sept transporteurs aériens étrangers ont acquis quelque 125 avions Il-18, d'un coin 100-120 passagers. Des IL-18 sont encore en service en Sibérie, Corée du Nord et au Moyen-Orient, tandis qu'un certain nombre d'exemplaires fabriqués dans les milieu des années 1960 étaient encore en usage civil en Afrique et en Asie du Sud en 2014. Le type opère dans divers rôles militaires.

IL-18 de la Air Koryocompagnie aérienne nationale de Corée du Nord .

Un Il-18 (inscription DDR-STD) appartenant à Interflug et utilisé comme moyen de transport par les dirigeants est-allemands, dont Erich Honecker, a été transformée en hôtel statique aux Pays-Bas.

Versions[modifier | modifier le code]

L'Il-18 a donné naissance à l'avion de guerre électronique Il-20 et à l'avion de patrouille maritime Il-38 May.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Gordon and Komissarov 2004, p. 7-9
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Gordon and Komissarov 2004, p. 13-49