Festival Arirang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arirang.

Festival Arirang
Grande performance de masse gymnastique et artistique Arirang
image illustrative de l’article Festival Arirang
Spectacle de masse gymnique du festival Arirang dans le stade du Premier-Mai à Pyongyang en 2011.

Genre Spectacle de masse
Lieu Pyongyang, Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Coordonnées 39° 02′ 58″ nord, 125° 46′ 31″ est
Période Généralement d'août à octobre
Scènes Stade du Premier-Mai
Capacité 150 000
Date de création 2000

Le festival Arirang, officiellement la grande performance de masse gymnastique et artistique Arirang, en chosŏn’gŭl 아리랑 축제, en hanja 아리랑 祝祭, est une manifestation culturelle nord-coréenne dont la spécificité est le spectacle de masse. Il se déroule pendant plusieurs semaines à Pyongyang, au stade du Premier-Mai, à l'occasion des principales fêtes nationales.

Histoire[modifier | modifier le code]

Apparus au XIXe siècle, les spectacles de masse se développent après la Seconde Guerre mondiale dans les pays nouvellement communistes, dont la Corée du Nord. Mais à partir de 1961, avec le spectacle intitulé L'Ère du Parti du travail de Corée créé le 19 septembre 1961 au stade Moranbong (aujourd'hui stade Kim Il-sung) de Pyongyang[1], les spectacles de masse nord-coréens se distinguent de leurs modèles européens par leur ampleur et la synchronisation entre les gymnastes, l'arrière-plan et la musique.

Depuis la libération de la Corée en 1945, 74 spectacles de masse ont été créés qui ont donné lieu à plus d'un millier de représentations.

Les représentations les plus récentes de mouvements d'ensemble en Corée du Nord ont eu lieu chaque année de 2000 à 2002 ainsi qu'en 2005 et 2007 :

  • en 2000 et en 2001, le spectacle intitulé Le Parti du travail de Corée toujours victorieux (en anglais : « The Ever Victorious Workers' Party of Korea ») a été donné à l'occasion du cinquante-cinquième puis du cinquante-sixième anniversaire de la fondation du Parti du travail de Corée, le 10 octobre 1945.
  • en 2002 et en 2007, les représentations ont eu lieu à partir du 15 avril pour le quatre-vingt-dixième et le quatre-vingt-quinzième anniversaire de la naissance du président Kim Il-sung[2].
  • en 2005, les cérémonies ont été organisées du 15 août (soixantième anniversaire de la capitulation du Japon et de la libération de la Corée) au 10 octobre (date de la fondation du Parti du travail de Corée).

Le spectacle organisé depuis 2002 dans le stade du Premier mai à Pyongyang, qui compte 150 000 places, s'intitule Arirang, titre éponyme d'une chanson populaire coréenne.

Organisation[modifier | modifier le code]

Répétition de milliers de personnes sur la place Kim Il-sung de Pyongyang en août 2005.

Les représentations donnent lieu à de gigantesques démonstrations de « gymnastique de masse ».

À l'issue de plusieurs mois de répétition, jusqu'à cent mille artistes, enfants et étudiants participent à des scènes chorégraphiques reconstituant l'histoire de la Corée au vingtième siècle, de l'occupation japonaise jusqu'à la réunification souhaitée de la Corée.

Sur la pelouse du stade, les habits de couleur et les accessoires des gymnastes et des danseurs dessinent des motifs géants lors de mouvements synchronisés. D'autres motifs sont reproduits par les pages de couleur des livres que tournent les enfants installés dans les gradins situés en face des spectateurs.

Spectateurs notables[modifier | modifier le code]

Les plus hautes personnalités nord-coréennes, dont l'ancien dirigeant Kim Jong-il, assistent notamment aux premières des représentations. Les circuits touristiques en Corée du Nord sont organisés en priorité lors de la représentation des spectacles de gymnastique de masse : plusieurs centaines de visiteurs étrangers ont assisté aux spectacles donnés en 2002[3].

En visite à Pyongyang en octobre 2000, la secrétaire d'État américaine Madeleine Albright a assisté à une représentation du spectacle Le Parti du travail de Corée toujours victorieux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mass Gymnastics in Korea, éditions en langues étrangères, Pyongyang, 2002
  2. (en) Sur l'organisation de représentations des mouvements d'ensemble à l'occasion notamment de la naissance du président Kim Il-sung, voir notamment BBC online, [1]. Lors de la représentation de 2002, certains observateurs étrangers ont émis l'hypothèse que le but des mouvements d'ensemble, les plus importants alors jamais organisés, auraient été de détourner l'attention des Nord-Coréens de la coupe du monde de Football de 2002, qui se déroulait alors en Corée du Sud et au Japon : voir (en) BBC online, [2]. D'autres observateurs ont souligné l'éclat des représentations après la situation de pénurie économique ayant prévalu en Corée du Nord dans les années 1990 : voir (en) BBC online, [3]
  3. (en) BBC online, [4]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) « A State of Mind » Documentaire britannique de 2004 sur les spectacles de masse en Corée du Nord à travers le portrait de deux jeunes filles.