Download Festival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Download Festival
Download
Image illustrative de l'article Download Festival
Scène principale en 2007

Genre Rock, metal, metal alternatif, nu metal, punk rock, rock alternatif
Lieu
Coordonnées 52° 49′ 47″ nord, 1° 22′ 46″ ouest
Période mi-juin
Capacité 75 000
Date de création 2003
Organisateurs Live Nation
Site web www.downloadfestival.co.uk

Le Download Festival est un festival de rock qui a lieu depuis 2003, au Donington Park, à Castle Donington, en Angleterre. Son évolution l'a mené sur d'autres sites, tels Glasgow, en 2004, ou Paris, en 2016. Tous les ans, à la mi-juin, sur deux puis trois jours, il accueille des groupes de metal, de punk rock et de rock alternatif.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Download Festival est créé en 2003 pour succéder au Monsters of Rock de Donington qui a lieu de 1980 à 1996. Le Download s'installe au même emplacement que le Monsters durant 2 jours, puis 3 depuis 2005. Par la suite, se scinde sur deux lieux différents ; en 2016, une édition française est créée.

2003[modifier | modifier le code]

Le premier Download Festival réunit deux scènes[1],[2] sur deux jours, les et .

Scène principale
Samedi Dimanche

Iron Maiden
Marilyn Manson
Deftones
Ministry
InMe
Murderdolls
Amen
Funeral for a Friend
Stampin' Ground
Shadows Fall
Murder One

Audioslave
Zwan
Flint (en)
Apocalyptica
Less Than Jake
Disturbed
Stone Sour
Evanescence
Mudvayne
Spineshank
The Darkness
One Minute Silence (en)
Raging Speedhorn (en)
Instruction

2004[modifier | modifier le code]

En 2004, le festival[3],[4] se dédouble sur deux sites comportant deux scènes chacun (dont 28 groupes répartis sur les deux principales) : Glasgow[5], du 1er au , et Donington[6], du 5 au .

Glasgow Green Scotland[modifier | modifier le code]

Scène principale
Mercredi Jeudi

Metallica
Korn
Slipknot
HIM

Linkin Park
Lostprophets
The Stooges
The Distillers
Machine Head

Donington Park[modifier | modifier le code]

Scène principale
Samedi Dimanche

Linkin Park
Sum 41
The Stooges
The Hives
The Distillers
Cradle of Filth
Monster Magnet
Opeth
The Dillinger Escape Plan

Metallica
Korn
Slipknot
Slayer
Machine Head
Damageplan
Soulfly
Ill Niño
Turbonegro
Breed 77 (en)

2005[modifier | modifier le code]

En 2005.

En 2005, le festival se déroule du 10 au  ; il héberge trois scènes[7],[8] : la principale (29 groupes), la Snickers et la Napster.

Scène principale
Vendredi Samedi Dimanche

Feeder
Garbage
Dinosaur Jr
Megadeth
Biffy Clyro
The Others
JJ72
Idiot Pilot
Wednesday 13
Queen Adreena

Black Sabbath
Velvet Revolver
HIM
Anthrax
Alter Bridge
Bowling for Soup
A
The Mad Capsule Markets (en)
The Dwarves
Trivium

System of a Down
Slipknot
Slayer
Nightwish
Killswitch Engage
Papa Roach
Mudvayne
Society 1 (en)
DV8 (en)

2006[modifier | modifier le code]

En 2006, le festival se déroule du 9 au et possède trois scènes[9],[10] : la scène principale (28 groupes), la Gibson/Myspace et la Snickers Bowl.

Scène principale
Vendredi Samedi Dimanche

Tool
Deftones
Coheed and Cambria
Soulfly
Strapping Young Lad
Soil
Wicked Wisdom (en)
Amplifier (en)

Metallica
Korn
Trivium
Avenged Sevenfold
Stone Sour
Alice in Chains
Arch Enemy
Bloodsimple
Satyricon
Down

Guns N' Roses
Funeral for a Friend
Bullet for My Valentine
Cradle of Filth
Lacuna Coil
In Flames
36 Crazyfists
DragonForce
Hatebreed
Breed 77 (en)

2007[modifier | modifier le code]

Devant Stone Sour.

En 2007, le festival se déroule du 8 au et possède trois scènes[11],[12] : la principale, la Dimebag Darrell et la Tuborg.

Scène principale
Vendredi Samedi Dimanche

My Chemical Romance
Velvet Revolver
Wolfmother
DragonForce
Megadeth
Hinder
Buckcherry
Zico Chain (en)

Linkin Park
Marilyn Manson
Slayer
Machine Head
Bowling for Soup
Thirty Seconds to Mars
Aiden
Shadows Fall
HELLYEAH
Turisas

Iron Maiden
Evanescence
Killswitch Engage
Stone Sour
Lamb of God
Mastodon
Papa Roach
Chimaira
Reuben (en)
Parikrama

2008[modifier | modifier le code]

En 2008, le festival se déroule du 13 au et possède trois scènes[13],[14] : la principale, la Tuborg et la Gibson.

Scène principale
Vendredi Samedi Dimanche

Kiss
Judas Priest
Motörhead
Disturbed
Seether
Beat Union (en)
Black Tide

The Offspring
Incubus
Bullet for My Valentine
Biffy Clyro
Alter Bridge
Madina Lake
36 Crazyfists
Job for a Cowboy
Skindred
Sign

Lostprophets
Jimmy Eat World
Coheed and Cambria
In Flames
Within Temptation
Apocalyptica
Black Stone Cherry
Fightstar
From First to Last
Glamour of the Kill

2009[modifier | modifier le code]

En 2009, le festival se déroule du 12 au et possède quatre scènes[15],[16] : la scène , une deuxième scène, la Tuborg et la Red Bull Bedroom Jam.

Scène principale
Vendredi Samedi Dimanche

Faith No More
Korn
Limp Bizkit
Killswitch Engage
Billy Talent
Staind
The Blackout
Hollywood Undead

Slipknot
Marilyn Manson
Pendulum
Dragonforce
Down
Hatebreed
DevilDriver
Five Finger Death Punch
Ripper Owens

Def Leppard
Whitesnake
ZZ Top
Dream Theater
Journey
Black Stone Cherry
Skin
Tesla
Stone Gods

2010[modifier | modifier le code]

En 2010, le festival se déroule du 11 au 13 juin et possède quatre scènes[17],[18] : la scène principale, deux autres scène et la Pepsi Max.

Scène principale
Vendredi Samedi Dimanche

AC/DC
Them Crooked Vultures
Wolfmother

Rage Against the Machine
Deftones
Megadeth
Lamb of God
Five Finger Death Punch
Flyleaf
Hellyeah
Taking Dawn (en)

Aerosmith
Stone Temple Pilots
Motörhead
Billy Idol
Slash
Cinderella
Saxon
Ratt
Dommin (en)

2011[modifier | modifier le code]

En attendant Escape the Fate.
Scène principale[19]
Vendredi Samedi Dimanche

Def Leppard
The Darkness
Alter Bridge
Thin Lizzy
Black Stone Cherry
Duff McKagan's Loaded
Puddle of Mudd
CKY

System of a Down
Avenged Sevenfold
Skunk Anansie
Down
Hollywood Undead
Skindred
Escape the Fate
All That Remains
The Devil Wears Prada

Linkin Park
Bullet for My Valentine
Disturbed
The Gaslight Anthem
Bowling for Soup
Madina Lake
Biohazard
Suicide Silence

2016[modifier | modifier le code]

Paris[modifier | modifier le code]

Du au , une édition du festival est organisée à Paris, sur l'hippodrome de Longchamp ; il héberge trois scènes[20],[21]. L'édition attire 100 000 spectateurs, en-deçà des attentes des organisateurs[réf. nécessaire].

L'organisation a en effet été pénalisée d'une part par le choc des attentats du 13 novembre 2015 ainsi que par l'annulation de la participation de Motörhead, à la suite du décès de Lemmy Kilmister, le [22]. Lors de la polémique sur le salut nazi de Phil Anselmo, le Download, comme le Hellfest, maintient la programmation de Down jusqu'à ce que le groupe annule sa tournée des festivals.

Scène principale (Main Stage)
Vendredi 10 Samedi 11 Dimanche 12

Iron Maiden
Deftones
Gojira
We Came as Romans

Korn
Biffy Clyro
Babymetal
Saxon
Apocalyptica

Rammstein
Volbeat
Sabaton
Trivium
Skillet

Deuxième scène (Stage 2)
Vendredi 10 Samedi 11 Dimanche 12

Ghost
Anthrax
Avatar
Beartooth (en)

Jane's Addiction
Amon Amarth
One Ok Rock
Mass Hysteria

Megadeth
Rival Sons
Children of Bodom
Lofofora

Troisième scène (Stage 3)
Vendredi 10 Samedi 11 Dimanche 12

Tremonti
Blackrain
The Raven Age (en)
The Wild Lies

The Inspector Cluzo
Twin Atlantic
The Struts
Arcane Roots
Shinedown

Last Train
Skindred
New Year's Day
Strange Bones
The Shrine

2017[modifier | modifier le code]

Donington[modifier | modifier le code]

L'éditions 2017 du Download festival UK à eu lieu du 9 au 11 juin 2017 au Donington Park.

Main Stage
Vendredi 9 Samedi 10 Dimanche 11

System Of A Down
Prophets of Rage
Five Finger Death Punch
Mastodon
Sabaton
Motionless In White

Biffy Clyro
A Day To Remember
Afi
Pierce The Veil
Of Mice & Men
Skith
Creeper
Hacktivist

Aerosmith
Alter Bridge
Steel Panther
Airbourne
In Flames
The Cadillac Three
Orange Goblin
Fozzy

Brétigny-sur-Orge[modifier | modifier le code]

La seconde édition française du Download a eu lieu du 9 au , sur la base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge[23],[24]. Le festival a accueilli plus de 120 000 personnes sur l’ensemble du week-end[25].

Scène principale (Main Stage 1)
Vendredi 9 Samedi 10 Dimanche 11

Linkin Park
Blink-182
Pierce the Veil
Kvelertak

System of a Down
Five Finger Death Punch
Alter Bridge
Epica
Far From Alaska

Green Day
Rancid
Suicidal Tendencies
Suicide Silence
Leogun

Deuxième scène (Main Stage 2)
Vendredi 9 Samedi 10 Dimanche 11

Gojira
Dinosaur Jr.
RavenEye

Slayer
Paradise Lost
Blues Pills
DevilDriver
Black Foxxes

Prophets of Rage
Mastodon
Rise of the Northstar
Architects
Tesseract

Troisième scène (Warbird stage)
Vendredi 9 Samedi 10 Dimanche 11

Hatebreed
Skinny Puppy
Dagoba
Dead!

Soilwork
Lonely the Brave
Code Orange
Touché Amoré

Carpenter Brut
Kontrust
Coheed and Cambria
Wakrat
Red Sun Rising

Quatrième scène (Firefly stage)
Vendredi 9 Samedi 10 Dimanche 11

Nostromo
The Cadillac Three
Mars Red Sky
The Wild Lies
Nothing More

Caliban
Sólstafir
The Living End
AqME
Project Black Pantera

Crown the Empire
Northlane
Lost Society
Creeper
Astroid Boys

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Line-up 2003 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  2. « History - 2003 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  3. « Line-up 2004 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  4. « History - 2004 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  5. « Line-up 2004 Glasgow »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  6. « Line-up 2004 Donington »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  7. « Line-up 2005 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  8. « History - 2005 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  9. « Line-up 2006 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  10. « History - 2006 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  11. « Line-up 2007 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  12. « History - 2007 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  13. « Line-up 2008 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  14. « History - 2008 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  15. « Line-up 2009 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  16. « History - 2009 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  17. « Line-up 2010 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  18. « History - 2010 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  19. « History - 2011 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  20. « Affiche 2016 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  21. « History - 2016 », sur downloadfestival.co.uk (consulté le 5 décembre 2016)
  22. « Malgré les embûches, le Download réussit son lancement », sur telerama.fr
  23. « Download Festival 2017 », sur downloadfestival.com (consulté le 5 décembre 2016)
  24. hohxb, « Download Festival France : 16 nouveaux noms à l'affiche », sur freakingeek.com, (consulté le 5 décembre 2016)
  25. « System of a down, Green day, Epica... le festival de metal Download a mis le feu », sur lefigaro.fr,