Parkway Drive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Parkway Drive
Description de cette image, également commentée ci-après

Parkway Drive avant leur performance à Overtone RCA, Bangkok, en 2009.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Australie Australie
Genre musical Metalcore
Années actives Depuis 2002
Labels Epitaph, Burning Heart Records, Resist Records
Composition du groupe
Membres Winston McCall
Jeff Ling
Luke Kilpatrick
Jia O'Connor
Ben Gordon
Anciens membres Brett Versteeg
Shaun Cash

Parkway Drive est un groupe australien de metalcore, originaire de Byron Bay[1],[2]. Formé en 2002, le groupe dénombre en 2015 quatre albums (Killing with a Smile, Horizons, Deep Blue et Atlas), un EP, deux DVD, un split album, et un ouvrage intitulé Ten Years of Parkway Drive.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et Killing With a Smile (2002–2006)[modifier | modifier le code]

Parkway Drive se forme fin 2002. Le nom du groupe vient de celui de la rue dans laquelle se trouve la maison d'un des membres (la cave servant de local de répétition), à Byron Bay. Peu de temps après sa formation, le groupe sort un split avec le groupe de metalcore I Killed the Prom Queen, en 2003. Parkway Drive apparait également sur la compilation de The Red Sea : What We've Built, peu de temps avant la sortie de son premier EP, Don't Close Your Eyes. En , le groupe se lance à la conquête des États-Unis, afin d'enregistrer son premier album avec l'aide d'Adam Dutkiewicz (déjà connu pour avoir produit des groupes comme Unearth ou Underoath), producteur de metal et membre du groupe Killswitch Engage. Depuis la sortie de son EP Don't Close Your Eyes, le groupe jouit d'une grande communauté de fans dans toute l'Australie et participe aux festivals Metal for the Brain, en 2005 et Australia's Hardcore, en 2005.

En , le groupe signe chez Epitaph Records, qui sort le premier album, Killing With a Smile, en août et, afin de le promouvoir, le groupe enchaîne les dates et les apparitions, comme au festival Big Day Out, en . Fin , le bassiste Shaun Cash décide de quitter le groupe pour des raisons personnelles, soutenu par les autres membres. Le groupe trouve un remplaçant en la personne de Jia O'Connor, jusque-là vendeur de t-shirts et grand ami du groupe. Jia, qui ne sait pas jouer de la basse, a trois jours pour apprendre les chansons. Désormais membre permanent du groupe, il assure le reste de la première tournée internationale Royaume-Uni et en Europe et quelques dates aux États-Unis. En , le groupe représente l'Australie lors du Rockstar Taste of Chaos Tour et joue avec des groupes comme Anti-Flag, Underoath, Thursday, Senses Fail, Taking Back Sunday et Saosin. Parkway Drive participe également, durant cette fin d'année, aux festivals Homebake Festival, Sound Fest, Resist Records' Tour, Soundwave Festival, et Gravity G Festival avant de retourner en Europe.

Horizons (2007–2009)[modifier | modifier le code]

Le , deux nouvelles chansons, intitulées The Sirens' Song et Carrion, sont présentées au public à l'Underworld, à Londres. Ces deux chansons figurent, plus tard, sur l'album Horizons. La même année, Parkway Drive participe (en tant que seul groupe australien) au Vans Warped Tour. Le , Winston Mc Call donne une interview dans l'émission short.fast.loud, à la radio australienne Triple J, au cours de laquelle il dévoile une autre des futures chansons de Horizons, Boneyards. L'album est publié le et est, en général, acclamé par la critique et les fans, plus particulièrement par Blunt Magazine (qui lui attribue un 10 sur 10) et par planet-loud.com (allant jusqu'à dire que l'album pourrait servir d'exemple pour les sorties métal à venir). Il débute à la 6e place des classements ARIA[3].

Après la sortie d'Horizons, le groupe part en tournée aux États-Unis, en Australie et en Europe avec des groupes comme Killswitch Engage, Bury Your Dead, et Darkest Hour. En février/, le groupe s'associe à d'autres groupes de Byron Bay afin de compléter le Surf Rats Tour en Australie, chaque concert de la tournée se déroulant à proximité de grands spots de surf australiens. En , le groupe donne des concerts dans toute l'Australie, à l'occasion du Sweatfest Tour, avec le soutien de groupes comme A Day to Remember, Suicide Silence, The Acacia Strain et Confession (en). Le , à l'UNSW Roundhouse, le groupe annonce que ce concert est filmé dans le but d'en sortir un DVD contenant également quelques chansons d'autres groupes du Sweatfest Tour. Le , le groupe annonce qu'il partage la tête d'affiche avec Stick to Your Guns et Mychildren Mybride (en) lors d'une tournée aux États-Unis. Du au , le groupe part jouer au Japon avec Shai Hulud et Crystal Lake (en). En , Parkway Drive annonce la sortie d'un dvd live et le début d'une tournée avec August Burns Red et Architects. Ils font appel à des groupes locaux pour assurer les premières parties (Hand of Mercy à Sydney, House vs. Hurricane (en) à Melbourne…). Horizons reste la meilleure vente du groupe[réf. nécessaire].

Deep Blue (2010–2012)[modifier | modifier le code]

Le , Parkway Drive retourne en studio pour l'enregistrement du troisième album, Deep Blue (produit par Joe Barresi). À en croire Winston McCall, le chanteur du groupe, cet album s'annonce comme le plus violent et le plus lourd du groupe à ce jour. D'après un post sur la page Myspace du groupe, l'enregistrement des pistes de batterie est terminé le . Le , le groupe annonce avoir terminé l'enregistrement de ce qui allait être son quatrième opus. Le , lors d'une interview, McCall révèle deux titres de Deep Blue : Home Is for the Heartless (feat. Brett Gurewitz de Bad Religion) et Hollow (feat. Marshall Lichtenwaldt de The Warriors (en))[4]. La tournée européenne, alors entamée par le groupe, est la dernière avant la sortie du nouvel album. Il ajoute que le disque devrait être dans les bacs avant le début du Vans Warped Tour. Durant sa tournée en Europe, le groupe joue une nouvelle chanson, appelée Unrest, qui sera sur l'album à venir. Début mai, la liste des pistes ainsi que les graphismes de l'album sont diffusés sur le site AllMusic, révélant, au passage, que le nom de l'album serait Deep Blue et qu'il sortirait le en Australie, le 28 en Europe et le 29 aux États-Unis. Le , la page Myspace du groupe prend les couleurs de Deep Blue et, le 18, est diffusé sur cette même page, le premier morceau complet intitulé Sleepwalker. Le même jour, le groupe poste une vidéo de promotion pour le Never Say Die European Tour auquel il participe, aux côtés de Comeback Kid, Bleeding Through, Emmure, War from a Harlots Mouth, Your Demise (en) et We Came as Romans. On peut entendre la version studio de Unrest en fond sonore de la vidéo.

Le , Deep Blue est disponible sur l'iTunes australien. Après seulement quatre heures, Deep Blue prend la 2e place des ventes, juste derrière l'album Recovery d'Eminem. Le 29, l'album sort aux États-Unis et au Canada, ce qui le rend désormais disponible partout dans le monde. Après le Vans Warped Tour, Parkway Drive entame une tournée en Australie, en compagnie des groupes The Devil Wears Prada, The Ghost Inside et 50 Lions. En septembre, le groupe est nommé pour son album Deep Blue aux ARIA Awards, dans la catégorie du meilleur album de heavy metal récent ; il gagne dans cette catégorie ainsi que la récompense du meilleur album punk ou hardcore. Le groupe part ensuite pour la Nouvelle-Zélande et l'Australie, en décembre, pour la première année du festival No Sleep Till, jouant avec Megadeth, NOFX, Dropkick Murphys, A Day to Remember, GWAR, Atreyu, Descendents, Alkaline Trio, Frenzal Rhomb (en), Me First and the Gimme Gimmes, Suicide Silence, August Burns Red, Katatonia, 3 Inches of Blood, We Came as Romans, House Vs. Hurricane et Confession. Via Facebook, le groupe annonce une tournée américaine pour février/, avec les groupes The Warriors, The Ghost Inside, et Set Your Goals.

En , il sort une reprise de la chanson Do What You Want, de Bad Religion, sur un split avec les 50 Lions, No Apologies et Blkout intitulé This Is Australia. Le but étant de sortir une chanson durant moins d'une minute. En 2011, Winston McCall est crédité sur la chanson Panic de The Warriors (extraite de leur album See How You Are) ainsi que sur la chanson de You Me at Six, intitulée Time is Money (sur l'album Sinners Never Sleep). Au début de l'année, Parkway Drive est annoncé pour deux dates du Sonisphere 2011 : en Italie, le et à Knebworth, le . Le groupe part pour une nouvelle tournée australienne, le Mix N' Mash Tour, en avec Miss May I, The Wonder Years, Confession et la participation d'un groupe local dans chacune des villes visitées. Au cours de cette tournée, Winston Mc Call annonce au public que cette tournée est la seule de l'année en Australie, le groupe préférant ralentir un peu le rythme pour travailler sur un nouvel album. Quoi qu'il en soit, le groupe assure ses dates au Royaume-Uni en mai et , avec le soutien de The Ghost Inside.

Atlas (2012–2013)[modifier | modifier le code]

Winston McCall en février 2012.

Dans une interview pour NME, Winston évoque la sortie d'un quatrième album. Il dit « Nous avons des idées pour cet album qui dépassent tout ce qu'on a pu faire par le passé. Nous essayons d'ores-et-déjà de l'écrire et nous préférerions entrer en studio trop tôt, plutôt que trop tard. » Il ajoute que l'écriture de cet album ne sera pas influencée par le fait de vouloir plaire au plus grand nombre : « Nous n'avons jamais écrit de cette manière, toujours pour nous-mêmes. Je veux dire, c'est cool d'être capable d'écrire des chansons que des tas de gens peuvent chanter en cœur mais nous n'y avions même pas pensé. Ca se produit, c'est tout. » Le chanteur donne également quelques nouvelles du guitariste Luke Kilpatrick (forcé d'assurer plusieurs dates dans une chaise roulante après un accident de surf) en assurant qu'il allait de mieux en mieux et qu'il serait sur pied pour la prochaine tournée du groupe. Il dit « Je pense qu'il devra porter un plâtre pour deux semaines encore. Sa jambe était enflée comme un ballon de foot mais ca va mieux maintenant même si il ne peut toujours pas marcher. Il était dans cet état tout au long des deux dernières tournées. Ce sera sûrement bizarre de le voir arpenter la scène à nouveau[5]. »

Parkway Drive au Nova Rock-Festival 2013.

Lors d'une interview, le guitariste Luke « Pig » Kilpatrick fait allusion à la sortie d'un DVD (début 2012) et d'un nouvel album que le groupe prévoit d'enregistrer au milieu de l'année. Le , le premier trailer annonce la sortie du DVD intitulé Home is for the Heartless pour le [6]. Dans une interview pour Reviewed Music, le chanteur annonce que : « Parkway Drive entrera en studio à la fin de sa tournée européenne d'avril pour commencer l'enregistrement de son quatrième album[7]. » puis le groupe annonce officiellement via Instagram que l'enregistrement du nouvel album débutera le , à Los Angeles et qu'il devrait sortir en fin d'année, produit par Matt Hyde (Sum 41, Slayer)[8].

Le nouveau DVD de Parkway Drive débarque directement en tête des charts ARIA et devient disque d'or. Le , le groupe annonce sur short.fast.loud la future sortie de l'album intitulé Atlas, avec une tournée australienne en compagnie de I Killed The Prom Queen, Northlane (en) et Survival (en). Le , une nouvelle chanson intitulée Dark Days fuit sur le net. Elle est rendue disponible à l'achat sur Amazon le 11 et sur l'iTunes store australien le 12. Epitaph sort la vidéo officielle de Dark Days, le premier single d'Atlas, le . Le , le groupe poste, sur YouTube, une autre chanson tirée d'Atlas, intitulée Old Ghost/New Regrets. Cette chanson est jouée par le groupe de nombreuses fois durant leur dernière tournée, elle n'avait alors pas de titre. Le , le groupe se produit au Hellfest, sur une Mainstage, entre 3 Doors Down et Down.

Ire (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

En février 2014, Parkway Drive annonce leur participation au Vans Warped Tour. Le 11 avril 2014, ils annoncent sur Instagram travailler sur un nouvel album. Le 4 juin 2015, Parkway Drive publie la couverture officielle, puis le titre, Ire, ainsi qu'un nouveau single intitulé Vice Grip accompagné d'un clip vidéo publié le 8 juin 2015. La date de sortie pour Ire est prévue pour le 25 septembre. Le 20 juin, Vice Grip atteint la 88e place des classements australiens[9],[10].

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Le genre du groupe est considéré comme du metalcore[1],[11],[12],[13],[14],[15],[16]. Ils font usage de chants distordus, de riffs de guitare électrique et de breakdowns. Ils s'inspirent de groupes comme Metallica, Slayer, Rage Against the Machine, Unearth, In Flames, Evergreen Terrace, Bleeding Through, Killswitch Engage, Bad Religion, Pennywise, The Offspring et Hatebreed[17]. Le chanteur des Parkway Drive, Winston McCall, a un frère cadet qui est le chanteur du groupe de punk hardcore 50 Lions[16].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Brett Versteeg – guitare basse, chant (2002–2004)
  • Shaun « Cashy » Cash – guitare basse, chœur (2004–2006)

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Parkway Drive », AllMusic (consulté le 26 juin 2015).
  2. (en) « Killing with a Smile », sur Fret Play (consulté le 26 juin 2015).
  3. (en) Hung, Steffen, « Parkway Drive Horizons », Australian Charts Portal (Hung Medien) (consulté le 18 janvier 2014).
  4. (de) « Parkway Drive geben Song-Titel für neues Album aus », sur Metalhammer (consulté le 26 juin 2015).
  5. (en) « Parkway Drive discuss 'bigger' new album at Sonisphere | News », New Musical Express,‎ (consulté le 14 juillet 2012).
  6. (en) « Parkway Drive Home is for the Heartless DVD pre-order », sur Resist Records,‎ 1er mai 2012 (consulté le 26 juin 2015).
  7. (en) « Interview: Winston McCall (Parkway Drive)| News », reviewedmusic.com,‎ (consulté le 18 février 2013).
  8. (en) « @parkwaydriveofficial's Instagram photos » (consulté le 18 février 2013).
  9. (en) Gavin Ryan, « ARIA Charts: Taylor Swift Bad Blood Remains At No 1 », Noise11,‎ (consulté le 13 juin 2015).
  10. (en) Gavin Ryan, « ARIA Singles: Conrad Sewell Returns To No 1 With Start Again », Noise11,‎ (consulté le 20 juin 2015).
  11. (en) « Parkway Drive - Atlas », Decoy Music (consulté le 26 juin 2015).
  12. (en) « Parkway Drive - Atlas (2012) », Me Gusta Reviews (consulté le 26 juin 2015).
  13. (en) « Parkway Drive - Atlas », Revolver Magazine (consulté le 26 juin 2015).
  14. (en) « Parkway Drive - Atlas », Kill Your Stereos (consulté le 26 juin 2015).
  15. (en) « Parkway Drive - Killing With a Smile », Metal Review (consulté le 26 juin 2015).
  16. a et b (en) « Parkway Drive », Rhapsody (consulté le 26 juin 2015).
  17. (en) « Parkway Drive - Interviews: Kill Your Stereo », Kill Your Stereo (consulté le 18 août 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :