Flogging Molly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flogging Molly
Description de cette image, également commentée ci-après

Flogging Molly en concert.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Punk rock, punk celtique, folk punk, rock celtique
Années actives Depuis 1997
Labels Vanguard Records, SideOneDummy Records, Burning Heart Records, Borstal Beat Records
Site officiel www.floggingmolly.com
Composition du groupe
Membres Dave King
Bridget Regan
Dennis Casey
Nathen Maxwell
Bob Schmidt
George Schwindt
Matt Hensley
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Flogging Molly.

Flogging Molly est un groupe de punk celtique américaine, originaire de Los Angeles, en Californie. Formé en 1997, il est composé de Dave King, Bob Schmidt, Matt Hensley, Nathen Maxwell, Dennis Casey, Bridget Regan et George Schwindt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Dave King, fondateur du groupe, est né et a grandi en Irlande. Ses parents, musiciens, souhaitaient qu'il joue lui aussi de la musique traditionnelle irlandaise. Mais il est très vite attiré par le hard rock et le punk rock, en pleine expansion à cette époque. Il part pour les États-Unis dans les années 1980 et fait office de chanteur pour le groupe de heavy metal Fastway en compagnie de « Fast » Eddie Clarke, ex-guitariste de Motörhead. En 1989, il part pour Los Angeles, en Californie, afin de rejoindre le groupe Katmandu. C'est en 1997, au pub Molly Malone's qu'il rencontre quelques autres musiciens avec qui il forme Flogging Molly[1]. D'après Dave King, le nom du groupe vient de la fusion du nom du pub où ils avaient pris l'habitude de jouer chaque lundi, le Molly Malone's, et de l'expression anglaise signifiant « perdre son temps et faire des efforts vains pour accomplir quelque chose d'irréalisable », « flogging a dead horse » (littéralement : fouetter un cheval mort). Dave King écrit les paroles de ses chansons sur une machine à écrire de 1916, l'année où eut lieu l'insurrection de Pâques 1916 en Irlande.

Flogging Molly est avant tout un groupe de scène, célèbre pour son énergie débordante en concert. Leur premier album, Alive Behind the Green Door, originellement sorti en 1997 (et réédité en 2006 par SideOneDummy) est, symptomatiquement, un album live. Le groupe ne possède pas encore sa formation définitive, et autour de Dave, George et Bridget jouent Ted Hutt à la guitare, Toby McCallum à la mandoline et Jeff Peters à la basse.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Dave King, chanteur du groupe.

Ce n'est que trois ans plus tard, en 2000 que Flogging Molly sortent leur premier album studio, Swagger, suivi en 2002 par Drunken Lullabies, puis en 2004 de Within a Mile of Home. La chanson If I Ever Leave This World Alive est utilisée dans l'épisode 8 Vengeance aveugle (Scar Tissue en VO) de la deuxième saison de [[The Shield (série télévisée)|The Shield]] (2003), dans l'épisode 5 Nostalgie Disco (Lude Awakening en VO) de la première saison de Weeds et dans le film P.S. I Love You[2]. La chanson Drunken Lullabies est utilisée dans le jeu vidéo Tony Hawk's Pro Skater 4[3]. La chanson To Youth (My Sweet Roisin Dubh), elle, est utilisée dans le jeu vidéo FIFA 2005. La chanson The Worst Day Since Yesterday est utilisée dans le film Mr. et Mrs. Smith sorti en 2005[4], ainsi que dans la série Stargate Universe Life, épisode 9 de la première saison.

Le sort Whiskey on a Sunday, un DVD documentaire accompagné d'un CD contenant une version studio inédite de Laura, quatre versions acoustiques et cinq versions live de chansons issues de leur discographie. En mars 2007, le groupe publie un EP exclusif sur iTunes, Complete Control Sessions. L'EP comprend deux nouvelles chansons, et des versions acoustiques des chansons précédentes. L'album suivant, intitulé Float, sur Sideonedummy Records, sort le 4 mars 2008. Il sera précédé par un single 45 tours (7") qui sortira début février. Float atteint la 4e place du Billboard 200[5]. Float atteint la 40e place[5]. Leur album Drunken Lullabies sera certifié disque d'or par la RIAA en juin 2009.

Années 2010[modifier | modifier le code]

Dave King, en concert à Budapest en 2011.

Pendant leur tournée en soutien à Float, Dave et Bridget se marient lors d'une cérémonie privée à Tokyo, au Japon. Flogging Molly publie un coffret DVD/CD intitulé Live at the Greek Theater en mars 2010. Le coffret trois CD (double CD + DVD) retrace la performance de Flogging Molly au Greek Theatre le . Le groupe participer à la première de l'émission Austin City Limits[6]. Un nouvel album, Speed of Darkness, est publié en 2011.

Le 10 mars 2016, le groupe publie son premier single en cinq ans intitulé The Hand of John L. Sullivan, en hommage au boxeur américano-irlandais du même nom. Le nouvel album de Flogging Molly, Life is Good sera publié le 2 juin 2017 au label Vanguard Records. Enregistré à Dublin, en Irlande, Life is Good' est le premier album de Flogging Molly en six ans depuis la sortie de Speed of Darkness.

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Le plus souvent Flogging Molly est classé dans la catégorie punk celtique, non loin des Dropkick Murphys, ou encore apparenté au folk punk, cette dernière description étant peut-être plus correcte, car le punk celtique propose le plus souvent un son proche de la oi! ou du street punk, ce que ne fait pas Flogging Molly. Le style musical de Flogging Molly mélange les rythmes et l'agressivité du punk à des sonorités et des thèmes issus de la musique traditionnelle irlandaise, mais aussi de la folk américaine et d'autres musiques traditionnelles : cadienne sur Tobacco Island, orientale (comme sur Another Bag of Bricks) ou les airs pirates de Salty Dog.

L'influence des Pogues n'est pas un mystère, ni une surprise. Le style vocal et l'emploi du violon évoquent aussi parfois The Waterboys (If I Ever Leave this World Alive, etc.). Flogging Molly n'en demeure pas moins ancré dans la scène punk et a pris part à des compilations telles celles du Warped Tour ou bien Rock Against Bush.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Autres participations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Band Profile - Flogging Molly », sur dyingscene.com (consulté le 26 mai 2017).
  2. (it) « Flogging Molly – If I ever leave this world alive », sur bad-boy.it, (consulté le 26 mai 2017).
  3. (en) « Tony Hawk's Pro Skater 4 - Soundtrack Song List », sur IGN (consulté le 26 mai 2017).
  4. « FLOGGING MOLLY - Swagger (2000) », sur fp.nightfall.fr (consulté le 26 mai 2017).
  5. a et b (en) « Flogging Molly - Chart history », Billboard (consulté le 20 mai 2014)
  6. (en) « Flogging Molly "Saints and Sinners" | Watch Austin City Limits Online | KLRU », video.klru.tv (consulté le 20 mai 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :