Tool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Toul.
Tool
Description de cette image, également commentée ci-après

Tool sur scène en 2006.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal progressif, rock progressif, metal alternatif, art rock
Années actives Depuis 1990
Labels Tool Dissectional, Volcano Entertainment, Zoo Entertainment
Site officiel www.toolband.com
Composition du groupe
Membres Maynard James Keenan
Adam Jones
Danny Carey
Justin Chancellor
Anciens membres Paul D'Amour

Tool est un groupe de metal progressif américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Formé en 1990[1] par le chanteur Maynard James Keenan, le guitariste Adam Jones, le batteur Danny Carey et le bassiste Paul D'Amour. Ce dernier quitte le groupe en 1995 pour être remplacé par Justin Chancellor du groupe britannique Peach peu de temps avant l'enregistrement de leur troisième œuvre majeure, Ænima.

Ce groupe emprunte au heavy metal sa puissance, au rock progressif sa charge d'émotions et au rock psychédélique la capacité de créer une atmosphère pleine et envoûtante. Ils publient leur premier album studio, Undertow (1993), suivi d'un deuxième album, intitulé Ænima, qui fera connaitre le groupe dans la scène du metal alternatif. Ils se popularisent encore plus avec la sortie de Lateralus (2001) et de l'album, 10,000 Days (2006).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1988–1992)[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, chacun des futurs membres de Tool emménagent à Los Angeles. Paul D'Amour et Adam Jones souhaitaient incarner l'industrie cinématographique, et Maynard James Keenan a étudié l'art visuel dans le Michigan[2]. Danny Carey et Keenan jouaient au sein de Green Jellÿ[2] ; Carey jouait aussi avec Carole King et Pigmy Love Circus[3].

Maynard James Keenan et Adam Jones se rencontrent en 1986, le premier quittant la Côte Est et l'autre son Illinois natal pour venir s'installer tous les deux à Los Angeles. Danny Carey vit alors dans l'appartement en dessous de celui de Maynard. Avant de rejoindre le groupe Tool, Danny Carey avait déjà joué dans plusieurs autres groupes. Il remplace quelque temps un batteur, qui aurait dû venir auditionner, mais qui n'est jamais venu. Paul D'Amour rejoint la formation quelque temps plus tard en tant que bassiste, et c'est finalement en 1990 que le groupe Tool commence sa carrière. Un premier album sort en 1992, Opiate. Il permet au groupe de se faire connaître un peu partout sur le territoire américain. Le titre de l'album fait référence à la citation de Karl Marx « la religion est l'opium du peuple », ce qui explique le visuel de l'album où l'on voit un monstre mi-homme mi-chenille en costume de prêtre.

Undertow (1993–1995)[modifier | modifier le code]

Maynard James Keenan Roskilde 2.

L'année suivante, en 1993, sort leur premier album long, Undertow. L'album a pour fil conducteur les notions de noyade et de cycle vie-mort (la purification par l'eau et l'immersion sont ensuite des idées récurrentes dans l'œuvre de Tool). Les singles Sober et Prison Sex sont les premiers clips (réalisés par Adam Jones avec Fred Stuhr) et sont, à l'époque, largement diffusés par exemple sur MTV, contribuant à rendre Tool célèbre en confortant le groupe dans un univers visuel unique[4]. Le groupe commence à tourner en mai 1993. Tool est annoncé au Garden Pavilion d'Hollywood, mais leur apparition est annulée à la dernière minute[5].

Ænima (1996–2000)[modifier | modifier le code]

Paul D'Amour quitte le groupe en septembre 1995, pour des problèmes de différences d'opinion. Néanmoins, il serait toujours en bons termes avec les autres membres du groupe : il a tout de même participé à l'écriture de deux morceaux : Eulogy et Pushit. Il est alors remplacé par Justin Chancellor avec lequel Tool continue de travailler sur le nouvel album, Ænima, qui sort finalement le 1er octobre 1996. Énorme succès une fois de plus pour cet album, qui impose le groupe sur la scène internationale. Suivent différentes récompenses de la profession, de nombreux concerts, et la participation à des festivals mythiques comme Ozzfest ou Lollapalooza.

L'interlude Intermission est un clin d'œil au film des Monty Python Sacré Graal.

Lateralus (2001–2005)[modifier | modifier le code]

Au printemps 2001, après cinq années de gestation, sort Lateralus. Travaillé et complexe, il bénéficie d'une critique très favorable. Cet album entérine le travail entamé dès les débuts du groupe en le poussant vers une musique plus labyrinthique, où chaque morceau est à nombreux tiroirs, possédant sa propre mystique. Après la « révélation » que fut Ænima, Lateralus confirme donc l'évolution du groupe vers un son metal toujours plus fouillé et original.

Le titre de la chanson Faaip de Oiad est en énochéen, une langue supposée venue des anges et inventée au XVIe siècle par l'occultiste et mathématicien John Dee.

10,000 Days (2006–2007)[modifier | modifier le code]

Après cinq ans d'absence, Tool sort en mai 2006 l'album 10,000 Days, dont le nom fait référence aux 10 000 jours de paralysie que connut la mère de Maynard James Keenan avant sa mort. Un supposé « morceau caché » est retrouvé sur cet album si l'on écoute Wings for Marie et Viginti Tres consécutivement, en même temps que 10,000 Days. Ce qui expliquerait la présence de Viginti Tres.

L'album comprend une paire de lunettes permettant de voir en stéréoscopie les images du livret qui l'accompagne.

Pause et futur album (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

Tool à Paris en 2006.

Chancellor annonce en mai 2007 que le groupe continuera probablement sa tournée en 2008, puis ensuite prendra une pause[6]. Il ajoute que le groupe a déjà écrit de nouvelles chansons, et pense pouvoir en tirer un nouvel album[7]. La tournée du groupe, en été 2009, est lancée le 18 juillet à Commerce City, dans le Colorado, au Mile High Music Festival. Ils jouent en tête d'affiche du Lollapalooza 2009 et d'un concert le 22 août à l'Epicenter Festival de Pomona, en Californie[8],[9],[10]. Leur Tool Winter Tour est lancé entre janvier et février 2012 à travers les États-Unis et le Canada[11],[12]. Le groupe joue à l'Ozzfest Japan le 12 mai 2013[13]. Entre temps, les membres de Tool poursuivent leurs propres projets musicaux. Keenan tourne significativement avec Puscifer[14].

Keenan et Carey donnent deux opinions différentes concernant un potentiel futur album du groupe en 2013[15]. Carey prévoit une sortie début 2014[16]. En mai 2013, Keenan annonce qu'il commence de l'écriture du chant après celle des morceaux instrumentaux[17]. Le 6 mars 2014, Crave Online rapporte les dires de Jones annonçant l'album pour 2014. Le lendemain, Tool publie une annonce officielle sur Rolling Stone, expliquant que Jones plaisantait[18]. Le 15 juillet 2014, Carey et Jones informent Rolling Stone que des problèmes familiaux et démêlés judiciaires ont repoussé la date de sortie de l'album[19]. En janvier 2016, Tool entreprend une tournée américaine[20].

Lacrymologie[modifier | modifier le code]

L'univers de Tool est entre autres basé sur l'une des inventions d'Adam Jones, l'auteur fictif Ronald P. Vincent et sa philosophie, la « lacrymologie ». Pendant plusieurs années, les membres du groupe font passer ce mythe, qui fait son apparition en 1993 dans un historique distribué avec les copies promotionnelles de l'album Undertow, la raison de la création de Tool[21]. Selon le site Urban Dictionnary[22], la lacrymologie est peut-être née de la volonté de railler les mouvements religieux ou sectaires comme la scientologie, auquel le groupe s'attaque régulièrement dans ses textes.

Selon l'historique écrit par le groupe, Adam Jones, diplômé d'une école de cinéma et passionné par l'art sous toutes ses formes, traîne dans le milieu undergound de Los Angeles et y fait la rencontre d'un dénommé Ronald P. Vincent, auteur en 1949 d'une œuvre unique, A Joyful Guide to Lachrymology. Jones affirme que l'ambition de Vincent, grâce à son guide, est de fonder une philosophie/religion, la « lacrymologie ». Pour lui, le seul moyen pour un être humain de progresser et de se développer passe par l'exploration et la compréhension de sa douleur physique et de sa peine.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 1991 : 72826
  • 1992 : Opiate
  • 1996 : Cesaro Summability
  • 1996 : Selections from Ænima
  • 1996 : Tool [live]

Reprises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tool sur AllMusic.
  2. a et b (en) Loraine Gennaro, « Angry Jung Men! », Livewire Magazine, vol. 7, no 3,‎ (lire en ligne [transcription]).
  3. (en) Adem Tepedelen, « Tool Drummer Goes to Circus », Rolling Stone, (consulté le 5 septembre 2012).
  4. (en) Loraine Gennaro, « Tool Guitarist Adam Jones is a Master of Many Trades » [transcription], (consulté le 7 avril 2006), p. 16.
  5. (en) Roman Sokal, « Tool – Stepping Out From the Shadows », Exclaim!, (consulté le 17 septembre 2006).
  6. (en) Eric Pulsifer, « Tool returns to Bossier on Thursday », nwlanews.com (archives), (consulté le 3 septembre 2012).
  7. (en) John Benson, « Tool movie in the works? », Billboard, (consulté le 5 juin 2007).
  8. (en) « TOOL Expands Summer Tour », Blabbermouth.net, (consulté le 26 octobre 2016).
  9. (en) « Tool, Widespread Panic and The Fray to Headline Second Annual Mile High Music Festival », madisonhousepublicity.com (archives), (consulté le 6 mars 2015).
  10. (en) « Tool at Lollapalooza », 2009.lollapalooza.com (archives) (consulté le 3 septembre 2012).
  11. (en) « Tool 2012 USA Tour », Fourtheye, (consulté le 20 avril 2012).
  12. (en) « Tool Confirm 2012 Tour Dates », Audio Ink Radio (consulté le 20 avril 2012).
  13. (en) « Tool, Deftones, Slash, Stone Sour Confirmed For Ozzfest Japan », Blabbermouth.net, (consulté le 26 octobre 2016).
  14. (en) Klaus Kinski, « Brooklyn Vegan Tours » (consulté le 23 septembre 2012).
  15. (en) « Tool Drummer Hopeful New Album Will Drop This Year », Blabbermouth.net, (consulté le 7 février 2013).
  16. (en) « Drummer Danny Carey Says New Tool Album Most Likely to Surface in Early 2014 », Loudwire.com, (consulté le 23 avril 2014).
  17. (en) « WTF with Marc Maron Podcast – Episode 416 – Maynard James Keenan », Wtfpod.com (consulté le 23 avril 2014).
  18. (en) Kory Grow, « Tool Are Continuing to Work on New Album, Despite Internet Rumors That It Is Done », Rolling Stone, (consulté le 23 avril 2014).
  19. (en) Corey Grow, « Tool Explain Why They Haven't Put Out a New Album Since 2006 », Rolling Stone, (consulté le 15 juillet 2014).
  20. (en) Alex Young, « Tool announce 2016 tour, and the first show is only two months away », Consequence of Sound, (consulté le 23 novembre 2015).
  21. (en) voir les explications de Blair MacKenzie Blake sur le site officiel du groupe.
  22. (en) Article « Lachrymology » sur urbandictionnary.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]