At the Gates

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
At The Gates
Description de cette image, également commentée ci-après

At the Gates, sur scène en 2008.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Genre musical Death metal mélodique, death metal (débuts)][1]
Années actives 1990-1996, 2007-2008, depuis 2010
Labels Peaceville Records (1992-1995), Earache Records (1995-1996, 2008-2014), Century Media Records (depuis 2014)[2]
Site officiel www.atthegates.se
Composition du groupe
Membres Tomas Lindberg
Anders Björler
Adrian Erlandsson
Jonas Björler
Martin Larsson
Anciens membres Alf Svensson
Tony Andersson
logo de At The Gates

Logo de At The Gates.

At the Gates est un groupe de death metal mélodique suédois, originaire de Göteborg. Formé en 1990, le groupe est connu comme l'un des piliers de la scène[3]. À l'origine actif entre 1990 et 1996, le groupe se reforme en 2007 pour une tournée avant de se séparer de nouveau en 2008. Cependant, ils se réunissent de nouveau en décembre 2010, et continuent à se produire sur scène. Le groupe publie At War with Reality, son premier album en 19 ans, en fin 2014[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1990–1994)[modifier | modifier le code]

En 1990, les anciens membres du groupe Grotesque décident de former At the Gates, qui deviendra l'un des précurseurs de la vague du deuxième courant death suédois. Aux côtés d'In Flames, Dark Tranquillity, Hypocrisy et Edge of Sanity, ils amèneront le style death metal vers des rivages plus mélodiques et sortent leur premier EP Gardens of Grief cette même année. Décidés à rompre certains stéréotypes du death metal, leurs textes abordent l'aliénation sociale, le suicide et la dépression, les conflits sociopolitiques et l'absurdité de l'existence moderne dans une société capitaliste fondée sur la productivité aux détriment de l'humanisme.

Le groupe sort en moins d'un an deux albums consécutifs The Red in the Sky is Ours et With Fear I Kiss the Burning Darkness, respectivement en juillet 1992 et mai 1993.

Succès et popularité (1994–1996)[modifier | modifier le code]

Après l'enregistrement du second album, Alf Svensson quitte le groupe et fonde Oxiplegatz. Ce qui ne changera d'ailleurs rien à la productivité du groupe qui sort en juillet 1994, Terminal Spirit Disease.

Le groupe continue à tourner, et publie, en 1995, son nouvel album à succès Slaughter of the Soul, au label Earache Records. Il est considéré par les critiques comme leur album le plus abouti artistiquement[5],[6],[7]. Le groupe reçoit un engouement international grâce à son album, et leur clip Blinded by Fear gagne plusieurs rotations sur MTV en Amérique. Mais malgré le succès, le gorupe se sépare en 1996[8].

Après séparation (1996–2007)[modifier | modifier le code]

Lorsque le groupe se sépare en 1996, trois de ses musiciens (le batteur Adrian Erlandsson, le bassiste Jonas Björler et le guitariste Anders Björler) forment The Haunted. Tomas Lindberg, toujours en tant que chanteur, fonde The Great Deceiver, groupe mélangeant hardcore, metal et indus et Disfear, groupe de crust punk.

Réunion (2007–2014)[modifier | modifier le code]

At the Gates en 2008.

Le groupe se reforme pour une tournée des festivals d'été 2008 (Wacken Open Air, Hellfest et Graspop) mais il est certain qu'At the Gates n'enregistrera plus d'albums[9],[10]. En juillet 2008, ils tournent aux États-Unis et au Canada pour le Suicidal Final Tour[11] puis participent au Bloodstock Open Air britannique le 17 août 2008. TIls terminent leur tournée à Athènes, en Grèce, avec The Ocean le 21 septembre 2008.

En décembre 2010, le groupe annonce officiellement sa deuxième réunion à Göteborg, avec l'intention de jouer au Metaltown 2011. Plus tard dans le mois, ils annoncent leur participation au Bloodstock Open Air de Derbyshire, en Angleterre. Le 29 janvier 2012, At the Gates annonce sur Facebook plus de concerts en 2012. Ils participent aux festivals Brutal Assault et Vagos Open Air en août, puis au Resurrection Fest en Espagne. En octobre 2012, Tomas Lindberg annonce qu'il ne dirait jamais non à un nouvel album d'At the Gates[12]. Le groupe confirme sa venue en 2013 au Sweden Rock Festival de Solvesborg et Heavy MTL de Montréal.

At War with Reality (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le 21 janvier 2014, At the Gates publie une vidéo sur YouTube montrant un texte marqué 2014, une date possible pour un nouvel album. Le 27 janvier 2014, le groupe révèle la sortie prochaine de l'album At War with Reality au label Century Media Records[13]. At the Gates part en tournée en soutien à At War with Reality qu'ils concluent en août 2016.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Tomas Lindberg - chant (1990-1996, 2007-2008, depuis 2010)
  • Anders Björler - guitare (1990-1996, 2007-2008, depuis 2010)
  • Jonas Björler - basse (1990-1996, 2007-2008, depuis 2010)
  • Adrian Erlandsson - batterie (1990-1996, 2007-2008, depuis 2010)
  • Martin Larsson - guitare (1993-1996, 2007-2008, depuis 2010)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Alf Svensson - guitare (1990-1993)
  • Björn Mankner − basse (1990)
  • Jesper Jarold − violon (1991-1992)
  • Cliff Lundberg − basse (1992)
  • Tony Andersson − basse de session (1992)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Gardens of Grief (EP)
  • 1992 : The Red in the Sky is Ours
  • 1993 : With Fear I Kiss the Burning Darkness
  • 1994 : Terminal Spirit Disease
  • 1995 : Slaughter of the Soul
  • 2001 : Suicidal Final Art (compilation)
  • 2014 : At War with Reality

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Death and the Labyrinth (tiré de At War With Reality, réalisé par Patric Ullaeus)

DVD[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Müller: Satanische Verse. In: Metal Hammer, no. 6, juin1993, page 159.
  2. (en) « Century Media Records - At The Gates: : Announce new studio album; Sign worldwide deal with Century Media Records! » (consulté le 30 janvier 2014).
  3. (en) Daniel Ekeroth, Swedish Death Metal, Bazillion Points Books, (ISBN 9780979616310, lire en ligne), p. 222.
  4. (en) « At The Gates Announces New Studio Album, Label Home », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 27 janvier 2014).
  5. (en) Chronique de Slaughter of the Soul sur Sputnikmusic.
  6. (en) Steve Huey: Slaughter of the Soul - At the Gates
  7. (en) « At the Gates | Biography & History | AllMusic », sur AllMusic (consulté le 14 décembre 2015).
  8. (en) "At The Gates", Earache.com.
  9. (en) « AT THE GATES Frontman Discusses Reunion, Touring Plans », Earache Records, Blabbermouth.net,‎ (consulté le 30 octobre 2007).
  10. (en) Anders Björler interviewé par Metal Rules.
  11. (en) « DARKEST HOUR Comments On AT THE GATES Tour », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 4 janvier 2017).
  12. (en) « AT THE GATES Frontman On Possibility Of New Studio Album: 'I've Learned Never To Say Never' », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 4 janvier 2017).
  13. (en) « Interview With At The Gates Vocalist Tomas Lindberg », Metalunderground.com,‎ (consulté le 23 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :