Motionless in White

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Motionless in White
Description de cette image, également commentée ci-après

Motionless in White en concert à Las Vegas en 2011.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metalcore, metal industriel, metal gothique, electronicore[1],[2]
Années actives Depuis 2005
Labels Fearless Records
Site officiel motionlessinwhite.net
Composition du groupe
Membres Chris « Motionless » Cerulli
Ryan Sitkowski
Ricky « Horror » Olson
Devin « Ghost » Sola
Josh Balz
Anciens membres Kyle White
Mike Costanza
Frank Polumbo
Angelo Parente
Thomas « TJ » Bell
Brandon « Rage » Richter

Motionless in White est un groupe de metalcore américain, originaire de Scranton, en Pennsylvanie. Formé en 2005, le groupe se compose de Chris « Motionless » Cerulli (chant), Ricky Horror (guitare rythmique), Devin « Ghost » Sola (basse), Ryan Sitkowski (guitare solo), Josh Balz (clavier), et du membre de tournée Vinny Mauro (batterie). Leur nom s'inspire de la chanson Motionless and White du groupe Eighteen Visions[3]. Il est connu pour son style musical metalcore mélangé à des éléments de metal industriel et de metal gothique[4],[5].

Motionless in White est signé au label Fearless Records et a fait paraître trois albums studio ; leur album le plus récent s'intitule Reincarnate, publié le 15 septembre 2014 au Royaume-Uni, et le 16 septembre 2014 à l'international.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts (2005–2009)[modifier | modifier le code]

Motionless in White est fondé en 2005 par le guitariste et chanteur Chris Motionless, le batteur Angelo Parente, le guitariste Frank Polumbo, et le bassiste Kyle White au lycée. Chris Motionless et d'autres membres s'inspirent de groupes comme Poison the Well, Slipknot, Marilyn Manson, Johnny Cash, et Depeche Mode. En 2005, ils font paraître leur première démo homonyme[6]. Quelques années après la publication de leur démo, un nouveau membre, Josh Balz, se joint au groupe en tant que claviériste, Frank Polumbo endossant le rôle de bassistes ; deux nouveaux membres, Michael Costanza et Thomas 'TJ' Bell, se joignent aussi au groupe en tant que guitaristes, menant Chris Motionless au chant[6]. Le groupe est découvert par Zach Neil lors d'une performance dans un club appelé The Staircase. Zach signe le groupe à son label Masquerade Recordings. Ils publient leur premier EP The Whorror produit par Zach Neil, mixé par Dan Malsch et publié par Masquerade Recordings/Warner Music Group en 2007[7].

Après leur tournée promotionnelle pour The Whorror, Motionless in White dénombre assez de chansons écrites pour leur prochain album, plus tard intitulé When Love Met Destruction[8]. When Love Met Destruction est enregistré en 2008 d'abord aux studios Soundmine puis chez Zach Neil avec Dave Cutrone et Zach Neil, et est publié la même année par Masquerade Recordings. Zach fait jouer le groupe au Warped Tour et attirent l'attention de Shawn Milke du groupe Alesana qui leur offre un contrat de management[9]. Le groupe se sépare du guitariste Michael Costanza et engagent l'actuel guitariste Ryan Sitkowski[6],[10]. Bien que signé chez Fearless, l'EP When Love Met Destruction sera distribué au label Tragic Hero le 17 février 2009[11]. La chanson Ghost in the Mirror devient le tout premier single du groupe, accompagné d'un clip vidéo[12].

Creatures et changements (2009–2011)[modifier | modifier le code]

Après la publication de When Love Met Destruction, le bassiste Frank Polumbo quitte Motionless in White sans motif, quittant sa résidence de Bellevue (Washington), est est remplacé par Ricky Horror en octobre 2009[13]. Des mois plus tard, Motionless in White entre en studio en mai 2010 pour l'enregistrement de leur album Creatures[14] avec le producteur Andrew Wade. Le premier single de l'album, Abigail, est publié au magazine Revolver le 30 août, puis sur iTunes le lendemain[15]. Un clip vidéo est tourné puis publié quelques mois plus tard[16] suivant deux ans après du clip pour Creatures, le premier morceau de Immaculate Misconception[17] et d'un clip pour Puppets (The First Snow) filmé lors de leurs performances au The All Stars Tour de 2011[18].

Creatures est publié le 12 octobre 2010 au label Fearless, et atteint la 175e place au classement Billboard Top 200, et la dixième aux Heatseekers[19]. Le mercredi 4 mai 2011, le guitariste Thomas Joseph « TJ » Bell est renvoyé dy groupe[20]. Selon Bell, il se consacrait bien plus à Escape the Fate[21]. Selon le groupe, Bell a quitté Motionless in White en plein milieu de leur tournée pour se joindre à Escape the Fate et n'en a pas informé plus tôt le reste du groupe[21]. Cela a mené le groupe a joué sans morceaux de guitare rythmique pendant leurs performances[22],[23].

À la suite du départ de Bell, Olson passe de la basse à la guitare rythmique, et le groupe auditionne à nouveau pour un bassiste. Pendant leurs tournées, Motionless in White confirme le nouveau bassiste, Devin Sola, le 27 novembre 2011[24].

Infamous (2012–2014)[modifier | modifier le code]

En début 2012, Motionless in White participe au Kerrang! Metallica The Black Album: Covered avec leur chanson My Friend of Misery[25]. Motionless in White décide ensuite de collaborer avec deux producteurs à part pour la composition de leur futur album Infamous : Jason Suecof et Tim Sköld[26]. Le 25 septembre, Devil's Night devient le premier single de l'album[27]. Le 9 octobre, leur second single If It's Dead, We'll Kill It est publié[28].Le 13 novembre 2012, le clip vidéo du titre Devil's Night est publié en même temps que l'album[29]. Infamous atteint initialement la 53e place du Billboard 200, la 19e des Top Rock Albums, la neuvième des Top Independent Albums, et la cinquième des Top Hard Rock Albums[30].

L'ancien batteur de Motionless in White, Angelo Parente, annonce son départ le 11 mars sur Tumblr. Il les quitte en bons termes, sans aucun signe de conflit interne[31]. Brandon Richter, ancien membre de The Witch Was Right, le remplace le 23 avril 2013[32]. Le 23 avril, le groupe publie son troisième single extrait de Infamous, America, accompagné d'une vidéo lyrique[33]. Le 3 juin, une autre vidéo, réalisée par le percussionniste de Slipknot Shawn Crahan, est tournée pour le single[34]. Le 11 juin 2013, Motionless In White publie la version deluxe de Infamous, avec des versions remixées et éditées des titres originaux[35].

Motionless in White lance leur première tournée britannique en septembre 2013 avec The Defiled et Glamour of the Kill[36]. Ils jouent ensuite aux côtés de groupes comme In This Moment au Hellpop Tour entre octobre et novembre[37], et All That Remains entre novembre et décembre 2013[38]. Motionless in Whitejoue au festival Mayhem Festival de 2013[39].

Reincarnate (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Chris Motionless avec le groupe au Welcome To Rockville de Jacksonville, en Floride.

Le 23 janvier 2014, le groupe annonce une brève tournée aux côtés de The Plot in You, Like Moths to Flames, For the Fallen Dreams et The Defiled avec For Today pour San Antonio. Après la tournée, ils entrent en studio pour l'enregistrement de leur futur album après Infamous[40]. Le 5 février, Motionless in White est annoncé pour le Vans Warped Tour[41]. La même journée, ils sont confirmé pour leur reprise du titre Du Hast de Rammstein pour la compilation Punk Goes 90's 2[42]. Plus tard dans le mois, le batteur Brandon Richter annonce son départ du groupe[43].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Christopher « Motionless » Cerulli – chant (depuis 2005)
  • Joshua Balz - clavier, synthétiseur (depuis 2007)
  • Ryan Sitkowski – guitare solo (depuis 2008)
  • Richard « Ricky Horror » Olson - guitare rythmique (depuis 2011), basse (2009–2011), chœurs
  • Devin « Ghost » Sola – basse (depuis 2011)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Frank Polumbo - basse (2005–2009)
  • Mike Costanza - guitare solo (2005–2008)
  • Thomas « TJ » Bell - guitare rythmique, chœurs (2007–2011)
  • Angelo Parente – batterie (2005-2013)
  • Brandon Richter - batterie (2013-2014)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • The Whorror, 2007
  • When Love Met Destruction, 2009

Singles[modifier | modifier le code]

  • Ghost In The Mirror, 2009
  • London In Terror', 2010
  • Abigail, 2010
  • Creatures, 2011
  • Immaculate Misconception, 2011
  • Puppets (The First Snow), 2011
  • Devil's Night, 2012
  • If It's Dead, We'll Kill It, 2012
  • Black Damask (The Fog), 2013
  • A-M-E-R-I-C-A, 2013
  • Reincarnate, 2014
  • Break The Cycle, 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emily White, « Motionless in White Roars Onto Top Rock Albums at No. 1 », sur Billboard,‎ (consulté le 25 février 2015), The goth-metal band also enters the top 10 of the Billboard 200 (No. 9) and leads Hard Rock Albums for the first time.
  2. Gregory Heaney, « Motionless in White Biography - AllMusic », sur AllMusic (consulté le 25 février 2015), While their hometown of Scranton, Pennsylvania is mostly known in popular culture for being perfectly mundane, gothic metal band Motionless in White make music that's anything but tame.
  3. (en) Sean Plummer, « Motionless in White – You got your band name where!? », MSN Entertainment.
  4. (en) Motionless in White - Creatures, Review Rinse Repeat.
  5. (en) « Motionless in White - Welcome to Fearless Records », Fearless Records (consulté le 25 mars 2014).
  6. a, b et c Amanda Batista, « Interview with Motionless In White: Growing Creatures », TheAquarian.com, The Aquarian Weekly (consulté le 12 avril 2014).
  7. « Motionless in White The Whorror », Allmusic.com, AllMusic (consulté le 12 avril 2014).
  8. (en) When Love Met Destruction, iTunes.
  9. « Track-By-Track: Motionless in White », Alternative Press (consulté le 28 octobre 2011).
  10. White, « Fearless Records signs Motionless In White », Lambgoat (consulté le 28 octobre 2011).
  11. « Fearless Records signs Motionless In White », Lambgoat (consulté le 28 octobre 2011).
  12. « Motionless in White: Music Videos », MTV.com, MTV (consulté le 12 avril 2014).
  13. Motionless in White, Fearless
  14. Motionless in White enter the studio to record debut album, SMN News, 25 mai 2010, consulté le 25 mars 2012.
  15. « Abigail Is Now Available On iTunes », Buzznet.com, Motionless In White (consulté le 13 avril 2014).
  16. Jonathan Barkan, « Motionless In White Release 'Abigail' Video », Bloody-disgusting.com, Bloody Disgusting (consulté le 13 avril 2014).
  17. Brian Kraus, « Motionless In White premiere Immaculate Misconception video », AltPress.com, AltPress (consulté le 13 avril 2014).
  18. Brian Kraus, « Motionless In White premiere Puppets video », AltPress.com, AltPress (consulté le 13 avril 2014).
  19. Charts, AllMusic.
  20. Michael Duncan, « Motionless in White Part Ways with Guitarist TJ Bell », Rock Edition (consulté en 6mai 2011).
  21. a et b Tim Karan, « Motionless In White officially part ways with guitarist TJ Bell », AltPress.com, AltPress (consulté le 13 avril 2014).
  22. Thomas Bell, « Tweet explanation », TwitLonger (consulté le 4 mai 2011).
  23. « TJ Bell leaving Motionless In White », Rocketshiplive, Rocketshiplive (consulté le 5 mai 2011).
  24. Michael Duncan, « Motionless in White Announce New Bassist », Rock Edition (consulté le 27 novembre 2011).
  25. « Kerrang! Magazine's 'Covered' Tribute To Metallica's Black Album; Cover Artwork Unveiled », Blabbermouth.com, Blabbermouth (consulté le 12 avril 2014).
  26. (en) http://showingyouthemusic.tumblr.com/post/13306036271/motionless-in-white-new-album-expected-fall-of-2012 .
  27. Jon Ableson, « Motionless In White Announce New Single "Devil's Night" », Alterthepress.com, Alter The Press (consulté le 12 avril 2014).
  28. « Motionless in White Release Tour Trailer, Clip of New Song, If It’s Dead, We’ll Kill it », Revolver (consulté le 4 octobre 2012).
  29. « Motionless In White: Devil's Night Video Released », Blabbermouth, Blabbermouth (consulté le 12 avril 2014).
  30. (en) http://www.allmusic.com/album/infamous-mw0002430469/awards .
  31. Cassie Whitt, « Motionless In White drummer and founding member Angelo Parente leaves band », AltPress.com, AltPress (consulté le 12 avril 2014).
  32. Angela Mastrogiacomo, « Motionless In White Announce New Drummer », Infectiousmagazine.com, Infectious Magazine (consulté le 12 avril 2014).
  33. Tyler Common, « Motionless In White release "America" lyric video, announce new drummer », Altpress, AltPress (consulté le 12 avril 2014).
  34. « Motionless In White Premiere New Music Video, America, Directed by Slipknot’s Shawn Clown Crahan », Revolvermag.com, Revolver Magazine (consulté le 12 avril 2014).
  35. Cassie Whitt, « Motionless In White premiere ‘Infamous’ bonus tracks », AltPress.com, AltPress (consulté le 12 avril 2014).
  36. « Motionless In White UK UK dates for September 2013 », Rocksound.tv, Rocksound (consulté le 12 avril 2014).
  37. Cassie Whitt, « In This Moment announce The Hellpop Tour, featuring Motionless In White », AltPress.com, AltPress (consulté le 12 avril 2014).
  38. Alex DiVincenzo, « All That Remains, Motionless In White, Soil Tour », Absolutepunk.com, Absolute Punk (consulté le 12 avril 2014).
  39. Spencer Kaufman, « 2013 Rockstar Mayhem Festival Lineup Unveiled: Rob Zombie, Five Finger Death Punch + More », Loudwire.com, Loudwire (consulté le 22 avril 2014).
  40. « Motionless In White announce tour with Like Moths To Flames, The Plot In You, more – Alternative Press », Altpress.com,‎ (consulté le 22 avril 2014).
  41. Matt Crane, « Motionless In White, The Word Alive, Real Friends, more announced for Warped Tour 2014 », AltPress.com, AltPress (consulté le 12 avril 2014).
  42. Matt Crane, « Fearless Records announce full ‘Punk Goes ‘90s’ tracklist », Altpress.com, Altpress (consulté le 12 avril 2014).
  43. « Motionless In White drummer quits band », Lambgoat.com, LambGoat (consulté le 13 avril 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]