Powerwolf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Powerwolf
Description de cette image, également commentée ci-après
Powerwolf en concert en 2016
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Power metal[1]
Années actives Depuis 2003
Labels Metal Blade Records, Napalm Records
Site officiel www.powerwolf.net
Composition du groupe
Membres Attila Dorn
Matthew Greywolf
Charles Greywolf
Roel van Helden
Falk Maria Schlegel
Anciens membres Stéfane Funèbre
Tom Diener
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Powerwolf.

Powerwolf est un groupe de power metal allemand, originaire de Sarrebruck. Le groupe, formé en 2003 par Charles et Matthew Greywolf, officie d'abord sous le label Metal Blade Records, puis sous le label Napalm Records à partir de 2012 avec l'album Preachers of the Night. Utilisant abondamment chœurs et orgues, les membres s'inspirent également, pour de nombreuses chansons, de chants religieux comportant parfois des parties en latin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts (2003–2005)[modifier | modifier le code]

Les deux membres fondateurs sont des amis jouant ensemble depuis longtemps. Ils jouaient notamment dans le groupe appelé Flowing Tears[1]. De leur décision de former un autre groupe naît Powerwolf. Pour l'activité du groupe, ils adoptent des noms de scène : Benjamin Buss devient Matthew Greywolf et David Vogt devient Charles Greywolf[2]. Peu après, les Greywolf recrutent le batteur Stéfane Funèbre et le claviériste Falk Maria Schlegel, mais ne parviennent pas à trouver de chanteur pour compléter leur line-up. À cette période, le groupe débute dans l'écriture musicale et, lors de leur voyage en Roumanie, Charles et Matthew font la rencontre d'Attila Dorn[3] (de son vrai nom Karsten Brill). Ce dernier emménage dans la ville natale du groupe, Sarrebruck, et devient le chanteur de Powerwolf.

Signature avec Metal Blade Records (2005–2012)[modifier | modifier le code]

Avec la passion de Dorn pour les légendes roumaines sur les loups-garous, le groupe sort son premier album Return in Bloodred le 4 avril 2005 sous le label Metal Blade Records, avec lequel ils signent un contrat. Un second album suivra le 7 mai 2007, Lupus Dei. Leur troisième album, Bible of the Beast, est commercialisé le . Le quatrième album, intitulé Blood of the Saints, est commercialisé le en Europe et le aux États-Unis.

En 2011, en raison du Wolfsnächte 2012, Powerwolf sort un split EP avec Mystic Prophecy, Stormwarrior, et Lonewolf. Cet EP présente des chansons inédites, dont le titre Living on a Nightmare. Des exemplaires de cet EP sont, à l'origine distribués, lors de l'achat des tickets pour la tournée Wolfsnächte de Powerwolf[4] mais, depuis la fin de la tournée, ces exemplaires sont uniquement mis en vente sur le site internet de Powerwolf.

Le 13 mars 2012, le groupe sort Alive in the Night, le premier album live[5].

Preachers of the Night (2012–2015)[modifier | modifier le code]

Le 13 août 2012, ils annoncent avoir signé un nouveau contrat avec le label Napalm Records[6]. Le 20 novembre, le groupe révèle qu'ils travaillent sur un nouvel album et qu'ils rentrent bientôt en studio pour l'enregistrement[6].

Le 18 avril 2013, ils révèlent le titre de leur prochain album, ainsi que la liste des chansons[7]. Le , le groupe sort leur cinquième album intitulé Preachers of the Night. Pour la première fois de leur histoire, il se classe premier dans les charts en Allemagne. Il est également en 23e position en Suisse, 24e en Autriche, 49e en Finlande et 50e en Suède[8].

Blessed and Possessed (2015-2017)[modifier | modifier le code]

Matthew Greywolf (guitare), lors du Wacken Open Air 2015.

Le 5 décembre 2014, sur leur page Facebook, le groupe annonce la sortie d'un nouvel album pour l'été 2015, dont l'enregistrement au studio Fredman est réalisé entre janvier et mars.

Le 18 mars 2015, ils dévoilent la pochette de l'album ainsi que son titre. Le 17 juillet, Blessed and Possessed, leur sixième album studio, est publié. Il rentre à nouveau dans les charts en Allemagne, où il est classé troisième[9]. Le 18 juillet, ils partent faire une tournée de promotion de l'album, avec notamment des dates à Budapest, Barcelone, Gelsenkirchen (lors du Sabaton Open Air) ou bien à Wacken[10]. Le 21 septembre, le groupe annonce sur son site officiel avoir été récompensé lors des Metal Hammer Awards à Berlin du prix du « meilleur groupe allemand »[11]. Le 3 novembre 2015, le groupe lance une nouvelle tournée promotionnelle en 2016, avec notamment des dates en Hongrie, en Pologne ou bien en Autriche[12]. Le 14 décembre, ils dévoilent les noms des groupes les accompagnant : Battle Beast et Serenity[13].

Le 29 avril 2016, le groupe annonce la sortie de leur premier coffret collector réunissant trois concerts complets, ainsi qu'un documentaire sur les coulisses de la tournée. Ce coffret s'intitule The Metal Mass Live et est publié le 26 juillet[14]. Celui-ci atteint la première place des DVD charts allemands[15]. Le 5 août 2016, le groupe dévoile des dates d'une nouvelle tournée européenne[16], débutant le 12 janvier 2017 à Wiesbaden et offrant notamment un passage au Zénith de Paris le 4 février 2017. Ils partageront alors l'affiche avec Beyond the Black et Epica. Ils participent au Hellfest en juin 2017.

A partir du 25 octobre 2017, le groupe part en tournée en Russie avec une première étape à Iekaterinbourg. Celle-ci s'achève le 29 octobre à Saint-Pétersbourg[17].

The Sacrament of Sin (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Le 25 janvier 2018, le groupe annonce être entré aux Fascination Street Studios (à Örebro) pour enregistrer leur septième album[18]. Ils font de nouveau appel au producteur Jens Bogren. Pour promouvoir l'album, Powerwolf prévoit de partir en tournée, dans le cadre du Wolfsnächte Tour 2018 à partir du mois d'octobre 2018[19] avec une première date à Wiesbaden. Ils seront alors accompagnés de groupes Kissin Dynamite et d'Amaranthe. Le 29 mars 2018, le groupe annonce sur les réseaux sociaux le nom de l'album : The Sacrament of Sin[20]. Avant cela, ils dévoilaient chaque jour le nom des 11 morceaux qui composeront l'album.

En guise de bonus, dix reprises de chansons de Powerwolf par divers groupes figurent sous le titre Communio Lupatum[21]. Elles font participer Epica, Battle Beast, Heaven Shall Burn, Eluveitie, et Amaranthe.

Le groupe dévoile un premier extrait le 25 mai 2018 intitulé Demons Are a Girl's Best Friend[22], titre qu'ils jouent au Download Festival de Brétigny-sur-Orge le 15 juin 2018. Le 22 juin 2018, le groupe dévoile une autre chanson de l'album : Fire and Forgive. À sa publication le 20 juillet, l'album est un succès, puisqu'il atteint notamment la première place des charts allemands[23]. Le groupe annonce dans le même temps une tournée en Ukraine, Biélorussie et Russie avec une première date le 22 mars 2019 à Kiev[23].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Attila Dorn - chant (depuis 2003)
  • Falk Maria Schlegel - orgue (albums), synthétiseur (concerts) (depuis 2003)
  • Roel van Helden - batterie (depuis 2011)
  • Matthew Greywolf - guitare (depuis 2003)
  • Charles Greywolf - guitare (depuis 2003), basse (depuis 2011)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Trinity in Black
  • 2014 : The History of Heresy I
  • 2014 : The History of Heresy II

EP[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2011 : We Drink Your Blood, tiré de l'album Blood of the Saints
  • 2013 : Amen & Attack, tiré de Preachers of the Night
  • 2015 : Army of the Night, tiré de l'album Blessed & Possessed
  • 2018 : Fire & Forgive, tiré de l'album The Sacrament of Sin
  • 2018 : Demons Are A Girl's Best Friend, tiré de l'album The Sacrament of Sin
  • 2018 : Killers With The Cross, tiré de l'album The Sacrament of Sin
  • 2018 : The Sacrament of Sin, tiré de l'album The Sacrament of Sin

Clips lyriques[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Armata Strigoi, tiré de l'album Blessed & Possessed
  • 2015 : Out in the fields, tiré de l'album Blessed & Possessed (reprise de Gary Moore)
  • 2018 : Incense & Iron, tiré de l'album The Sacrament of Sin

Clips hommages[modifier | modifier le code]

Pour la sortie de l'album The Sacrament of Sin, plusieurs groupes de metal ont réalisés des clips reprenant des titres de Powerwolf à leur façon. Les titres se retrouvent en bonus sur l'album.

  • 2018 : Ira Sancti (When The Saints Are Going Wild), tiré de l'album Blood of the Saints, repris par Eluveitie
  • 2018 : Sacred & Wild, tiré de Preachers of the Night, repris par Epica
  • 2018 : We Drink Your Blood, tiré de Blood of the Saints, repris par Saltatio Mortis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Powerwolf - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 18 août 2015)
  2. « iTunes - Musique - Powerwolf », sur itunes.apple.com (consulté le 17 août 2015)
  3. (en) « Powerwolf Biography, Tour Dates, News, Videos, and MP3's. », sur metalblade.co.uk (consulté le 7 août 2013)
  4. (en) « Powerwolf - The FAN PACKAGES (Concert-ticket + tour CD)... », sur facebook.com (consulté le 7 août 2013)
  5. « Powerwolf - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 18 juillet 2016)
  6. a et b « News », sur www.powerwolf.net (consulté le 18 août 2015)
  7. « News », sur powerwolf.net (consulté le 18 août 2015)
  8. « News », sur powerwolf.net (consulté le 18 août 2015).
  9. « News », sur www.powerwolf.net (consulté le 18 août 2015)
  10. Super User, « Tour », sur powerwolf.net (consulté le 18 juillet 2016).
  11. Super User, « It's AWARD-Time! », sur powerwolf.net (consulté le 18 juillet 2016).
  12. Super User, « Blessed & Possessed Tour 2016 », sur powerwolf.net (consulté le 18 juillet 2016).
  13. Super User, « Toursupports 2016 revealed! », sur powerwolf.net (consulté le 18 juillet 2016).
  14. Super User, « The Metal Mass Live - available for preorder NOW! », sur www.powerwolf.net (consulté le 18 juillet 2016)
  15. Super User, « The next chart attack! », sur powerwolf.net (consulté le 21 septembre 2016)
  16. Super User, « Beyond The Black to support Powerwolf & Epica on their EU tour », sur powerwolf.net (consulté le 21 septembre 2016).
  17. (en-GB) Super User, « Russia & Belarus-Tour! », sur www.powerwolf.net (consulté le 4 novembre 2017)
  18. (en-US) « POWERWOLF Begins Recording New Album At Sweden's FASCINATION STREET STUDIOS », BLABBERMOUTH.NET,‎ (lire en ligne)
  19. (en-GB) Super User, « POWERWOLF Announce „Wolfsnächte“ Tour 2018! », sur www.powerwolf.net (consulté le 9 février 2018)
  20. « Powerwolf (@officialpowerwolf) • Photos et vidéos Instagram », sur www.instagram.com (consulté le 30 mars 2018)
  21. (de) « News | POWERWOLF », sur www.powerwolf.net (consulté le 1er mai 2018)
  22. (en) « POWERWOLF: 'Demons Are A Girl's Best Friend' Video Released », BLABBERMOUTH.NET,‎ (lire en ligne)
  23. a et b (de) « News | POWERWOLF », sur www.powerwolf.net (consulté le 29 juillet 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :