Escape the Fate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Escape the Fate
Description de cette image, également commentée ci-après

Escape the Fate en concert au Rock am Ring en 2013.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Post-hardcore, metalcore, hard rock, emo (débuts)
Années actives Depuis 2004
Labels Eleven Seven Music, Universal Music Group, DGC Records, Interscope Records, Polydor Records, Epitaph Records
Composition du groupe
Membres Craig Mabbitt
Thomas TJ Bell
Kevin « Thrasher » Gruft
Robert Ortiz
Anciens membres Ronnie Radke
Omar Espinosa
Carson Allen
Bryan « Monte » Money
Michael Money
Max Green

Escape the Fate est un groupe de post-hardcore américain, originaire de Las Vegas, dans le Nevada. Leur premier album, intitulé Dying Is Your Latest Fashion, est publié le 26 septembre 2006 chez Epitaph Records. Ils comptent un total de trois EP et quatre albums studio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2004–2006)[modifier | modifier le code]

Le chanteur Ronnie Radke forme le groupe Escape the Fate à travers MySpace avec l’aide de Max Green. Ils recrutent le guitariste Bryan « Monte » Money, par la suite accompagné par le guitariste Omar Espinosa (anciennement membre du groupe LoveHateHero) au début de l’année 2005. Robert Ortiz les rejoint pour compléter le groupe. Ils débutent les prestations publiques un mois plus tard et rencontrent un premier succès sur la radio locale. En octobre 2005, ils gagnent un concours de radio locale jugé par My Chemical Romance, qui leur donnent l’occasion de faire l’ouverture de l’un des concerts de leur tournée avec Alkaline Trio et Reggie and the Full Effect.

Ils signent ensuite avec Epitaph Records. Et font leurs débuts avec un EP, There's No Sympathy for the Dead, composé de cinq morceaux, parait en mai 2006. L'EP est produit par Michael Baskette et aide le groupe à se populariser et à attirer l"intérêt des labels. Après la sortie de l'EP, le claviériste Carson Allen quitte le groupe pour se joindre à On the Last Day[1],[2].

Les dates de la tournée se suivent durant l’été, avec plusieurs dates au Vans Warped Tour, puis le groupe annule une tournée avec Bullet for My Valentine et Eighteen Visions pour cause de problèmes personnels. Radke est soudainement exclu du groupe quelques semaines avant la sortie de leur premier album studio Dying Is Your Latest Fashion, sorti le 26 septembre 2006. Dying Is Your Latest Fashion atteint la 12e place du Billboard Heatseekers chart et est 18e du Top Independent Albums Chart. Le 6 novembre 2006, le groupe poste un nouveau blog sur MySpace indiquant que Radke est de retour dans le groupe. Radke poste également un blog sur MySpace expliquant son absence et décrivant son nouvel amour pour la vie. Le groupe est annoncé pour partager la tête d’affiche du Take Action Tour, mais ne pouvant pas jouer pour des raisons inconnus, ils sont remplacés par From First to Last[3]. Omar Espinosa quitte le groupe durant le Black on Black Tour en fin 2007. Il déclare sur son MySpace qu’il quitte définitivement le groupe mais que son départ se fait en de bons termes.

This War Is Ours (2007–2009)[modifier | modifier le code]

Escape the Fate en 2009.

Ronnie Radke a eu plusieurs altercations avec la police depuis 2007. Il est condamné à cinq années de sursis en liberté surveillée pour sa participation à une bagarre qui a lieu en 2007, laquelle s'est soldée par la mort de Michael Cooks, 18 ans, tué par un ami de Ronnie Radke présent sur les lieux et qui était armé[4],[5],[6]. Ronnie Radke, impliqué dans le meurtre, plaide coupable. Le groupe n'a pas fait de commentaire concernant les faits. Il est publié le 12 décembre 2010. Ca sera Craig Mabbitt anciennement du groupe Blessthefall qui le remplace en tant que leader du groupe et chanteur principal. Ronnie Radke est désormais dans son nouveau groupe Falling in Reverse.

Le 20 novembre 2007, ils publient l'EP Situations[7],[8] ; il est le dernier EP de Ronnie Radke et Omar Espinosa avec le groupe[9]. Le 6 mai 2008, Escape the Fate annonce l'arrivée officielle de Craig Mabbitt dans le groupe pour l'enregistrement d'un nouvel album. Le nouvel album sera produit par John Feldmann (The Used, Story of the Year, Atreyu) et est sorti ce 21 octobre. Dans le même communiqué de presse, Mabbitt a discuté de ses sentiments en rapport au fait de se joindre le groupe : « Je suis excité d'avoir l'occasion de continuer de faire la musique avec un groupe de personnes étonnantes, j'aime ce qui sort de nous dans le studio en ce moment et les choses ne pourraient pas aller mieux. Escape the Fate succède le monde, alors bouclez vos ceintures de sécurité parce que nous sommes ici pour rester. »

Le bassiste Max Green a également discuté de la direction du nouvel album dans le communiqué de presse : « Ce nouvel album ne va pas être un album de metal hardcore et ne va pas être un album mélodique et calme. Nous sommes qui nous sommes, nous sommes Escape the Fate[10]. » Une des chansons du nouvel album This War Is Ours était supposée être mise en streaming via Buzznet le 2 septembre 2008, mais, ledit jour, à la fin du compte à rebours, un compteur se mit en place sur la page Buzznet avec un message qui disait : Once 50,000 people are on this page at ONE TIME you will be given the new surprise song from Escape The Fate! (« Lorsque 50000 personnes seront connectées en MÊME TEMPS sur cette page, vous pourrez écouter une nouvelle chanson surprise d'Escape The Fate! »). Après plus de 30 heures d'attente, et lorsque le compteur annonça 50 000 personnes connectées en même temps, la chanson The Flood est finalement mise en streaming et en téléchargement légal sur la page.

Escape the Fate participe à toutes les dates de la tournée nord-américaine (Canada et les États-Unis) du Vans Warped Tour 2009[11].

Escape the Fate (2010–2011)[modifier | modifier le code]

Fin 2009, le groupe annonce qu'un nouvel album était en préparation. Le premier titre confirmé est Massacre, et le second s'intitule Issues. L'album sortira le 2 novembre 2010, suivit d'une tournée mondiale pour accompagner sa sortie. L'album est plus calme que le précédent, mais aussi plus travaillé. On note aussi une amélioration au niveau des solos, notamment dans The Aftermath (The Guillotine III) et The Final Blow, par exemple. Le chant y est plus posé, il y a peu de chansons considérées comme screamo, mais l'album reste un album hardcore.

Ungrateful (2012–2013)[modifier | modifier le code]

À la mi-décembre 2011, le groupe rentre en studio pour travailler sur la production de leur quatrième album. Initialement, l'album est planifié pour être produit intégralement par John Feldmann, et est prévu pour la sortie quelque temps en 2012.

Mabbitt fait des remarques que puisqu'ils enregistrent leur quatrième album avec John Feldmann de nouveau, avec qui ils ont travaillé sur leur deuxième album, This War Is Ours, le style de l'album prochain serait semblable à celui-ci, mais aurait aussi les éléments de leur album Escape the Fate. Ils annoncent aussi la tournée This World is Ours Tour en Amérique du Sud avec le gorupe de metalcore Attack Attack!, qui continue aux États-Unis et au Canada[12]. Escape the Fate travaille avec le chanteur de Fall Out Boy, Patrick Stump[13].

Le 4 mars 2012, Green annonce sur Twitter son départ d'Escape the Fate. Mabbitt explique qu'il est parti à cause de problèmes liés à la drogue. Le groupe joue un concert gratuit à Hollywood, en Californie, le 6 janvier 2013, pour la promotion de l'album[14].

Hate Me (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le 9 mai 2014, Green annonce son second départ du groupe, par manque de passion[15]. Le 12 mai 2014, Green rejoint le groupe Falling in Reverse[16].

En 2016, ils reprennent la chanson Dead! de My Chemical Romance[17]. Le 7 février, Craig Mabbitt annonce son entrée en studio pour un sixième album[18].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Membre de tournée[modifier | modifier le code]

  • Max Georgiev – basse, chœurs (depuis 2015)[24]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Anciens membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Zakk Sandler – basse, chœurs (2011)[30]
  • Davey Richmond – basse (2014)[31]
  • Alex Torres – basse (2014, 2015)[32]
  • Tyler Burgess – basse (2015)[33]

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP et singles[modifier | modifier le code]

Singles à part[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 2006 : There's No Sympathy for the Dead
  • 2006 : Not Good Enough for Truth in Cliche
  • 2007 : Situations
  • 2008 : The Flood
  • 2009 : Something
  • 2009 : 10 Miles Wide
  • 2010 : This War Is Ours (The Guillotine II)
  • 2010 : Issues
  • 2010 : City of Sin
  • 2011 : Gorgeous Nightmare
  • 2013 : Ungrateful
  • 2013 : You're Insane
  • 2014 : Picture Perfect

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Announcing: Me Vs. Myself - News Article », AbsolutePunk.net (consulté le 9 avril 2013).
  2. a et b (en) « On The Last Day News - News Articles », AbsolutePunk.net (consulté le 9 avril 2013).
  3. (en) « EVERY TIME I DIE, ESCAPE THE FATE To Headline TAKE ACTION TOUR », sur Blabbermouth.net, (consulté le 14 mars 2017).
  4. (en) « Las Vegas CityLife », Archives.lasvegascitylife.com, (consulté le 11 septembre 2013)
  5. (en) « [Tragedy] Murder, suicide, music and drugs », Lasvegasweekly.com, (consulté le 9 avril 2013).
  6. (en) « Escape The fate singer escapes jail », Kerrang (consulté le 9 avril 2013).
  7. (en) « Situations - EP by Escape the Fate on iTunes », iTunes (consulté le 24 mai 2013).
  8. (en) « List of All Escape The Fate Songs Ever Made"section Situations (EP)" », Ultimate Guitar (consulté le 24 mai 2013).
  9. (en) « Situations - EP », abetterradio.com (consulté le 24 mai 2013).
  10. Epitaph Records: Escape The Fate Recording New Album
  11. Current Band List
  12. (en) « This World Is Ours tour », Escape the Fate, (consulté le 6 février 2012).
  13. (en) « Escape the Fate working on song with Patrick Stump », Hollywood Waste, (consulté le 7 février 2012).
  14. (en) « ESCAPE THE FATE ANNOUNCE FREE SHOW IN LA », SMNNews, (consulté le 20 janvier 2013).
  15. (en) « "I cant help feeling unfulfilled at the end of the day…" - bassist Max Green exits Escape The Fate », Alternative Press (consulté le 9 mai 2014).
  16. (en) « "Creating memories together again"—Max Green (ex-Escape The Fate) joins Falling in Reverse », Altpress.com, (consulté le 16 mai 2014).
  17. (en) « Introducing… ‘Rock Sound Presents: The Black Parade’ », Rock Sound, (consulté le 2 octobre 2016).
  18. (en) « Craig Mabbitt shares details about new Escape the Fate, Dead Rabbitts records », Alternative Press, (consulté le 7 février 2017).
  19. (en) « Robert Ortiz of Escape The Fate », Modern Drummer Magazine (consulté le 7 novembre 2015).
  20. a, b et c (en) « Escape the Fate », billboard.com (consulté le 7 novembre 2015).
  21. a et b (en) « Q: Who played bass on the album and will you guys get an official bassist? », google.com (consulté le 7 novembre 2015).
  22. (en) « TJ Bell quits Motionless In White », Under the Gun Review (consulté le 7 novembre 2015)
  23. a, b et c (en) « "I definitely felt very, very betrayed"—Escape The Fate talk Max Green’s departure », Alternative Press (consulté le 7 novembre 2015).
  24. (en) « Escape the Fate », CleveRock Music Portal (consulté le 7 novembre 2015).
  25. (en) « Archived copy » (consulté le 7 juillet 2016).
  26. (en) « Ex-Escape The Fate Vocalist Ronnie Radke Breaks His Silence After Prison Release », ultimate-guitar.com (consulté le 7 novembre 2015).
  27. a et b (en) « ex-Escape The Fate Member Monte Money Statement... — PropertyOfZack », propertyofzack.com (consulté le 7 novembre 2015).
  28. a et b (en) « Interview with Money Brothers formerly of Escape The Fate! », Music Junkie Press (consulté le 7 novembre 2015)
  29. a et b (en) « Escape the Fate Talk Touring With Ousted Former Frontman Ronnie Radke », Fuse (consulté le 7 novembre 2015).
  30. (en) « Zakk Sandler Pictures - 48 Hours Festival - Day 1 - Zimbio », Zimbio (consulté le 7 novembre 2015).
  31. (en) « Small Crowd? No Problem! Pop Evil, Escape the Fate & Crew Tear Up Philly’s TLA For Loyal Fans - Read -- Between -- The -- Grooves », Read -- Between -- The -- Grooves (consulté le 7 novembre 2015).
  32. (en) « Archived copy » (consulté le 7 novembre 2015).
  33. (en) BJ Lisko, « Burgess living life on the wild side », The Repository (consulté le 7 novembre 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]