Mr. Big (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mr. Big.
Mr. Big
Description de cette image, également commentée ci-après
Mr. Big à Paris, en 1992.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hard rock, glam metal, pop metal[1]
Années actives 19882002, depuis 2009
Labels Atlantic Records, Shrapnel Records (ancien)
Site officiel www.mrbigsite.com
Composition du groupe
Membres Eric Martin
Pat Torpey
Billy Sheehan
Paul Gilbert
Anciens membres Richie Kotzen

Mr. Big est un supergroupe de hard rock et pop metal[1] américain, originaire de Los Angeles, en Californie. Formé en 1988, le groupe est un quatuor composée d'Eric Martin (chant), Paul Gilbert (guitare), Billy Sheehan (basse), et Pat Torpey (batterie) ; le groupe est noté pour ses nombreux singles à succès[1], et particulièrement célèbre pour son morceau acoustique To Be With You, publié en 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et succès (1988–1997)[modifier | modifier le code]

Mr. Big combine deux tendances populaires de la scène rock des années 1980 : un genre particulier de hard rock, basé sur des mélodies et des refrains accrocheurs et une technique impressionnante et omniprésente, qui sera plus tard appelée le shred. Les prémices du groupe naquirent en 1988, quand Billy Sheehan (bassiste de Steve Vai) quitte le groupe de David Lee Roth (également avec Steve Vai). Presque immédiatement après cette séparation, Sheehan commence à réunir des musiciens avec l'aide de Mike Varney de Shrapnel Records, un label spécialisé dans le shred. Ce que Sheehan ignorait alors, c'est qu'il allait fonder l'un des supergroupes les plus reconnus aux États-Unis.

Le groupe est géré par Walter Herbert (ancien manager de Journey et Santana) et composé de Paul Gilbert (ex-Racer X) à la guitare, Pat Torpey à la batterie, et du chanteur Eric Martin. En 1989, un contrat est déjà signé avec Atlantic, qui amène la sortie de l'album éponyme la même année. Malgré un certain effet de buzz parmi le public des musiciens, l'album ne marque pas le grand public ; toutefois, Mr. Big rencontre un succès immédiat au Japon.

La percée du groupe vient avec leur deuxième album, Lean into It, en 1991[1]. Il comporte deux ballades qui valent au groupe le succès commercial : To Be With You et Just Take My Heart, tout comme des morceaux plus rock qui reste des classiques du genre comme Green-Tinted Sixties Mind. D'autres albums suivent, Bump Ahead en 1993, et Hey Man en 1996, mais ces albums n'égalent jamais le succès du premier sur le marché américain. Le groupe contribue aussi la bande originale du jeu vidéo The Amazing Spider-Man vs. The Kingpin, publié par Sega en 1993[2]. Le morceau Take Cover est inclus dans la bande originale du film Official MegaMan en 1995. Au Japon pourtant, le groupe continue à effectuer des concerts, d'où la parution de plusieurs album live au Japon au cours de leur carrière, Raw Like Sushi en 1990, et Mr. Big in Japan en 2002.

Paul Gilbert quitte le groupe en 1997 afin de poursuivre sa carrière solo et de finalement reformer Racer X. Richie Kotzen, autre artiste Shrapnel et ex-guitariste de Poison, est enrôlé en remplacement, participant occasionnellement comme choriste. Deux albums studio sont réalisés avec cette formation — Get Over It en 2000 et Actual Size en 2001 — ce dernier qui contient le single Shine, utilisé comme générique de la série d'animation Hellsing.

Départ de Gilbert (1997–2002)[modifier | modifier le code]

Des tensions au sein du groupe amènent la fin du groupe. Les obligations contractuelles pour une autre tournée nippone furent remplis sous la forme d'une tournée d'adieu. Le groupe se sépare en 2002, nombre d'années après le dernier succès aux États-Unis, mais rencontrant toujours un franc succès au Japon. Tous les anciens membres du groupe ont rejoint d'autres projets musicaux.

Réunion et What If... (2009–2013)[modifier | modifier le code]

Le 7 mai 2008, une « presque réunion » de Mr. Big s'effectue lors du concert de Paul Gilbert à « the House of Blues » à West Hollywood en Californie. Paul invita Billy Sheehan et Pat Torpey, ainsi que Ritchie Kotzen, à le rejoindre sur scène. Ils jouèrent ainsi deux morceaux, 30 Days in the Hole (Humble Pie/avec Ritchie Kotzen au chant) et Daddy, Brother, Lover, Little Boy (avec Gilbert et Mike Szuter, chanteur de Paul Gilbert, au chant).

Mr Big annonce son retour début 2009 pour une tournée courant 2009, avec sa formation originale. Pour les vingt ans du groupe, le live du Budokan, Nippon Budokan (20 juin 2009), sera filmé, puis sortira ensuite un DVD/CD de ce concert. En 2010, Mr Big annonce la sortie d'un nouvel album studio, What If..., prévue le 21 janvier 2011, soit dix ans après celle de son prédécesseur, Actual Size. La production de l'album est assurée par Kevin Shirley (Aerosmith, Rush, Iron Maiden, Dream Theater)[3]. Le premier single extrait de l'album, Undertow, est publié le 27 novembre 2010.

Le 10 mai 2011, Mr. Big joue à l'Araneta Coliseum de Manille, aux Philippines[4]. Le groupe joue plusieurs chansons de Lean into It et intronise plusieurs chansons de What If. En juillet 2011, la chanson de leur album Bump Ahead, Colorado Bulldog, est utilisée pour le premier épisode de la série d'animation japonaise Kami-sama no Memo-chō[5].

The Stories We Could Tell et Defying Gravity (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Mr. Big publie son huitième album, The Stories We Could Tell, le 30 septembre 2014 au label Frontiers Records, produit par Pat Regan. Pat Torpey souffrant de la maladie de Parkinson, il ne peut jouer de la batterie sur l'album. En 2016, Mr. Big annonce un nouvel album pour 2017[6]. Ce neuvième album, intitulé Defying Gravity, sort le 7 juillet 2017.

Membres[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

Membre de tournée[modifier | modifier le code]

  • Matt Starr – batterie, chœurs (depuis 2014)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Addicted to That Rush
  • 1991 : Green-Tinted Sixties Mind
  • 1992 : To Be With You
  • 1992 : Just Take My Heart
  • 1993 : Wild World
  • 1994 : Ain't Seen Love Like That
  • 1986 : Take Cover
  • 1997 : Not One Night
  • 2000 : Superfantastic
  • 2000 : Static
  • 2000 : Where Are They Now
  • 2001 : Shine
  • 2001 : Arrow

Best-of[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Big Bigger Biggest: Greatest Hits
  • 2000 : Deep Cuts
  • 2004 : Greatest Hits

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Greg Prato, « Mr. Big Biography », sur AllMusic (consulté le 18 janvier 2017).
  2. (en) « Review: The Amazing Spider-Man vs. the Kingpin (Sega CD) », sur gaminghistory101.com (consulté le 18 janvier 2017).
  3. « Mr Big - What If... », sur Les Éternels (consulté le 18 janvier 2017).
  4. (en) « Mr. Big 'live' at Big Dome on May 10 », sur Philstar, (consulté le 18 janvier 2017).
  5. (en) « Heaven's Memo Pad (TV) », sur Anime News Network (consulté le 18 janvier 2017).
  6. (en) « Mr. Big Is Compiling Ideas For Next Album », Blabbermouth.net, (consulté le 15 septembre 2016).
  7. Chronique de l'album live Back to Budokan, sur metal-integral.com

Liens externes[modifier | modifier le code]