Ice Nine Kills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ice Nine Kills
Description de cette image, également commentée ci-après

Ice Nine Kills en 2011.

Informations générales
Surnom INK
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical metalcore, pop punk (avant), ska punk (avant), emo (avant), post-hardcore (avant)
Années actives Depuis 2006
Labels Ferret Music, Outerloop Management, Fearless Records
Site officiel www.iceninekills.com
Composition du groupe
Membres Spencer Charnas
Justin DeBlieck
Justin Morrow
Conor Sullivan
Anciens membres Jeremy Schwartz
Andrew Justin Smith
Hobie Boeschenstein
Dave Marvuglio
Dave Sieling
Shane Bisnett
Steve Koch
Grant Newsted

Ice Nine Kills est un groupe de metalcore américain, originaire de Boston, dans le Massachusetts. Spencer Charnas et Jeremy Schwartz ont formé le groupe en 2006 lorsqu'ils sont encore au lycée. Le groupe mêle originellement le pop punk, emo, post-hardcore et ska, qui se transforme par la suite en metalcore expérimental. Le vocaliste Charnas est le seul membre fondateur encore restant.

Depuis sa formation, Ice Nine Kills compte un total de trois EP — The Burning, 2 Song Acoustic, The Predator —, ainsi que quatre albums studio : Last Chance to Make Amends, Safe is Just a Shadow, The Predator Becomes the Prey, Every Trick in the Book[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Last Chance to Make Amends (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Ice Nine Kills est formé sous le nom de Ice Nine par des amis et lycéens Spencer Charnas et Jeremy Schwartz, mais devient rapidement Ice Nine Kills avant la sortie d'un album indépendant, Last Chance to Make Amends, le [2]. Le nom du groupe provient d'une substance appelée ice-nine du roman de science fiction Cat's Cradle de Kurt Vonnegut[3].

L'année suivante, le , Ice Nine Kills publie un EP, The Burning, au label Red Blue Records[4]. Le groupe effectue plusieurs concerts en soutien à l'EP, jouant notamment pour I See Stars et Eyes Set to Kill[5]. En 2008, le groupe es invité à jouer pour des groupes plus notoires comme As I Lay Dying, A Day to Remember, Thursday, Paramore, et à une performance au Taste of Chaos en 2009[6]. Cette même année, Ice Nine Kills publie deux chansons acoustiques — The Simple Act of Giving Up et Lifetime in a Week — sur un EP intitulé 2 Song Acoustic[7].

En mi-2009, Schwartz décide de quitter le groupe, ne supportant plus de faire de la route pour aller en tournée, laissant Charnas comme seul membre fondateur restant[3]. Charnas recrute alors d'anciens membres du groupe de post-hardcore Remember Tomorrow[8]. Dès lors, le style musical d'Ice Nine Kills se transforme en metalcore expérimental rapidement remarqué par le label Ferret Music, qui signe le groupe au printemps 2009. Après leur performance au Warped Tour, le groupe se met à écrire et enregistrer son nouvel album[6].

Safe is Just a Shadow et The Predator (2010-2013)[modifier | modifier le code]

Ice Nine Kills publie son deuxième album studio, Safe is Just a Shadow, le [9]. Le chanteur Dave Sieling, qui a quitté le groupe, contribue aux morceaux vocaux avec Spencer Charnas. L'album est félicité par le magazine heavy metal Revolver qui l'inclut comme Hottest Chicks in Rock Issue ; le groupe est incité à prendre part aux Revolver Golden Gods Awards à Los Angeles, en Californie, le 20 avril 2010[10],[11]. Le groupe joue en soutien à Safe is Just a Shadow au Warped Tour 2010[12]. Le groupe tourne en tête d'affiche en été 2011 et fait un arrêt au Warped Tour au Dzambo Stage[13]. Le groupe publie un clip inspiré du film Inglourious Basterds pour la chanson The People Under the Stairs le 20 juin 2011.

Le 12 mai 2012, ile groupe est annoncé pour le All Stars Tour avec Suicide Silence, The Word Alive, Dance Gavin Dance, I See Stars, et Attila[14]. Avant l'événement, ils jouent avec Like Moths to Flames au Canada. Le 16 septembre 2012, le groupe est annoncé en soutien à We Came As Romans et Abandon All Ships pour une tournée canadienne entre le 17 et le 19 septembre. Le 22 novembre 2012, Ice Nine Kills publie un clip lyrique pour son nouveau single The Coffin is Moving. La même année, ils lancent un appel aux dons sur Kickstarter pour financer leur nouvel EP. Le 22 décembre, le groupe annonce avoir récolté $ 21000 pour la sortie de l'EP The Predator le 15 janvier 2013[15]. Pour célébrer cette annonce, le groupe publie son second single de l'EP, What I Never Learned in Study Hall, avec la participation de Tyler Carter (Issues) au chant.

Le 9 janvier, Ice Nine Kills annonce des tournées avec I See Stars, For All Those Sleeping, et The Color Morale. Le 13 mars 2013, le groupe annonce deux semaines au Vans Warped Tour au Ernie Ball Stage, et sa participation au All Stars Tour avec Every Time I Die, Chelsea Grin, Terror, et Iwrestledabearonce. Le 26 avril 2013, le groupe publie le single The Product of Hate, dont les fonds seront reversés aux victimes du double attentat du Marathon 2013 de Boston[16]. Le 9 juillet 2013, le groupe publie son clip The Coffin is Moving, puis un nouveau single intitulé Connect the Cuts en novembre 2013.

The Predator Becomes the Prey (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Le 8 janvier 2014, le groupe publie le second single de son album à venir, The Power in Belief[17]. Ice Nine Kills publie l'album The Predator Becomes the Prey le 21 janvier au label Outerloop Records, une empreinte de Fearless Records. L'album marque les débuts du groupe au classement Billboard Top 200 (153e place). Il est classé troisième des Top Heatseeker, 38e des Independents, et 13e des classements Hard Rock[18],[19]. Le 26 février 2014, le groupe est annoncé pour le Warped Tour[20]. Le 27 février 2014, Ice Nine Kills publie le clip de Let's Bury The Hatchet... In Your Head.

Le 6 février 2015, INK publie le clip The Fastest Way to a Girls Heart is Through her Ribcage. Le 19 février 2015, Ice Nine Kills publie la chanson Me, Myself and Hyde, de leur nouvel album à venir en 2015. Entre le 30 avril et le 22 mai, Ice Nine Kills participe à la tournée IX Lives Tour avec Get Scared, Upon This Dawning, Chasing Safety, et Brightwell.

Every Trick in the Book (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le 17 septembre 2015, le groupe est annoncé au labelFearless Records qui publiera leur prochain album Every Trick in the Book.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Jeremy Schwartz - chant, guitare solo (2006-2009)
  • Andrew Justin Smith - basse, chœurs (2006-2007)
  • Hobie Boeschenstein - basse, chœurs (2007-2008)
  • Dave Marvuglio - basse (2008-2009)
  • Dave Sieling - chant (2009)
  • Shane Bisnett- basse, chœurs (2009-2011)
  • Steve Koch - basse, chant (2011-2013)
  • Grant Newsted - batterie (2006-2008)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Last Chance to Make Amends
  • 2010 : Safe Is Just a Shadow
  • 2014 : The Predator Becomes the Prey
  • 2015 : Every Trick in the Book

EP[modifier | modifier le code]

  • 2007 : The Burning
  • 2009 : 2 Song Acoustic
  • 2013 : Predator

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Ice Nine Kills - Chart history - Billboard », sur billboard.com (consulté le 1er mars 2016).
  2. (en) « Last Chance to Make Amends by ICE NINE KILLS », Amazon, Amazon.
  3. a et b (en) (en) « Interview with Ice Nine Kills front man Spencer Charnas », sur Hellhound Music (consulté le 6 février 2016).
  4. (en) « Ice Nine Kills- The Burning », Red Blue Records Online Store, Red Blue Records (consulté le 5 juin 2011).
  5. (en) « The Gauntlet - Ice Nine Kills », The Gauntlet (consulté le 5 juin 2011)
  6. a et b (en) « Ferret Music to release Ice Nine Kills album », Lambgoat, Lambgoat (consulté le 5 juin 2011).
  7. (en) « 2 Song Acoustic: Ice Nine Kills », Amazon, Amazon.com (consulté le 5 juin 2011).
  8. (en) Mary Reines mreines@wickedlocal.com, « Ice Nine Kills signs with Fearless Records », sur Marblehead Reporter.
  9. (en) ICE NINE KILLS, « Safe Is Just A Shadow », RED BLUE RECORDS, (consulté le 6 février 2016).
  10. (en) « Ice Nine Kills at the Golden Gods released », AllMusicRelated (consulté le 5 avril 2010).
  11. (en) « Ice Nine Kills new album "Safe is just a shadow" released », AllMusicRelated (consulté le 5 juin 2011).
  12. (en) Anthony Gannaio, « The Vans Warped Tour 2010 Experience », The NewReview, TheNewReview (consulté le 5 juin 2011).
  13. (en) « Exclusive Warped Tour Dzambo Stage Announced », .
  14. (en) « Ice Nine Kills Added to All Stars Tour », AbsolutePunk (consulté le 23 mai 2012).
  15. (en) (en) « Ice Nine Kills EP/CD RELEASE FUND! », sur Kickstarter (consulté le 6 février 2016).
  16. (en) « Ice Nine Kills Release New Song, "The Product of Hate," to Benefit Victims of the Boston Marathon Bombing », .
  17. (en) « Listen: Ice Nine Kills Release New Song, "The Power In Belief" », .
  18. (en) « Ice Nine Kills Sign With Newly Formed Outerloop Records Label | Theprp.com – Metal, Hardcore And Rock News, Reviews And More », Theprp.com (consulté le 3 novembre 2013).
  19. (en) « Ice Nine Kills 'The Predator' Debuts At No 9 On Billboard's Heatseekers Chart », sur Top40-Charts.com (consulté le 8 décembre 2016).
  20. (en) « Ice Nine Kills - Tickets - The Lab at GameChangerWorld - Howell, NJ - November 24th, 2015 », sur Ticketfly (consulté le 6 février 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]