Lacuna Coil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lacuna Coil
Description de cette image, également commentée ci-après
Lacuna Coil à l'Ozzfest 2006.
Informations générales
Surnom Sleep of Right (1994-1997), Ethereal (1997)
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre musical Metal gothique[1],[2],[3],[4],[5],[6],
metal alternatif[6],[7], nu metal[8]
Années actives Depuis 1994
Labels Century Media Records
Site officiel www.lacunacoil.it
Composition du groupe
Membres Cristina Scabbia
Andrea Ferro
Marco Biazzi
Marco Coti Zelati
Anciens membres Raffaele Zagaria
Claudio Leo
Leonardo Forti
Cristiano Migliore
Cristiano Mozzati

Lacuna Coil est un groupe de metal italien, originaire de Milan. Le groupe est formé en 1994, d'abord sous le nom de Sleep of Right puis d'Ethereal[9]. À l'origine, ils jouaient un style de metal atmosphérique teinté de metal gothique mais ils tendent aujourd'hui à évoluer progressivement vers la sphère du metal alternatif avec leurs derniers opus[Lesquels ?].

Leur musique s'inspire du mouvement gothique, utilisant des lignes de guitare mélodieuses, alternant chant lourd et clair, avec une légère influence pop. D'après eux, le groupe est influencé par d'autres tels que Paradise Lost, Tiamat, Septicflesh ou encore Type O Negative.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1994-1998)[modifier | modifier le code]

En 1994, à Milan, Italie, Andrea Ferro (chant) et Marco Coti Zelati (basse/composition) fondent le groupe Sleep of Right, et recrutent Raffaele Zagaria à la guitare, et Michaelangelo à la batterie. Après deux démos, Bleeding Souls et Noise of Bolgia, Claudio Leo devient le second guitariste du groupe, et Leonardo Forti remplace Michaelangelo à la batterie après son départ. Le groupe demande alors à Cristina Scabbia, une amie, d'intégrer brièvement la formation en tant que chœur, pour finalement en faire une membre officielle de Sleep of Right. Peu de temps après, le groupe change de nom pour Ethereal, et signe avec Century Media en fin d'année 1997. Constatant que le nom Ethereal était déjà utilisé par un groupe grec, ils changent alors leurs nom pour Lacuna Coil, ce qui signifie « spirale de lacune[10]. »

En 1998, ils sortent leurs premier EP, intitulé Lacuna Coil. L'album a été produit par Waldemar Sorychta (qui travaillera avec eux jusqu'à l'album Comalies), publié par Century Media. Peu de temps après survint le départ de Raphaël Zagaria, Claudio Leo et Leonardo Forti. En conséquence, le guitariste Cristiano Migliore et le batteur Cristiano Mozzati sont alors recrutés officiellement. À ce stade, le groupe était en tournée avec Moonspell.

In a Reverie à Unleashed Memories (1998-2002)[modifier | modifier le code]

Marco Coti Zelati, bassiste du groupe.

Après une seconde tournée européenne, le groupe enregistre son premier album « complet », In a Reverie, et s'enrichit d'un second guitariste, Marco Biazzi. Afin de promouvoir leur album, le groupe entame une nouvelle tournée européenne au cours de laquelle il partage la vedette avec le groupe de folk metal britannique Skyclad. AllMusic octroie quatre étoiles à cet album, disant que c'est « un bon début pour un groupe qui mérite d'être surveillé. »

En 2000, le groupe sort son second EP, intitulé Half-Life, composé de cinq chansons intitulés Half Life, Hyperfast, Stars, Trance Awake, et une version démo d'une chanson à venir, Senzafine. Senzafine est ajouté au prochain gros projet du groupe, leur album de 2001, Unleashed Memories. Cet album studio est composé de seulement 10 titres, mais une réédition inclut les cinq titres de l'EP Half-Life.

Comalies (2002-2006)[modifier | modifier le code]

En 2002, Lacuna Coil sort un nouvel album studio Comalies. Ce dernier, avec ses rythmes hybrides de hard rock et de mélodies symphonique reçoit des acclamations et des critiques élogieuses de l'ensemble du monde du metal[11],[12],[13]. Bien qu'étant un acteur important de la scène metal européenne, le groupe est pratiquement inconnu aux États-Unis[14]. C'est la série télévisée Uranium, qui donnera au groupe certaines de ses premières expositions aux États-Unis, et un an plus tard, le premier single tiré de cet album, Heaven's a Lie, commença à recevoir l'attention des radios et des médias Américain pour porter le groupe au premier plan de la scène musicale d'Amérique du Nord. Ils annoncent leur première tournée en 2003, aux côtés de Dog Fashion Disco[15],[16].

En 2004, Comalies devient l'album le plus vendu de l'histoire de Century Media. La même année, Lacuna Coil se produit sur le festival itinérant américain Ozzfest, aux côtés de Slipknot et Black Sabbath (entre autres), ce qui leur ouvrit un nouveau succès aux États-Unis et entame une deuxième carrière pour l'album Comalies. Une version collector de l'album Comalies a été mise en vente en magasin ainsi que sur iTunes. Cette version est composée d'une version live et d'une version acoustique des chansons, Heaven's a Lie, Swamped, Unspoken, Aeon, et Senzafine de l'album Unleashed Memories. Au début de l'année 2005, Heaven's a Lie remporte le prix de la « meilleure chanson hard rock/metal » au 4e concours annuel Awards Independent Music. Le second single, Swamped, sera utilisé dans le jeu vidéo Vampire: The Masquerade - Bloodlines, et il fait également partie de la bande originale du film Resident Evil: Apocalypse.

Karmacode (2006-2008)[modifier | modifier le code]

Cristina Scabbia et Andrea Ferro au festival Ozzfest de 2006.

Le groupe et son label décident de reporter la sortie de leur nouvel album Karmacode pour le début de l'année 2006. Selon le site internet du groupe, cela a permis de consacrer plus de temps à la production, et d'éviter les sorties d'album métal de l'été 2005. Le 23 décembre 2005, le groupe a annoncé sur son site internet que tous les enregistrements, le mixage et le mastering de Karmacode étaient accomplis. Il a ensuite annoncé que l'album sortirait aux États-Unis le 4 avril 2006[17].

Lors de leur tournée européenne en 2005, Lacuna Coil a joué deux nouvelles chansons (titre provisoire : A2 et Antonio) à certains concerts[18]. Par la suite, Antonio devient Our Truth, et A2 fut rebaptisée Fragile, qui est le morceau d'ouverture de Karmacode. À sa sortie, Karmacode est classé 28e aux charts du Billboard Magazine[19], il est acclamé par la critique musicale et de nombreux magazines[20],[21],[22],[23]. Parallèlement à la sortie du nouvel album, Lacuna Coil est en tournée avec Rob Zombie en Amérique du Nord au début de l'année 2006, il est également apparu au festival Ozzfest de 2006 sur la scène principale. Le groupe a également joué au Download Festival de 2006, un festival de musique de trois jours en Angleterre à Donington Park, partage la tête d'affiche avec Metallica, Tool, et Guns N' Roses. Le 17 octobre 2006, le temps d'une soirée, le groupe se produit aux Royaume-Uni à Sheffield Corporation. En décembre de cette même année, Lacuna Coil a fait équipe avec In Flames, The Sword et Seemless pour une tournée aux États-Unis, ainsi que le festival The Blackest of the Black 2006 (avec en tête d'affiche Danzig, et des groupes comme Asesino, Belphegor et The Haunted).

Quatre singles seront tirés de Karmacode : Our Truth, Closer, Within Me, et une reprise de Depeche Mode, Enjoy the Silence. Our Truth est le premier single, et un clip vidéo a été produit. La chanson est présentée dans le film Underworld 2 : Évolution et atteint la quarantième place du Billboard Mainstream Rock aux États-Unis[19],[24]. En mars 2007, Lacuna Coil accompagne Stone Sour et Shadows Fall au festival Jägermeister Music Tour. En mai, le groupe fait une tournée aux États-Unis avec Within Temptation et The Gathering : The Hottest Chicks in Metal Tour 2007. En octobre 2007, Lacuna Coil se produit pour la première fois au Japon à l'occasion du festival Loudpark au Saitama Super Arena dans la ville de Saitama[25].

Shallow Life (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Andrea Ferro.

Premier DVD live de Lacuna Coil sortie en novembre 2008, il contient des vidéos live des festivals Wacken 2007 (Allemagne), Loudpark 2007 (Japon) et les clips de l'album Karmacode.

En 2008, il est annoncé que le cinquième album studio de Lacuna Coil serait produit par Don Gilmore, et aurait des influences orientales. Cristina Scabbia confie au magazine Rock Sound, « C'est différent, mais c'est notre style. Nous n'avons pas fait quelque chose complètement différent de notre style, parce que ça ne serait pas naturel, ça serait bizarre - ça ne serait pas nous. Les chansons sont nettement plus puissantes, plus complètes, plus intenses, plus « droit au but ». » Andrea Ferro dit : « Nous avons davantage porté l'attention sur le véritable sens des chansons, de sorte que le chant soit un peu plus important. Nous avons beaucoup travaillé avec Don Gilmore sur la prononciation des mots en anglais, afin que les gens comprennent vraiment le sens des mots. Il y a des chœurs forts, où les gens peuvent s'identifier et vraiment comprendre ce que nous voulons dire[26]. »

Le 13 décembre 2008, il a été révélé que le nouvel album serait intitulé Shallow Life[27]. Ce dernier est sorti le 20 avril 2009 en Europe et le 21 avril 2009 aux États-Unis. Il débuta à la 16e place du Billboard Top 200 Album Chart[28], et devient le premier album de Lacuna Coil présent dans le top 20 des États-Unis. Il compte près de 70 000 exemplaires vendus[29].

En février et mars 2009, Lacuna Coil participe au festival de musique australien Soundwave aux côtés de DevilDriver, In Flames, Lamb of God et Nine Inch Nails. Le festival se déroule dans cinq grandes villes, dans lesquelles ils ont joué leur nouveau titre Spellbound de leur album Shallow Life pour la première fois[30]. Plus tard, en juillet 2009, Lacuna Coil entreprend la tournée américaine Spellbound, aux côtés de Kill Hannah, Seventh Void (en) et Dommin (en). Ce fut pour Lacuna Coil leur première tête d'affiche américaine depuis plus de deux ans.

Dark Adrenaline et Broken Crown Halo (2011-2015)[modifier | modifier le code]

Le sort Trip the Darkness, le premier single de l'album Dark Adrenaline[31]. Initialement prévu pour octobre 2011, l'album sort finalement le [32].

En septembre 2013, le groupe annonce l'enregistrement de leur nouvel album par Jay Baumgardner[33]. Produit par Century Media, l'album Broken Crown Halo sort le [34]. Il se vend à 13 000 exemplaires en une semaine[35]. 2014 marque aussi les départs de Cristiano Migliore et Cristiano Mozzati. Tous deux quittent le groupe pour raisons personnelles mais restent chacun en bons termes avec le reste du groupe.[réf. nécessaire]

Delirium (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Le 14 janvier 2016, le groupe annonce le départ de Marco « Maus » Biazzi guitariste de longue date. Toutefois le groupe déclare que ce départ se fait sans animosité. Le 8 avril 2016, Lacuna Coil publie la chanson The House of Shame et annonce l'arrivée de son nouvel et huitième album pour le 27 mai 2016, composé de 11 pistes[36],[37]. Le 11 avril 2016, Cristina Scabbia et Andrea Ferro présentent leur nouveau guitariste live Diego Cavallotti pour leur prochaine tournée[38]. L'album intitulé Delirium, atteint la 33e place du Billboard 200 avec 13 000 exemplaires vendus en une semaine[35]. En juillet, ils publient l'album du single-titre[39]. Le même mois, ils jouent en Chine pour la toute première fois[40].

En 2017, Epica annoncent leur tournée nord-américaine s'intitulant The Ultimate Principle. Cette tournée comprend alors trois premières parties avec Elantris, Insomnium et Lacuna Coil. Lors de cette tournée ils annoncent aussi la publication de leur livre : Nothing Stand in our Way.

Membres[modifier | modifier le code]

Cristina Scabbia.

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Michaelangelo Algardi — batterie, percussions (1994)
  • Raffaele Zagaria — guitare (1994–1998)
  • Claudio Leo — guitare (1994–1998 ; décédé en 2013)[41]
  • Leonardo Forti - batterie, percussions (1994-1998)
  • Cristiano « Pizza » Migliore — guitare (1998-2014)[42]
  • Cristiano « CriZ » Mozzati — batterie, percussions (1998-2014)[42]
  • Marco « Maus » Biazzi — guitare (1999-2016)

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Steve Minelli — guitare (mars–avril 1998 ; membre de Node, Death SS)
  • Alice Chiarelli — clavier (mars–avril 1998 ; membre de Alice in Darkland)
  • Ryan Blake Folden — batterie (tournée 2012-2013 ; membre de This Is She)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Best-of[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Heaven's A Lie, tiré de Comalies, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2004 : Heaven's A Lie (seconde version), tiré de Comalies
  • 2004 : Swamped, tiré de Comalies, dirigé par Patric Ullaeus
  • 2006 : Closer, tiré de Karmacode
  • 2006 : Our Truth, tiré de Karmacode
  • 2006 : Enjoy the Silence (reprise de Depeche Mode), tiré de Karmacode
  • 2007 : Within Me, tiré de Karmacode
  • 2009 : Spellbound, tiré de Shallow Life, dirigé par Saku (it)
  • 2009 : I Won't Tell You, tiré de Shallow Life, dirigé par Saku
  • 2009 : I Like It, tiré de Shallow Life
  • 2011 : Trip The Darkness, tiré de Dark Adrenaline, dirigé par Saku
  • 2012 : End of Time, tiré de Dark Adrenaline, dirigé par Saku
  • 2013 : Give Me Something More Video, tiré de Dark Adrenaline
  • 2013 : Losing My Religion (reprise de R.E.M.), tiré de Dark Adrenaline
  • 2014 : Nothing Stands in Our Way, tiré de Broken Crown Halo
  • 2014 : I Forgive, tiré de Broken Crown Halo
  • 2016 : Delirium, tiré de Delirium
  • 2017 : You Love Me 'Cause I Hate You, tiré de Delirium, dirigé par Cosimo Alemà, le clip est tourné à la manière d'un thriller policier

Lyric vidéos[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Die & Rise, tiré de Broken Crown Halo
  • 2016 : The House of Shame, tiré de Delirium
  • 2016 : Naughty Christmas, hors album

Clip Live[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Baddeley 2002, p. 267
  2. Berelian 2005, p. 192
  3. (en) Bowar, Chad, « What is Heavy Metal? », sur About.com (consulté le 14 mars 2008).
  4. (en) DaRonco, Mike, « Lacuna Coil », sur AllMusic (consulté le 14 mars 2008).
  5. (en) « Artists :: LACUNA COIL », sur MusicMight, (consulté le 15 février 2013).
  6. a et b (en) « NEWS- Metro's exit: Leader quits area's top goth band | The Hook - Charlottesville's weekly newspaper, news magazine », sur Readthehook.com, (consulté le 15 février 2013).
  7. http://www.411mania.com/music/columns/275469/The-8-Ball-03.02.13:-The-Top-8-Goth-Rock-Bands.htm
  8. (en) Andres Rebellon, « LISTEN: Lacuna Coil Stream New Song "Nothing Stands In Our Way" », sur Mxdwn, (consulté le 23 février 2016).
  9. (en) « Sevendust with Lacuna Coil and Avatar at Dixie Dance Hall », sur Events.PE
  10. (en) « Emptyspiral.net - The Lacuna Coil Community » (consulté le 14 janvier 2007)
  11. (en) « The Trades - Music Review: Lacuna Coil, "Comalies" » (consulté le 14 septembre 2016).
  12. Lacuna Coil - Comalies CD Review at Heavy Metal and Power Metal Portal www.1heavymetal.com
  13. (en) allmusic ((( Comalies > Overview )))
  14. (en) « Music - Lacuna Coil – Karmacode Review », sur 411mania.com, (consulté le 10 juin 2010).
  15. (it) « Biography », sur Lacunacoil.it (consulté le 15 février 2013).
  16. (en) roycifer, « LACUNA COIL Return To Headline US Tour | News », sur Apeshit, (consulté le 15 février 2013).
  17. (en) « Karmacode Review », sur Ultimate-Guitar (consulté le 14 décembre 2013).
  18. (en) « The Lacuna Coil Community - Content », Emptyspiral.net (consulté le 10 juin 2010).
  19. a et b (en) « Lacuna Coil Taps Into "Karma" », Billboard.com (consulté le 10 juin 2010).
  20. (en) « The Lacuna Coil Community - Content », Emptyspiral.net, (consulté le 10 juin 2010)
  21. (en) Cammila Albertson, « ((( Karmacode > Overview ))) », sur Allmusic, (consulté le 10 juin 2010).
  22. (en) « Lacuna Coil - Karmacode Review », Heavymetal.about.com, (consulté le 10 juin 2010).
  23. (en) « Lacuna Coil Karmacode Review | Cristina Scabbia Interview at Musical Discoveries », Musicaldiscoveries.com, (consulté le 10 juin 2010).
  24. (en) « Lacuna Coil: Information from », Answers.com (consulté le 10 juin 2010).
  25. (en) Saitama Super Arena
  26. (en) « LACUNA COIL Discusses 'Shallow Life' Album Concept, Working With LINKIN PARK Producer », Blabbermouth.net, (consulté le 14 septembre 2016).
  27. (en) « BLABBERMOUTH.NET - LACUNA COIL: "Shallow Life" Due In The Spring », Roadrunnerrecords.com (consulté le 10 juin 2010).
  28. (en) « Lacuna Coil Wrap Up Tour », .
  29. (en) « LACUNA COIL: Audio Interview With CRISTINA SCABBIA Available », Blabbermouth.net, (consulté le 14 septembre 2016).
  30. (en) « LACUNA COIL: "Shallow Life" Track listing Revealed », Blabbermouth.net, (consulté le 14 septembre 2016).
  31. (en) « LACUNA COIL To Release 'Trip The Darkness' Single - Sep. 2, 2011 », Blabbermouth.net, (consulté le 14 septembre 2016).
  32. (en) « Lacuna Coil announce new album », sur www.ultimate-guitar.com,
  33. (en) « Lacuna Coil in studio!!! », Lacuna Coil, (consulté le 10 septembre 2013).
  34. (en) « LACUNA COIL's 'Broken Crown Halo' Projected To Sell 9K-11K First Week », .
  35. a et b (en) « LACUNA COIL's 'Delirium' Cracks U.S. Top 40 », sur Blabbermouth.net, (consulté le 14 septembre 2016).
  36. « LACUNA COIL : les détails du nouvel album Delirium - RADIO METAL », sur RADIO METAL, (consulté le 12 mai 2016)
  37. (en) « Lacuna Coil Premiere New Song, "The House of Shame" », sur Revolvermag.com (consulté le 28 juin 2016).
  38. (it) (it) « * Stop Press * », sur Lcc.mi.it (consulté le 28 juin 2016).
  39. (en) « Video Premiere: LACUNA COIL's 'Delirium' », sur Blabbermouth.net, (consulté le 14 septembre 2016).
  40. (en) « LACUNA COIL Performs In China For First Time Ever: Video Recap », sur Blabbermouth.net (consulté le 14 septembre 2016).
  41. (en) « Lacuna Coil Founding Member + Cayne Guitarist Claudio Leo Dies », Loudwire.com (consulté le 15 février 2013).
  42. a et b (en) « Lacuna Coil Guitarist + Drummer Announce Retirement From the Band Read More: Lacuna Coil Guitarist + Drummer Announce Retirement », Loudwire.com (consulté le 14 février 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :