Municipal Waste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Municipal Waste
Description de cette image, également commentée ci-après

Municipal Waste, au Finnish Metal Expo de 2008.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Crossover thrash, thrash metal, punk hardcore
Années actives Depuis 2000
Labels Earache Records
Site officiel www.facethewaste.com
Composition du groupe
Membres Tony Foresta
Ryan Waste
Land Phil
Dave Witte
Nick Poulos
Anciens membres Brendon tache
Andy harris
Brandon Farrel

Municipal Waste est un groupe de crossover thrash américain, originaire de Richmond, en Virginie. Leur style musical est caractérisé par des paroles souvent amusante comme les zombies, les monstres, et beuveries. Ils ont même réalisé un clip (Headbanger Face Rip) avec Troma, producteur de séries B. Le groupe est aussi connu pour ses concerts survoltés, a l'ambiance lourde et alcoolisée, propices aux slams et pogos. Le groupe se produit au Hellfest les 18 et 19 juin 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2000–2004)[modifier | modifier le code]

Municipal Waste est formé à Richmond, en Virginie en 2000[1]. Municipal Waste joue son premier concert au réveillon du nouvel an au Keg party en 2000/2001[1]. Le groupe est mal accueilli pour avoir incité quelques émeutes. Le groupe s'inspire du crossover thrash et de groupes comme Dirty Rotten Imbeciles, Suicidal Tendencies, Corrosion of Conformity (dans sa période Animosity), Nuclear Assault et Attitude Adjustment.

Municipal Waste tourne en 2001 et 2002 aux États-Unis et au Mexique. Le groupe publie deux splits— un 7" avec Bad Acid Trip, et l'autre, un 12" avec Crucial Unit. Ils participent aussi à quelques compilations. En 2002, Brendan Trache quitte le groupe et est remplacé par Brandon Ferrell, peu avant la sortie de Tango and Thrash au label Amendment Records, et Waste 'em All est publié chez Six Weeks Records. Après la sortie de Waste 'em All, Andy Harris et Brandon Ferrell quittent le groupe, et sont remplacé par le batteur Dave Witte et le bassiste LandPhil.

De Hazardous Mutation à Massive Aggressive (2005–2009)[modifier | modifier le code]

En 2005, Municipal Waste signe au label Earache Records et enregistre l'album Hazardous Mutation. En 2005 et 2006, Municipal Waste tourne une vidéo censurée et non-censurée de la chanson Unleash the Bastards.

En 2007, le groupe est bien accueilli par la presse, notamment par le magazine suédois Close Up, et les magazines Big Cheese et Kerrang! Ils font aussi la couverture du magazine Metal Maniacs, et quelques apparitions au New Musical Express[2]. En juin 2007, Municipal Waste tourne avec Destruction aux États-Unis, avant de se diriger en studio avec le producteur de Hatebreed et Shadows Fall, Zeuss, pour enregistrer leur nouvel album The Art of Partying. Le gorupe tourne en Europe, avec The Haunted et passe par le Wacken Open Air en Allemagne, puis aux Reading and Leeds Festivals. Ils jouent aussi avec Suicidal Tendencies. Un clip est aussi enregistré pour la chanson Headbanger Face Rip, filmée par Troma Entertainment.

En 2009, le groupe publie son quatrième album studio, intitulé Massive Aggressive.

Nouvel album (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

En 2012, le groupe publie l'album The Fatal Feast[3]. En mars 2013, Municipal Waste annonce sa venue du 13 au 23 juin en Australie et en Nouvelle-Zélande[4]. En 2014, Municipal Waste annonce un nouvel album[5]. Entretemps, les membres se consacrent à leurs autres groupes comme Bat, Iron Reagan, et Cannabis Corpse.

En janvier 2016, le groupe crée la polémique avec un t-shirt à l'effigie de Donald Trump se tirant une balle dans la tête[6]. Dans un entretien avec Vibe, Tony Foresta explique que le groupe avait lancé ce t-shirt uniquement pour un concert, et ne pensait pas que cela irait aussi loin[3]. En juin 2016, le groupe annonce le décès de son ancien batteur, Brandon Ferrell[7]. Ce même mois, ils annoncent la venue de Nick Poulos comme second guitariste[8]. En juillet 2016, ils participent au Hellfest, à Clisson, en France[9].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Tony « Guardrail » Foresta - chant (depuis 2000)
  • Ryan Waste - guitare (depuis 2001)
  • Philip « Landphil » Hall - basse, chœurs (depuis 2004)
  • Dave Witte - batterie (depuis 2004)
  • Nick « Nikropolis » Poulos – guitare (depuis 2016)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Andy Harris - basse (2000-2004)
  • Brendan Trache - batterie (2000-2002)
  • Brandon Ferrel - batterie (2002-2004 ; décédé en 2016)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Municipal Waste

Splits[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Municipal Waste / Crucial Unit split
  • 2003 : Tango and Thrash (split Municipal Waste / Bad Acid Trip)
  • 2005 : Louder than Hell
  • 2012 : Tank Crimes

Apparitions[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Super Sabado Fest Comp 12"
  • 2003 : Dark Thoughts - A Tribute To C.O.C.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Hitz, Sam, « Municipal Waste », Thrasher,‎ (consulté le 20 février 2012).
  2. (en) McMahon, James, « Thrash is Back », NME,‎ (consulté le 20 février 2012).
  3. a et b (en) « MUNCIPAL WASTE Is Working On A New Record », sur Metal Injection (consulté le 1er mars 2017).
  4. (en) « Municipal Waste - To Tour Australia/New Zealand In June », sur Metal Storm (consulté le 1er mars 2017).
  5. (en) « MUNICIPAL WASTE Update Us on New Material », sur Metal Injection (consulté le 1er mars 2017).
  6. (en) « Some Fans Are Not Happy With MUNICIPAL WASTE's DONALD TRUMP-Inspired Shirt », sur Metal Injection (consulté le 1er mars 2017).
  7. (en) « Municipal Waste - Former Drummer Dies », sur Metal Storm (consulté le 1er mars 2017).
  8. (en) « Municipal Waste - Recruit New Guitarist », sur Metal Storm (consulté le 1er mars 2017).
  9. « Municipal Waste au Hellfest 2016 », sur La Grosse Radio,‎ (consulté le 1er mars 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :