Wayne Static

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wayne Static
Description de l'image WayneStatic07.jpg.
Informations générales
Surnom Wayne Static
Nom de naissance Wayne Richard Wells
Naissance
Muskegon, Michigan
Décès (à 48 ans)
Activité principale auteur-compositeur
Genre musical Metal industriel
Années actives Depuis 1994 à 2014
Labels Warner Bros. Records
Dirthouse Records
Site officiel www.static-x.com
www.waynestatic.com

Wayne Static (de son vrai nom Wayne Richard Wells), né le à Muskegon (Michigan) et décédé le [1], était le chanteur et le leader du groupe de metal industriel Static-X. Il faisait également office de guitariste, de claviériste et de programmeur.

Début de la vie de l'artiste.[modifier | modifier le code]

Wayne est né le à Muskegon dans le Michigan.Il est le fils de Richards Wells et Darlène Wells.

Il a grandi à Shelby, dans le Michigan puis à déménagé à Chicago, dans l’Illinois puis en Californie.

C'est à l'âge de trois ans qu'il a reçu sa première guitare en jouet.

À l'âge de sept ans, ses parents décident de lui acheter sa première "vraie" guitare, une Seagull s12. Il commença alors à prendre des cours de guitare, et, un an plus tard, il remporta un concours de talent grâce à son interprétation de "Skip to my Lou". Il a joué dans son premier groupe à l'âge de douze ans et c'est là qu'il à décidé de devenir musicien. Au lycée, il a joué dans un groupe en tant que guitariste avec d'autres camarades de classe au Shelby Lycée où il faisait ses études. Pendant les vacances, il a travaillé comme sélecteur d'asperges dans une usine de conserves de cerises.

Carrière de l'artiste.[modifier | modifier le code]

Après avoir déménagé à Chicago, Wayne créé le groupe Deep blue Dreams" en 1987 avec Ken Jay, le bassiste, Eric Harris (Batteur) et Billy Korgan (Guitariste et chanteur). Mais le groupe fut de courte durée car Wayne a déménagé en Californie en 1994 où il créa le groupe Static-X avec Tony Campos (Bassiste) et koichi Fukuda (Guitariste et pianiste).

La particularité de Wayne résidait dans sa manière de se coiffer et de porter une barbe assez longue.

Mis à part Static-X, Wayne a fait plusieurs morceaux avec d'autres artistes ; il est aussi apparu dans quelques clips comme It’s goin' down, chanson des X-Ecutioners avec des membres de Linkin Park où Wayne apparaît dans le clip, et seulement dans le clip. Il remplace en effet le guitariste de Linkin Park qui s'était blessé sur le tournage.

En 2007, Static annoncé qu'il allait commencer un projet à côté, Pighammer, [13], mais dans une interview décembre 2007 avec Ultimate-Guitar.com, il a déclaré: " Pighammer se fera quand j'en aurais le temps. Pour l'instant, Static-X reste ma priorité principale. " ("The Pighammer thing will happen when I have time. At the moment though, Static-X will remain my main priority.")

En 2011, Après de multiples changements de musiciens, Wayne Static s’était lancé dans une carrière solo, sous le patronyme Pighammer. Le 4 octobre 2011, il sort son premier album solo, pighammer, composé de Brent Ashley à la basse, Sean Davidson à la batterie, et de Ashes à la guitare . En 2012, le groupe est allé au 'Noise Revolution tour" sous le nom de Static-X. Cependant, en Octobre 2012, le reste de la tournée a été annulée car l'état de Static nécessitait un traitement médical.

En 2013, il avait relancé une version de Static-X, sans Tony Campos, "le plus fidèle lieutenant de Wayne Static" (et bassiste du groupe) d'après Metronews. Celui-ci s'y était opposé par contrat, obligeant Wayne à tourner sous son propre patronyme.

Sa vie personnelle.[modifier | modifier le code]

Static était athée et pratiquait le pescétarisme. Le 10 janvier 2008, à Las Vegas , il épouse Tera Wray, une actrice pornographique fan de metal. Ils vivaient à Joshua Tree en Californie.

Le 13 janvier 2016, Tera Wray, alors veuve de Wayne s'est suicidée dans son appartement de Californie. Elle a été retrouvée le 14 janvier 2016.

Mort de l'artiste.[modifier | modifier le code]

Wayne Static meurt le à l'âge de 48 ans[2] (trois jours avant son 49e anniversaire). Même si sa femme niait les rumeurs sur le fait d'une mort par overdose, affirmant qu'elle et son mari avaient arrêté de consommer des drogue illicites depuis 2009, l'autopsie confirme que celui-ci était mort après avoir ingurgité un cocktail de Xanax mélangé avec de l’alcool et d’autres éléments (oxycodone, hydromorphone, alprazolam) 

Le jour de sa mort, son groupe poste un message sur sa page Facebook : «Le musicien disque de platine Wayne Richard Wells, plus connu sous le nom de Wayne Static, est mort à l'âge de 48 ans.» Il rappelait aussi que l'artiste devait partir en tournée avec le groupe Drowning Pool et Powerman 5000. Wayne a été incinéré en Californie et sa disparition a entraîné de nombreuses réactions au sein de la scène metal américaine, de Jonathan Davis de Korn à Corey Taylor de Slipknot en passant avec Dave Ellefson de Megadeth.

Discographie de Wayne Static.[modifier | modifier le code]

Discographie de Static-X[modifier | modifier le code]

Albums studio.[modifier | modifier le code]

Titre Détails de l'album Certifications
Wisconsin Death Trip Sortie le 23 mars de 1999 (États-Unis) [10]

Label: Warner Bros.

Formats: CD, cassettes, téléchargement numérique

  • RIAA: Platinum[11]
Machine Sortie: 22 mai 2001 (États-Unis) [12]

Label: Warner Bros.

Formats: CD, cassette, téléchargement numérique

  • RIAA: Gold[11]
Shadow Zone Sortie 7 octobre 2003 (États-Unis) [13]

Label: Warner Bros.

Formats: CD, téléchargement numérique

Start a War Sortie: 14 juin 2005 (États-Unis) [14]

Label: Warner Bros.

Formats: CD, téléchargement numérique

Cannibal Sortie: Avril 3 2007 (États-Unis) [15]

Label: Reprise

Formats: CD, LP, téléchargement numérique

Cult of Static Sortie le 17 mars 2009 (États-Unis) [16]

Label: Reprise

Formats: CD, LP, téléchargement numérique

Singles.[modifier | modifier le code]

Titre Année Album
"Bled pour Days" 1999 Wisconsin Death Trip
"Push It"
"Je suis avec stupide" 2000
"Dump Love" [25]
"This Is Not" 2001 Machine
"Noir et Blanc"
"Froide"
"Le seul" 2003 Shadow Zone
"Donc" 2004
"Je suis le seul" 2005 Start a war
"Dirthouse"
"Destroyer" 2007 Cannibal
"Cannibal" [26]
"Stingwray" [27] 2009 Cult Of Static

Clips vidéos.[modifier | modifier le code]

Titre Année
"Push It" 1999
"I'm with Stupid" 2000
"Bled for Days"
"This Is Not" 2001
"Black and White"
"Cold" 2002
"The Only" 2003
"So"
"I'm the One" 2005
"Dirthouse" 2006
"Destroyer" 2007
"Cannibal"
"Stingwray" 2009

Collaborations[modifier | modifier le code]

Apparitions.[modifier | modifier le code]

  • 2002 - statique paru dans le clip The X-Ecutioners  "It's Goin 'Down", avec Mike Shinoda et M. Hahn de Linkin Park.
  • 2006 - statique apparu dans la vidéode Silent Civilian '"renaissance du Temple".
  • 2009 - statique est apparu dans 98 Rockfest à Tampa, Floride
  • 2010 - statique est apparu comme un méchant dans le numéro 4 d' Eternal Descent .

Référence[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. (en) « Wayne Static Dead at 48 »

Liens externes[modifier | modifier le code]