Mr. Bungle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour leur album, voir Mr. Bungle (album).
Mr.Bungle en 1999

Mr. Bungle était un groupe de rock expérimental d'Eureka en Californie. Le groupe a été formé en 1985 alors que ses membres étaient toujours au lycée, et a été nommé ainsi en référence à film éducatif des années 1950 conçu pour apprendre les bonnes manières et l’hygiène aux enfants[1]. Mr. Bungle a sorti quatre cassettes démo au début des années 1980 avant de signer chez Warner Bros. Records et de sortir trois albums studio entre 1991 et 1999. Le groupe a tourné en 2000 pour la promotion de leur dernier album avant de s’éclipser, révélant qu'ils s'étaient dissous seulement en 2004. Bien que Mr. Bungle soit passé par différentes formations au cours de son existence, les membres de longue-haleine étaient le chanteur Mike Patton, le guitariste Trey Spruance, le bassiste Trevor Dunn, les saxophonistes Clinton "Bär" McKinnon et Theo Lengyel et le batteur Danny Heifetz.

Mr. Bungle est réputé pour ses caractéristiques musicales bien reconnaissables, jonglant souvent entre plusieurs genres musicaux au travers de la même chanson. De nombreuses chansons ont une structure non-conventionnelle et utilisent un large éventail d'instruments et de samples. Lors des concerts, les membres du groupe sont souvent déguisés et des reprises sont jouées. Une querelle récurrente avec Anthony Kiedis des Red Hot Chili Peppers dégénéra a la fin des années 1990, Kiedis causant le retrait de Mr. Bungle de nombreux festivals de musique en Europe et en Australie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Formé en 1985 à Eureka dans le nord de la Californie par des camarades de lycée, Mr. Bungle est composé au moment de sa signature par Warner en 1991 de Mike Patton (chant, claviers), Trey Spruance (guitares, claviers), Trevor Dunn (basse), Danny Heifetz (batterie), Clinton McKinnon (saxophone), et Theo Lengyel (saxophone). Mike Patton est en parallèle chanteur du groupe métal-fusion Faith No More, ce qui permet à Mr. Bungle de gagner en notoriété et d'être signé par une maison de disques importante, mais ralentit la production du groupe qui ne produira que trois albums en huit ans.

Le style de Mr. Bungle est reconnaissable aux changements brutaux de rythme, de style et d'ambiance au sein d'un même morceau (à la manière de Naked City ou Frank Zappa). Au confluent de nombreuses influences (Slayer, John Zorn, György Ligeti...), la coloration des albums évolue progressivement : le mélange de métal et de ska des débuts laisse place à un rock teinté de free-jazz, puis à une musique plus pop. Leur musique reste toutefois en marge de la production musicale classique et difficile d'accès.

Le groupe s'est aussi fait remarquer par ses performances scéniques décalées. Les membres apparaissaient déguisés de manière grotesque, Mike Patton portant un masque de cuir (ou de latex), d'autres déguisés en femmes. Pour la tournée qui a suivi l'album Disco Volante, de longues séquences étaient réservées aux improvisations bruitistes les plus extrêmes. Le groupe appellera cette tournée le Théâtre de la cruauté en référence au concept d'Antonin Artaud.

Ses membres n'ont plus l'intention de collaborer dans l'avenir, préférant travailler à leurs projets personnels : Fantômas, Tomahawk, et Peeping Tom, notamment, pour Mike Patton, Secret Chiefs 3 pour Trey Spruance, par exemple. Bien qu'il n'y ait pas eu de communiqué officiel annonçant la séparation, Mike Patton a annoncé dans une interview donnée en tant que membre de Fantômas vers 2005 que "Mr Bungle n'existe plus".

Discographie[modifier | modifier le code]

  • The Raging Wrath of the Easter Bunny (demo - 1986)
  • Bowel of Chiley (bootleg non autorisé par le groupe - 1987, réédité en 1991 puis en 1997 sous le nom Bowl of Chiley)
  • Goddammit I Love America! (demo - 1988)
  • OU818 (demo - 1989)
  • Mr. Bungle (1991)
  • Disco Volante (1995)
  • California (1999)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Mr. Bungle Frequently Asked Questions », bunglefever.com (consulté le 10 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]