The Damned Things

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Damned Things
Description de cette image, également commentée ci-après

Joe Trohman (gauche) et Keith Buckley (droite) sur scène avec The Damned Things au Borderline le 10 juin 2010.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Heavy metal, hard rock, stoner rock
Années actives 20092012
Labels Mercury Records
Site officiel thedamnedthings.com
Composition du groupe
Anciens membres Keith Buckley
Scott Ian
Joe Trohman
Rob Caggiano
Andy Hurley
Josh Newton

The Damned Things est un supergroupe de heavy metal américain, originaire de New York. Formé en 2009, il est composé de Joe Trohman et de Andy Hurley de Fall Out Boy, Scott Ian et Rob Caggiano de Anthrax, et Keith Buckley et Josh Newton de Every Time I Die[1]. Le nom du groupe s'inspire des paroles de la chanson Black Betty de Ram Jam[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

The Damned Things en concert au Metaltown Festival, en juin 2011.

La graine de ce groupe est plantée autour de 2008, lors de la rencontre des guitaristes Joe Trohman et Scott Ian, qui commenceront à écrire ensemble[4]. Ils invitent Keith Buckley, Rob Caggiano et Andy Hurley peu après[4]. Le groupe joue son premier concert national au Knitting Factory à Brooklyn, un quartier de New York, le 1er juin 2010, et son premier concert britannique au Heaven de Londres, au Royaume-Uni, le 10 juin[3],[5]. Le premier single We've Got a Situation Here est publié sur iTunes le 25 octobre 2010. Le groupe publie la chanson Friday Night (Going Down In Flames) sur leur pages Facebook et Myspace, en même temps que la couverture de leur album[6]. Le 29 décembre 2010, le groupe sort la chanson Little Darling[7].

Le premier album Ironiclast est publié le avec Island Records[8]. Le guitariste Joe Trohman annonce que pour cet album, le groupe opte pour une orientation bluesy, avec un son heavy metal, combiné aux éléments des différents groupes. Trohman explique s'être inspiré de groupes comme Thin Lizzy et Led Zeppelin pour l'album[9]. Pendant une interview en décembre 2010, le guitariste Joe Trohman confirme l'arrivée de Josh Newton du groupe Every Time I Die dans le groupe en tant que bassiste[10]. Le groupe confirme sa présence au Hellfest 2011[11]. Le groupe cesse ses activités en 2012.

En 2016, le groupe annonce un potentiel retour, mais ne confirme rien officiellement[12].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Ironiclast

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2010 : We've Got a Situation Here
  • 2011 : Friday Night (Going Down in Flames)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fall Out Boy, Anthrax Merge: Meet the Damned Things », Rolling Stone,‎ 2010-22-06 (consulté en 2010-22-10).
  2. (en) « Every Time I Die Bassist Joins The Damned Things », Blabbermouth.net, Roadrunner Records,‎ (consulté le 13 décembre 2016).
  3. a et b « The Damned Things bio », Jambase.com (consulté le 8 novembre 2010).
  4. a et b (en) « Scott Ian: Anthrax's Singer Issues Paved the Way for the Damned Things », Noisecreep.com,‎ (consulté le 8 novembre 2010).
  5. (en) Terry Bezer, « The Damned Things Announce London Show », Metal Hammer, Future Publishing Limited,‎ .
  6. (en) « The Damned Things post new song »,‎ (consulté le 21 octobre 2010).
  7. (en) « THE DAMNED THINGS To Make Its Live Debut In Brooklyn »
  8. (en) « The Damned Things homepage » (consulté le 13 octobre 2010).
  9. (en) « Trohman Births The Damned Things », Fender.com (consulté le 4 novembre 2010).
  10. « Interview with Josh Trohman », sur Ultimate Guitar (consulté le 12 décembre 2010).
  11. http://www.hellfest.fr/artistes
  12. (en) « Supergroup the Damned Things (Fall Out Boy, Every Time I Die, Anthrax) have recorded a new EP », sur Alternative Press (consulté le 13 décembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]