Bévillers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bévillers
Bévillers
Église de Bévillers.
Blason de Bévillers
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Caudry
Intercommunalité Communauté de communes du Caudrésis - Catésis
Maire
Mandat
Pierre-Henri Dudant
2014-2020
Code postal 59217
Code commune 59081
Démographie
Population
municipale
549 hab. (2015 en diminution de 1,08 % par rapport à 2010)
Densité 115 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 09′ 30″ nord, 3° 23′ 25″ est
Altitude Min. 83 m
Max. 121 m
Superficie 4,79 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Bévillers

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Bévillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bévillers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bévillers

Bévillers est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Bévillers se situe entre Beauvois-en-Cambrésis et Carnières.

Communes limitrophes de Bévillers
Boussières-en-Cambrésis Boussières-en-Cambrésis Saint-Hilaire-lez-Cambrai
Boussières-en-Cambrésis Bévillers Quiévy
Beauvois-en-Cambrésis Beauvois-en-Cambrésis Béthencourt

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Voie de communication et transport[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné aux XIIe et XIIIe siècles sous les noms Bevillariœ, Beviler, Beutvillari, Bieviler, Bivillare, Beuvillare ou Bevilers. Boniface[1] fait dériver le nom du drochi biew, (beau, bien) et interprète le nom comme « la belle métairie » en raison du fait que le village se trouve « sur une hauteur d'où l'on jouit d'une fort belle vue ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Bévillers (59) Nord-France.svg

Les armes de Bévillers se blasonnent ainsi : « D'azur à un dragon d'or, lampassé de gueules, s'essorant en fasce. »[2]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Tendance politique[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Robert Lemaire PCF  
mars 2008 avril 2014 Michel Leduc   commercial retraité
avril 2014[3] en cours
(au 10 avril 2014)
Pierre-Henri Dudant    

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[5].

En 2015, la commune comptait 549 habitants[Note 1], en diminution de 1,08 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7207548209331 0321 0051 0311 0871 073
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1151 1611 1701 1901 1631 1191 1671 2361 223
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2181 2341 2381 0651 0771 031951850758
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
609586534525584565574545549
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Bévillers en 2007 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
1,1 
3,5 
75 à 89 ans
6,7 
10,4 
60 à 74 ans
12,6 
19,0 
45 à 59 ans
17,5 
28,4 
30 à 44 ans
24,6 
17,6 
15 à 29 ans
16,1 
21,1 
0 à 14 ans
21,4 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 

Santé[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Bévillers fait partie de l'académie de Lille.

Sports[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]

Culte[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Thomas-de-Cantorbéry dépend de la paroisse Saint-Joseph-en-Cambrésis de l'archidiocèse de Cambrai[10].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Thomas-de-Cantorbéry est construite en 1897 à l'emplacement de l'ancienne église[11].
  • La chapelle du cimetière
  • Le monument aux morts est l'œuvre du sculpteur Eugène Bénet.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Boniface 1866, p. 50
  2. La page du généalogiste fou
  3. « Pierre- Henri Dudant succède à Michel Leduc à la tête de la commune », L'Observateur du Cambrésis, no 1332,‎ , p. 17
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. « Évolution et structure de la population à Bévillers en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 25 juillet 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 mai 2014)
  10. Paroisse Saint-Joseph-en-Cambrésis
  11. Paroisse Saint-Joseph-en-Cambrésis