Capelle (Nord)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Capelle
Capelle (Nord)
L'église Saint-Humbert.
Blason de Capelle
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Intercommunalité Communauté de communes du Pays solesmois
Maire
Mandat
Teddy Drila
2014-2020
Code postal 59213
Code commune 59127
Démographie
Gentilé Capellois
Population
municipale
153 hab. (2017 en diminution de 4,97 % par rapport à 2012)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 14′ 19″ nord, 3° 32′ 55″ est
Altitude Min. 57 m
Max. 116 m
Superficie 5,07 km2
Élections
Départementales Canton de Caudry
Législatives Douzième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Capelle
Géolocalisation sur la carte : Nord
Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Capelle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Capelle
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Capelle

Capelle est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Le nom jeté des habitants est les roitelets.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Capelle
Bermerain Ruesnes
Capelle Beaudignies
Escarmain

Histoire[modifier | modifier le code]

Capelle dépendait de la châtellenie de Bergues.

Le 20 avril 1643, sont données à Madrid, (à l'époque la Flandre maritime était sous la domination de l'Espagne; elle devint progressivement française sous le roi Louis XIV), des lettres de chevalerie pour Jacques Schinckelle, écuyer, seigneur d'Ouderwerse, Gomuy, de Saint-Clément, Cappelle, échevin, bourgmestre et landthouter de la ville et châtellenie de Furnes, fils de Charles, écuyer et de Jeanne de Vos, dont les ancêtres ont rendu de bons et fidèles services au roi et à ses prédécesseurs[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Balson de la ville de Capelle (59) Nord-France.svg

Les armes de Capelle se blasonnent ainsi : « D'azur semé de fleurs de lis d'or, et un cerf passant d'argent brochant sur le tout. »

Ces armes sont celles de l'abbaye de Saint-Sauveur d'Anchin, à Pecquencourt.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

La commune de Capelle se situe dans le département du Nord et fait partie de la région Hauts-de-France. Bien qu'elle soit plus proche de Valenciennes (à 16 km), elle appartient à l'arrondissement de Cambrai (à 27 km) et au Canton de Caudry (à 19 km).

La commune est membre de la Communauté de communes du Pays Solesmois, qui rassemble 15 communes (Beaurain, Bermerain, Capelle, Escarmain, Haussy, Montrécourt, Romeries, Saint-Martin-sur-Écaillon, Saint-Python, Saulzoir, Solesmes, Sommaing, Vendegies-sur-Écaillon, Vertain et Viesly) pour une population totale d'un peu moins de 15 000 habitants.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Titulaires de la fonction de maire de CapelleVoir et modifier les données sur Wikidata
IdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
Jean-Marie Lesne (d)[2],[3]
René Douay-Macarez (d)
( - )
Eugène de Mersseman (d)17 ans
Auguste Deblock (d)4 ans
Lucien Hennebert (d)6 ans
Jean-Claude Vanesse (d)[4]
(né en )
25 ans et 10 jours
Teddy Drila (d)[5],[6]
(né le )
En cours6 ans, 2 mois et 27 jours

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2017, la commune comptait 153 habitants[Note 1], en diminution de 4,97 % par rapport à 2012 (Nord : +0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
288285271350346315330322341
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
370374382350368329327326292
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
278239208161163156137133164
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
167163123122128153154161161
2017 - - - - - - - -
153--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Capelle en 2007 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
1,3 
10,5 
75 à 89 ans
8,0 
3,5 
60 à 74 ans
9,3 
19,8 
45 à 59 ans
22,7 
22,1 
30 à 44 ans
25,3 
20,9 
15 à 29 ans
10,7 
23,3 
0 à 14 ans
22,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[12].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Amédée le Boucq de Ternas, Recueil de la noblesse des Pays-Bas, de Flandre et d'Artois, Douai, 1884, p. 266, lire en ligne.
  2. « Marie-Sophie Lesne élue vice-présidente à la région. Elle sera en charge en charge des affaires agricoles. »,  : « En mars 2014, Marie-Sophie Lesne est élue maire de la ville de Le Quesnoy avec 50,76% des voix. Un résultat acquis dès le 1er tour des élections municipales. 1 235 personnes ont voté pour Marie-Sophie Lesne, fille de Jean-Marie Lesne, ancien maire de Capelle-sur-Écaillon, et petite fille de Robert Lefebvre, maire de Ghissignies. »
  3. « Le Quesnoy : Marie-Sophie Lesne, l’engagement politique, une histoire de famille », La Voix du Nord,  : « Au terreau familial aussi, qui a fait mûrir la jeune pousse, qui a baigné dans l’engagement communal dès l’enfance, le gaullisme familial à « valeur sociale ». « Papa (Jean-Marie Lesne, agriculteur, NDLR) a été maire durant trente ans à Capelle-sur-Ecaillon. Mon grand-père, Robert Lefebvre, maire de Ghissignies. »
  4. « Jean-Claude Vanesse est désormais maire honoraire de Capelle », La Voix du Nord,  : « Né à Vertain en 1947, Jean-Claude Vanesse est devenu conseiller municipal en 1977 sous la mandature de Jean-Marie Lesne. Il est élu maire le 26 mars 1989 – fonction qu’il a quittée le 5 avril 2014 après 37 ans au service du village et donc quatre mandats à sa tête. »
  5. « Capelle-sur-Écaillon : « je voudrais que la petite commune ait autant de poids que la grande » », La Voix du Nord,  : « Depuis son installation dans le village, imprégné de l’engagement associatif, Teddy Drila a voulu s’engager pour la commune. Maire depuis 2014, il est indécis pour briguer un nouveau mandat mais défend bec et ongles la place des petites localités. »
  6. « Teddy Drila, pour son premier mandat à Capelle, veut mettre l’accent sur l’animation du village », La Voix du Nord,  : « Premier mandat pour Teddy Drila, élu, début avril, maire de ce village de 161 habitants. Une élection pas forcément programmée pour cet ancien conseiller municipal (de 2008 à 2010) qui n’était pas tête de liste. »
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. « Évolution et structure de la population à Capelle en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 juillet 2010)
  12. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 26 juillet 2010)
  13. Capelle sur www.inmemories.com