Honnechy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Honnechy
Le centre du village.
Le centre du village.
Blason de Honnechy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Le Cateau-Cambrésis
Intercommunalité Communauté de communes du Caudrésis - Catésis
Maire
Mandat
Bertrand Lefebvre
2014-2020
Code postal 59980
Code commune 59311
Démographie
Gentilé Hunniclusiens
Population
municipale
542 hab. (2015 en augmentation de 2,65 % par rapport à 2010)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 04′ 09″ nord, 3° 28′ 20″ est
Altitude Min. 113 m
Max. 151 m
Superficie 6,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Honnechy

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Honnechy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Honnechy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Honnechy

Honnechy est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Site et situation[modifier | modifier le code]

Honnechy est située dans la région Hauts-de-France, dans le sud du département du Nord, dans les plaines céréalières du Cambrésis et non loin du bocage de l'Avesnois. À vol d'oiseau, la commune est à 6,4 km du Cateau-Cambrésis, 20,4 km de Cambrai, 27,2 km de Saint-Quentin et 32,6 km de Valenciennes. La capitale régionale, Lille, est à 69,1 km[1].

Honnechy est proche de la source de l'Erclin, affluent de l'Escaut.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Le village est traversé par la route départementale D115 qui relie Bertry à la D21 ainsi que par la D932, dite « Chaussée Brunehaut », ancienne voie romaine qui reliait Bagacum Nerviorum (Bavay), l'ancienne cité des Nerviens, à Vermand, probable ancienne cité des Viromanduens. Le territoire communal est traversé également par la D21, du Cateau-Cambrésis à Bohain.

La commune est reliée au Cateau-Cambrésis et à Caudry par la ligne n° 328 du réseau de transport routier départemental arc-en-ciel 3[2].

Le territoire d'Honnechy est traversé par deux lignes ferroviaires à voie double, divergeant depuis la gare de Busigny vers Cambrai et Lille d'une part, Maubeuge et Bruxelles d'autre part. La halte ferroviaire de Maurois, sur la ligne n° 15 Saint-Quentin-Cambrai-Lille des TER Nord-Pas-de-Calais, est située sur la limite des deux territoires communaux de Maurois et Honnechy.

Communes limitrophes de Honnechy
Maurois Reumont Le Cateau-Cambrésis
Honnechy Saint-Benin
Busigny Saint-Souplet

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné dès 909 sous le nom Gundreceias, puis aux XIIe et XIIe siècles Honnechies, Honesies, Huneneiæ, Curtis de Huneineis, Honechies, Hunechies, Gundrecheias, Huneciæ. Boniface[3] fait dériver le nom du celte gondoa (« fond ») ou guen (« marais ») et interprète le nom comme « l'habitation près de l'eau ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 20 décembre 911, Charles le Simple, roi de France, confirme au chapitre Notre-Dame de Cambrai la possession de terres à Gondrecheias (Honnechy).

Le château date du XVIIIe siècle et il est occupé depuis 1720. Construit par Nicolas Lemoine sur les ruines d’un ancien château-fort, il a conservé des traces de son origine médiévale. Son seigneur Lemoine fut inhumé dans l’église du village. Sa stèle est encore visible dans le chœur de l’église mais malheureusement martelée pendant la Révolution. Diverses familles se succédèrent dont la famille Decupere. Il fut racheté en 1947 par M. et Mme Ducourant. Il devint ensuite la propriété de M. Houteer. Un incendie détruisit une aile de l'ancien corps de ferme vers 1950 où il faisait un élevage de pigeons et de volailles. Un couple de médecins en fut ensuite propriétaire pendant quelques années sans l'occuper. L’architecture du château rappelle étrangement celle du Palais Fénelon, qui abrite aujourd'hui le musée Matisse du Cateau-Cambrésis, ce qui lui vaut le surnom de « Petit Fénelon » ou « Frère du Musée Matisse » qui se situe à 5 km[réf. nécessaire]. Le domaine actuel s’étend sur 7 000 m2. Les caves et les souterrains datent du XIVe siècle.

Honnechy fit partie du théâtre de la bataille du Cateau en août 1914, et resta sous contrôle de l'Empire allemand de cette date jusqu'au 9 octobre 1918, quand la 25e Division et la 6e Brigade de cavalerie britanniques la reprirent[4].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Honnechy (59) Nord-France.svg

Les armes de Honnechy se blasonnent ainsi : « D'azur au dragon d'or, lampassé de gueules, s'essorant en fasce. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  Afchain    
1851 ? Jean Baptiste Delplanque    
  Hector Cotteaux    
  Delatre    
  Henri Levêque    
mars 2008 Géry Ioos    
en cours Bertrand Lefebvre    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2015, la commune comptait 542 habitants[Note 1], en augmentation de 2,65 % par rapport à 2010 (Nord : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
667 576 770 854 941 1 025 1 170 1 248 1 343
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 335 1 360 1 418 1 494 1 531 1 360 1 237 1 207 1 236
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 131 1 147 1 088 950 1 073 1 043 861 750 770
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
802 703 623 537 487 496 515 519 522
2013 2015 - - - - - - -
538 542 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Honnechy en 2007 en pourcentage[9].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,4 
3,1 
75 à 89 ans
10,1 
8,6 
60 à 74 ans
9,7 
15,7 
45 à 59 ans
17,2 
25,5 
30 à 44 ans
21,0 
22,0 
15 à 29 ans
19,1 
25,1 
0 à 14 ans
22,5 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2011, le revenu fiscal médian par ménage était de 23 936 €, ce qui plaçait Honnechy au 26 515e rang parmi les 31 886 communes de plus de 49 ménages en métropole[11].

Population active et emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises[modifier | modifier le code]

La commune accueille la Galvanisation du Cambrésis, qui emploie environ 45 salariés[12].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château d'Honnechy
Le château d'Honnechy
Le cimetière britannique
Le cimetière britannique

Le château d'Honnechy[modifier | modifier le code]

Le château date du début du XVIIIe siècle. Il est construit sur un ancien château fort qui appartenait à la châtellenie de Guise, dont les caves donnent accès par un escalier d'une vingtaine de marches, au souterrain. (Profondeur : 8 mètres 75)

Sa construction débuta dans les années 1706-1720. L'édifice construit en briques (en pierres de taille et en pierres bleues) possède une belle charpente en chêne encore en état aujourd'hui. Il est la copie conforme[réf. nécessaire] du Palais Fénelon du Cateau, le musée Matisse actuel.

Le seigneur Nicolas Lemoine est inhumé dans le chœur de l'église du village, ainsi que deux de ses fils.

50° 04′ 15″ N, 3° 28′ 15″ E

Le cimetière de la Commonwealth War Graves Commission abrite 455 tombes de soldats du Commonwealth, dont 348 sont identifés[4].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne-Marie Ioos-Lictevout, Honnechy, monographie sur l'historique et sur la vie du village d'Honnechy du XVIIIe siècle à nos jours.
  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Calcul de l'orthodromie sur le site Lion1906
  2. « Carte du réseau », sur le site arcenciel3 (consulté le 29 novembre 2017).
  3. Boniface 1866, p. 167
  4. a et b « HONNECHY BRITISH CEMETERY », sur le site de la CWGC, (consulté le 28 novembre 2017)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. « Évolution et structure de la population à Honnechy en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)
  10. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)
  11. « Fichier RFDM2011COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2011 », sur le site de l'Insee (consulté le 30 novembre 2017).
  12. « Le Cateu-Cambrésis », sur le site France, le trésor des régions (consulté le 29 novembre 2017).