Tilloy-lez-Cambrai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tilloy-lez-Cambrai
La mairie.
La mairie.
Blason de Tilloy-lez-Cambrai
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Cambrai
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Cambrai
Maire
Mandat
Jean-Pierre Lagon
2014-2020
Code postal 59554
Code commune 59597
Démographie
Gentilé Tilloysiens
Population
municipale
534 hab. (2014)
Densité 161 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 11′ 46″ nord, 3° 13′ 18″ est
Altitude Min. 49 m – Max. 81 m
Superficie 3,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Tilloy-lez-Cambrai

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Tilloy-lez-Cambrai

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tilloy-lez-Cambrai

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tilloy-lez-Cambrai

Tilloy-lez-Cambrai est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Tilloy-lez-Cambrai
Sancourt Blécourt Cuvillers
Sailly-lez-Cambrai et Raillencourt-Sainte-Olle Tilloy-lez-Cambrai Ramillies et Escaudœuvres
Sainte-Olle Neuville-Saint-Rémy et Cambrai Cambrai

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné dès 640 sous le nom Tilletum. Aux XIe et XIIe siècles on trouve aussi Tiletum et Tiliodium, Tilloi au XIIIe siècle, Le Tilloy au XVIIIe siècle. Boniface[1] et Mannier[2] s'accordent pour faire dériver le nom du bas-latin tilletum ou tilietum (« lieu planté de tilleuls ») et interprètent le nom comme le « village des tilleuls ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Tilloy-lez-Cambrai

Les armes de la commune de Tilloy-lez-Cambrai se blasonnent ainsi :
D'or aux trois chevrons de gueules. [3]

Origines[modifier | modifier le code]

Paléolithique moyen (100 000 à 75 000)

On trouve à Tilloy, comme dans les communes voisines, des outils épars ayant servi aux chasseurs du Moustérien. Des silex grossiers ont été trouvés au lieu-dit "les six" lors de la construction de la Résidence du Duc d'Anjou.

Néolithique (5 000 à 3 000)

Il est plausible que Tilloy ait été habité à cette époque, comme nous le montrent plusieurs cartes du XVIIIe siècle signalant le lieu-dit "La borne trouée". C'est une pierre fichée en terre qui servait de fermeture à un dolmen à un couloir mégalithique connu sous le non d'allée couverte.

Epoque romaine

Tilloy fut habité par des Romains comme en témoignent les vestiges d'une petite métairie romaine, au Sud et à 1 km de Blécourt. Or, il était de tradition que, non loin d'une métairie, on exploite un tuilerie. Il existe effectivement à quelques centaines de mètres de là un lieu-dit "La Tieullerie". Tilloy portait alors le nom en bas-latin, TILETUM ou TILIUS, qui peut signifier LIEU PLANTE DE TILLEULS.

Fondation de Tilloy

En 511, Clovis fait assassiner Ragnacaire, Roi de Cambrai, et s'empare de son royaume. Il installe Saint Vaast et le nomme évêque de Cambrai en 512. On peut affirmer que Tilloy est un des villages fondés par Vasst en étudiant très attentivement la donation de Tilloy faite par Dagobert en 625. Vaast met officiellement à titre civil au Roi le Domaine de Tilloy qu'il fonde et le consacre "en Propriété personnelle". Cette commune passe donc de Clovis à Clotaire Ier en 558, puis à Chilpéric en 561, de Clotaire II en 585 et enfin à Dagobert en 622.
À son tour Dagobert, dans la Charte de 625, donne le domaine de Tilloy à l'église Saint pierre de Cambrai ainsi que le village de Vinchy.

Fin du Ier millénaire

En 870, les Normands entrent dans Cambrai et l'incendient, et détruisent l'Abbatiale Saint Pierre. En 911, une Charte de Charles le Simple confirme la Souveraineté du Chapitre de Cambrai sur les domaines de Tilloy, Vinchy, Ornaing et Quarouble. Le 6 avril 953, les Hongrois arrivent devant Cambrai, pillent et incendient les faubourgs et les villages environnants dont Tilloy.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1969 Henri Soyez SFIO / PS  
1969 juin 1995 Jean-Marie Soyez    
mars 2008 Lucien Leveaux DVG  
en cours Jean Pierre Lagon    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 534 habitants, en diminution de -10,25 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
140 147 172 186 231 266 308 311 389
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
381 390 358 351 365 388 393 390 407
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
432 456 471 391 418 381 386 351 432
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
383 402 446 552 583 670 603 543 534
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Tilloy-lez-Cambrai en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
1,0 
4,9 
75 à 89 ans
7,0 
13,2 
60 à 74 ans
14,4 
27,6 
45 à 59 ans
27,8 
18,7 
30 à 44 ans
19,1 
15,5 
15 à 29 ans
12,0 
20,1 
0 à 14 ans
18,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[9].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Photographie montrant une ancienne ferme et son pigeonnier
Une ancienne ferme et son pigeonnier

Un pylône TV et radio est situé sur cette commune juste avant le pont de l’autoroute A2, qui couvre une partie du Cambrésis pour Fr5 et M6. Ce village ne comporte pas d'église et très peu de commerces : garage, pompes-funèbres, ... mais de nombreuses usines s'y sont installées (Zône Actipôle de l'A2).

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Boniface, Etude sur la signification des noms topographiques de l'arrondissement de Cambrai, Valenciennes, Impr. Louis Henry, (lire en ligne).
  • Eugène Mannier, Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms des villes, bourgs et villages du département du Nord, Paris, Auguste Aubry, Libraire-Éditeur, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Insee[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]